Contre la bagnole

Suite à certains évènements contondants entre un camion et moi, et suite à un ras-le-bol ancien et croissant, j’ai décidé de militer franchement contre la bagnole et compagnie. J’ai tâté le terrain, en particulier chez les gens-qui-militent. On m’a dit que je m’attaquais à un gros morceau. D’autres, ça les fait rire. Pourtant, ça intéresse quand même certains, militants ou pas militants. J’aurais été très malheureux d’être le seul écœuré. Lire la suite…

Une espèce particulièrement précieuse pour la survie de l’humanité

Les piétons et les cyclistes sont comme les Indiens d’Amérique ou les noirs sud-africains du temps de l’apartheid. L’espèce dominante leur a piqué leurs terres, les tient pour des êtres inférieurs, des moins que rien, leur assigne des espaces trop étroits, un statut de  » non person « , ou de sous-hommes, leur vote des lois qui restreignent leurs mouvements, leur liberté. Lire la suite…

Les degrés de la mobilité

Extrait de l’ouvrage « Energie et équité », d’Ivan Illich (1973)

Le roulement à billes a été inventé il y a un siècle. Grâce à lui le coefficient de frottement est devenu mille fois plus faible. En ajustant convenablement un roulement à billes entre deux meules néolithiques, un Indien peut moudre à présent autant de grain en une journée que ses ancêtres en une semaine. Le roulement à billes a aussi rendu possible l’invention de la bicyclette, c’est-à-dire l’utilisation de la roue, — la dernière, sans doute, des grandes inventions néolithiques —, au service de la mobilité obtenue par la force musculaire humaine. Lire la suite…

Parler plutôt qu’agir: Toulouse, tellement de pistes de cyclables!

Quatrième ville de France, Toulouse a une longue histoire d’idolâtrie de la voiture (85% des trajets motorisés y font moins de 3 km!): en retard sur toutes les tendances nationales (piétonisation, zones partagées, tram), il faut se souvenir que les berges du fleuve Garonne (qui font office de plage l’été) ont failli être transformées en rocade dans les années 80! Lire la suite…

Soutien fiscal et symbolique à l’abandon de la voiture, un gain individuel et collectif

La mobilité privée motorisée (voiture, deux roues) est toujours le principal mode de déplacement en Suisse (100 milliards de kilomètre-personnes sur 130 milliards parcourus annuellement). Les politiques proposées à ce jour ont un impact marginal sur les pratiques de mobilité: la voiture reste reine. Or, les dégâts qu’elle produit sont payés directement (nuisances diverses) et indirectement (financement du traitement des nuisances) par toutes et tous. Un changement de norme sociale de mobilité s’impose. Une approche pourrait être la fiscalité: promouvoir l’abandon de la voiture, en aidant celles et ceux qui n’en ont pas et/ou y renoncent. Lire la suite…

Pourquoi nous sommes favorables à l’augmentation du prix du gazole

La grogne monte en France contre l’augmentation du prix du carburant. Respire, association nationale pour l’amélioration de la qualité de l’air, affirme haut et fort qu’elle soutient l’augmentation du prix du gazole et son rattrapage par rapport au prix de l’essence : une mesure qu’elle demande même depuis des années. En effet, en matière de pollution de l’air, et donc de santé publique, gazole et essence ne sont en rien comparables. Lire la suite…

Le Cauchemar climatisé

En 1940, la guerre oblige l’expatrié Henry Miller à regagner les États-Unis. Il part alors à la redécouverte de son pays, qu’il parcourt en un vaste périple. De sa déception est né Le cauchemar climatisé, publié en 1945. Faubourgs industriels, folies hollywoodiennes, Sud qui perd son charme, contaminé par l’esprit technocratique du Nord… Restent quelques phares, des artistes, comme le compositeur Edgar Varèse, dont Miller trace quelques portraits enthousiastes. Lire la suite…

Climatiser le désastre ou le combattre (1/3)

En automne 2018, un panel d’une centaine d’associations environnementalistes nationales et internationales lançait une alerte par un « Manifeste contre la géo-ingénierie » du climat. La menace du vieux Plan A des Etats-Unis se précise. Elle avait refait surface en 2006 dans les milieux scientifiques avec un article très controversé du célèbre géochimiste Paul Crutzen, le même qui fut en 2001 le père du concept d’Anthropocène. A la surprise générale, ce savant néerlandais proposait d’emblée d’injecter du dioxyde de soufre dans la stratosphère pour limiter l’élévation de la température à la surface de la Terre… L’idée marginale à l’époque, mais immédiatement plébiscitée par les milieux d’affaire américains, a fait son chemin. Lire la suite…

Comment la France est devenue un pays cyclable

Pendant très longtemps, la France, comme la plupart des pays occidentaux, a connu une massification de l’automobile individuelle, avec tous les problèmes induits (pollution, accidents de la route, insécurité routière, détérioration de l’environnement, etc.). Au tournant des années 2018-2020, suite à la Grande augmentation du prix des carburants de 2018, la France a radicalement changé de perspectives pour se transformer en pays cyclable. Lire la suite…

Monsieur 10%

Les dernières péripéties de l’affaire Khashoggi, du nom du journaliste saoudien sauvagement assassiné dans les locaux du consulat saoudien d’Istambul en Turquie, montrent une fois de plus le réel visage de la dictature sanguinaire et rétrograde d’Arabie Saoudite. Lire la suite…