Merci aux pauvres de subventionner les bagnoles « écolo » des riches !

Je ne devrais pas m’énerver comme ça. Il y a des choses bien plus importantes, hein ? L’affaire Cahuzac, le retard du printemps, le match retour du QSG à Barcelone, une collecte à organiser pour livrer des fleurs sur la tombe de Thatcher…

Ben oui, mais que voulez-vous, moi ça m’énerve de voir le mensonge et la tromperie érigés en système, que ce soit pour la politique ou pour vendre des bagnoles. Alors quand le greenwashing et la bêtise la plus crasse s’en mêlent…

J’ai déjà eu plusieurs fois l’occasion de râler contre cette ânerie technologiquement aberrante qu’est l’hybride diesel de Peugeot. La vocation d’une voiture hybride est de tenter de préserver l’autonomie d’une voiture “normale”, de consommer moins de carburant, et, tout aussi important, de rejeter le moins possible de saloperies dans l’atmosphère. Et je ne parle pas seulement ici de CO2, car la quantité de CO2 rejetée est directement proportionnelle à la quantité de carburant consommée. Non, il y a aussi toutes les substances cancérigènes, particules, NOx, issues des pots d’échappement des moteurs diesel qui continuent malgré toute leur onéreuse et fragile sophistication à puer et déverser dans l’atmosphère ces gaz mortels, qui tuent 20 fois plus que les accidents de la route.

Le diesel, cancérigène avéré, devrait être considéré comme tout autre poison, et donc voir son usage sévèrement limité, sinon interdit. Rassurez-vous, possesseur de ces puantogènes sur roues, notre cher gouvernement n’ira pas jusque là : il se contentera de saisir ce prétexte pour le taxer après l’avoir outrageusement encouragé pendant des décennies. Et livrer le produit de cette taxe aux banksters afin de rembourser les intérêts d’une dette indue, mais c’est une autre histoire.

Tout le monde a noté que notre président, Judas Hollandréou, ne semble pas avoir un jugement très sûr en matière économique et sociale. Et c’est un euphémisme. Que dire alors de ses goûts automobiles ? Lui et son compère Moscovici (affecté lui aussi des mêmes tares, inhérentes à la “gauche de droite”) roulent dans une Citroën DS5 “hybrid 4”. Une grosse bagnole de bourges de plus de 40000 euros (et dont chaque exemplaire bénéficie d’une subvention de 4000 euros de la part des contribuables), dotée d’une débauche de technologie superfétatoire (200 chevaux, plus de 210 km/h, près de 1,7 tonne, 4 roues motrices…) et qui comme tout diesel rejette force particules et Nox dans l’atmosphère, un comble pour une bagnole prétendument “écolo”.

Ah, oui, mais elle est française, môôôsieur, et hybride !”. Et ajoute la pub, “elle ne consomme que 3,4 litres aux 100 km”.

Lire ça et rester calme. Le B-A-BA de l’écologie automobile (oxymore), c’est le “downsizing”. La voiture devrait être plus petite, plus légère, moins puissante, moins rapide. Et moins nombreuse. Et surtout pas diesel ! La Toyota Yaris hybride, même beaucoup trop chère et loin du compte en termes de résultats, est néanmoins philosophiquement plus acceptable.

La voiture de Hollande est donc une arme de propagande massive. Elle sera aussi efficace pour l’écologie que l’ANI pour les salariés ou la déclaration de patrimoine pour lutter contre la corruption, c’est dire. Mais le pire, c’est le mensonge caractérisé s’agissant de sa consommation. C’est bien connu, quelle que soit la voiture, il est impossible de réussir à consommer aussi peu que les données officielles. Mais cette situation semble empirer, et principalement sur des véhicules qui ont quelque prétention en ce domaine. Par exemple, et malgré une conduite escargotique, je vois mal comment consommer moins de 5 l/100 km avec mon Auris hybride (4,5 en été, 5,5 en hiver) pourtant vendue pour 4l/100km.

Dans le cas de la DS5 de Hollandréou, comme pour toutes les “hybrid 4” de Peugeot, la consommation réelle est plus proche de 6,5 l/100. C’est-à-dire largement autant sinon plus que tout autre diesel ordinaire de taille moyennement supérieure en général, et qu’une 3008 diesel “normale” en particulier. Quasiment 2 fois plus que la consommation “officielle”. Du foutage de gueule intégral. Je ne sais pas si vous avez vu la pub grotesque qui tourne en boucle à la télé montrant un conducteur de DS5 énumérant les caractéristiques de son bolide à une poupée barbie fliquette, le tout sous le contrôle d’un détecteur de mensonge qui ne cille pas lorsque le type annonce cette consommation de 3,4 l/100. À croire que c’est Cahuzac qui l’a étalonné. Je croyais pourtant qu’on avait des organismes chargés de bannir les publicités mensongères…

Vous voulez pire ? Il y a pire. Je vous demande instamment de ne pas pouffer. Le premier avril est passé, ce qui va suivre est donc sérieux.

En matière d’hybrides, il n’y a pour l’instant que Toyota pour proposer des véhicules fonctionnels à des prix pas supérieurs aux diesels équivalents. En attendant de prometteuses innovations par exemple chez Peugeot, qui contrairement à la pitrerie de chez MDI ne cherche pas en vain depuis 15 ans à faire fonctionner contre toutes les lois de la physique une voiture uniquement à l’air comprimé. Peugeot prévoit paraît-il pour 2016 un système hybride économique destiné aux petites voitures qui fonctionnerait un peu comme chez Toyota, mais en remplaçant la batterie coûteuse, polluante et dévoreuse de ressources naturelles par un réservoir d’air comprimé qui restituerait l’énergie emmagasinée lors des freinages et roues libres.

En attendant, ce sont essentiellement les constructeurs de bagnoles hors de prix (plus de 50 000 euros) qui s’amusent, sans doute pour déculpabiliser leurs riches clients, à sortir des modèles hybrides autant qu’extravagants. Dans ce domaine, voici donc le top du top : la Porsche Panamera Hybrid Plugin. Il y avait déjà une Panamera hybride, mais dotée d’une batterie et d’un moteur électrique minuscules. Et la nouvelle, contrairement à la précédente, se recharge sur une prise de courant.

La Porsche Panamera, vous vous souvenez ? La voiture de Ramzy Khiroun, (l’un des pubards d’euroRSCG) dans laquelle DSK s’était fait photographier, déclenchant un scandale alors qu’on ne connaissait encore ni Nafissatou Diallo, ni Dodo la saumure, ni Jérome Cahuzac…)

Techniquement, c’est une hybride, dotée donc de 2 moteurs, un V6 essence biturbo de 330 chevaux (l’archétype du moteur écolo…) et un électrique de 95 chevaux (à peu près comme la Prius, donc…) alimenté par une batterie qui se recharge sur une prise reliée à une centrale nucléaire. La grosse batterie permet à l’engin de parcourir sans l’aide du moteur à essence une vingtaine de km (36, selon Porsche qui ment bien évidemment) à un train de sénateur totalement incongru pour ce type d’engin. Un beau gadget que de conduire une Porsche Panamera électrique en ville (si vous êtes footballeur, pour aller emballer une pouffe dans les boîtes de nuit à 1000 euros la bouteille de champ’, et, en cas de succès, l’amener faire du shopping avenue Montaigne…).

420 chevaux, donc, 270 km/h, près de 2 tonnes, 10 m2 au sol et 112 000 euros hors options. Ah oui, mais vous oubliez le principal : des guignols patentés (fonctionnaires européens sans doute copieusement rémunérés, incompétents, incontrôlés et corrompus) ont signé sans rire et sans honte une feuille d’homologation affirmant que cette voiture ne consommerait que… 3,1 l/100 (trois virgule un), n’émettant donc que 71g de CO2 par km.

Il n’est certes pas facile de pondérer une consommation nulle en ville sur une vingtaine de kilomètres et les 10, 15, 20l/100 km (plus si affinités avec l’accélérateur) qui est la consommation réelle d’une telle bagnole. Mais lissée sur un an, il est évident que sauf à ne jamais franchir le périph (Neuilly à la rigueur) ni dépasser les 50 km/h (on parle bien d’une Porsche Panamera !) elle consommera plus de 10 l/100km. J’imagine que la tromperie du consommateur est ici secondaire, puisque le rupin qui se paie une telle bagnole n’est pas naïf au point de croire qu’elle consomme réellement 3 l/100 km, puisque son portefeuille lui permet de toute façon d’être indifférent à ces contingences de smicard. Mais puisqu’elle est censée n’émettre que 71 g de CO2 aux 100 km, cet heureux homme (car il faut reconnaître que c’est plutôt une voiture d’hommes®) va non pas payer un malus de 6000 euros (comme pour une vulgaire Lada 4×4) mais au contraire recevoir un chèque de félicitations de 4000 euros tiré sur le compte des piétons, usagers du bus, du train et du métro, ou des simples victimes de la crise qui n’arrivent plus à payer l’assurance de leur Twingo modèle 1995.

Même pas sûr qu’il leur dira merci…

SuperNo

A propos de SuperNo

Ex-blogueur, râleur, ex-chômeur, gaucheur, photographeur, linuxeur et même geekeur à ses heures.

15 commentaires sur “Merci aux pauvres de subventionner les bagnoles « écolo » des riches !

  1. Laurent

    Merci superno pour ton site, où l’on voit que les pauvres subventionnent massivement les très riches aussi dans le domaine fiscal

  2. Virtuous cycle

    Merci de me faire prendre ( un peu plus ) conscience que l’argent qu’on me prélève chaque mois au titre de l’impôt sur le salaire que je gagne en allant travailler en vélo et en trains ( par conviction ) est utilisé pour faciliter l’achat de tous ces tas de ferraille de m…. par des personnes qui se foutent royalement de mes convictions et se foutent royalement, également, de la gueule de leurs contemporains… Ces tas de ferraille qui empestent mon existence et celle de ma famille, ces tas de ferraille dont l’un d’entre eux, peut-être un jour, m’enverra sûrement au tapis ou dans une chaise roulante…
    On vit vraiment dans un monde de tarés… j’ai la haine!

  3. Vincent

    > Du foutage de gueule intégral. Je ne sais pas si vous avez vu la pub grotesque qui tourne en boucle à la télé

    Une suggestion : déposer la télé sur le trottoir.

  4. totoro

    dommage que tu craches (ou tousse) autant sur le diesel, sauf que « Par exemple, et malgré une conduite escargotique, je vois mal comment consommer moins de 5 l/100 km avec mon Auris hybride (4,5 en été, 5,5 en hiver) pourtant vendue pour 4l/100km. »

    ben ouais, mais avec un diesel (non hybride) tu fais dans les mêmes conditions entre 2,5 et 3,9 / 100. et je parle du 1.4HDI standard que tu conspues.
    Pourquoi ? parce que le cycle OTTO(yaris) ou Atkinson (prius) est lamentable, et surtout ne pourra jamais (c’est malheureusement bêtement physique) égaler le diesel.

    on a adopté ce cycle parce qu’il est historiquement meilleur, il gaspille moins, en d’autres termes il est vertueux. c’est toujours étrange de voir des acharnés contre le « bon élève » . autre chose, c’est pas les français qui ont élu le diesel, mais historiquement les pays bas, pour des raison d’indépendance énergétique. on a suivi, comme d’autres pays. Certes, les allemands nous vendent de l’antidiesel, au nom de leur industrie, bien aidé comme d’hab par son bras armé greepeace.

    Alors qu’est-ce que tu n’aime pas ? les particules ? exigeons le FAP partout [[ pourquoi ne hurlons nous pas plutôt sur le fait que les artisans peuvent continuer d’acheter des véhicules NEUFS sans FAP ?]]
    sur ce point, un FAP neuf c’est jusqu’à , suivant la techno 99,9% de particules en moins. Et oui, un seul artisan en diesel pollue comme 1000 (ou annule l’effort) de 1000 diesel neufs.
    tu penses que le FAP est insuffisant (attention, dans ce cas on commence à se rapprocher de l’essence tant aimée) ,demande des FAP complémentaire électrostatiques. tu n’aimes pas les NOX ? dommage, les moteurs essences ‘pauvres’ seront entachés des mêmes problèmes… on a des pièges à NOX, légiférons. On me dit dans l’oreillette que tous les moteurs en seront équipés

    Mais au final qu’est-ce qu’on préfère ? que le « bourge » achète une grosse béhème essence pas hybride pas subventionnée, et que qq chose comme 80% (vu notre balance commerciale) de cette thune reparte définitivement chez les germains pour construire des centrales à charbon, ou que 90% reste chez nous via une C5 Hybride4 ?

    quoi que tu fasse, sauf si tu légifères pour interdire la caisse, le bourge il continuera d’acheter une plus grosse caisse que toi ! les mentalités changeront, en attendant faut optimiser au mieux le rapport Co2 / thune.

    tes 2L d’essence perdues face à un HDI (soit 20 kWh tous les 100 bornes) font autant de mal à la planète que mes particules en font à tes poumons. je vote pour la planète

  5. OlivierJ

    Je trouve que le ton du billet nuit à sa crédibilité, et j’allais commenter dans le même sens que TOTORO sur le fond.

    De plus, le nombre de mort attribué au diesel sort d’une seule étude discutable. Ce billet en parle : « Le diesel : 42.000 morts et moi et moi et moi ! » http://bricablog.net/dotclear/index.php/post/2012/06/05/42.000-morts-et-moi-et-moi-!

    Extraits : « 42.000 morts [..] c’est juste un tiers de moins que ceux qui sont victimes du tabagisme. Bref, c’est énorme, c’est gigantesque.
    C’est exactement 15 fois le nombre de morts attribués chaque année à la pollution toutes causes confondues !

    Vous vous rendez-compte ? Vous peut-être mais Google non : aucune étude proprement dite ne m’a éclairée sur ce décompte morbide. Alors j’ai lu un peu les médias pour savoir comment ils mourraient tous ces gens. Et bien principalement de cancer du poumon si j’ai bien suivi. De cancer du poumon et de pathologies respiratoires en général.
    Oui, sauf que 90 % de la morbidité liée au cancer du poumon et aux pathologie respiratoires, sont déjà attribuée au tabac ! »

    Et une Porsche hybride, ça n’a rien d’aberrant, c’est justement en ville que c’est utile (là où on se traine et où c’est embouteillé) car la consommation d’un moteur en ville est très liée à sa cylindrée. Le fait que ce moteur essence soit turbo permet aussi le downsizing et de consommer sensiblement moins (donc polluer moins) qu’un moteur atmosphérique de puissance équivalente.

  6. bikeman

    Cherchez pas, on s’est fait épinglé par l’Europe parce qu’on émet trop de particules issus des bagnoles Diesel dans notre pays.
    Et à mon avis, ils ne se basent pas sur des spéculations mais sur des faits…

    Le FAP est totalement inefficace, et une voiture électrique pollue énormément en termes de fabrication, entres autres par le bais des batteries au lithium utilisées (pour le moment non recyclées).

    Et une voiture en ville n’a pas sa place car elle avance au finale moins vite qu’un vélo. L’info est donnée sur le site de Cafree, je ne sais plus où exactement…

    « Le fait que ce moteur essence soit turbo permet aussi le downsizing », c’est juste, seulement faudrait éviter de concevoir des moteurs de + de xx chevaux, ça ne sert à rien… sauf à frimer par compensation d’un non-bonheur principalement issu de l’usage de la bagnole justement!

  7. SuperNo

    @totoro

    Ben dis donc, j’imaginais pas qu’il y avait ici des défenseurs du diesel. Je pensais plutôt qu’il y avait des cyclistes qui savent distinguer le fumet âcre d’un TDI de celui d’un HDI…

    Je ne suis pas là pour défendre à tout crin l’hybride, c’est une bagnole comme les autres, c’est trop lourd et ça consomme trop. Je n’ai jamais dit non plus que l’hybride essence consomme moins que les diesels équivalents. Globalement pareil. Car tant qu’à donner des chiffres, autant qu’ils soient justes.

    « Avec un diesel (non hybride) tu fais dans les mêmes conditions entre 2,5 et 3,9 / 100. et je parle du 1.4HDI standard que tu conspues. ».
    C’est Cahuzac ou Copé qui fait les mesures ? Voilà le genre d’affirmation complètement ridicule avec laquelle on peut démontrer n’importe quoi. Il m’est aussi arrivé de voir l’ordinateur m’indiquer 3.3l/100 entre Luxembourg et Metz, globalement descendant, avec un trafic dense mais stable à 90km/h, un temps idéal et le vent dans le dos. Je ne vais pas pour autant clamer que « Mon » hybride consomme réellement ça ! Une mesure ça se fait sur un an, pas à l’ordinateur de bord qui est toujours optimiste, mais en reportant tous ses pleins.

    D’autre part, la consommation varie beaucoup selon le type de trajet (en ville l’hybride bat forcément le diesel, sur autoroute c’est l’inverse), le style de conduite, la météo, les pneus…

    Avec mon hybride, je fais 2/3 d’autoroute. Terrain très défavorable. Mais je conduis à l’économie. Par contre j’habite dans une région froide (la Lorraine) et 6 mois par an elle a des pneus neige. Bilan sur 2 ans et 80 000 km : 5l/100.
    Il se trouve que juste avant, pendant 1 an, j’ai roulé avec une C3 1.6 HDI. Ca ne doit pas consommer beaucoup plus qu’une 1.4. Mêmes trajets, mais en allant un peu plus vite (l’intérêt de l’hybride est d’encourager à rouler cool) et sans pneus neige. Résultat : 4.8l /100. Grosse différence.

    Le meilleur moyen de comparer, ce sont les stats des gens qui reportent leurs consommations sur un site comme spritmonitor.de. Le grand nombre de voitures permet de lisser les différences.

    Citroën C3 1.4 HDI : 4.81 l/100 : http://www.spritmonitor.de/de/uebersicht/12-Citroen/87-C3.html?fueltype=1&exactmodel=1.4%20HDI&powerunit=2
    Auris hybride : 5.25l/100 : http://www.spritmonitor.de/de/uebersicht/49-Toyota/1212-Auris_Hybrid.html?powerunit=2
    Yaris hybride : 5.05 l/100 (très décevant en effet) http://www.spritmonitor.de/de/uebersicht/49-Toyota/1287-Yaris_Hybrid.html?powerunit=2

    Il faut être gonflé pour en déduire que le diesel consomme significativement moins que l’hybride Toyota. Tiens, erreur factuelle, la Yaris utilise aussi un moteur à cycle Atkinson. La faible différence avec l’Auris me semble anormale, on peut émettre l’hypothèse que les conducteurs d’Auris, comme ceux de la Prius, ont une tendance naturelle à « l’economy run », alors que la Yaris a attiré une clientèle plus « normale ».

    Le jour où le gasoil sera taxé comme l’essence, les vieilles diesel-qui-puent seront invendables.

    Encore un détail sur le filtre à particules : il fait certes disparaître les particules visibles, mais pour avoir à de nombreuses reprises fait chauffer la voityre le matin pour la dégivrer lorsque la raclette est impuissante, je peux t’assurer que les deux diesel FAP que j’ai eus empuantissaient l’atmosphère de manière insupportable, alors que la Toyota est inodore. Et demande son avis à un cycliste en ville… Même s’il préférerait ne pas avoir de voiture devant lui, il préfère sans doute être arrêté derrière une hybride que derrière un diesel, même récent… D’ailleurs les ingénieurs de Peugeot affirmaient déjà il y a 20 ans que leurs saloperies étaient les plus propres du monde….

  8. OlivierJ

    Pour répondre aux nouveaux commentaires, j’habite la limite de Paris et j’utilise souvent mon vélo, parfois pour faire plus de 5 km, et je trouve agréable de me déplacer sans embouteillages et de me garer partout.

    Cela dit, je possède aussi une voiture et j’apprécie beaucoup de pouvoir m’en servir le soir et le weekend, et parfois pour aller travailler quand le trajet n’est pas trop long ni en encombré. Et on ne peut pas tout faire à vélo, selon le temps et ce qu’on veut emporter ou rapporter.

    Question consommation, ma voiture est une turbo-essence, et le progrès constant dans les consommations (les ingénieurs bossent dur pour ça vu la concurrence sur le sujet) fait que ma voiture actuelle de 1,8 l turbo ne consomme pas plus que l’ancienne qui faisait la même cylindrée en atmosphérique, soit 9,5 l en ville à Paris et environs, pour une puissance presque doublée, ce que je trouve impressionnant. Comme le gain en couple est considérable et que ce couple est maximal à 1900 tr/min (très tôt pour une essence) et dure jusqu’à 5000 tr/min (accélérations très jouissives, j’ose le dire, quand les conditions s’y prêtent), on peut conduire très en souplesse à des régimes moteur peu élevés.

    Cela dit, avec les 2 l turbo-diesel de maintenant, j’aurais probablement le même agrément de conduite (sauf pour le plaisir de la longue accélération) pour une consommation nettement inférieure, car un ami arrive à ne consommer que 6 l et quelques aux 100 km avec une grosse berline TDI sur un trajet mixte.

    Quant aux filtres à particules, ils ont une réelle efficacité, d’après mes lectures. L’odeur n’a pas vraiment à voir avec la pollution, ne serait-ce que parce qu’on ne sent pas la plupart des polluants. Et je rappelle qu’il y a 20 ans, avant les pots catalytiques pour l’essence, l’essence polluait beaucoup plus que le diesel, qui était vu comme propre. À présent, des FAP performants remettent le diesel en bonne position.

  9. OlivierJ

    N’importe quoi.
    Pourquoi ne pas manger ses excréments aussi ?
    Tentative de réponse sérieuse : le risque c’est juste un suicide au gaz. Pour le suicide aux particules, tu peux attendre très longtemps.

  10. Nico

    je suis expatrié en Afrique, je ne paie pas d’impôts en France, OUF! Sinon, j’allais faire une syncope. Bon allez, je dois partir faire un tour à VTT sous les palmiers, @+

  11. Jean-Marc

    T’inquiète, Nico, quelque soit le pays ou tu te trouves :

    s’il y a des routes conçues pour les camions et les voitures où tu te trouves,

    même de simples routes en terre battues,
    tu payes, d’une façon ou d’une autre*, pour leur entretien,
    même si tu n as pas de voiture et n utilises jamais ces routes.

    *d’une façon ou d’une autre :
    plus de prélèvements,
    ou moins de services publics, vu les dépenses faites dans l’entretien des routes…
    car elles nécessitent un gros entretien, du fait de l’utilisation de véhicules de plus d’une tonne, quand ce n est pas de plus de 35 ou 40 tonnes : des passages répétés de vélos et triporteurs useraient très significativement moins les routes :

    L usure est une puissance de 5 du poids à l essieu :
    tu doubles le poids, celà use 2x2x2x2x2, soit 32 fois plus c.f. http://fr.wikipedia.org/wiki/Vérité_des_prix#Le_cas_de_la_taxe_.à_l'essieu )

    Et ceci, sans même tenir compte des autres coûts externalisés des automobiles et des camions.

  12. patrice

    z’ont qu’a faire des voitures dimensionnées correctement….
    Avant la folie des equipements de plus en plus nombreux et inutiles il y a eu des voitures qui consommaient 3l aux 100 avec une technologie dépassé,essence et de vieille conception…
    Maintenant ca consomme 3l(parait il)mais ca pese 2t,en etant hybride…

    Une caisse passera 90% de sa vie a transporter son conducteur,enfin,de sa vie quand le moteur est démarré…..
    Alors pourquoi 2 tonnes de ferraille pour transporte 80 kilos de bidoche?

    En ville,c’est inutile,j’ai déjà experimenté,en étant anciennement lyonnais…

    A la campagne,c’est autre chose,faisant 30km pour bosser(coloc en échange de services,d’ou la distance domicile-travail),j’ai evidemmet besoin d’un véhicule tout-temps et « rapide ».
    Faute de choix je roule en japonaise vintage,200000 bornes,elle est rentabilisée depuis longtemps.
    Mais j’avais dessiné un véhicule efficace,pas un delire de citadin genre smera ou connerie de chez renault-peugeot etc,mais un truc efficace,hybride en série,leger,correctement dimensionné pour un usage routier(route,campagne autoroute ),monoplace,après recherches,j’ai constaté que BMW a bossé sur une idée assez proche,le « simple »,biplace à 3 roues très compact.
    Etant donné na legislation française,si je veux developper le projet,à part demenager en californie,je préfère oublier…
    Ce qui est dommage dans les « solutions » « ecologiques » proposées par les constructeurs,c’est qu’il s’agit soit de « trucs » pour les citadins,petits vehicules a usage inutile,sans autonomie,destinés à des personnes qui n’en ont pas besoin,soi de gros bolides ou 4X4 ou autres machines de guerre de 2 tonnes au minimum…

    Un véhicule économique en énergie est selon moi un véhicule routier capable de rouler beaucoup,relativement vite,en consommant et polluant peu.
    le seul moyen d’y arriver est de dimensonner correctement le véhicule.

Les commentaires sont clos.