Arguments pour l’habitat sans voiture ou avec peu de voitures

La forme de l’habitat et le lieu de résidence influencent notre comportement de mobilité comme peu d’autres facteurs. Notre logement est le point de départ et d’arrivée de tout déplacement. L’idée des quartiers d’habitation sans ou avec peu de voitures s’est diffusée dans les années 1990. Il s’agit d’un concept judicieux, permettant de réduire le trafic automobile et d’améliorer la qualité de vie dans les quartiers. Lire la suite…

Les voies de la transition écologique vues par… le pape

Le 18 juin dernier, sortait LAUDATO SI’, une encyclique du pape François sur l’écologie. Compte tenue de l’audience potentielle de cette lettre destinée à plus d’un milliard de catholiques dans le monde et des avis venant de toutes parts, ma curiosité m’a poussé à regarder du côté des solutions proposées. Parmi 190 pages très riches, voici trois extraits. Lire la suite…

TRANSPORTS PUBLICS URBAINS: Textes sur la gratuité

Comme on a pu le voir fréquemment sur ce site, la gratuité des transports publics urbains est un sujet « clivant ». Face aux avantages de la gratuité, de nombreuses voix se font entendre pour critiquer l’intérêt de la gratuité. J’ai donc réuni dans un livre la plupart de mes textes sur la gratuité, plus quelques autres encore, afin de faire le point de manière synthétique sur le sujet. Lire la suite…

Envie de liberté? Partez en vacances à vélo!

Le réveil sonne. « Bonjour, il est sept heures : le journal de la rédaction. » Le réveil sonne. « Bonjour, il est sept heures : le journal de la rédaction. » Le réveil sonne. « Bonjour, il est sept heures : le journal de la rédaction. » J’entends cette phrase environ trois cents fois par an. Dès qu’elle retentit, un poids supplémentaire tombe dans la balance qui, depuis de nombreux mois déjà, est bloquée du côté : « Fiche le camp ! » Allez, fini le boulot, vlan vlan vlan et vlan, mes quatre sacoches sont prêtes : je mets les voiles. Lire la suite…

Nos trains sont en danger: tirons le signal d’alarme!

Mobilisons-nous pour sauver nos trains ! L’Etat doit garantir le droit à la mobilité et assurer son rôle de pilote du transport public ferroviaire, donc mettre rapidement en œuvre une politique volontariste permettant d’enrayer le déclin du rail. Avec la FNAUT (Fédération nationale des associations d’usagers des transports), signez cette pétition qui sera adressée au Président de la République. Lire la suite…

70 idées reçues sur la mobilité

Changer ses habitudes, cela demande souvent de gros efforts et une sérieuse motivation. Celle-ci doit s’appuyer sur des informations fiables. Rien de plus dangereux, donc, que les idées reçues. Cet article s’attache à « démonter » 70 idées reçues dans le domaine de la mobilité, classées selon 9 grands thèmes. Lire la suite…

L’urbanisme totalitaire de Le Corbusier

Le Corbusier était un fasciste, voilà une nouvelle qui secoue le Landerneau de l’urbanisme et de l’architecture. En fait, c’est assez bien connu depuis quelques années, mais une expo actuelle au Centre Pompidou fait comme si les « idées politiques » de Le Corbusier n’avaient rien à voir avec son « génie » architectural et urbanistique. Lire la suite…

Où en est l’indemnité kilométrique vélo?

Comme vous devez le savoir, le principe d’accorder une indemnité de 0,25 euro par kilomètre pour tous les salariés qui se rendent à leur travail à vélo est en train de se faire une place dans le paysage politique français. Le projet de loi sur la transition énergétique voté à l’Assemblée nationale le 14 octobre 2014 instaure en effet un nouvel article au code du travail. Lire la suite…

« La gratuité est un saut de civilisation »

En 1995, Jean-Louis Sagot-Duvauroux publiait Pour la gratuité. Des années après, on est tombés sur ce petit livre qui articule, en montrant la cohérence qui les sous-tend, à peu près tous les grands combats actuels : pour l’accès aux soins, pour le droit au logement et aux transports, pour la libre circulation de l’information et des œuvres… Surtout, la réflexion de Jean-Louis Sagot-Duvauroux aide à lever la malédiction qui, depuis l’échec des régimes communistes, pèse sur tous les désirs de changement. Non, dit-il, l’empire de la marchandise n’est pas partout : le croire, c’est aussi céder à la propagande libérale. Et on peut, à partir des failles bien réelles du système, à partir d’îlots préservés de gratuité et d’autonomie, agir pour renverser la tendance ; avancer des propositions circonscrites, mais efficaces, qui permettent de prendre de nouveaux bastions, au lieu de se cantonner à une attitude défensive en rêvant à des lendemains qui chantent. Lire la suite…