Carte de France des zones accessibles à vélo depuis une gare

Clément, un passionné de trains et de vélos depuis longtemps, a décidé de créer une carte de France du vélo-train.

Le vélo dans le train ?

Que ce soit pour les trajets du quotidien, pour une sortie de vélo de route à la journée ou pour partir en voyage, le vélo est facilement embarquable dans nos trains (régionaux en tout cas). Avec un vélo pliant, c’est encore mieux, plié il est considéré par la SNCF comme un bagage à main. Le train-vélo, c’est la flexibilité de pouvoir aller vite et loin, puis la joie et la liberté de sortir de la gare en enfourchant son vélo.

Pourquoi cette carte du vélo-train en France ?

Le train et le vélo sont a priori deux modes de déplacement distincts. Mais, si on couple les deux, on crée en quelque sorte un troisième mode de déplacement, le vélo-train, permettant d’accéder à beaucoup plus d’endroits que le train et le vélo pris séparément.

A vrai dire, le vélo-train est un mode de déplacement qui maximise les utilités permises par les deux modes que sont le train et le vélo: bénéficier à la fois de la grande portée et de la rapidité du train et de la capillarité et de la souplesse du vélo. Il manquait dès lors plus qu’une carte permettant de visualiser les possibilités permises par le vélo-train.

>>> Accéder à la Carte de France des zones accessibles à vélo depuis une gare

Les données

Les données de la carte proviennent du programme OpenData de la SNCF, et sont enrichies des données d’OpenRouteService. La carte propose trois isochrones, à savoir les zones accessibles en 15 minutes de vélo depuis une gare, 30 minutes de vélo depuis une gare et 1 heure de vélo depuis une gare.

Vive le vélo-train !

https://velotrain.fr/

9 commentaires sur “Carte de France des zones accessibles à vélo depuis une gare

  1. zaph

    Merci pour ce gros travail de compilation qui montre accessibilité de beaucoup de lieux de vacances en combinant vélo-train.

    Il ne reste plus qu’à la SNCF à améliorer l’accueil des vélos dans les trains pour que cette possibilité s’offre au plus grand nombre.

  2. Romain

    Il manque le train des Pignes. le vélo y est autorisé sous housse. Actuellement il fait Nice – Saint André des Alpes, mais une fois les travaux du tunnel de Moriez achevés il ira à nouveau de Nice à Digne. A indiquer, car ça libère une bonne partie des Alpes Maritimes. Et ça permet d’éviter les gorges de la Mescla, suicidaires à vélo.

  3. Sylvie

    bonjour Velone, c’est une super idée. Je n’arrive pas à voir le sud de la France, comment faire ?

  4. Romain

    Je reprends mon texte :

    « Il manque le train des Pignes. le vélo y est autorisé sous housse. Actuellement il fait Nice – Saint André des Alpes, mais une fois les travaux du tunnel de Moriez achevés il ira à nouveau de Nice à Digne. A indiquer, car ça libère une bonne partie des Alpes Maritimes. Et ça permet d’éviter les gorges de la Mescla, suicidaires à vélo. »

    J’avais mal lu, ça ne concerne que la SNCF, alors que le train des Pignes et géré par la région Sud. Idem pour les chemins de fer Corse, gérés par la collectivité territoriale. Il n’empêche que les vélos sont acceptés sur ces lignes (ils n’ont pas le choix d’ailleurs, la loi LOM l’impose).

    En revanche, pour la SNCF, certaines lignes sont indiquées comme possibles, alors qu’elles sont fermées de longue date et que leur réouverture est plus qu’hypothétique :

    – Morlaix – Roscoff (fermé depuis 2018)

    – Nancy – Contrexeville (fermé depuis 2016)

    – Peut être d’autres, à regarder en détail

     

     

  5. pedibus

    quelques petits rafraîchissements nécessaires pour la carte d’accessibilité, certes, dont la ligne Limoges-Angoulême, fermée depuis quelques années…

    reste à la SNCF à proposer la location de vélos pliants – voire la vente, par la suite, à partir du parc locatif vieillissant – pour pouvoir répondre correctement aux demandes de multimodalité train+vélo…

  6. Romain

    Listes des lignes représentées mais en réalité fermées :
    – Morlaix – Roscoff (fermé depuis 2018)
    – Nancy – Contrexeville (fermé depuis 2016)
    – Angoulême – Limoges (fermé depuis  2018)

    – Limoges – brives par Pompadour (fermé depuis 2018)

    – Autre ?

     

    En revanche, la gare de St Claude dans le Jura accueille bien des trains (et des vélos). Peut être d’autres gares oubliées?

    Tout comme le train des Pignes et les chemins de fer Corse, qui ne sont pas SNCF, mais acceptent les vélos également.

  7. Clément Férey

    Hello Clément,

    Je suis l’auteur de la carte, n’hésite pas à me contacter (par email, ou sur linkedin), les coordonnées sont la page « en savoir plus » du site vélotrain.

    Ravi d’échanger sur le projet, sur des idées d’amélioration.

    Et merci à toutes et tous pour les retours sur les lignes fermées, ou les données manquantes, je vais améliorer les données au fur et à mesure 🙂

    Clément.

  8. Fred

    Il y a des problèmes dans les zones avec du relief, les temps de parcours à vélo sont à revoir depuis la gare quand ça monte fort (par exemple, vers chez moi, tu n’arrives pas en haut du Faron en 15 min depuis la gare de Toulon)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *