Biocarburant ?

Le terme manipulateur

Nul besoin d’aller fouiller bien loin pour trouver la raison de l’usage du terme « Biocarburant », Wikipédia le faisant très bien: « L’expression « biocarburant » (formée du grec bios, vie, vivant et de « carburant ») indique que ce carburant est obtenu à partir de matière organique (biomasse), par opposition aux carburants issus de ressources fossiles. L’appellation « biocarburant » a été promue par les industriels de la filière et certains scientifiques. Biocarburant est la dénomination retenue en 2003 par le Parlement européen. » Lire la suite…

Le PDG de Michelin est chargé « d’accélérer la transition écologique »

Apparemment, la transition écologique ne va pas assez vite et il semble nécessaire de « donner un coup d’accélérateur ». On va donc mettre le turbo et faire crisser les pneus de la transition écologique en nommant Jean-Dominique Senard, PDG du groupe Michelin, président du comité de l’Accélérateur de la Transition Ecologique. Lire la suite…

Biocarburant, la France ivre d’huile de palme

La FNSEA l’avait bien compris, l’avenir de l’agriculture française, c’est l’industrie des biocarburants. Rien n’avait été laissé au hasard et tout est allé très vite. En une décennie le décor était planté dans le paysage français. Les trémolos et envolées lyriques des élus dans l’hémicycle sur « l’indépendance énergétique » et l’emploi, les succions assurées des subventions de la PAC et de l’Etat, sans oublier l’image de marque affinée au greenwashing… bref le package promotionnel de lancement de son nouveau réseau de biocarburants fut très tôt irréprochable à tous les points de vue. Lire la suite…

Le Rallye Nanar des Gros Cons aura bien lieu en 2019, en Amérique du Sud

Vous serez comblés d’apprendre que le Rallye Nanar revient en 2019, et ira à nouveau polluer les terres d’Amérique du Sud ! Vous comprenez, l’Afrique, avec Boko Haram, les jihadistes, les zig-zag entre les différentes zones de tensions locales, les potentats, la situation tendue en Tunisie comme en Libye, ça devenait sacrément compliqué d’assurer la sécurité des « crétins bariolés ». Manquerait plus qu’un richard européen avide de sensations fortes se fasse dézinguer alors qu’il s’amuse innocemment à dégueulasser un pays loin de chez lui au son délicat de son V6 de plus de 300 chevaux… Lire la suite…

Ni de droite ni de gauche, juste pour Total et ses 10 milliards de bénéfices annuels

Nicolas Hulot avait promis que l’huile de palme, c’était du passé: « Nous allons fermer une fenêtre qui donnait la possibilité aux biocarburants d’y incorporer de l’huile de palme » disait le ministre de la transition écologique le 6 juillet 2017 dans le cadre de la sortie en fanfare du Plan Climat. Aujourd’hui, la France s’apprête à importer massivement de l’huile de palme pour en faire du carburant automobile… Lire la suite…

MAN

MAN est un film d’animation créé par l’illustrateur anglais Steve Cutts en 2012. Sans doute son film le plus connu, MAN explique comment l’homme, apparu sur Terre il y a 500.000 ans, détruit tout ce qui est sur son chemin. Lire la suite…

Armes chimiques, parlons-en !

En avril 2018, les journalistes médusés informaient les téléspectateurs français qu’une « attaque chimique perpétrée par le régime syrien » avait eu lieu contre des populations civiles de la ville de Douma, dernier bastion islamiste du secteur de la Ghouta orientale en périphérie de Damas… Pour les puissances militaires occidentales définissant les « axes du bien et du mal » à la surface de la Terre depuis le premier partage du monde durant la Grande Guerre, il y a eu la faute grave du fameux « franchissement d’une ligne rouge, » justifiant en punition une frappe conventionnelle. Une centaine de missiles sanctions furent donc tirés par les Etats-Unis, la France et l’Angleterre. Lire la suite…

Assistés !

Ces derniers temps, les assistés montent au créneau, contre une nouvelle réduction, leurs représentants politiques, FN, républicains et acolytes menant la fronde. Ces pauvres victimes vont perdre 10 km/h sur une partie des routes. Comme toujours, victimes, vaches à lait, la misère du monde retombe sur les automobilistes, cette minorité détestée ! Lire la suite…

Vive le réchauffement climatique !

Quel bel hommage à Christophe de Margerie, l’ancien PDG de Total mort dans un accident d’avion en Russie en 2014, un brise-glace russe porte désormais son nom. Et il ne s’agit pas de n’importe quel brise-glace… Le brise-glace Christophe de Margerie, affrété par Total, est en effet le premier navire commercial, un méthanier transportant du gaz naturel, à emprunter le passage Arctique du nord-est pour rallier l’Asie. Un gain de 15 jours par rapport à la route de Suez. Lire la suite…

Et si on tuait nos enfants?

L’industrie automobile semble ne pas connaître de limites en matière d’imagination quand il s’agit de tuer les gens. Aujourd’hui, on découvre que cette industrie recycle les vieux pneus usagés et polluants pour en faire du gazon synthétique qui servira à refiler le cancer à nos enfants. Lire la suite…

L’Esprit du Capitalisme (4/4)

Le Big Bang Atomique père de l’Apartheid

En 1948, l’année même de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, un régime de type nazi avec les mêmes standards idéologiques racistes et ségrégationnistes se met en place en Afrique du Sud. Le politologue Franco-Africain Apoli Bertrand Kameni mène l’enquête et pose une question simple : « Pourquoi le régime de l’Apartheid naît-il en Afrique du Sud en 1948 ? » Lire la suite…

L’Esprit du Capitalisme (3/4)

« Big Business avec Hitler »

La collaboration d’une transnationale occidentale avec une entreprise criminelle reconnue comme telle par les dites « grandes démocraties du monde libre » est-elle une exception confirmant la règle ou au contraire la règle avec de rares exceptions ? Y-a-t-il des antécédents dans l’histoire ? Et sont-ils suffisamment démonstratifs pour écarter les hypothèses de l’exception, de l’égarement ou de l’accident ? La réponse est oui aux deux questions. Lire la suite…

L’Esprit du Capitalisme (2/4)

Le Capitalisme du désastre

Nous sommes à la recherche de l’esprit du capitalisme pour montrer qu’en définitive le choix de LafargeHolcim de traiter avec une entreprise criminelle, loin d’être une aberration, relève plutôt de la normalité dans le cadre des lois économiques du libéralisme fut-il devenu scientifique, néo- ou ultra-libéral. Lire la suite…