Pour un grand pôle public unifié de l’automobile

Le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) dénonce la situation des salariés de l’automobile et propose des solutions « afin de mettre sur pied une filière cohérente depuis les matières premières jusqu’aux produits finis ».

« Au moment où les salariés sont en chômage technique et menacés de licenciements, les bénéfices sont inchangés, voire progressent et les actionnaires, eux, ne connaissent pas de difficultés. Le plan de relance de Sarkozy va même injecter des fonds dans cette branche industrielle qui va en fait alimenter les profits des actionnaires. Il faut inverser cette logique » explique le collectif.

D’autre part le parti suggère que « les jours de chômage technique soient payés à 100 % et que les licenciements interdits. Le patronat (dont les grands groupes automobiles et les pétroliers qui ont fait ces derniers mois des bénéfices faramineux) doit solidairement verser à un fonds qui garantirait le financement de ces mesures. Pour ça, il faut la transparence donc lever le secret bancaire, commercial et industriel, instaurer un droit de regard sur les comptes des entreprises ».

Le NPA propose également « de créer un grand pôle public unifié de l’automobile, sous contrôle des salariés et de leurs syndicats, des usagers, en expropriant sans indemnité, les constructeurs, les équipementiers et sous traitants qui devraient être mis en régie publique ou repris sous forme de coopératives ».

Et de conclure « Par ces moyens, non seulement on garantirait l’emploi mais, en plus, on réunirait les conditions nécessaires pour préserver l’environnement avec l’objectif de promouvoir la sobriété énergétique des véhicules et la diminution drastique des gaz à effet de serre qui proviennent en très grande partie de la circulation automobile. Il faut développer les transports en commun, le covoiturage, mais aussi le ferroutage. La recherche doit être orientée vers des véhicules « propres » et économes. Et cela ne peut voir le jour que dans un cadre public, sous contrôle des salariés, sans recherche d’un profit à court terme ».

Source: www.lcrfranchecomte.org

Cadencement des trains dès 2009 sur le réseau ferré français

Le cadencement est une nouvelle organisation de la circulation des trains mise en place par Réseau Ferré de France (RFF), la structure publique qui gère l’ensemble du réseau ferré français. Le cadencement des trains vise à en améliorer la fluidité sur le réseau, tout en simplifiant la conception des horaires du service annuel. Des effets positifs sont attendus pour le fret et les voyageurs : plus de trains, des correspondances plus faciles, une offre performante. Lire la suite…

Google Transit: pour planifier un déplacement en transports en commun

Google propose un nouveau service, Google Transit, pour planifier un déplacement en transports en commun. Basé sur Google Maps, Google Transit propose de :

– calculer un itinéraire en transports en commun avec des instructions détaillées;
– rechercher des arrêts de transports en commun à proximité;
– afficher les informations et horaires d’une station. Lire la suite…

Changement climatique : quatre vérités dérangeantes

Les scientifiques interrogés par Gwynne Dyer en sont maintenant convaincus. Les objectifs définis par le GIEC sont obsolètes. Le réchauffement est plus rapide que prévu, mais pire encore, passé un certain point, des boucles de rétroactions vont se déclencher, et le processus échappera à notre contrôle. Si le réchauffement atmosphérique s’emballe, sur terre, la situation deviendra incontrôlable. Des Etats en faillite, la famine, les guerres, les exodes massifs vont se multiplier. Dans ces conditions, la mise en œuvre de politiques internationales de réduction des émissions n’aurait plus aucune chance de succès. Combien de temps nous reste-il ? Trop peu pour réduire les émissions avant de dépasser les limites dangereuses. Voilà résumées les conclusions que tire Dyer de la série d’entretiens qu’il vient de réaliser à travers le monde avec des scientifiques, des militaires et des politiques. Lire la suite…

Itinéraires, cartes et plans pour les transports publics

A l’image des sites de cartographie routière, un site internet propose à tous les utilisateurs de transports en commun, cartes, plans et itinéraires pour l’ensemble des réseaux du territoire français. L’intérêt? Pouvoir planifier un déplacement entre deux villes uniquement en transport collectif (transports en commun dans la ville de départ + train +  transports en commun dans la ville d’arrivée). Lire la suite…

Un concept de villes sans voiture

Pourquoi ne pas vivre sans voiture du tout? C’est le projet de deux cents familles de Brême, dans le Nord de l’Allemagne (540.000 habitants). La municipalité de Brême a pris l’initiative courageuse de créer un quartier interdit aux voitures (Krämer-Badoni, 1994). En 1995, on commença à construire un nouvel ensemble de maisons et d’appartements dans le quartier de Brême-Holland, réservé uniquement aux familles qui renoncent à la voiture. Lire la suite…

Pourquoi il ne faut pas aider l’industrie automobile

Il paraîtrait que l’industrie automobile est en crise… après avoir engrangé des milliards de profits tous les ans depuis des dizaines d’années. Quand le marché automobile se portait bien, ces profits venaient engraisser les actionnaires et les cadres dirigeants des constructeurs, les mêmes qui s’offusquaient il y a peu du poids trop important de l’Etat dans l’économie et qui réclamaient régulièrement désengagement étatique, libéralisme et laisser-faire… Lire la suite…

La vie sans voiture… et en marchant

Un site internet américain classe les villes en fonction de leur accessibilité aux piétons. Le principe est simple, vous cherchez votre ville, ou mieux, carrément une adresse postale ou une rue, et le site vous retourne une carte google ainsi que le score de marchabilité de cette adresse. Par « marchabilité », on entend ici la possibilité d’accéder à pied facilement et rapidement à un panel de services (supermarchés, bibliothèques, écoles, bars, restaurants, clubs sportifs, théâtres, magasins, ou encore parcs). Lire la suite…

Aubagne joue la carte de la gratuité pour des solutions alternatives à la voiture

Avec un objectif environnemental, social et économique, la Communauté d’Agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Étoile reconsidère la place prépondérante de la voiture dans les modes de déplacements des habitants et salariés du territoire en proposant des solutions alternatives basées sur la gratuité : Lire la suite…