Renaissance des villes

Le litre d’essence vient de passer les 3€. L’Etat, endetté comme un joueur de poker n’ayant pas compris qu’on ne peut bluffer toute la soirée, ne pouvait se permettre de baisser les taxes qui font l’essentiel du prix à la pompe. Lire la suite…

Reclaim the Streets

Reclaim the Streets, également connu sous le nom de RTS, est un collectif qui partage un idéal de propriété communautaire des espaces publics. Les participants caractérisent le collectif comme un mouvement de résistance opposé à la domination des forces corporatives dans la mondialisation, et à la voiture comme mode de transport dominant. Lire la suite…

Comment organiser une journée sans voiture

L’association CODATU (Coopération pour le Développement et l’Amélioration des Transports Urbains et Périurbains) a réalisé en 2018 un petit guide pratique de l’organisation d’une journée sans voiture, document indispensable pour tous ceux qui voudraient se lancer dans l’organisation d’une journée de ce type dans leur ville. Lire la suite…

La gratuité est socialement juste, au contraire de la tarification sociale

Pourquoi travailler sur la gratuité des transports et, surtout, pour quels résultats? C’est la principale question que nous avons posée à Wojciech Keblowski, chercheur en géographie urbaine à la Vrije Universiteit Brussel (Cosmopolis) et à l’Université libre de Bruxelles (IGEAT) qui mène actuellement une étude de grande ampleur visant à recenser toutes les expériences de transport gratuit à travers le monde et dans laquelle le cas du Luxembourg, qui a adopté la gratuité depuis le 1er mars 2020, tiendra une bonne place.  Lire la suite…

STOP ! ou l’automobile en question

Les lemmings, vous connaissez ? Ces animaux que l’on trouve dans les pays nordiques présentent cette particularité, lorsque leur communauté atteint un seuil de surpeuplement qui menace leur équilibre, de se précipiter dans la mer où s’opère ainsi une sorte de suicide collectif… Chaque année, des milliers de Français meurent sur les routes, particulièrement à cette époque de l’année, entre avril et juin, où nombreux sont les week-ends qui permettent de s’évader de l’enfer du quotidien. Rien n’y fait – ni les conseils, ni les « Monsieur quelque chose » que le gouvernement nomme périodiquement, parce que l’opinion s’émeut. Le prix de l’automobile ? C’est ce que se sont attachés à évaluer Julien Fabre et Hervé Michael dans un petit livre, STOP ou l’automobile en question (*). Après avoir évoqué tour à tour le poids économique, politique et idéologique de la voiture, les possibilités techniques qui permettraient de vivre dans « un monde sans automobile… », ils proposent quatre objectifs à court terme que le contrôle populaire pourrait imposer: interdiction du centre des villes aux voitures, priorité aux transports en commun, temps de transport compris dans le temps de travail et nationalisation des entreprises de location de voitures. Mais ils proposent aussi une tactique dont nous livrons les éléments à votre réflexion. Lire la suite…

Télétravail : le gouvernement, le patronat et les syndicats à la ramasse

La crise sanitaire historique que l’on traverse depuis plusieurs mois a mis en évidence un fait nouveau en matière d’organisation du travail, à savoir l’intérêt de nombreux salariés pour le télétravail et l’utilité sociale du télétravail en termes sanitaires et environnementaux. Malheureusement, le gouvernement, le patronat et les syndicats sont en train de s’entendre contre le télétravail sur le dos des salariés et de l’environnement.  Lire la suite…