Une COP26 au service du lobby automobile

La COP26 a lieu en ce moment même à Glasgow au Royaume-Uni et une nouvelle fois, on se rend compte que ces évènements médiatiques où le gotha politique et économique mondial se réunit depuis plus de 25 ans pour disserter sur la destruction du climat ne servent qu’à aggraver les choses. Car, on ne peut même plus dire que les COP ne servent à rien; en fait, c’est pire, elles aggravent la situation du strict point de vue du réchauffement climatique.  Lire la suite…

Reclaim the Streets

Reclaim the Streets, également connu sous le nom de RTS, est un collectif qui partage un idéal de propriété communautaire des espaces publics. Les participants caractérisent le collectif comme un mouvement de résistance opposé à la domination des forces corporatives dans la mondialisation, et à la voiture comme mode de transport dominant. Lire la suite…

A l’ombre du Brexit, l’effondrement de l’atome

Business as usual… derrière les convulsions du Brexit qui déchirent le Royaume-Uni, les affaires continuent d’aller de mal en pis pour l’industrie nucléaire du pays. Sous l’ombre portée de Fukushima, l’avenir de l’atome s’assombrit aussi de l’autre côté de la Manche. Pourtant, dans ce temple du néolibéralisme, les plus grands groupes du monde avaient pu bénéficier de toutes les facilités financières pour se porter au secours du parc atomique britannique en décrépitude. En plus d’EDF qui avait pris pied en 2002 dans le pays et mis la main sur British Energy, les Japonais Toshiba et Hitashi, en déshérence industrielle dans leur patrie depuis Fukushima, étaient aussi arrivés pour rebondir et donner un second souffle au savoir-faire nippon en œuvrant pour la grande cause commune de l’industrie nucléaire. Lire la suite…

L’automobile tue la vie urbaine

Quelle est la meilleure façon de détruire une ville? Mettez-y des voitures. Un trafic automobile intense, 50 ans de recherches le montrent, brise les communautés, perturbe la vie sociale et écrase les cultures locales. Le bruit étouffe les conversations et pousse les gens à l’intérieur. La pollution rend les rues inhospitalières. Les voitures occupent l’espace qui aurait pu être utilisé par les enfants pour jouer, les adultes pour se rencontrer et les projets locaux pour grandir. Lire la suite…

Pollution du Temps

Bien que le gain de temps constitue la principale justification économique des nouveaux aménagements routiers, l’expansion du réseau routier et l’augmentation du trafic ne semblent pas avoir donné plus de temps libre aux gens. Cela s’explique par le fait que le temps des piétons n’est pas évalué, que les voitures prennent beaucoup de temps de manière trompeuse et que les gens ont tendance à utiliser les gains de temps qu’ils réalisent pour se déplacer davantage. Lire la suite…

Motorisme

Ce court article écrit par Daniel James en 2000 explique pourquoi tant de gens passent autant de temps de leur vie à conduire. Il identifie les forces motrices derrière le motorisme de masse, en particulier les différentes formes de dictature et de propagande politique, que ce soit le fascisme hitlérien, le stalinisme, le thatchérisme ou le fordisme. Pour James, la voiture est un appareil d’obéissance de masse, et le motorisme est une idéologie plutôt qu’un choix individuel. Si nous le reconnaissons, affirme James, nous sommes en mesure de nous en débarrasser. Lire la suite…

Très chères voitures…

Selon un nouveau rapport de chercheurs des universités d’Oxford et de Bath en Grande-Bretagne, la pollution de l’air causée par les voitures et les camions fait grimper les factures de santé de près de 6 milliards de livres sterling chaque année au Royaume-Uni (environ 6,7 milliards d’euros). Lire la suite…