Nicolas Hulot et l’automobile

peagehulot1

« Attentif à l’intégration environnementale de ses autoroutes tout au long de leur concession, le groupe des Autoroutes du Sud de la France agit pour protéger le cadre de vie des riverains, préserver la diversité et la richesse naturelle et valoriser les paysages traversés. C’est donc naturellement qu’il a décidé de soutenir le programme de la Fondation Nicolas Hulot qui vise à enrayer la perte de la diversité biologique.»
Groupe ASF (Autoroutes du Sud de la France), avril 2005

« Je suis contre la construction de nouvelles autoroutes, mais on ne va pas détruire celles qui existent déjà.»
Nicolas Hulot, Le Canard enchaîné, 16-9-2009.

« Ça permettra d’avoir un autre parc automobile (…) Pour avoir discuté avec pas mal d’industriels automobiles, si on leur fixe des règles claires, ils seront capables de s’adapter, y compris l’industrie automobile allemande. »
Nicolas Hulot, France Inter, 6-10-2009. (Nicolas Hulot est sponsorisé par Norauto et Autoroutes du Sud de la France).

«Norauto s’engage aux côtés de la fondation Nicolas Hulot pour relever le Défi pour la Terre. Edité en 2008, ce guide présente les 5 attitudes qui roulent pour notre planète et notre bien être. Pour une conduite responsable, feuilletez-le en ligne ou téléchargez-le. »

«Afin de poursuivre et d’amplifier ses actions face au réchauffement climatique, Norauto signe un accord de trois ans avec la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme. Cet accord de partenariat porte particulièrement sur le programme spécifique intitulé :  » Lutte contre les changements climatiques « , décliné aujourd’hui au travers de l’opération  » Défi pour la Terre « .

Ce partenariat, inédit dans le secteur automobile, illustre la détermination de NORAUTO à agir tant sur son cœur de métier que sur la sensibilisation de ses différentes parties prenantes (collaborateurs, fournisseurs, clients…).

Suite à cette signature, Norauto prend 4 nouveaux engagements concrets éco-citoyens autour de différents thèmes :

1. Continuité de la sensibilisation des collaborateurs et des clients Norauto : Faire de chaque acteur du monde automobile un acteur du développement durable.
2. Les bâtiments : Réduction de l’impact environnemental des structures
3. Le transport : promouvoir une éco-conduite.
4. Offre de produits et services : amélioration de l’offre produits et services toujours plus soucieuse de l’environnement»


Site internet Norauto.fr

Source: http://pacte-contre-hulot.org/ >>> Bêtisier de l’automobile

Décroissance

A propos de Décroissance

Actualité de la décroissance

54 commentaires sur “Nicolas Hulot et l’automobile

  1. Tassin

    On a bien compris que le M. Hulot est pris au piège avec ses sponsors. Une belle occasion pour les pollueurs de verdir leur image!
    Merci d’avoir relevé ces quelques perles.

  2. URB

    Ouais et alors ?

    Vous ne voyez que la méthode de l’interdiction et vous êtes contre une évolution progressive des comportements.

    Ensuite si jamais une personne qui milite pour l’écologie se met en partenariat avec une entreprise du secteur automobile (comme ici NH avec Norauto et les Autoroutes du Sud) ça ne va pas et ça va dans le bêtisier de l’automobile.
    (on pourrait faire le Bêtisier de l’écologie et mettre plein de site comme CA…EE)

    Mais lui au moins il est connu, il est médiatisé et, même si sa méthode ne plait pas au « bon penseurs », elle sera plus efficace que celle des « bon penseurs », car au moins il y a quelque chose.

    A votre avis qui a le plus de chance de toucher le plus de gens et de faire changer les comportements ? (certes pas l’abandon de la voiture mais il faut bien commencer par quelque chose)
    NH avec ces partenaires ou les sites comme CARFREE, pacte-contre-hulot et autre sites du genre ?

  3. URB

    AH oui j’oubliais.

    C’est dingue comme vous ne pouvez vous empêcher de faire des amalgames.

    Dès qu’il y a un nom d’une personne lié à l’écologie et une marque du secteur automobile se retrouve dans le même texte, BAM, automatiquement cette personne soutien cette marque.

    C’est dingue quand même, c’est comme un article dans un journal sur le recyclage, une pub auto sur la même double page et hop dans le bêtisier de l’automobile.

    Faudrait penser un peu à évoluer et arrêter les jeux de petits enfants de cour de récrée, ça ferait un peu plus sérieux.

    Non ?

  4. CarFree

    Ok URB, si je comprend bien, il faut vite qu’on trouve un partenariat avec peugeot ou renault! Un constructeur automobile sponsor de Carfree France, ça aurait de la gueule, non? Un véritable partenariat  » de valeurs » avec par exemple l’engagement de peugeot à construire des « voitures propres » à 100g CO2/km au lieu de 140 par exemple! Et sur le modèle de la fondation Hulot, Peugeot s’engagerait à délivrer des dépliants à tous ses clients afin de les pousser à prendre leur vélo ou à marcher plutôt que d’utiliser leur voiture? Mais oui mais c’est bien sûr! Et cela ne prouverait absolument pas qu’on soutient peugeot, on garderait évidemment toute notre liberté de parole… et notre crédibilité pour défendre la « vie sans voitures »… 🙂

  5. URB

    Non je n’ai jamais dit ça.

    Je dis juste que dès qu’il a quelque chose ou quelqu’un qui est en rapport avec l’écologie et qui a un quelconque rapport avec une marque du secteur automobile, il est automatiquement discrédité.

    Là l’exemple de Norauto, bien sur ils ne vont pas dire qu’il faut interdire les voitures, ce n’est pas le but pour eux, mais ils permettent de distribuer des conseils à leurs clients (automobilistes) pour avoir une éco-conduite, en autre, ce qui permet d’avoir moins de pollution (je n’ai pas dit pas de pollution).

    Les sites comme CARFREE, ne sont pas vraiment connu, n’a pas vraiment de vraie notoriété (désolé de le dire) et donc à quoi ça lui sert de baver sur quelqu’un qui peux faire bouger les choses ?

    C’est de la simple jalousie ?

    Pour ce qui est de la crédibilité, le fait de la perdre juste parce qu’il y a une marque lié à l’auto pas loin, c’est juste vous qui vous montez la tête.
    Ce n’est pas parce qu’il y a une pub de voiture à côté d’un article sur le recyclage etc… que pour autant l’article perd sa crédibilité, sauf pour vous bien sur.

    Tiens tu veux un truc sur Renault (pas Peugeot parce que je ne sais pas pour eux) mais ils peuvent prêter un vélo en guise de véhicule de « courtoisie » quand on fait réparer/révision sa Renault, marrant, non ?!?

    « on garderait évidemment toute notre liberté de parole… »
    C’est bien de l’avoir et de la laisser aux autres.

  6. CarFree

    En tout cas, on est assez connus pour toi en l’occurrence 😉
    Plus sérieusement, il ne s’agit pas de « jalousie » ou de « baver » sur qui que ce soit… juste de démontrer les incohérences et les contradictions. Pour le reste, je ne cherche plus à te convaincre (j’ai abandonné depuis longtemps!) mais je constate que c’est exactement la même accusation qu’on nous sort pour les 4×4! (« vous êtes des jaloux »).

  7. URB

    Elle est ou l’incohérence ?

    C’est quoi qui est le mieux placer pour parler de voiture, d’entretien, conduite ?
    Une entreprise de saucisses ou une entreprise du secteur automobile ?

    Pour essayer de faire changer les comportements des automobilistes (niveau conduite), ça aurait été mieux qu’il ait Herta en partenaire ou Norauto ? C’est qui le mieux placé pour les usagers (je ne parle pas de vous bien sur) ?

    Chacun sa place.
    Non ?

  8. Gilles ChomelLécoLomobile

    Merci carfree pour les URL sur les sites décroissants que je vais approfondir.

    Je suis assez d’accord avec URB de ne pas accabler Nicolas Hulot: on vit dans un monde interdépendant: si on commence à reprocher à untel de sensibiliser la population en hélicoptère ou à se faire sponsoriser par un sous-traitant automobile: on va commencer à dérouler une pelote sans fin et on finira par reprocher à un contributeur au site carfree de se brosser les dents avec un dentifrice fabriqué à base de pétrole ou je ne sais quoi d’autre comme le fait que YAB jouait aux petites autos dans sa petite enfance.

    D’accord avec URB d’évaluer les vrais rapports de force. NH a beaucoup plus de popularité et de pouvoir que carfree, agoauto et les décroissants réunis. Ce pouvoir et cette popularité il les tient de ses sponsors: ça ne l’empêche pas d’être porteur des alertes climatiques et de biodiversité.

  9. stoppeur

    Il y a une « devise »qui dit:On ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs… Ou encore:ne regarde pas la paille qui est dans l’oeil de ton voisin,mais la poutre qui est dans le tien…Là où j’ai été le plus « épaté »,c’est en parlant de décroissance-sans en avoir conscience-avec un responsable du mouve ment « Les Verts »:plus de voitures particulières,en milieu urbain,en dehors des VU?Oui,mais:il ne faudrait surtout pas que cela conduise des milliers de gens au chômage!Si,effectivement,chacun reste sur ses positions,alors rien ne sera fait pour sauver la Planète!Qui veut se « jeter à l’eau » le 1er?A lors,arrêtons de tirer sur le pianiste,il y a mieux à faire!Est-ce que Nicolas hulot serait l’arbre qui cache la forêt?Certes,il a une politique de communi cation très contestable;mais un point,c’est tout…!!!

  10. Marko

    « Penser globalement, agir localement »… C’est un motto toujours d’actualite et effectivement NH ou YAB peuvent aider certains a prendre conscience de la situation dans laquelle nous nous trouvons sur le plan environnemental.
    En revanche, et de maniere evidente, chacun est libre (et conseille!) de tendre a plus de coherence sur le plan individuel et a mettre en oeuvre des alternatives concretes a son niveau…
    Il est pertinent de critiquer NH et ses incoherences (voire parfois sa malhonnetete intellectuelle), mais il faut reconnaitre que son action presente certains interets (a nuancer fortement certes).
    Apres, esperons que la conscience humaine s’eveillera et s’elevera rapidement vers d’autres modes de vie et de pensee (parce que franchement l’Homme craint et trop nombreux sont ceux qui n’ont pas encore ouvert leur conscience au-dela de frontieres stupides, ou au-dela du monde materiel et visible…). Mais bon, si on espere sincerement voir le monde changer, la premiere etape est de changer soi-meme, de changer sa perception et son comportement. Pour la suite on verra…

  11. stoppeur

    Pour vous mettre un peu de baume au coeur:le Salon de l’Auto de Tokyo, c’est un échec total… A tel point que les constructeurs japonais et le gou vernement s’interrogent de le renouveler!En Russie,ce « fameux » Salon de l’ Aéronautique légère(petits avions,ULM,hélicos) a vu sa fréquentation bais ser de 50%,par rapport à celui d’avant la crise!!!Comme quoi,si la Crise se prolongeait,ça pourrait avoir de »bienheureuses retombées!!!Mais pourtant, à ce qu’il paraît,elle n’a quasiment pas d’incidences sur l’économie chinoi se,au contraire.Si seulement,en France et Europe,on réfléchissait à ce qui développerait l’économie européenne sans racketter les populations des pays émergents…On pourrait sans doute développer la nôtre,et, mieux en core:n’y acheter que si la politique des salaires s’apparente à la nôtre…

  12. stoppeur

    Voilà,pour moi,ce qui pourrait être le fer de lance d’une politique opposée à celle des délocalisations à tout crin.Comme quoi,la politique salariale,d’i ci ou de là-bas,c’est un seul et même morceau!Le meilleur « slogan » pour tout résumer:chacun chez soi et Dieu pour tous!Encore faut-il y croire,ce pendant!

  13. LGV

    D’accord avec URB ! même si des changements radicaux seraient bénéfiques, il faut être réaliste, NH touche plus de gens et obtient plus de résultat avec ses méthodes et ses sponsors ! Comme il le dit lui même, si l’on affronte le capitalisme ils gagneront car ils sont plus fort et ils s’adaptent, si on leur ouvre des opportunités en leur montrant leur intérêt, nous gagnerons…

  14. Pim

    J’aurais bien réagi sur cet article, mais au vu des commentaires affutés qu’il y a déjà, on a déjà fait le tour de la question….merci à vous

  15. Alain

    Je propose un grand jeu:
    Aller chez Norauto et demander un auto-radio développement durable, un essuie-glace développement durable, un pneu développement durable et des accessoires tuning développement durable.

    Peut-être que Urb pourrait y aller le premier pour tester les employés qui sont sensibilisés au développement durable? peut-être que URB peut téléphoner à Nicolas Bertrand pout qu’ils y aillent ensemble? peut-être qu’on est pas obligé d’y aller: Urb nous fera un rapport. Peut-être que finalement, j’ai pas besoin de son rapport: je connais le résultat: NUL!!! Comm’!!!! Greenwashing!!!!!

    Relire 1984, svp…

  16. Philippe Schwoerer

    On peut espérer que les entreprises associées fassent un effort visible.

    Car autrement, que ce soit la presse, les associations de consommateur ou autres, on en entendra parler.

    Malgré tout, ces efforts n’auront certainement qu’une portée à peine symbolique !

  17. URB

    @ALAIN
    On parle de conseils sur la conduite, pas d’accessoires de Tuning, d’autoradio ou d’essuie-glace.

    Pour info, Norauto c’est quand même pas mal de points de vente/services et donc des moyens de distribution de leurs conseils via une brochure que voici :
    http://anpsn.norauto.fr/guide/guide_defi_terre/defiterre.htm
    pour tout ce qui est achat, conduite etc…

    Tiens si tu veux ils ont même un site : http://sites.norauto.fr/citoyennete/env-defi.asp sur le thème : Sécurité routière Environnement »

    Mais bon je suis désolé je n’ai pas trouvé d’essuie-glace « développement durable », mais ça doit ou ça va bien se trouver.
    Il y en a qui refonds les pneus, alors…

  18. URB

    Rhoo je suis allé chez Norauto ce matin, pour des essuie-glace, ce n’est même pas une blague en plus.

    Bon j’ai juste vu si il y avait pour mon modèle de voiture et j’ai trouvé le prospectus dont je parlais plus haut.

    C’est dingue quand même.

    Et vous savez quoi ?
    Norauto ils ne vendent pas que des produits pour l’automobile, ils vendent même des vélos et des VAE.

    Dingue 🙂

  19. Tom34

    Salut,

    Il est fort Nicolas pour rallier des entreprises de la bagnole à la cause de l’environnement.

    Il en faudrait encore plus comme lui pour tirer toute l’industrie vers la conscience de la terre.

    A+
    TOM.

  20. xtoflyon5

    S’acharner contre la seule personne (quasiment) qui arrive à caser le mot décroissance et dire quelques vérités difficiles à entendre sur le mur qui s’approche à 130 km/h sur les chaines de TV aux heures de grande écoute, c’est une stratégie complètement idiote et contre-productive !

    Concrètement, et avec toutes les concessions qu’il a du effectuer et que d’aucuns sont libres de lui reprocher, on lui doit tout de même des avancées sacrément concrètes dans la politique et la sensibilisation environnementale en France.

    Je retiens en faveur de NH : La Taxe Carbone.
    Ca suffit à négliger le reste je trouve.

  21. Pim

    @xtoflyon5 : certes on doit la TaxeCarbone à NH (enfin peut etre). Je ne suis pas non plus pour lui taper dessus, il y a déjà assez de ménage à faire avant lui!
    Néanmoins, je rappelle que la TC est une parodie (et c’est pas de la faute de NH ca) : 4cts par L d’essence remboursé à 75% = 1ct par litre !
    L’électricité n’est pas taxée, les routiers et aéroports vont surement bénéficier d’un traitement de faveur et d’un droit à polluer!
    Bref, cette taxe, (je le répète) ne fera que rendre l’écologie impopulaire, car les gens auront l’impression de payer une taxe (en fait presque rien) sans effet bénéfique pour le climat!

    En critiquant ce semblant de mesure écolo, je passe peut etre pour un ‘jamais content’ auprès des anti taxe Carbone, qui répondront : « et alors, sale écolo de mes 2, tu l’as ta put… de taxe, alors arrete de nous faire ch… ». J’aurais été content si :
    -le prix retenu avait été d’au moins 32eur/t de CO2 avec promesse de croissance dans le futur, (oui j’ai dit croissance, ca m’arrive 😉 )
    -l’électricité avait aussi été taxée,
    -aucun passe droit pour les entreprises,
    -l’argent récolté n’avait pas été redistribué aux ménages, mais réinvesti dans des Transports en Commun ou autre …

    Je serais aussi content si on respectait les mesures du Grenelle (genre plus de nouvelles autoroutes, mais c’est une autre histoire ca!)

  22. stoppeur

    Pour savoir si la Taxe Carbone n’est pas de la fumisterie,on pourrait peut- être s’informer de ce qui se fait au Japon,pays qui a innové en tout premier les pots catalytiques;et en tête des pays les plus industrialisés au monde avec les USA,la Chine,l’Europe.Les voitures japonaises sont,depuis une quinzaine d’années,les voitures les plus sûres,les plus élaborées au mon de.Sans oublier qu’ils sont aussi,très certainement en tête pour la qualité en matière de climatisation.Par contre,je n’irai pas jusqu’à avancer que les industriels japonais sont ceux qui respectent le mieux l’environnement et le littoral marin;ou les « quotas » de pêche…Qui se dévoue pour « aller à la pêche »?

  23. Gilles ChomelLécoLomobiLe

    100% d’accord avec XTOFLYON5.

    Je duplique ci-dessous mon dernier commentaire comparable à celui de XTOFLYON5 à l’autre article précédent sur NH et YAB:

    Sur son site defipourlaterre.org, il recommande de laisser sa voiture au garage pour les petits parcours et de conduire plus souplement et moins vite.

    A une certaine époque, son sponsor TF1 diffusait ces recommandations au moment de la météo: a tel point que j’ai entendu Évelyne Dhéliat recommander de laisser sa voiture au garage pour le bien de la planète: c’était incroyablement subversif: j’imagine la tête des concessionnaires quand ils entendaient cela, en même temps que des millions de téléspectateurs avides de connaître les prévisions météo de la semaine. Ne regardant pas souvent TF1, je ne sais pas si ils ont maintenu ces campagnes, mais rien que pour ça, je n’aime pas qu’on dénigre NH non-plus que les qualificatifs d’éco-tartuffe ou d’hélicologiste.

    Je ne trouve rien de plus débile que de reprocher à YAB ou à NH de se mouvoir en hélicoptère, en jet privé ou en sous-marin pour alerter les mentalités. Daniel Mermet s’est laissé aller à ces bassesses durant son émission: c’était acceptable uniquement parce que, dans sa bouche, c’était un jeu politique sympa: mais ça n’est pas sérieux.

  24. CarFree

    100% pas d’accord et je duplique également mon dernier commentaire qui s’applique bien évidemment à Yann Arthus-Bertrand et Nicolas Hulot:

    Personnellement, je différencie “écologie technique” et “écologie politique”… La première fait reposer les solutions aux problèmes environnementaux sur la science et la technologie, c’est la “croissance verte”, le “développement durable”, les “puits de carbone”, “la voiture propre”, etc. La seconde postule qu’il n’y aura pas d’amélioration possible sans remise en cause profonde de nos modes de vie, c’est la “décroissance”, la “simplicité volontaire”, le “revenu maximum”, la “relocalisation de l’économie”, etc. Ceux qui se perçoivent comme “écologistes naturalistes” doivent bien mesurer ce que l’écologie technique suppose comme destruction de la nature. Car il y a chez les partisans de l’écologie technique une sorte de “pensée magique” (pour reprendre l’expression de Kempf) qui voudrait que toujours plus de technologie amènerait toujours plus de préservation de l’environnement, quand bien même l’”Histoire montre que c’est strictement l’inverse qui se produit… Dit autrement, il ne sert strictement à rien d’améliorer l’efficacité énergétique ou environnementale des produits de consommation (leitmotiv de l’écologie technique) car ces “gains” sont immédiatement avalés par l’augmentation perpétuelle de la consommation par tête sans même parler de l’accès des pays pauvres à l’anti-modèle de croissance des pays riches… C’est ce que dit Richard Heinberg, du point de vue de la Terre, cela n’a aucun sens d’avoir par exemple des voitures qui consomment deux fois moins si la planète supporte dans le même temps trois fois plus de voitures… On aura beau tendre vers des voitures de plus en plus “économes” ou aux émissions de plus en plus “faibles”, l’anti-modèle actuel nous mènera quand même dans le mur, juste un peu plus tard. Dans ce contexte, je peux comprendre que les industriels jouent à fond la carte de la “technologie verte” (leurs profits en dépendent!), mais il faut être clair: ceux qui se prétendent “écologistes” et qui prônent l’écologie technique à base de puits de carbone, de voitures électriques ou de croissance verte, sont les collaborateurs du climaticide en cours et devront à mon sens être traînés un jour ou l’autre devant un tribunal écologique international!

  25. Pim

    Carfree, il me semble que NH a fini de proner la « croissance verte » et soutient peu à peu ce que tu appelles « l’écologie politique »… Il fait la promotion de la sobriété auprès des gens drogués à la sur-consommation.

  26. CarFree

    Aux dernières nouvelles (car cela change vite à la fondation Hulot!), NH prône la « croissance et la décroissance sélectives »… sans vraiment préciser ce que cela recouvre. On peut simplement chercher à deviner: croissance de certaines activités (oui mais lesquelles?) et décroissance d’autres? On peut supposer que dans son esprit, il s’agit de croissance d’activités « vertes » et de décroissance des « activités polluantes »…? (le contraire est peu probable!). Donc de « croissance verte »!!!

    Également le même NH nous dit dans le même temps que la décroissance ne peut être un objectif en soi car les décroissants restent selon lui (ce qui est bien évidemment faux) rivés sur la notion de PIB (« croissance et décroissance du PIB »). Je cite:  » Il ne s’agit pas de prôner la décroissance (du PIB), car parler de décroissance c’est garder cet indicateur au centre de nos réflexions. » Source:
    http://www.fondation-nicolas-hulot.org/actions/nos-propositions-et-positions/nos-propositions/adopter-de-nouveaux-indicateurs
    Bref, il critique la décroissance car selon lui, elle est « rivée au PIB », et il prône dans le même temps la « croissance et la décroissance sélectives » (du PIB). Bref, beaucoup de charabia pour ne pas choquer ses principaux sponsors…

  27. Jacques-

    Exact PIM ; il y a le NH 2007 qui faisait toutes les contorsions possibles pour ne pas prononcer « décroissance » et le NH 2009 qui parle de façon très nette de décroissance sélective.

  28. Philippe Schwoerer

    Il est important d’accorder à chacun la possibilité d’évoluer. Un chemin est souvent nécessaire, mais salutaire car il permet d’ancrer profondément en soi les changements.

  29. Pim

    @Carfree : Si je comprends ton point de vue, finalement, tu reproches à NH de ne pas être puriste. Maintenant, mets toi à la place des millions de gens qui n’ont jamais entendu parler de ce concept de décroissance et qui n’imaginent même pas que ce soit une solution, tant on leur a toujours râbaché les « bienfaits » de la croissance et de la consommation! Le fait même que NH (ou un autre) en parle, ne va t il pas toucher/sensibiliser plus de monde que s’il n’existait pas?
    Finalement, c’est bien le seul à dire du bien de la décroissance, car pour beaucoup (voire le reste du monde), cela rime avec préhistoire, age de pierre et grotte, ce qui est évidemment complètement con!

  30. stoppeur

    Nicolas Hulot fait preuve d’un certain bon sens:il prône une certaine sages se,apparemment incompréhensible par les défenseurs inconditionnels de la « bagnole »;et,à l’opposé,des »ayatollahs » du tout écologique.Ce que beau coup d’adeptes de l’auto refusent-inconsciemment-d’admettre,c’est qu’elle soit désormais exclusivement un outil de travail ou un moyen de déplacem ent de groupe,de choses volumineuses,lourdes ou nécessitant un conditio nnement particulier(véhicules isotherme,frigo,ambulances,convoyages de fonds,transport en commun,etc,etc…).A l’époque où elle apparut en concu rrence des véhicules hypomobiles,du chemin de fer,les transports permet tant d’aller vite à 100km et plus n’existaient pas.Aujourd’hui,la bagnole est devenue un caprice,permettant d’être là où on veut en peu de temps…

  31. CarFree

    @PIM, non je lui reproche essentiellement son hypocrisie, à savoir s’offusquer de la destruction du monde quand on y participe directement en recevant de l’argent des principaux destructeurs de la planète, et la vacuité de son approche (au-delà du constat, aucune remise en cause sérieuse).
    Et surtout, je pense que vous vous trompez profondément car,si je comprend bien, vous « sauvez » Nicolas Hulot sur l’aspect « sensibilisation du plus grand nombre » aux problèmes écologiques majeurs. Les gens ne sont pas aussi cons que cela et n’ont pas attendu NH ou YAB pour savoir que ça va mal! Même les médias de base en parlent depuis maintenant des années… Sans même parler de la pollution et de la destruction de l’environnement qu’on peut constater en sortant de chez soi… Alors quand un film comme Home ou Le syndrome du Titanic présentent une énième fois les ravages causés à la planète, sans aucune réelle proposition pour y remédier, le grand public sensé être « édifié » se réfugie tout simplement dans le « Il a raison » ou le « oh oui, c’est vrai, ça va mal! », car qu’y a -t-il d’autre à tirer de ces films ou des discours de ces deux compères?
    je trouve que votre positionnement est même légèrement méprisant, en gros les gens seraient trop cons pour comprendre alors il leur faut des messages simplifiés adaptés à leur QI!!! Et j’irais même plus loin, je pense que vous êtes dans votre bulle « d’écologistes éclairés » avec une haute idée de comment il faut convaincre les gens… A mon humble avis, beaucoup de gens pas ou peu sensibilisés à l’écologie regardent des gens comme NH ou YAB pour ce qu’ils sont, à savoir des personnalités médiatiques plein de thunes et de sponsors qui voudraient leur faire la morale sur la meilleure manière de vivre ou se comporter pour respecter la planète… Et cette contradiction-là, beaucoup la voient en premier, ce qui discrédite à mon sens l’ensemble de leur discours.

  32. stoppeur

    D’ailleurs,pour les fondus de la bagnole,il existera toujours,néanmoins,l’op tion location,taxi…Dans notre société,il y a des gens qui devraient possé der une voiture parce que toute leur vie s’articule autour:les handicapés,ce rtains malades,les personnes âgées,les parents avec famille nombreuse… Toutes les infrastructures routières,ferroviaires,aéroportuaires devraient ê tre réalisées en priorité pour eux.La grande majorité du reste du Public n’ aurait plus qu’à s’adapter…Non?Adieu donc les « expéditions » des « fous du volant » sur plusieurs centaines de km;ou les incorrigibles des courses au coin de la rue en bagnole…Maintenant,que Nicolas Hulot conforte les con structeurs quant à leur avenir,c’est un peu surprenant,désopilant…Il veut é viter d’apparaître écolo furieux en période de crise économique,peut-être?

  33. Philippe Schwoerer

    Alors là, je tombe de haut ! Ainsi Carfree pense que les gens sont suffisamment sensibilisés pour se rendre compte que ça va mal et agir.

    Il n’est qu’à mener une petite enquête autour de soi, ne serait-ce que dans son entreprise, pour s’apercevoir que finalement fort peu de gens ont modifié ou ont l’intention de modifier leur comportement… quel que soit le niveau social.

    Il suffit de les interroger pour savoir pourquoi ils ne bougent pas : Claude Allègre a dit que c’est pas vrai ; les ampoules basse consommation contiennent du mercure ; le diesel ça ne tue pas, y’a un médecin qui l’a dit à la radio ; pas besoin de suivre les conseils de Hulot puisque c’est un ecotartuffe…

    Les films de YAB ou NH ou encore ‘Nos enfants nous accuseront’… font peur aux gens. Ca en fait bouger certains.

  34. Alain

    Stoppeur, que j’aimerais m’appeler Nicolas Hulot et que j’aimerais m’associer à des dizaines d’entreprises pollueuses. J’enverrais le mot Terre sur mon portable pour sauver le monde et j’attendrais d’être attaqué par des ayattolas pour enfin prendre position sur le nucléaire.
    Je vendrais un nom nommé « Hushuai » qui servirait ensuite à vendre des produits remplis de chimie cancérogène. Quand on me le foutrais dans la gueule, je dirais que je ne savais ce que voulait dire PEG.

    J’irais siffler à l’oreille des politiques, mes amis et je soufflerait à Chirac que la maison brule en buvant le café avec lui pendant qu’il signe des contrats d’armes avec un dictateur africain ou un projet d’autoroute avec mon sponsor Bouygues. Ensuite, j’irais siffler dans l’oreille de Sarkozy les mots taxe carbone en buvant un café avec lui pendant qu’il signe quelques contrats nucléaires avec qui le veut ou un projet d’autoroute ou même une loi de répression contre les militants écologiques (en projet selon des rumeurs)…

    Ah, quel joli nom que Nicolas Hulot !!! Bof, à bien y réfléchir, je préférait m’appeler Yann Artus Bertrand?

    Ce qui est sûr c’est que quelque soit le nom que je retiendrais, ils ont réussi leur mission: ils éblouissent et ne provoquent pas les questions dérangeantes. A moins d’être un supposé Ayattola…

  35. CarFree

    Philippe, si dans ton esprit, « agir » veut dire acheter une voiture électrique, c’est sûr qu’on va pas être d’accord…

  36. Philippe Schwoerer

    Inutile de chercher la provocation Carfree, je me suis déjà assez exprimé sur le sujet et tu le sais très bien.

    Pour moi, agir signifie : consommer une nourriture locale et le plus possible naturelle, changer de fournisseur d’électricité pour un sans nucléaire ni effet de serre (et dans ce cas le cas du VE ou de la transformation d’un VT en VE peut-être une solution parmi d’autres), réduire au maximum ses déplacements, sensibiliser les enfants au respect de l’environnement dans une optique positive, limiter notre impact sur la planète, ne pas acheter de babioles ou appareils inutiles, réparer plutôt que remplacer, militer pour des transports en commun moins cher, militer pour le covoiturage, s’équiper en appareils moins énergivores, surveiller sa consommation d’eau, militer pour Enercoop, participer à des manifestations contre les OGM ou le nucléaire, traquer les ‘fausses vérités’ ou les idées toutes faites…

    Dis-le moi si tu en veux encore !

  37. CarFree

    Que nenni , je ne cherche pas la provocation, je connais juste ton point de vue sur un certain nombre de sujets… C' »était tout! Je partage la plupart de tes « conseils d’action », même si je les trouve très centrés sur le « consommateur-citoyen », l’acteur de l’économie de marché qui va faire changer les choses par son acte d’achat… Exemple: ne pas acheter de gel douche Ushuaia et préférer la pierre d’alun? 😉
    Plus sérieusement, si le consommateur peut avoir un certain pouvoir, c’est essentiellement le citoyen qui peut faire changer les choses, en sortant entre autres de la culpabilisation permanente du consommateur! Personnellement, je ne jette pas la pierre au smicard qui va faire ses courses une fois par semaine en bagnole dans un hyper de périphérie… pour acheter des produits inutiles qu’il a vu à la pub! J’accuse plutôt l’Etat et les entreprises d’avoir mis en place le modèle qui permet cela (publicité omniprésente, déconnexion de l’habitat et du travail, développement routier et autoroutier, concentration commerciale, délocalisations et mondialisation, déménagement du territoire, etc.). Les réponses sont avant tout politiques et se heurtent à l’intérêt bien compris des multinationales! Que disent NH et YAB sur ce sujet?

  38. stoppeur

    ALAIN,la manière de Nicolas Hulot est certainement ambigüe,pour le moin s…C’est peut-être,aussi,un optimiste sans borne:il fréquente les « grands noms »,les grandes enseignes,sans illusion,sans doute,mais avec l’espoir de provoquer quelque chose de salvateur pour la Planète et l’Humanité…Il s’engage;mais loin de moi l’idée de le voir habillé en chef d’Etat et explique r publiquement devant un micro,que l’indépendance de la France en passe par le nucléaire…Nicolas Hulot n’escroque personne,en tout cas pas moi! Aujourd’hui,chacun veut croire,par exemple,que boire du Coca ou manger Mac Donald,c’est « pas mauvais »…Ce qui me navre le plus,en fait,c’est qu’ on veuille s’en prendre à lui pour ce qu’il représente,alors qu’il y a de « pau vres gens » qui polluent(inconsciemment?) avec des « clous » de 15-20 ans!

  39. stoppeur

    Personnellement,je n’ai pas la possibilité d’avoir une voiture,de partir en va cances;et je suis en surendettement(par ma faute).Alors,pour éviter d’en rajouter à une Planète déjà bien dégradée,je ne mange pas de produits sur gelés,ni de conserves…Je fais tout pour réduire mon budget bigo et chauffage(tout électrique).Je bouffe comme 4,mais je fais tout pour avoir une alimentation équilibrée.Si je pouvais dépenser + ,je pèserais encore +(110kg ).Je suis « écoeuré » de voir que la Société ne fasse pas plus pour se battre contre la malbouffe et les jeunes obèses;ou les dépendances alcooliques ou autres…Quel rapport avec Nicolas Hulot?Si chacun pouvait se comporter comme lui,la Planète n’en serait pas au point où elle en est aujourd’hui! Mais comme tout le monde ou à peu près s’en fout,cherche des excuses!

  40. stoppeur

    Ce que je rejette le plus en matière de consommation,c’est d’emballer des produits fabriqués,conditionnés à des centaines,des milliers de km:ça pro duit des déchets souvent non recyclables,qui terminent dans des déchar ges qui débordent;ou des usines d’incinération qui polluent,mais qui peu vent produire quelques kw/h de chauffage ou d’énergie(donc moindre mal?) …Et de payer des gens à des salaires minables pour nous permettre d’ac heter ce qu’on veut(à peu près),c’est pas ce qui va permettre à la Planète de mieux se porter…C’est une sorte d’esclavage moderne,en fait…Mais je n’en excuse pas pour autant ceux qui vont faire leurs courses en voiture et acheter en hard discount!C’est peut-être les pousser au vice,mais,comme le dit le proverbe:qui peut le + ,peut le moins!

  41. Philippe Schwoerer

    Personnellement, je pense que tous les leviers doivent être activés : écologie politique, l’effort personnel, les supports de prise de conscience…

    On y gagnerait pour une lisibilité tout public, d’où, très vraisemblablement un mouvement de masse.

    La culpabilisation ne me pose pas de problème dès lors qu’elle est un appel à prise de conscience, modification des habitudes et implication sur le terrain.

    Voir aujourd’hui un vieux diesel fumer noir à la moindre sollicitation m’insupporte terriblement. Si son conducteur culpabilisait un tant soit peu, il ferait régler son moteur, changerait son véhicule pour un moins polluant, ou peut-être enfourcherait un vélo…

    Un message signé Carfree du style : ‘Messieurs NH et YAB jettent sur les écrans les beautés du monde et les bases d’une écologie technique pour contrer le saccage de la planète. C’est bien. Mais nous disons que ce n’est pas assez, qu’il faut aller bien plus loin, car…’ me paraîtrait bien plus constructif que de leurs actions dénigrer. Il me semble déjà qu’il serait alors bien plus facile à un plus grand nombre d’adhérer aux messages principaux de Carfree.

    Si aujourd’hui je ne suis pas un contributeur, ce n’est pas faute d’avoir des documents intéressants à diffuser, mais bien plus que je ne peux me reconnaître dans la philosophie de Carfree qui condamne ceux qui fait bouger autour de moi quelques personnes, et plusieurs milliers de personnes très certainement à l’échelle de la France.

    Un individu, connu ou pas, qui commence à agir personnellement, sera bien plus enclin ensuite à agir de façon communautaire avec d’autres dont il ressentira un minimum d’idéaux communs.

    En s’attachant les sympathisants de YAB et NH, Carfree obtiendrait sans doute un auditoire plus vaste et arriverait à sensibiliser bien plus de monde.

  42. CarFree

    Nous ne sommes définitivement pas d’accord, et c’est bien ce que je supposais dans mon précédent commentaire… Par contre, ce n’est pas très honnête de ta part de lier ton absence de contribution à un supposé point de vue de Carfree qui ne te convient pas… Je me rappelle qu’il y a déjà longtemps je t »avais proposé de faire un article sur un bouquin de Jean Yann que tu avais lu et tu m’avais alors répondu que tu le ferais si tu en avais le temps… tu ne m’avais alors pas parlé de divergence profonde de point de vue… ce revirement est pour le moins bizarre. Pour le reste, si tu ne peux te « reconnaître dans la philosophie de Carfree », personne ne t’oblige à y venir et y publier des commentaires… il y a aussi un forum sur le site de la fondation nicolas hulot…

  43. Pim

    Un peu de zen tout le monde!
    Le problème de savoir qui doit on accuser (état pour accepter toute cette consommation galopante ou les gens pour leur comportement) est très délicat. C’est un cercle vicieux….et le capitalisme pur et dur a longtemps été considéré comme ZE REFERENCE du bonheur : une grosse baraque en banlieue, 2 voitures, une piscine etc…! La « décroissance » qui s’oppose au capitalisme (sans pour autant être communiste) est par conséquent beaucoup plus jeune que le capitalisme. Aussi est elle méconnue de la population.
    Je ne veux pas être méprisant auprès des gens qui connaissent un peu l’écologie (et souvent trop peu ou mal), mais je suis certain d’une chose : c’est que la décroissance est méconnue du public! Personne ne comprend que la consommation galopante est à la source des nombreux problèmes écologiques, ou du moins, la plupart de ceux qui le comprennent ne sont pas encore prêts à changer leurs habitudes (peut etre parce que « c’était comme ca avant quand j’étais ptit, et je vois pas pourquoi ca devrait changer »).

    Alors, je pense qu’il faut expliquer et faire de la publicité de la décroissance, à défaut, d’une certaine sobriété (oui oui je parle de pub, et de campagne de comm, que je méprise tant! Mais autant utiliser les memes armes que l’ennemi non?). Là dessus, je ne compte pas que sur NH ou YAB, mais aussi évidemment sur les politiques et sur les citoyens eux memes… mais il faut bien qu’il y ait un déclencheur pour arrêter le cercle vicieux… YAB,NH, l’état, les gens? je m’en fiche… tous sont bienvenus!

  44. Philippe Schwoerer

    Carfree, encore une fois, je ne casse pas ton forum. Je dis seulement que pour contribuer pleinement à un forum, j’ai besoin d’y retrouver un minimum mes idées.

    A l’époque où nous avons parlé du livre de Jean Yann, je découvrais Carfree. J’ai découvert ensuite progressivement que certains points qui me semblent incontournables ne sont, soit pas important, soit critiqués par Carfree. Or un contributeur endosse toujours un peu, vis-à-vis de l’extérieur, la philosophie du forum sur lequel il poste ses contributions. Ce qui peut aussi le discréditer auprès de certains groupes lorsqu’il veut faire bouger des choses au niveau local.

    Mon objectif à moi est des plus simples : essayer de bâtir un monde meilleur pour mes enfants. A l’école, on leur apprend à respecter la planète avec les YAB, NH et Nicolas Vanier. Pour les jeunes générations, c’est leur point de départ.

    Qu’il faille aller beaucoup plus loin en remettant la société à plat ne fait aucun doute. C’est bien pour cela que je visite Carfree (le site) et que je m’y exprime.

    En outre, on y trouve des articles ou des références à France Nature Environnement, Greepeace, le WWF… auxquels je suis sensible.

    Et tout ça, tu ne le découvre pas.

    Lorsque je rencontre des personnes à la sensibilité proche de Carfree, bien sûr que je leur indique l’adresse du site. C’est le juste retour de l’apport du site dans mon propre chemin personnel.

    Je ne peux adhérer à toute la philosophie de Carfree. Mais aussi, je ne peux envisager mon chemin pour un monde meilleur en ignorant ce qui s’y dit, parce qu’on y trouve beaucoup de choses intéressantes et convaincantes.

    Je ne suis très certainement pas la seule personne à fréquenter ce site avec plus ou moins le même état d’esprit.

  45. Jacques-

    @ carfree

    « A mon humble avis, beaucoup de gens pas ou peu sensibilisés à l’écologie regardent des gens comme NH ou YAB pour ce qu’ils sont, à savoir des personnalités médiatiques plein de thunes et de sponsors qui voudraient leur faire la morale sur la meilleure manière de vivre ou se comporter pour respecter la planète… Et cette contradiction-là, beaucoup la voient en premier, ce qui discrédite à mon sens l’ensemble de leur discours. »

    C’est vrai et lorsqu’ils font la morale ça leur retombe dessus. Réécoutes pour ton plaisir « l’humeur de… Stéphane Guillon » FRANCE INTER du 06/10/2009:
    http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/lhumeurde/index.php?id=83919

    « Les gens ne sont pas aussi cons que cela et n’ont pas attendu NH ou YAB pour savoir que ça va mal! Même les médias de base en parlent depuis maintenant des années… »

    Les gens ne sont pas aussi cons…sauf que ils ne le font pas beaucoup savoir !
    J’ai participé autrefois à quelques manifs anti autoroutes ; j’en ai un souvenir amer vu le peu de gens qui se mobilisaient ; et encore les médias très sympa ne le faisaient pas trop remarquer.
    Même maintenant si tu participes à un débat publique à ce sujet, tu verras que les interventions sont souvent édifiantes.
    Alors quand j’entends NH se prononcer contre les nouvelles autoroutes je dis BRAVO.

    Enfin deux choses qui ne sont pas très évidentes (du moins j’ai mis bcp de temps à le comprendre) :

    – Pour être sensibilisé aux problèmes de l’environnement il faut être évolué spirituellement et/ou matériellement (sauf à vivre en autarcie ce qui est de plus en plus dur).
    Il n’y a pas de honte à ça !

    – On ne peut avoir raison tout seul : aussi je ne comprends pas ton attitude vis-à-vis de Philippe Schwoerer

  46. CarFree

    Bien au contraire, je pense qu’on peut parfois avoir raison tout seul comme tu dis et contre la majorité bien pensante, même si je ne me range pas dans ce cas-là en l’occurrence… car je ne pense pas être le seul…
    Pour le reste, et pour en finir sur ce sujet en ce qui me concerne, je conçois que certains défendent des NH ou des YAB pour leur impact supposé sur le plus grand nombre, mais il faut aussi à mon avis concevoir que NH ou YAB sont critiquables à plus d’un titre et que leur impact supposé sur le grand public ne les dispense pas de la critique.

  47. Robin

    Wahou ça déménage ici.
    Enfin bon, j’espère que ce débat autour de la décroissance n’affaiblira pas l’engagement de chacun pour un monde meilleur avec moins de tas de ferraille bruyants et plus de piéton heureux…

    Rappelons simplement que le concept de « décroissance » vise à critiquer la politique actuelle qui tremble devant le pouvoir des entreprises. Celles-ci exercent depuis des années un odieux chantage à l’emploi d’un côté, alors que de l’autre elles délocalisent à tout va (au dépend de l’environnement) et remplissent la poche d’un petit nombre d’actionnaires et autres opportunistes.

    La décroissance n’est pas un théorie économique mais plutôt la critique d’un dogme que personne n’ose remettre en question : « la croissance crée de l’emploi et rend heureux » ( à votre avis, comment on calcule le « moral des ménages »?). Bienvenue au royaume de la pensée unique…

    Depuis 1975 la croissance est en hausse constante et le chômage…. aussi.

    La question est donc : NH participe-t-il à la critique de ce système qui soumet la politique à l’économie ?

    NH croit que les multinationales peuvent changer, moi je n’y crois pas. Elles seront toujours capables de se déclarer DD en vendant un essuie glace DD pour 10 essuie-glaces classiques….

    Une multinationale n’a pas conscience des impacts locaux de ses choix.
    Une multinationale a besoin de consommateurs standards, elle n’hésitera donc pas à formater les esprits avec la pub.
    Une multinationale ne fait pas dans la dentelle, ce qu’elle perd quelque part, elle le retrouve ailleurs.
    Une multinationale n’a pas de responsables, il suffit de faire sauter un PDG (avec un parachute) et d’en mettre un autre un peu plus joli à la place.

    Je terminerai en précisant qu’un article sur « l’effet rebond » serait souhaitable pour illustrer que la plupart du temps,les pseudos améliorations en terme d’écologie aggravent encore plus la situation…

    Bref, je crains que NH n’aille pas plus assez loin pour changer vraiment les choses et que sa médiatisation ne contribue qu’à endormir encore un peu plus les consciences (« Youpi on a un héros, tout va s’améliorer, on peut dormir tranquille »). Personnellement, je n’attends pas de héros, je me bouge le cul (sur la selle de mon vélo par exemple), comme la plupart d’entre vous j’en suis sûr !

  48. stoppeur

    Chacun a-t-il vraiment une conscience qui soit « capable » de lui poser une question lorsqu’il a la sensation de mal agir?Le débat de l’écologie est « su perposable » à celui de croire ou ne pas croire en Dieu;de vouloir ou non pa rtager les richesses auxquelles chaque être humain peut prétendre,par le salaire qu’il touche…Pourquoi le récolteur de latex doit-il « cravacher » 12 à 16h/jour,pour nous permettre de rouler confortablement en bagnole,sans que le consommateur de l’autre bout de la chaîne ne s’en émeuve?A-t-on le droit d’affranchir notre conscience du débat-la pollution,qu’est-ce que j’y peux?-sous prétexte qu’on n’achète que ce qui est dans les rayons de su permarché?Voilà le comble du consom’acteur:de ne pas se poser les « bon nes » questions;mais surtout de ne pas vouloir trouver les bonnes réponses

  49. stoppeur

    Et,pour élargir le débat:pourquoi si peu de citoyens-consom’acteurs éprouvent-ils si peu le besoin d’adhérer à un syndicat,un parti politique, une association caritative ou encore de donner leur sang?Parce qu’ils n’y voient ni nécessité,ni besoin vital…Alors,quant à savoir(ou ne pas vouloir savoir) si son comportement de consom’acteur pollue la planète ou pas…Là où je suis le plus interrogatif,c’est de voir les « églises » ou les musulmans,les élites intellectuelles de tous poils rester autant de marbre face à l’urgence d’ en changer!Encore seraient-elles glacées d’horreur,qu’on pourrait comprendre…!!!L’Homme est stupide et ne pen se qu’à son petit train-train;qu’à s’en mettre « plein les mirettes »,en s’a donnant à des jeux électroniques qui l’éloignent de la dure réalité des cataclysmes de la Planète… et de la vie,simplement.

  50. Jacques-

    @ STOPPEUR

    [i]Là où je suis le plus interrogatif,c’est de voir les “églises” ou les musulmans…[/i]

    Est ce que tu pratiques un peu ?

    Il me semble qu’on y trouve des gens plus responsables qu’ailleurs ( les mosquées je ne connais pas ).

    Je ne parle pas de la com’ officielle ; elle ne m’intéresse pas

    .

  51. stoppeur

    Je ne fréquente pas les édifices religieux,sauf à l’occasion d’une cérémoni e d’obsèques ou d’un concert d’orgue.Par contre,chaque dimanche matin, je suis devant le petit écran pour suivre sur FR2 toutes les émissions rela tives aux différents cultes,du bouddhisme à la messe(jusqu’à téléfoot1)à 11h00,en passant par ce qui traite du Coran;des pratiques juives,des chré tiens orthodoxes,des protestants.On y parle beaucoup de Dieu,d’Allah,du Bouddah et des hommes,mais absolument pas de leur « implication » dans la dégradation de la Planète…C’est un comble,pour le moins…Outre le fait que je trouve la portion congrue dans ce genre d’émissions à la télé,com ment les stupides êtres que sont les humains(occidentaux pour la plupart) vont-ils prendre la situation au sérieux et se corriger?Il y a urgence!!!!!

  52. stoppeur

    Autant il y a d’oeuvres caritatives pour s’occuper de la détresse de l’Huma nité(et encore,il y a beaucoup,beaucoup à dire),autant les responsables politiques,mais aussi religieux,philosophiques,semblent incapables de se mobiliser avec ferveur,détermination sur la dégradation irréductible de la Pl anète…Certains mouvements religieux sont tellement + attachés à s’oppo ser à l’avortement,par exemple,alors que la croissance de la population de la Planète est exponentielle;à tel point qu’on se demande,depuis 50 ans, comment on va faire face pour la nourrir!!!Si seulement les plus grandes na tions chrétiennes faisaient face avec l’acharnement qu’il convient,à ne plus vouloir perpétuer le Veau d’Or(la Société de Consommation),ce serait en partie gagné!Hélas,mille fois hélas,ce n’est pas vraiment d’actualité!!!!

  53. Robin

    Cest marrant que le débat parte sur le religieux car je trouve qu’effectivement, Nicolas Hulot et YAB jouent justement sur ce créneau avec un rapport à la terre quasi sacré. De plus, vu le nombre de commentaires sur ce sujet, parler d’eux déclenche autant de polémique que parler de religion!!

    Pour ce qui est de la position des églises sur le sujet, il y avait justement une emission de Agapé (france2) hier sur « nouvelles proximités, nouvelles solidarités ». Je ne l’ai pas vue mais visiblement le thème rejoignait la convivialité et la sobriété inhérente à la définition de la décroissance.

  54. Gilles ChomelLécoLomobiLe

    L’écologie est la nouvelle morale qui surpasse et balaye toutes les autres morales issues, en majorité, des religions.

    La morale écologique est historiquement trop récente pour être portée par une religion parce que les religions sont beaucoup plus vieilles que les préoccupations écologiques.

    Plutôt que de morale religieuse il faudrait parler de « morale scientifique ». Derrière l’écologie, ce sont les valeurs scientifiques qui sont à l’oeuvre. Les alertes écologiques émanent des scientifiques. Étymologiquement, l’écologie est une discipline scientifique.

    Dans les pays développés, l’écologie devient une des valeurs morales les mieux partagées, c’est pourquoi elle est devenue un enjeu politique si important.

Les commentaires sont clos.