Pétition nationale de la FNAUT pour la sauvegarde du service public ferroviaire

Afin de répondre au mécontentement croissant des usagers réguliers ou occasionnels du train et de tous les défenseurs du rail, mode de transport peu consommateur d’énergie et respectueux de l’environnement, la FNAUT (Fédération nationale des associations d’usagers des transports) a décidé de tirer le signal d’alarme et de lancer une pétition nationale adressée au Président de la République et au Premier ministre. Lire la suite…

Libérez les vélos en libre service!

Terrorisme utopique ou vandalisme poétique? Un collectif du nom de « Bixipoésie » regroupant plus d’une centaine de citoyens, étudiants, travailleurs, artistes, professeurs, activistes et des gens de tous acabits a mené récemment une opération de guérilla antipub sur l’ensemble du réseau de Vélos en Libre Service de Montréal (Québec). Lire la suite…

Quels transports face à l’urgence écologique et sociale?

La 4ème édition de l’AlterVillage d’Attac a eu lieu en juillet à Mouguerre, à 10 kms de Bayonne. Différents ateliers ont abordé cette année la question de la transition vers une société sans pétrole. Voici le texte d’une intervention faite lors de l’Altervillage 2011 sur les transports avec un argumentaire sur le ferroviaire et sur la gratuité. Lire la suite…

La relocalisation heureuse

delocalisations_massives

Dans son livre posthume Ecologica (1), André Gorz écrivait que « la question de la sortie du capitalisme n’a jamais été plus actuelle. Elle se pose en des termes et avec une urgence d’une radicale nouveauté ». Geneviève Azam, dans son livre publié récemment, « Le temps du monde fini »(2), (p 151-155) nous indique que « l’état d’urgence devient la règle » et que « l’idée de transition à mettre en œuvre dès aujourd’hui dessine une sortie possible du capitalisme de la catastrophe et ébauche les contours d’une bifurcation. » Cette transition passe par la relocalisation des activités à travers des choix démocratiques ; c’est la résistance à la globalisation et non la régulation ou la maîtrise de celle-ci.  Lire la suite…

Semaine du développement durable

bio-durable

La Semaine du développement durable est désormais un rendez-vous incontournable et très attendu. Chaque année, le ministère du Développement durable invite les entreprises, les associations, les services publics, les collectivités et les établissements scolaires à promouvoir, du 1er au 7 avril, les principes du développement durable. Bernard Charbonneau, penseur et philosophe français décédé en 1996, nous donne son point de vue sur la question. Lire la suite…

Fermer un bureau de poste crée de la pollution

Actu-Environnement a rendu compte récemment d’une proposition de Loi qui obligerait l’Etat à mesurer ses décisions à l’aune de leur impact écologique. L’exemple pris est la fermeture des hôpitaux ou des bureaux de poste, établissements publics, qui induisent du déplacement en automobile. Le texte parle aussi des marchandises « qui font le tour de la planète » avant d’être proposées à la vente. Lire la suite…

Relations ferroviaires Intercités : le maillon manquant

vieux-train-corail

Les relations par TGV entre l’Ile-de-France et les métropoles régionales d’une part, les relations TER centrées sur ces métropoles d’autre part se sont fortement améliorées ces dernières années. Mais TGV et TER ne répondent pas à tous les besoins des voyageurs, qui ont aussi à se déplacer d’une grande agglomération ou d’une ville moyenne à une autre et pour lesquels les relations Intercités à moyenne et longue distance sont une composante indispensable de l’offre ferroviaire. Lire la suite…

Pour un ministère de la transition économique

Ce qui manque aujourd’hui, ce n’est pas tant une volonté de changement profond du côté des citoyens, c’est un soutien politique réel aux initiatives radicales. Obnubilés par les sirènes d’un « capitalisme vert » qui permettrait de poursuivre le (green) business as usual, nos décideurs s’arc-boutent sur les enjeux budgétaires de court terme, la relance des investissements privés, le plan Marshall « 2 point vert » et les arcanes d’une « politique énergétique » bien difficile à saisir. Ce qui reste dormant sous la surface, étouffé par les urgences du moment, c’est le vaste chantier de la transition économique – notre transition économique vers le post-capitalisme. Lire la suite…