Quand cessera la farce des COP ? (2/2)

Deuxième partie

Après la tonitruante et triomphale COP 21 de 2015 à Paris suivie du discret intermède touristique marocain à Marrakech de la COP 22, la conférence des Etats au chevet du climat est revenue en Europe, à Bonn. Mais l’ambiance était morose, le cœur n’y était plus… Les deux années d’inaction passées pesaient de plus en plus lourd. Le fameux « accord de Paris » obtenu « au finish » était resté lettre morte… La COP 23 est passée… Elle a accouché d’une souris et botté en touche avec un « Dialogue Talanoa » à débuter en janvier 2018 et le rappel du calendrier des nombreux événements futurs. Bref la routine des COP et rapports du GIEC continue. (…) Lire la suite…

OR NOIR La grande histoire du pétrole

Matthieu Auzanneau est l’auteur du blog « Oil Man, chroniques du début de la fin du pétrole, », publié par Le Monde depuis 2010. Journaliste spécialiste des questions à la croisée de l’économie et de l’écologie (Le Monde, Arte, « Envoyé Spécial », Terra Eco, etc.), il est en charge de la prospective au sein du Shift Project, groupe de réflexion sur la transition énergétique. Son ouvrage majeur de 882 pages intitulé « Or Noir – La grande histoire du pétrole » a été publié en version poche. Lire la suite…

De quoi Total est-elle la somme ?

« Total » : c’est ainsi qu’ils ont choisi de la nommer, comme dans un mauvais film tout en hyperboles. Active dans plus de 130 pays, cette société s’affaire à exploiter, traiter et distribuer des produits issus du pétrole, tout en oeuvrant dans le gaz, l’énergie solaire, la production électrique et l’industrie chimique. Le capital dont dispose cette firme traduit le fait d’une histoire chargée, couverte par l’état du droit ou par la complicité des États. Ce capital est le fruit d’actions tentaculaires sur un plan politique et économique, allant de la participation à des cartels internationaux capables de jouer sur les prix à l’accaparement de ressources dans le contexte néocolonial africain, en passant par la délocalisation d’actifs dans des États complaisants, par l’externalisation des coûts de production sous une forme massivement polluante et par la collaboration avec des partenaires pratiquant le travail forcé. Lire la suite…

La démocratie du carbone

Carbon Democracy est un livre de Timothy Mitchell, historien, politiste et anthropologue. Titulaire de la chaire d’études du Moyen-Orient à Columbia University, il est notamment l’auteur de Colonising Egypt et de Rule of Experts. Egypt, Techno-Politics, Modernity. Lire la suite…

Vous n’êtes pas aux commandes

Ma récente tournée a été très utile, entre autre pour mesurer la réaction du public aux divers sujets liés à la techno-sphère et à son contrôle sur nous. Plus précisément, ce qui semble généralement manquer, c’est de comprendre que la techno-sphère ne contrôle pas seulement la technologie ; elle contrôle aussi notre esprit. La techno-sphère ne nous empêche pas seulement de choisir des technologies qui nous paraissent appropriées et de rejeter celles qui ne le sont pas. Elle contrôle nos goûts, nous faisant préférer les choses qu’elle préfère pour ses propres raisons. Elle contrôle également nos valeurs, en les alignant sur les siennes. Et elle contrôle notre corps, nous incitant à nous traiter nous-mêmes comme si nous étions des mécaniques plutôt que des communautés symbiotiques de cellules vivantes (humaines et autres). Lire la suite…

Le modèle cubain

Avec la mort de Fidel Castro, c’est un pan de l’histoire universelle qui est en train de tomber. A l’heure des Poutine, Trump ou Fillon, il est de bon ton de dénoncer Cuba comme une dictature sanglante. Vous comprenez, c’est désormais la « fin de l’Histoire » et nous filons tout droit vers le « paradis néo-libéral ». Il n’y aura plus de fonctionnaires, toujours plus de baisses d’impôts pour les plus riches, des inégalités toujours plus fortes, un productivisme effréné et un pillage des ressources naturelles sans précédent au service d’une élite, mais puisqu’on vous dit que c’est le paradis! Lire la suite…

Folies Fossiles des Sixties

Si l’on ne sait rien ou pas grand-chose sur l’histoire du pétrole, on se souvient au moins du premier choc pétrolier de 1973. De cette même époque dans l’Hexagone, les français ne peuvent pas avoir oublié la célèbre formule aux relents subtilement racistes ou national-colonialistes de l’élite politique: « En France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées. » Lire la suite…

La dépendance pétrolière

Une étude commandée par Transports & Environnement et réalisée par Cambridge Econometrics montre que la dépendance de l’Union Européenne sur les importations de pétrole brut a augmenté au cours des 15 dernières années (de telle sorte que 88 % de tout le pétrole brut est importé). En 2015, l’Europe a dépensé au total environ 215 milliards d’euros en importations de pétrole brut. Cambridge Econometrics a produit des cartes montrant les flux commerciaux de pétrole vers l’Europe. Lire la suite…

Bloquer les raffineries, c’est bon pour nos droits, c’est bon pour le climat

Les entrailles de la Terre contiennent suffisamment de pétrole, de gaz et de charbon pour déclencher le chaos climatique. Prendre au sérieux le réchauffement climatique implique de laisser dans le sol la majorité des réserves d’énergies fossiles connues. Pour survivre, nous sommes donc condamnés à apprendre à vivre sans brûler des énergies fossiles dangereusement surabondantes. Lire la suite…

Gaz de schiste, la victoire à la Pyrrhus de Big Oil

Les hydrocarbures de roche-mère ont permis aux États-Unis de revenir à la première place des producteurs de pétrole. Telle est la nouvelle officielle pour l’année 2015 et il faut l’accepter puisque ce sont les barils qui le disent. Le miracle a pu se produire grâce à la technique du forage horizontal associé à la fracturation hydraulique. Lire la suite…

Bloquons le sommet du pétrole offshore!

Les plus grandes compagnies pétrolières et gazières du monde entier ont décidé de se réunir à Pau du 5 au 7 avril pour une véritable « COP21 des fossoyeurs de climat et des océans, » le sommet MCE Deepwater Development. Son objectif? Multiplier l’exploration et l’exploitation d’hydrocarbures en mer. Lire la suite…

Gaz de schiste, « La France est en Guerre! »

En paraphrasant un message de prudence des chemins de fer français, il est possible de dire dans le contexte actuel qu’une guerre peut en cacher une autre. Mais, plus subtilement encore, l’historiographie récente nous révèle que l’angle d’éclairage d’un conflit peut brouiller les pistes au point de faire perdre de vue les réelles origines de la guerre. Les deux Guerres mondiales restent à ce jour dans les milieux universitaires de grands champs de bataille. Les grilles multiples de lectures ne produisent pas les mêmes lignes de front. Lorsque des historiens d’obédience marxiste éclairent ces conflits cela donne des rotations de lignes de front pour le moins surprenante, l’élite apparaît constamment en guerre contre le peuple… Lire la suite…

Gaz de schiste, Total ou la France en Transparence

Que peuvent bien penser les habitants des régions impactées par le Permis de forage dit de Montélimar après la décision du 28 janvier 2016 prise par le Tribunal Administratif de Cergy Pontoise? Fort probablement beaucoup de mal des magistrats… Par prudence, dans l’ambiance des procédures arbitraires d’intimidations permises par l’état d’urgence en France il est préférable de garder ici le silence… Lire la suite…

Laissons les énergies fossiles dans le sol: Stop aux crimes climatiques!

Laisserons-nous les entreprises pétrolières et gazières qui produisent des énergies fossiles, les multinationales de l’agrobusiness et les institutions financières détruire notre planète en polluant allègrement l’atmosphère ? Un appel de la société civile propose d’opposer à ces puissants lobbies une mobilisation citoyenne massive, multiple, et planétaire. Et de contraindre gouvernements et entreprises à renoncer à l’exploitation de 80% de toutes les réserves de carburant fossile. « Stop aux crimes climatiques ! », clame l’appel lancé par cent personnalités internationales, comme d’autres ont dit stop à l’esclavage ou à l’apartheid. Lire la suite…