Misère de l’espace moderne (Le Corbusier au pilori)

Il est enfin admis ouvertement que Le Corbusier était un fasciste bon teint. On tolère ses mensonges et sa mégalomanie. On sourit en le voyant mépriser ses (riches) clients. Un observateur impartial découvrira vite qu’il n’a rien inventé, gommant les auteurs dont il s’est attribué les idées. La seule réelle compétence de Le Corbusier fut la promotion de son image publique au détriment de la qualité de son œuvre construite – catastrophique. Mais de tout cela on ne tire aucune conséquence, la plupart des critiques refusant de voir le monde cauchemardesque qu’il voulait édifier. Ce qui n’aurait aucune importance si Le Corbusier n’était devenu le modèle pour les architectes de l’après-guerre qui ont couvert la France de barres et tours en béton. Et si, aujourd’hui, ses théories ne faisaient les affaires des bureaucrates de Chine et de Russie. Lire la suite…

Les 10 mesures pour des territoires efficaces (+ un bonus)

Tu veux devenir président(e) de la République, mais tu n’as pas d’idées ?

« Si c’était un problème, ça se saurait ! ». Oui, bon. Mettons que nos concitoyens soient d’un coup devenus très exigeants sur le programme… Mettons que d’un coup, la pollution, le respect des engagements de la France à la COP21, leur santé, leurs finances, la qualité de leur cadre bâti, soient devenus prépondérants à leurs yeux. Mettons que tout le monde se mette à voter, même les blasés. Que faire? Lire la suite…

Exploration du territoire automobiliste: ballade en marge de Bordeaux et Talence

Ce dimanche de mi septembre un ami géographe m’a invité à parcourir les rues de Bordeaux, et sa banlieue proche, pour découvrir le patrimoine architectural et observer la transition centre périphérie, afin d’y appréhender l’urbanisme à la française. Le week-end s’y prêtait avec le beau temps : plutôt que se claquemurer dans un musée gratuit il était préférable de se chauffer la carcasse. Lire la suite…

Les vrais « fascistes » de notre temps – Le Corbusier et les architectes urbanistes

On sait que rien n’est plus galvaudé en France, aujourd’hui, que le terme de « fasciste ». Cela tient au confusionnisme général; aux falsifications révisionnistes type Ni droite, ni gauche (Zeev Sternhell) et L’idéologie française (BHL); aux manipulations de la gauche d’État qui se drape dans la pose avantageuse de la Résistance; aux délires de convulsionnaires qui s’arrogent le titre d' »antifascistes » et le privilège de frapper d’infamie les gens qui contredisent leurs lubies. Lire la suite…

L’urbanisme totalitaire de Le Corbusier

Le Corbusier était un fasciste, voilà une nouvelle qui secoue le Landerneau de l’urbanisme et de l’architecture. En fait, c’est assez bien connu depuis quelques années, mais une expo actuelle au Centre Pompidou fait comme si les « idées politiques » de Le Corbusier n’avaient rien à voir avec son « génie » architectural et urbanistique. Lire la suite…

Proposition de cité utopique

Imaginer l’inimaginable : rues et routes sans l’automobile. On ne peut pas dire qu’elle fasse partie du paysage tellement elle détonne, dans tous les sens du terme : gênante, inadaptée et rendant inapte à vivre dans un territoire où on devrait faire corps facilement, naturellement. Alors l’esprit s’élève, va se réfugier sur les toits de la ville, qu’il transforme en terrasses jardins, en prétendant que les habitants, les passants ou les touristes devraient de nouveau y faire société. Ce sont les rues jardinées suspendues, imaginées au-dessus de la rue traditionnelle, laquelle cesserait d’être le tuyau réceptacle du flux de ce qu’on s’évertuera à remplacer. Faudra-t-il en passer par certaines violences pour en arriver là ? Plutôt alors en empruntant celle qui est la plus symbolique, suivant l’expression « se faire violence », en s’obligeant à oser l’impensable, le dérangeant et à camper dans l’inconfort de la remise en cause permanente, à travers la dispute citoyenne. Lire la suite…

Images non contractuelles

Attention, cet article risque de vous faire mal aux yeux! Il va montrer le décalage existant entre les projets immobiliers et… la réalité. Il faut parfois faire un effort d’imagination car dans le domaine de l’illustration architecturale et immobilière, il est possible d’aller très loin dans la réalisation d’un fantasme urbain. Lire la suite…

Les voitures invisibles

Projet d'éco-quartier "avec voitures invisibles" sur l'île-Saint-Denis

Nous parlions récemment des quartiers sans voitures qui se développent à l’étranger tout en déplorant le retard français en la matière. Nous nous étions trompés car en fait la France semble particulièrement en avance en matière de « quartiers sans voitures », avec une innovation sans précédent, à savoir les « quartiers avec voitures invisibles ». Lire la suite…

Quel avenir pour la place de l’automobile en ville du côté des jeunes urbanistes et architectes ? Constat mitigé…

J’ai découvert par hasard en début d’année un site consacré à l’architecture, à l’urbanisme et à l’aménagement du territoire – PSS-archi – qui s’affiche comme une « plate-forme d’échange collaborative non professionnelle et indépendante ». Une foultitude de renseignements techniques et d’informations sur les projets touchant la ville, en particulier la voirie et les réseaux de transports urbains m’est devenue accessible. Puis j’ai sauté le pas début décembre en m’inscrivant comme membre participant. Lire la suite…