Réflexions d’un bobo à vélo

Périodiquement, le sujet de la ville sans voiture fait les gros titres de la presse. Il s’agit d’une sorte de marronnier journalistique destiné à la fois à prendre acte du recul progressif historique de l’automobile dans certaines villes et à faire peur au lecteur-automobiliste sous l’angle « regardez, les bobos-écolos sont en train de vous interdire de voiturer ». Lire la suite…

L’Uberisation de la Santé façon Macron

Quel monde laissons-nous à nos enfants (le présent est désormais de rigueur)? Si beaucoup de personnes expriment leur pessimisme sur le devenir des générations futures, il n’en va pas de même de madame Agnès Buzyn, la toute fraîche remplaçante de madame Marisol Touraine à la santé. Elle veut armer les défenses des nourrissons pour qu’ils puissent affronter, sans crainte et sans reproche, comme de petits Bayard « En Marche » les nombreuses menaces identifiées par les experts ès biotechnologie. Lire la suite…

Délivrons les ouvriers, fermons les usines !

Tous les cinq ans, la classe ouvrière s’invite dans les débats électoraux. C’était les aciéristes de Florange en 2012, les fabricants de sèche-linge Whirlpool cette année. Ce qui n’est jamais débattu en ces occasions, c’est l’utilité même de ces activités industrielles, ni même leurs conséquences sanitaires et écologiques. L’emploi n’a pas d’odeur et nos salaires valent plus que nos vies. Rappelons aux promoteurs de l’automobile, Philippe Poutou, François Ruffin, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen – et à leurs électeurs – que la voiture est le moyen de transport le plus nocif, le plus coûteux et le plus lent que l’industrie ait produit à ce jour. Lire la suite…

Make pollution great again

Il sera dit que le renouvellement est en marche, et même à vélo qui plus est! Samedi dernier, la veille du premier tour aux élections législatives, Emmanuel Macron est venu pour voter dans sa ville, Le Touquet, et on a pu le voir faire du vélo l’après-midi dans les rues de la ville. Sans doute une manière pour lui de décocher une flèche de plus à Donald Trump après avoir déclaré ironiquement « Make our planet great again. » Lire la suite…

De quoi Macron est-il le nom ?

L’An 01 du Parti unique

En agitant l’épouvantail Le Pen, les patrons du CAC 40 et de la presse ont réussi à faire plébisciter Macron. Plus que l’âge du candidat qui fait les Une unanimes des journaux, un tel niveau de manipulation de l’opinion publique pour élire un président conçu comme un produit marketing est sans nul doute une première dans l’histoire. Grande victoire politico-médiatique, en effet, le « people style » triomphe du populisme. Ainsi la nouvelle farce vire au tragique pour la démocratie. Et les fastes de la mise en scène au pied d’une pyramide confinent à celui d’un sacre impérial. Le parti unique de l’ordre est « En Marche. » Lire la suite…

Mais qu’est donc ce merveilleux Macron ?

Si vous ne le savez pas, je vous apprends que j’ai ferraillé contre certains, présentés comme écologistes, qui soutenaient sans hésitation le vote en faveur d’Emmanuel Macron. Contre Yves Paccalet et Corinne Lepage, notamment, auxquels j’aurais pu ajouter Matthieu Orphelin, ancien de la fondation Hulot, et très proche de ce dernier. Je laisse de côté, car ils sont par trop grotesques, des gens comme François de Rugy – lui aussi, comme Valls, avait signé la charte de la primaire socialiste avant de s’essuyer les fesses avec – ou Cohn-Bendit, désormais commentateur de matchs de foot et chroniqueur entre deux pubs chez Europe 1. Lire la suite…

Ces Néo-NégaWatt qui valent des Milliards…

Bien évidemment c’est un secret de Polichinelle… En tant qu’entreprise vendant de l’électricité atomique, EDF, criblée de dettes, survit dans son parc délabré en limite de la faillite. Même si la présentation soignée de l’état de ses finances apparaît moins préoccupante que celle d’Aréva, après Fukushima, il n’y a plus d’illusion possible sur l’avenir du fleuron national. L’atome tricolore va de mal en pis, dans l’économie réelle l’électronucléaire ne paie plus… Lire la suite…

Irréaliste, violente, destructrice. La représentation de la mobilité au cinéma (5/6) : 007 Spectre

Depuis 1962, la série James Bond raconte les aventures d’un homme blanc ultra riche qui passe son temps à tuer des ennemis de l’occident, séduire des femmes et conduire des voitures hors de prix. 24ème épisode de la série (avec 4 982 985 spectateurs), 007 Spectre est entré dans le livre des records pour avoir supposément brûlé 8418 litres de carburant pour une seule  explosion : ça annonce le niveau. Lire la suite…

Irréaliste, violente, destructrice. La représentation de la mobilité au cinéma (4/6) : Jurassic World

Les choses ne vont pas en s’arrangeant avec ce 3ème film : Jurassic World (5 204 879 spectateurs) a déjà été critiqué sur le site « Le cinéma est politique »,  notamment pour son sexisme et son racisme. En ce qui nous concerne, même si l’action se passe dans un parc et qu’il y a donc a priori peu de déplacements, le film se débrouille très bien pour promouvoir des modes de transport polluants. Lire la suite…

Vous n’êtes pas aux commandes

Ma récente tournée a été très utile, entre autre pour mesurer la réaction du public aux divers sujets liés à la techno-sphère et à son contrôle sur nous. Plus précisément, ce qui semble généralement manquer, c’est de comprendre que la techno-sphère ne contrôle pas seulement la technologie ; elle contrôle aussi notre esprit. La techno-sphère ne nous empêche pas seulement de choisir des technologies qui nous paraissent appropriées et de rejeter celles qui ne le sont pas. Elle contrôle nos goûts, nous faisant préférer les choses qu’elle préfère pour ses propres raisons. Elle contrôle également nos valeurs, en les alignant sur les siennes. Et elle contrôle notre corps, nous incitant à nous traiter nous-mêmes comme si nous étions des mécaniques plutôt que des communautés symbiotiques de cellules vivantes (humaines et autres). Lire la suite…

L’Autre Salon, l’alternative au salon de l’Automobile de Genève

Comme chaque année, Genève accueillera du 9 au 19 Mars, l’un des principaux salons de l’automobile du continent, baptisé Geneva International Motor Show. Organisé pour la première fois en 1905, cette 87ème édition présentera comme à son habitude la grande fête de l’industrie automobile avec son lot de nouveaux modèles « propres », « intelligents » voire « autonomes » des principaux constructeurs, des grosses cylindrées qui n’ont leur place que sur des circuits ou des derniers prototypes délirants que l’on ne verra jamais circuler… Lire la suite…

La Ségolénade du vélo à assistance électrique

Bon, encore une fois je vais faire ma mauvaise tête. Actuellement, on dirait bien que l’ensemble des associations plus ou moins proches du vélo semblent s’extasier sur ce qui sera sans doute la dernière mesure de l’électro-dépendante Ségolène Royal, à savoir la prime de 200 euros pour l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE). Lire la suite…