Le vélophobe

Il est assis sur un banc de l’avenue des Champs-Elysées, les deux mains croisées sur sa grosse bedaine et, l’air stupide, regarde défiler les voitures qui sillonnent l’avenue en tout sens. Un cycliste paraît. Son front se plisse, ses sourcils se rapprochent, son regard devient haineux. Impitoyable, la petite Reine paraît à nouveau, enfourchée par des jeunes gens, des vieillards, des femmes. Lire la suite…

L’anti-écraseur

Les expériences de l’anti-écraseur placé par M. Laurenceau à l’avant de son auto seraient assez concluantes, écrit M. André Billy (Petit Journal), si, au lieu de s’en tenir à la vitesse de 20 kilomètres, l’auto était allée jusqu’à du 120 kilomètres. Il y a de fortes chances pour qu’à partir de 30 kilomètres à l’heure, le panier de M. Laurenceau ne ramasse qu’un cadavre. Lire la suite…

Comment réduire la mortalité routière

Nous avons enfin trouvé la solution pour mettre fin à l’effroyable mortalité routière qui tue chaque année depuis des décennies des milliers de gens sur les routes. La crise sanitaire du Covid-19 durant l’année 2020 a montré en effet qu’en diminuant massivement le trafic automobile, la mortalité routière baisse très fortement. Lire la suite…

L’Auto Homicide

Le piéton commence à se fâcher. En lisant les journaux de France et d’Algérie on est effrayé du nombre d’accidents mortels occasionnés par les automobilistes. Dans une seule journée à Alger il y a eu quatre accidents, avec deux morts et cinq blessés. Lire la suite…

La Revanche de l’Infâme

Léon Bloy, né le 11 juillet 1846 à Périgueux et mort le 3 novembre 1917 à Bourg-la-Reine, est un romancier, essayiste et polémiste célèbre. Dans son journal compilé dans le livre Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne on trouve ce magnifique texte de juin 1903 intitulé La Revanche de l’Infâme. Il s’agit d’une critique au vitriol du sport automobile au travers de l’exemple de la célèbre et funeste course automobile Paris-Madrid, commencée le dimanche 24 mai 1903 et arrêtée par les autorités avant son terme, à Bordeaux, en raison du grand nombre de morts, dont celle du pilote Marcel Renault, frère de Louis Renault et co-fondateur du groupe industriel Renault. Lire la suite…

Délit de fuite

Peu de gens le savent mais prendre la fuite après un accident est le délit le plus répandu sur les routes françaises (29% des délits), avant la conduite en état d’ivresse (21%) et loin devant le refus d’obtempérer (5%). En 2017, les forces de l’ordre ont enregistré plus de 172.000 délits de fuite après un accident, soit une vingtaine d’infractions par heure. Lire la suite…

Chauffeurs et chauffards

Il y a fagots et fagots. Et de même il y avait chauffeurs et chauffeurs. Mais jusqu’à présent on ne s’en était point aperçu. Et, sans doute que nous eussions continué de vivre, réunissant sous un seul vocable tous ceux qui font de la route la main sur un volant, si la Fédération des Automobiles Clubs Régionaux de France n’avait pris soin de nous éclairer. Dans sa dernière séance, elle a établi une démarcation décisive. La voici. Lire la suite…

L’animal le plus mortel pour l’homme

L’animal le plus mortel pour l’homme n’est pas le serpent, le requin ou le loup. Ce n’est pas non plus le moustique qui tue pourtant environ 725.000 personnes chaque année. Le monstre motorisé qu’est la voiture est en fait de loin le tueur numéro 1, responsable de la mort d’environ 1,3 millions de personnes dans le Monde chaque année. Lire la suite…

Comment atteindre un taux de mortalité de zéro pour les piétons et les cyclistes

En 2015, la ville d’Oslo, en Norvège, s’est engagée, après des années de hausse des accidents de la route, à réduire la circulation automobile et à donner la priorité à la sécurité des piétons, des cyclistes et de l’environnement. Contrairement aux États-Unis et à d’autres pays où les décès dus aux transports sont souvent considérés comme inévitables, le gouvernement norvégien s’est fermement engagé à éliminer les décès et les blessures graves sur ses routes à l’échelle nationale et a travaillé à la réalisation de cette vision pendant près de deux décennies. Lire la suite…

Ces voitures qui tuent

Ralph Nader, avocat et homme politique américain – il se présenta quatre fois consécutives à l’élection présidentielle américaine, en particulier avec le Parti Vert – a joué un rôle important dans l’histoire de la critique automobile. Il a publié en effet en 1965 un livre intitulé « Unsafe at any speed » (« Dangereuse quelle que soit la vitesse »), un livre qui a fait date dans la défense des consommateurs face aux lobbies industriels de l’automobile. Lire la suite…