Mais où faut-il donc envoyer les Grecs?

Pas de blague vaseuse sur les Grecs et la destination à laquelle certains les convieront de toute façon. Pas de blague, d’autant que les Grecs, cela crève les yeux, c’est nous. On annonce la mort de notre formation sociale et économique depuis si longtemps que je me garderai de vous infliger ma propre prédiction. Cela chie, à n’en pas douter, et je crois comme bien d’autres que ce n’est que le début. Seulement, faut-il rejouer la scène mille fois vue opposant les crapules capitalistes au peuple embobiné et même ridiculisé? Lire la suite…

Agrocarburants : une nouvelle étude confirme les impacts négatifs et recommande une révision de la politique européenne

La nouvelle étude de la Commission européenne sur le changement d’affectation des sols indirect (CASI) dû aux agrocarburants constitue une sérieuse mise en garde et remet en cause la politique de développement des agrocarburants. Lire la suite…

La force du nombre (1)

La radicalité se mesure trop souvent en fonction d’une minorité agissant différemment de la masse, au lieu de se faire à l’aune d’une certaine norme morale. Dans ce cadre, on ne questionne pas les valeurs portées par la pensée dominante, prise comme neutre idéologiquement, mais uniquement l’écart par rapport à cette norme majoritaire arbitraire. Dès lors, ce qui est majoritaire paraît ne plus pouvoir être reconnu comme du domaine du radical. Lire la suite…

L’insécurité nucléaire et son mythe de sûreté

5e réflexion sur l’après Fukushima.

Lors de la catastrophe de Tchernobyl en 1986, les autorités nucléaires occidentales disposaient d’un argument massue en « béton armé » pour ne pas être ébranlées dans leurs certitudes de sûreté. Avec cette arme d’une redoutable efficacité ils pouvaient affirmer et même garantir sur un ton péremptoire qu’un accident de « type Tchernobyl » est « impossible », « inenvisageable » ou « impensable » dans un réacteur de « conception moderne » aux normes occidentales de « sûreté ». Nul doute que le réacteur de Tchernobyl accumulait tous les défauts possibles et imaginables: il était archaïque et, circonstances aggravantes, aux « normes soviétiques ». En effet, il ne disposait pas de l’épaisse et précieuse enceinte de confinement « en béton armé ». L’événement nucléaire de niveau 7 de Tchernobyl pouvait même être pris comme une confirmation objective indirecte de la sûreté supérieure des réacteurs occidentaux. Lire la suite…

Détruire les autoroutes: un projet d’avenir?

Un chercheur australien suggère de détruire des autoroutes: « Détruisons des autoroutes pour construire des rails. » C’est en ces mots que le professeur en développement urbain durable de l’Université Curtin en Australie, Jeff Kenworthy, a partagé sa vision face aux problèmes de congestion urbaine. Présent au Sommet ÉcoCité2011 de Montréal le jeudi 25 août, ce dernier a fait valoir, études à la main, qu’en enlevant des voies automobiles, beaucoup de congestion disparaît. Lire la suite…

Les mythes de l’Âge Atomique

Les mythes de l'Âge Atomique

Réflexion sur l’après Fukushima, 4e partie

L’argent est le nerf de la guerre, y compris religieuse. Les mythes de l’Âge Atomique ont peut-être germé spontanément dans la tête d’un illuminé, mais pour les propager efficacement il a fallu d’importants financements. Et les membres du clergé atomique n’ont pas fait vœux de pauvreté. Lire la suite…

Deux bêtes anti sociales : Pitbulls vs SUV

C’est pour se protéger d’un monde toujours plus menaçant qu’on les achète, mais :

  • Ils contribuent à rendre le monde encore plus menaçant
  • Ils polluent les trottoirs
  • Ils intimident le voisinage
  • Ils tuent ou défigurent des enfants au hasard

Pourtant, pour l’un d’entre eux, on tolère beaucoup plus ce comportement, l’autre étant totalement interdit dans les rues du Royaume Uni.
Lire la suite…

La course aux énergies, ce qu’on vous dit… et ce qu’on vous cache

Cet essai de Jean-Marc Sérékian prend comme fil conducteur l’énergie et sa gestion politique à travers l’histoire pour démontrer que la course à l’énergie que vivent les sociétés contemporaines est comparable à la course aux armements, et se trouve même dans sa continuité. Il analyse parallèlement le système capitaliste comme une vaste entreprise de destruction massive et plaide pour la décroissance énergétique. Lire la suite…

Saccage ton Alsace !

Dans 1 mois le rallye de France automobile arrive en Alsace! Jouez au jeu gratuit « Saccage ton Alsace » pour faire un maximum de dégâts à l’environnement et pour émettre un maximum de CO2 dans l’atmosphère! A diffuser sans modération auprès de vos contacts !!! Lire la suite…

Nuclear Emergency Exit for Business Reasons

Abri atomique disponible ici!
Réflexion sur l’après Fukushima 3ème partie

L’accident de Three Miles Island en Pennsylvanie en 1976 avait stoppé nette la prolifération des centrales nucléaires sur le vaste territoire des États-Unis. Le programme était pourtant parti sur des chapeaux de roue, 104 réacteurs en moins d’un quart de siècle… C’était la belle époque où le pétrole à gogo faisait couler à flot le béton et le bitume et menait dans l’euphorie générale l’économie sur un train d’enfer, jusqu’au premier « choc nucléaire »… Lire la suite…