Pour une taxe exceptionnelle sur les bénéfices extraordinaires de Total

Prix du pétrole
Pour une taxe exceptionnelle sur les bénéfices extraordinaires de Total

L’UFC-Que choisir appelle les parlementaires à voter l’instauration d’une taxe exceptionnelle de 5 milliards d’euros sur les bénéfices du groupe pétrolier Total. Lire la suite…

La tyrannie de l’économie pétrolière

Selon le classement des Nations unies, le Nigeria et l’Angola, les deux principaux producteurs africains de pétrole se trouvent actuellement au rang des nations les plus pauvres, plus précisément les plus appauvries par trois décennies d’exploitation pétrolière. Au Nigeria, le PNB/hab était de 1000 $, en 1970. Il n’était plus que de 320 $ en 1996. Lire la suite…

A fond dans le mur !

Par année, une auto brûle 1700 litres de carburant pour rien
Et c’est cela même qui est génial
!

par Richard Bergeron, Ph. D.*

La Seconde Guerre mondiale a brutalement accéléré le développement technologique et fait exploser la capacité de production. Ceci sans crise de surproduction ni chômage puisque, c’est le propre de la guerre, tout ce qui sort des usines est détruit au même rythme. Mais qu’arriverait-il quand la guerre prendrait fin ? Vivrait-on une nouvelle dépression pire que celle des années 1930 ? Il fallait à tout prix l’éviter. Roosevelt soumit le problème à un groupe d’éminents universitaires, eux-mêmes conseillés par Alfred P. Sloan de General Motors. La solution qu’ils proposèrent fut la consommation de masse, dont le principe est on ne peut plus simple : en contexte de guerre, les soldats détruisent en continu tout ce qui sort des usines; avec la consommation de masse, c’est à la population du pays que cette tâche revient. Lire la suite…

Combien d’Erika pour rouler en 4×4 ?

De canicule en marées noires, le recours inconsidéré à des véhicules de grandes dimensions, lourds et énergivores nécessite des importations de pétrole, générant effet de serre et pollutions marines. Lire la suite…

Pétrole: une escroquerie raffinée

LE PRIX DES PRODUITS PÉTROLIERS EXPLOSE, et les pétrolières blâment la météo, quand ce n’est pas la Chine. Katrina, Rita et les Chinois ont bon dos. L’augmentation récente du coût de l’essence n’a rien à voir, ou si peu, avec les dommages causés par les ouragans récents dans le Golfe du Mexique. Lire la suite…

Nourriture contre carburant

Les prix du pétrole étant en hausse, les carburants alternatifs paraissent de plus en plus dignes d’intérêt. Mais certains critiques attirent l’attention sur le fait que l’utilisation de l’éthanol d’origine végétale comme carburant de remplacement pourrait conduire à une importante réduction des terres de cultures alimentaires. Lire la suite…

Vivement le baril de pétrole à 380$!

Le baril à 380 US$ en 2015, je pense raisonnable de s’en réjouir : enfin, on va pouvoir glisser vers une réduction de la consommation pétrolière, enfin on va commencer à dépolluer, enfin on va s’inquiéter de développer de nouvelles énergies, mais pour quoi faire ? au fond! Lire la suite…

Dollars pour Dictateurs

Quand le Wall Street Journal s’intéresse à la corruption au Congo. Une action en justice soutient l’existence au Congo d’une corruption similaire à celle du Programme Pétrole contre Nourriture. Lire la suite…

« Tout voiture » : la responsabilité des collectivités territoriales

Il y a quelques temps, Denis Baupin, maire adjoint de Paris, signait une tribune intéressante dans les colonnes de Libération, intitulée “Tout voiture, no future“. Cette tribune insistait sur le rôle majeur de l’Etat dans la mise en place d’une société du “tout-voiture” et donc, sur la nécessité de son intervention pour en sortir. Lire la suite…

Construction d’autoroutes et crise pétrolière

Communiqué de presse Réseau Vert Basse Normandie – FNAUT – RAC-F
L’ A 28 EST ELLE UNE BONNE REPONSE A LA CRISE PETROLIERE ?

Les écologistes de la FNAUT, du RAC-F et de Réseau vert de Basse-Normandie fustigent depuis des années la priorité donnée au tout routier. Le 21 octobre prochain, nous aurons encore un exemple consternant avec l’inauguration de l’autoroute A 28 Rouen-Alençon, une des opérations autoroutières les plus contestables de France. Lire la suite…

Les gangsters du pétrole

Les gangsters du pétrole vont faire cette année plus de 100 milliards de dollars de profits. C’est en effet le montant cumulé des bénéfices que s’apprêtent à dégager les cinq plus grandes compagnies pétrolières mondiales (ExxonMobil, Chevron, Total, BP et Shell) cette année grâce, en très large partie, à l’explosion des prix du baril. Lire la suite…

Pétrole contre nourriture

« Pétrole contre nourriture »

Décidément, le scandale du programme « pétrole contre nourriture », mis en place en Irak entre 1996 et 2003, n’en finit pas d’alimenter les médias. La mise en garde à vue d’un ambassadeur de France et son inculpation, la mise en cause de diverses personnalités impliquées dans des transactions illégales avec le gouvernement irakien, ont confirmé l’existence d’un petit lobby favorable à M. Saddam Hussein. Pourtant, une fois encore, les médias ont fait l’impasse sur l’essentiel. D’un côté le soutien total au régime irakien des partis de droite comme du parti socialiste, dans les années 1980, à l’époque où « notre ami Saddam » était le défenseur du monde libre contre la révolution islamique iranienne. D’autre part, le véritable scandale de « pétrole contre nourriture », fut l’embargo de plus de dix ans contre l’Irak, qui réduisit le pays à la misère et à la faim, qui détruisit ses structures sociales, qui affaiblit son Etat, qui devait s’effondrer sous les coups de l’intervention américaine du printemps 2003. L’Irak n’a pas fini de payer le prix de cet embargo inhumain, pour lequel personne n’a été jugé.

http://www.monde-diplomatique.fr/