Habitat sans voitures à Edimbourg

La ville d’Edimbourg (440.000 habitants) se trouve sur la côte est de l’Ecosse. La ville est déjà relativement dense comme la plupart des grandes villes écossaises où il est plus habituel de vivre en habitat collectif qu’en Angleterre. Ville historique, capitale culturelle de l’Ecosse, elle est aussi une ville clé sur le plan économique, en particulier les assurances, les bureaux gouvernementaux délocalisés et l’enseignement supérieur. La ville est récemment devenue une collectivité unitaire (Unitary Authority), rassemblant toutes les compétences d’administration locale sans être soumise à la tutelle régionale. Ses limites ne couvrent qu’une partie de l’aire métropolitaine, ce qui peut rendre difficile la coordination avec ses zones limitrophes. Lire la suite…

Des quartiers nouveaux « Sans voiture » se développent en Allemagne

Dans un pays, l’Allemagne, où plus d’un quart des ménages ne possèdent pas de véhicule, plusieurs quartiers sans voiture sont créés, même si l’idée est loin de faire l’unanimité. État des lieux et analyse dressés à partir d’une étude de l’ILS, l’institut de recherche pour le développement urbain et régional du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, à Dortmund. Lire la suite…

Piétonniser contre le changement climatique

A Lille, Caen ou au Mans la piétonisation d’espaces de la ville est débattue, souvent de façon passionnée et toujours avec des écolos dans le coup. Si ces derniers, élus ou citoyens veulent à ce point limiter la présence de la circulation motorisée sur la voirie, ce n’est pas seulement par désamour de l’automobile ou pour embêter les commerçants, suspectés d’être électeurs d’autres partis (ce qui n’est pas vrai d’ailleurs…). C’est surtout parce que la piétonisation est une action concrète, parmi beaucoup d’autres, contre le changement climatique ! Lire la suite…

Dites « NON » à la voiture !

Samedi 27 septembre : Dites « NON » à la voiture !

La Semaine de la mobilité s’est terminée avec un lourd constat. La politique des transports dans l’agglomération lyonnaise repose toujours autant sur la voiture. Les modes doux (piétons, cyclistes) non polluants peuvent toujours attendre. Lire la suite…

PARK(ing) Day à Paris

Vendredi 19 septembre 2008 : PARK(ing) Day

Pour se réapproprier l’espace public confisqué par la voiture, Vélorution occupera des places de parking pour les transformer en lieux de convivialité et de partage.

Rendez-vous à 17h00 rue Beaurepaire dans le Xème, métro République. Vous pouvez apporter des boissons, de quoi grignoter, des jeux des magazines…

PARK(ing) Day est un concept original de REBAR www.rebargroup.org

Voir les photos du précédent PARK(ing) Day de Paris

Voir ici la méthode pour construire un parc urbain provisoire

Des potagers pour éco-salariés à la place des parkings

Beaucoup de grandes entreprises disposent d’une grande superficie de parkings découverts qui imperméabilisent les sols, encouragent les salariés à venir au travail en voiture, sature le trafic urbain… La plupart sont suiveuses sur le sujet du développement durable et se font certifier par nécessité économique. Le coté éthique, social et responsable est souvent négligé au profit de la rentabilité économique. Pourtant nombreux sont les salariés éco-citoyens qui aimeraient que leur entreprise soit plus responsable, plus solidaire et plus saine dès maintenant et dans leur vie de tous les jours. Lire la suite…

Comment en finir avec la civilisation de l’automobile?

Notre société affecte plus de 80% de l’espace public à la circulation automobile et au stationnement des voitures, c’est-à-dire à un mode de déplacement individuel dont le taux d’occupation moyen ne dépasse pas 1,2 personne par automobile en agglomération. Les piétons et les vélos se sentent comme des intrus sur un espace public dédié à la vitesse automobile, où les infractions sont la règle en toute impunité. Il faut arrêter d’aménager la chaussée en fonction de l’heure de pointe, ce qui se traduit par des voies de circulation automobile démesurées, congestionnées une heure ou deux par jour, et qui se transforment en véritables catalyseurs à vitesse le reste du temps. Or, il est désormais admis que toute augmentation de l’offre d’espace automobile se traduit pas une augmentation de la circulation automobile qui génère rapidement des congestions et nécessite donc de nouvelles voies de circulation pour les voitures. Lire la suite…

GWL Terrein: un quartier sans voitures à Amsterdam

«Nous voulons créer un projet d’habitations sans voiture et écologique. Seriez-vous intéressés à y participer?»

Quand un groupe de citoyens d’Amsterdam a fait paraître cette petite annonce dans le journal local, ils étaient loin de se douter de l’intérêt que susciterait leur projet. Pas moins de 6000 personnes ont répondu à l’appel (1). Lire la suite…