Le techno-capitalisme face au réchauffement climatique

changement-climatique

Face au réchauffement climatique, les propositions les plus farfelues commencent à émerger dans les milieux du techno-capitalisme. Dernière en date, et propulsée par le staff d’Obama lui-même (Yes We Can!), l’idée de « repeindre en blanc » l’ensemble des routes et des bâtiments de la planète « afin de réfléchir les rayons solaires » et limiter le réchauffement climatique… Lire la suite…

« Verdir les autoroutes », le nouveau concept foireux de Borloo

Il y a des fois où la caricature est en deçà de la réalité. On connaissait les éco-autoroutes, l’inénarrable ministre de l’écologie et du développement durable Jean-Louis Borloo veut « aller plus loin » et vient de signer avec deux des principales sociétés d’autoroutes une convention destinée à « verdir les autoroutes » actuelles. On ne se contente plus de « repeindre en vert », maintenant on le dit! Lire la suite…

La voiture électrique au Salon de l’auto, et le climat dans tout ça?

Bruxelles, Belgique — Alors que l’on déroule le tapis rouge pour les voitures électriques au Salon de l’Auto, Greenpeace rappelle que celles-ci ne suffiront pas à faire du secteur ‘Transports’ un secteur en phase avec l’urgence climatique. Les promoteurs du Salon de l’Auto peuvent l’encenser à tout va, ils ne seront vraiment « En route vers demain » (ce que clame le thème du Salon) lorsque sobriété des voitures et refonte de notre mobilité seront leurs vraies priorités. Lire la suite…

Miracle !!! Les voitures se vendent ?

miracle-automobile

Depuis ce matin, on nous bassine avec des ventes de voitures en hausse pour l’année 2009. Vous parlez d’une info… Combien de morts, de blessés, d’embouteillage, de pollution, de santé publique qui se dégrade à cause de cet engin à 4 roues qui fait bondir toute la presse dans une euphorie débile dès qu’il s’en vend un peu plus? Lire la suite…

Le gouvernement prépare une relance autoroutière

Les associations environnementalistes et d’usagers des transports dénoncent l’abandon des engagements du Grenelle de l’environnement en matière d’infrastructures de transports. Selon la loi Grenelle1, l’Etat devait produire un nouveau Schéma National des Infrastructures de Transport avant la fin 2009 : cet engagement ne sera pas tenu, laissant la voie libre aux lobbys et aux pouvoirs locaux pour opérer, sur le terrain, une véritable relance autoroutière. Lire la suite…

Enfumés !

assumetheposition

A l’occasion du COP15, sommet de l’ONU sur le climat qui se déroule du 7 au 18 décembre à Copenhague, France 4 vous propose Enfumés… une enquête documentaire inédite de Paul Moreira sur le lobby pétrolier américain et l’action des négationnistes climatiques. Le journaliste revient sur cette tempête politique montrant comment les industriels du pétrole, du charbon et de l’automobile ont placé leurs agents d’influence au coeur même de l’administration américaine. Lire la suite…

Les autoroutes du futur

On a parlé ici même plusieurs fois du destin incertain des infrastructures autoroutières avec la fin du pétrole. Certaines villes ont des projets avancés de construction de pistes cyclables sur les autoroutes, comme à Séoul. D’autres à vélo n’attendent pas la fin du pétrole ou d’hypothétiques aménagements et investissent dès à présent les autoroutes lors des heures de pointe, comme à Los Angeles. Il y en a même qui pensent que seule la destruction des autoroutes permettrait d’améliorer le cadre de vie et l’environnement, tout en favorisant le trafic! Sans même parler de ceux qui veulent recycler les échangeurs autoroutiers... Lire la suite…

Prime à la casse : une imposture environnementale

prime_a_la_casse

A en croire ses laudateurs, la « prime à la casse » contribuerait à la protection de l’environnement. Leur raisonnement est simple pour ne pas écrire simpliste: cette prime octroyée à qui déclasse sa veille voiture pour en acheter une neuve permettrait de mettre sur nos routes des véhicules moins polluants. La réalité s’avère toutefois quelque peu plus complexe. Lire la suite…

atomobile.CO2

Après l’énergie positive de BMW, c’est au tour de Renault de promouvoir, au travers d’une publicité faussement écologique, des concepts-cars tout électriques qui ne rejetteraient pas, selon le constructeur, de CO2. Utilisant un raccourci pour le moins osé entre voiture électrique et véhicule n’émettant pas de CO2, Renault omet de façon bien opportune d’évoquer le bilan carbone du kWh électrique, qui en période de pointe de consommation avoisine les 600 à 900 g/CO2 par kWh. Lire la suite…

Le CO2, c’est écologique! (Selon l’industrie pétrolière)

co2-nature

Il y a de quoi avaler son café de travers : H. Leighton Stewart et Corbin J.Robertson Jr., tous deux impliqués dans l’industrie du pétrole et du charbon aux Etats-Unis, ont investi 1 million de dollars dans la réalisation d’une publicité vantant les mérites… du CO2. Objectif de la campagne diffusée dans le Montana et au Nouveau-Mexique : inciter les électeurs à contacter leur sénateur afin de convaincre ce dernier de voter non au projet de loi visant à classifier le CO2 parmi les polluants et à limiter à terme ses émissions. Lire la suite…

Un Jardin de la France en béton armé (4)

ginkgo-biloba

Résumé : Urbanisme et Totalitarisme

Cette série d’articles est partie d’une question simple : pourquoi, dans un contexte général de crise écologique on continue à abattre des arbres dans la ville de Tours? En janvier 2009 une allée de 65 platanes centenaires est abattue, puis on découvre qu’il ne s’agit pas d’un événement isolé mais d’un programme d’abattages systématisés.

La réflexion menée à partir de ce fait incompréhensible vise à montrer les mobiles cachés et les intérêts économiques soutenus par la politique municipale : création d’un bassin de chalandise, spoliation de la population, confirmation de l’emprise de la circulation automobile sur la ville, privatisation de l’espace public, fonctionnalisation économique des habitants comme « usagers » d’une « ville supermarché »…

Le texte est long, mais se présente sous forme de tableaux pouvant être lus de manière individuelle après l’introduction. Lire la suite…

Eco-autoroute A19: greenwashing à tous les étages

eco-autoroute-vinci

On a parlé ici même récemment de l’éco-autoroute, ce concept fumeux au service du lobby autoroutier. Mais avec l’inauguration de l’A19, cette auto-proclamée « éco-autoroute » par le groupe de BTP Vinci et avec la bienveillance du ministère de l’écologie et du développement durable (sic!), on atteint des sommets d’hypocrisie environnementale! Lire la suite…

Pour l’environnement, virez José Manuel Barroso de la Commission européenne!

stop-barroso

Les hauts dirigeants politiques ne devraient pas être réélus sans faire le point sur ce qu’ils ont accompli. Le bilan du mandat de José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, n’est pas à la hauteur. Il a trop souvent abdiqué de ses responsabilités, reléguant la Commission, censée être la «gardienne des traités», à un rôle de chien de garde des États membres les plus dominants et des industries les plus influentes.
Lire la suite…

L’éco-autoroute, un concept fumeux au service du lobby autoroutier

eco-autoroute

A l’occasion de l’ouverture à la circulation de l’autoroute A19 auto-promue « éco-autoroute » par le groupe Vinci, les associations de protection de l’environnement expriment leur hostilité à ce concept fumeux qui prélude à une nouvelle tentative des lobbys autoroutiers de dévoyer les engagements du Grenelle de l’environnement. Lire la suite…