Gaz de schiste : le discours du PDG de Total promet à ses actionnaires un plan sournois

Hé pssst… Il y a du fric à se faire… Mais chut, pas n’importe comment… Pas avec grand bruit… Restez discrets. Laissez-moi vous montrer.

Voici donc un peu le genre de discours qu’a pu tenir Christophe de Margerie, PDG de Total, à ses actionnaires en AG :
« ce qui a été voté n’exclut pas les compagnies de leur droit minier. […] Le texte est habile. On va s’en sortir et trouver une solution dans les années a venir. […] Il faut rester low profile en cette période.[…] On reviendra sur scène et expliquer qu’on ne peut pas utiliser que le soleil et les oiseaux. Nous faisons des recherches avec Cheasapake pour améliorer le processus de fracking ».

L’article de Greenpeace qui en parle est ici :
http://energie-climat.greenpeace.fr/ag-de-total-pour-m-de-margerie-on-ne-peut-pas-utiliser-que-le-soleil-et-les-oiseaux

Quelle ruse de sioux. Après cela, Nicolas Sarkozy pourra toujours appeler qui il veut les « voyous » et Laurent Wauquiez pourra toujours nous dire ce qui est « le cancer de la société », nous aurons du mal à les croire.

Tiens, je vais peut-être ressortir mon petit livre écrit par Machiavel. « Le Prince » n’est pas toujours vertueux, mais c’est pas grave. C’est pour notre bien à tous ! Car sans énergie Total, avec que des oiseaux qui gazouillent, les citoyens seraient bien malheureux. En quelque sorte, nous vivons bien sous tutelle de l’État et des multinationales de l’énergie (« tutelle » au sens juridique, pas au sens figuré) ! On ne sait pas véritablement qui est le tuteur, qui est le juge des tutelles dans l’affaire… Mais le résultat est le même pour le citoyen : nous sommes déchus de nos droits civiques au nom de notre protection.

 » Brûlez du gaz, du pétrole, consommez du nucléaire, veuillez acheter votre litre même à 2 euros; s’il le faut, nous sommes là pour prendre les choses en main. Et quand nous prenons les choses en main, on s’occupe de tout, vous ne vous souciez plus de rien !
– Ah bon, de rien ?
– De rien…
– Merci bien !
– De rien !  »

Allez, on cite quand même le texte de loi qui décrit notre situation de fait :

« Article 425

Toute personne dans l’impossibilité de pourvoir seule à ses intérêts en raison d’une altération, médicalement constatée, soit de ses facultés mentales, soit de ses facultés corporelles de nature à empêcher l’expression de sa volonté peut bénéficier d’une mesure de protection juridique prévue au présent chapitre.

S’il n’en est disposé autrement, la mesure est destinée à la protection tant de la personne que des intérêts patrimoniaux de celle-ci. Elle peut toutefois être limitée expressément à l’une de ces deux missions. » [1]

——–

Notes
[1] http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070721&idArticle=LEGIARTI000006427435&dateTexte=20110514

Couverture
Machiavel, Le Prince, 1532 :

A propos de Legeographe

Rédacteur du site Carfree France. En recherche d'un monde à construire autrement que dans un air climatisé.