La saloperie du mois: L’Auvergne Moto Tour

Chaque année en France, plusieurs centaines de rallyes de toutes sortes, voitures, motos, camions, quads, etc. viennent pourrir la vie des gens. Mais cela ne suffisait pas. La Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement d’Auvergne organise, avec nos impôts, la seconde édition d’un « rallye touristique » destiné uniquement aux motards.

Il y avait le rallye « bête et méchant » où les motos brûlent du pétrole en tournant en rond. La DREAL Auvergne invente le rallye « intelligent ». Il s’agit d’un « jeu de piste moto » où on brûle du pétrole « malin », en envoyant sur les routes d’Auvergne pendant 4 mois tous les motards « appréciant les énigmes et ayant le sens de l’orientation« …

Car il ne s’agit pas d’une nuisance limitée, à savoir un rallye réservé seulement à quelques pilotes décérébrés amateurs de grosses cylindrées; il s’agit d’un nouveau concept où tout le monde (enfin, tous les motards!) peut participer et en plus, sur toutes les routes de la région Auvergne, pour la plus grande joie des riverains, des piétons et des cyclistes!

Le rallye n’est plus cantonné dans quelque circuit isolé où quelques motards pétro-dépendants viennent assouvir leur passion du bruit, de la pollution et de la vitesse. Désormais, grâce à la DREAL Auvergne, toute la région devient un gigantesque circuit de motos!

D’ailleurs, la DREAL Auvergne le claironne même sur son site internet: la région Auvergne est un « formidable terrain de jeu pour motards en quête de paysages sauvages et de routes géniales« …

Une telle information, de la part d’un organisme gouvernemental chargé de l’environnement, du développement durable et de la sécurité routière ne manque pas de sel. Bientôt, on va nous dire que c’est même bon pour la biodiversité!

En tout cas, on a du mal à comprendre en quoi offrir les « routes géniales » de l’Auvergne en « terrain de jeu » pour les motards va améliorer la sécurité routière…

Car l’Auvergne Moto Tour est vendu avant tout comme une démarche « de sécurité routière », avec des énigmes à résoudre. Un peu partout en Auvergne les organisateurs ont placé des plaques en bois, sur lesquelles se trouvent des questions portant sur la sécurité routière, la culture moto, la technique-mécanique ou encore les règles de conduite.

Mais rassurez-vous, tout a été prévu pour que les motards n’aient pas trop mal à la tête quand ils descendront de leur moto. Voici un exemple de plaque en bois avec une énigme à résoudre…

On ne voit pas trop où est la sécurité routière, mais le principal, c’est que les motards puissent répondre!

Et tenez-vous bien, quels sont les lots à gagner pour les motards qui auront traversé l’Auvergne de part en part et qui auront trouvé les réponses à toutes les « énigmes« ? Je vous le donne en mille, « 40 stages de perfectionnement à la conduite deux-roues animés par H2S sur le circuit CEERTA à Issoire« …

Tout est bien qui finit bien, sur un circuit bien sûr!

On espère juste que les motards pourront profiter de leur lot gagnant avant de mourir! Car pour l’Auvergne, les dernières statistiques de la sécurité routière ne sont pas vraiment réjouissantes… En 2010, plus de 20% des morts sur les routes d’Auvergne sont des motards alors qu’ils représentent probablement moins de 5% du trafic total. Et le nombre de motards morts sur les routes est en hausse de +162% en 2010 par rapport à 2009!

L’histoire ne dit pas si c’est lié à la mise en place de la première édition de l’Auvergne Moto Tour qui a eu lieu en 2010…

AutoMinus

A propos de AutoMinus

Rédacteur de Carfree France, spécialiste des questions psychologiques de l'automobile, en particulier concernant le 4x4, les courses de formule bourrin, le paris-dakar, les courses de quad, la moto et toutes les conneries motorisées qui polluent la vie

138 commentaires sur “La saloperie du mois: L’Auvergne Moto Tour

  1. MOA

    Et le nombre de motards morts sur les routes est en hausse de +162% en 2010 par rapport à 2009!

    C’est sans doute parce qu’il n’y a pas assez de gagnant du stage de perfectionnement distribués par l’auvergne moto tour. Les enigmes doivent être balèzes

    Ah non, c’est vrai, le motard qui a un accident, c’est pas de sa faute, c’est de la faute de l’autre ou de la voirie. J’avais oublié.

    Bon, en tout cas, cet auvergne moto tour doit être bon pour l’économie (via le tourisme). JOIE ! JOIE !

  2. checkman

    Super… J’habite en Auvergne et je vais travailler à vélo. Ça promet de beau trajets bien bruyants tout ça… Purée 4 mois en plus !

  3. Lynxlynx

    Heureux d’apprendre que ma région n’est pas la plus pourrie! Dans les Vosges, personne n’a encore eu une telle idée et je m’en étonne. On se contente de déneiger la mythique route des crêtes pour l’ouvrir à la circulation au plus tard pour le week-end du premier mai qui marque le début de saison auto-moto.

  4. GCGP

    Vous avez raison, continuez à refouler les gens qui viennent visiter l’auvergne. Déja que l’économie ne va pas fort, alors quand plus personne ne viendra il sera trop tard pour pleurer. Arrêtez de regarder par le petit bout de la lorgnette et posez la question aux commerçants et artisans de la région? Pour en connaitre un certain nombre, c’est en été qu’ils font leur chiffre d’affaire!

  5. dvanhelt

    Mais quel manque de tolérance, c’est incroyable !
    De l’écologie de base, malsaine et nombriliste.
    Avec des cerveaux tels que ceux-là il ne faut pas s’étonner les 2% aux élections.
    Remontez dans votre montagne et j’espère ne jamais vous rencontrer.

    Un non marcheur, vttiste et non motard.

  6. mykeul

    Roulant pas mal sur les routes d’Auvergne, ce n’est clairement pas une bonne nouvelle. Il y déjà assez de motard sur les routes le weekend en Auvergne et il faut voir comment ils roulent. Souvent à plus de 120km/h sur les routes départementales, à fond dans les virages. Je me fais souvent frôler par ces ABRUTIS qui puent, polluent et font du bruits! Le pire étant jeudi dernier avec les engins à 3 roues qui tournaient à Charade. Plusieurs sur le retour m’ont frôlés de très prêts, auraient-ils oubliés qu’ils ont une roue de plus???

    Quand je vois des commentaires sur le fait que l’on manque de tolérance et ben c’est certainement pas des gens qui vont rouler sur les départementales le weekend en espérant en vain chercher du calme. A choisir, je préfère encore les voitures, elles respectent plus les cyclistes.

    Bref, le pire dans tout cela, c’est l’absence de police et de radars. Une réel impression que la police ferme les yeux!

  7. MOA

    gcgp « Arrêtez de regarder par le petit bout de la lorgnette et posez la question aux commerçants et artisans de la région? « 

    Ce que vous proposez , c’est exactement regarder par le petit bout de la lorgnette. Je ne dis pas qu’il ne faut pas le prendre en compte, je dis juste que vous regardez par le petit bout de la lorgnette.

    Pour ma part, je vais donc essayer de ne pas regarder par le petit bout de la lorgnette.

    Il n’y a pas d’économie sans « environnement » càd sans écologie. C’est un simple fait. L’économie (y compris numérique) est la transformation de ressources naturelles par de l’énergie. L’énergie étant créée elle même grâce à des ressources naturelles (pétrole, charbon, gaz, uranium, etc….)

    Pas d’économie sans la nature.

    Notre arrogance bien humaine nous fait croire que l’on peut s’affranchir de la nature. L’humanité fait partie intégrante de cette nature. Nous ne sommes pas au dessus d’elle, elle n’est pas au dessus de nous, on forme un tout, c’est ainsi.

    Par cette arrogance et par l’intérêt de quelques uns (les plus riches) et de ceux qui ont les miettes de ses plus riches (nous), l’économie est devenue la priorité absolue sur tout le reste. Y compris l’écologie. Ainsi on ne se soucie pas de savoir si l’économie pourrit la nature.

    Erreur de raisonnement. L’économie dépendant de la nature, si l’économie pourrit la nature, l’économie se tire une balle dans le pied.

    L’économie pourrit-elle la nature? oui.
    Exemple le plus médiatisé (avant la crise « économique ») : le dérèglement climatique provoqué par l’activité industrielle de l’homme ainsi que par notre mode de vie énergivore qui déséquilibrent les équilibres naturels actuels en rejettant plus de gaz à effet de serre que la quantité que la planète peut naturellement « digérer ». Mais il n’y a pas que ce problème.

    Ceci étant dit, parlons maintenant de la crise économique actuelle qui fait que tout le monde (politique entre autre) ne parle que d’économie pour régler la crise économique. La croissance, la croissance et la croissance (économique, PIB).

    La crise systémique actuelle (dont seule la crise économique est prise en considération par les gouvernants aux ordres de l’industrie, banque) ne nous tombe pas du ciel comme ça par hasard.

    La crise actuelle n’est que le prolongement du choc pétrolier de 2007/2008 (baril de pétrole étant passé de 40 à 140 dollars). C’est une crise énergétique -passée presque inaperçue, en tout cas, vite oubliée.

    Cette crise énergétique a provoquée l’incapacité de la part d’un grand nombre de foyers américains de rembourser leur prêts à risques -> c’est la crise des subprime (2008).
    Les prets n’étant plus remboursés, certaines banques ont fait faillites-> c’est la crise bancaire/financière.(2008/2009)
    Ces banques ont été renflouées par les Etats grâce à l’argent des contribuables et via des prêt que les Etats ont contractés aux banques privées (et oui absurde mais c’est comme ça que foncionne notre modèle bancaire).(2009/2010)
    Ces prêts, les banques privées attendent que les Etats les remboursent avec intérêts que ces même banques privées fixent elle même via les agences de notation qui leur appartiennent -> c’est la crise des dettes souveraines. (2011/2012)

    Et l’histoire continue… on peut même deviner la suite, gcgp.

    Ainsi on vient de voir que notre économie mondialisée a provoqué une crise écologique (énergétique) qui elle même a entrainé une crise économique.

    Le tout-économique qui crée des crises écologiques/énergétiques n’est donc pas la solution mais c’est le problème.

    N’hésitez pas à contredire ce que je viens de dire en apportant des arguments.

    Bref… donc oui,cet auvergne moto tour ne vaut rien. Car :

    1- cela ne regarde que le court terme et par le petit bout de la lorgnette économique alors que le tout-economique est le problème.

    2- ca pourrit -à son niveau- grandement la planète.

    dvanhelt,… non, rien finalement….

  8. dvanhelt

    @MOA : Vous avez tord de ne pas réagir. Vos propos de donneur de leçons me font réagir aussi, mais ils me font rire.

    Comment justifier ce refus de l’évolution ? comme si avant tout était mieux… mais avant, cher monsieur, il n’y avait pas ces méchantes motos sur les routes, il n’y avait que les dinosaures. Savez-vous que ces derniers ont été ce que notre planète a connu de pire en terme de réchauffement climatique ?

    Je ne suis pas pro-ceci ou anti-cela, je suis juste contre les intégristes, ceux qui font des principes universels pour se donner bonne conscience, sans faire la part des choses entre les catégories de personnes. Pour ma part il y a (pardonnez-moi les expressions mais là au moins tout le monde me comprendra) les cons et les autres. Il y a bien entendu des motards cons mais pas plus que chez les autres. La plupart sont respectueux des autres et respectent les différences de points de vue. En ce qui concerne ceux qui catégorisent systématiquement les motards dans la catégorie des cons, à votre avis, dans quelle catégorie je les mettrais ?

    Très bonne journée et profitez bien soleil.

  9. Cadeno25

    Je comprends l’énervement de certains face au ton de cet article, qui évoque avec cynisme le monde motard. Petite explication un peu moins orientée :

    Faisons abstraction de tout ce qui concerne la sécurité routière, dépendant pour l’essentiel du comportement de chacun au guidon, et abordons plutôt la question de ce Rallye dans le sens des valeurs : quelle symbolique est portée par un tel événement touristique ? C’est celle de la déresponsabilisation face aux enjeux de sobriété qui doivent s’imposer à tous.

    Le pétrole est une ressource non renouvelable disponible en quantités limitées, dont la consommation engendre en plus des nuisances connues de tous (réchauffement climatique, particules nocives, etc.) Savoir s’il reste encore 10, 20 ou 50 ans de disponibilité de brut n’est pas la question ; la vraie problématique concerne le mode de vie que nous laisserons à nos enfants. Dans cette perspective, il est irresponsable d’encourager tout un chacun à brûler son essence pour le plaisir. La moto gros cube est à ce titre l’archétype du véhicule futile : vitesse de pointe délirante, consommation identique à celles d’une berline cinq places (pour le deux-roues les plus économiques…), véhicule individualiste au possible – parole d’ancien motard. D’autant que ce rallye affiche un véritable déni de l’environnement, considéré comme un « terrain de jeu ». Cette expression d’apparence anodine en dit long sur l’état d’esprit des motards visés par cet événement : ils placent le plaisir avant toute chose. Si vous connaissez des motards, la moindre discussion avec eux au sujet de leur machine verra d’ailleurs le terme plaisir ressortir dans la minute.

    Le plaisir n’est-il pas légitime ? Bien sûr que si ! Mais doit-il se faire aux dépends des générations futures ? N’y a-t-il que la moto qui véhicule (!) du plaisir ? Essayez une descente de col à vélo, grand frisson garanti ! Ce plaisir est d’autant plus riche qu’il constitue une gratification de l’effort consenti pour atteindre ledit col…

    Les loisirs motorisés sont donc une hérésie à moyen terme ; gardons ce qui reste de pétrole pour la santé et l’agriculture. Seuls les deux-roues quatre-temps de petite cylindrée ont encore leur carte à jouer s’ils sont développés à des fins utilitaires, dans un souci de sobriété. En attendant de trouver meilleure empreinte carbone (énergie grise comprise) !

  10. MOA

    dvanhelt : « mais avant, cher monsieur, il n’y avait pas ces méchantes motos sur les routes, il n’y avait que les dinosaures. »

    Splendide !

  11. Lynxlynx

    La théorie de l’évolution, les motos, les dinosaures????????????????????????????????????????????????????
    La théorie de l’évolution prévoyait-elle au XXI° siècle la régression du cerveau de bon nombre d’humains?

  12. apanivore

    Qu’on visite l’Auvergne à moto, soit. Mais que ce soit encouragé par un organisme public, la DREAL, en charge d' »Environnement », c’est ça qui est un parfait non-sens.
    Pas sûr pour les revenus des commerçants du coin, mais c’est surtout la pollution sonore qui va renouer avec la croissance !

  13. Jean-Marc

    La moto, c est une voiture en moins pire sur certains points… mais en pire sur d autres

    (la voiture, vous connaissez ? c etait le véhicule semi-individuel des pays riches et des riches des pays pauvres, qui eut son heure de gloire pendant la 2eme moitié du XX siècle : cherchez dans vos livres d’histoire, si vous avez oublié)

    moins pire, car elle occupe une surface au sol plus petite,
    moins pire, car elle a une conso au 100 légèrement plus petite

    pire, car ses gaz d echappements sont pires (normes anti-pollution diffférentes)
    pire car son niveau sonore, sa pollution sonore est bcp plus grande
    pire, car elle induit, au km parcourut, bcp plus de blessés et de morts
    pire, car elle a accès (motocross, trial) à des endroits, où même les vrais 4X4 ne passent pas : elle pousse la pollution motorisée encore plus loin, restraignant encore les zones préservées.
    pire, car sa conso est une conso -à plus de 95%- « en plus » : une très très large majorité des motards ont une moto, qui se RAJOUTE à leur auto*, qu’ils utilisent à coté :

    s’ils utilisaient leur moto la majorité du temps, et d autres modes de transport (TEC, vélo, marche) le reste du temps, sans avoir de voiture, alors, ils économiseraient une partie de la production d’une voiture [une moto, plus légère (quoique… entre une GT honda ou BMW et une 2CV… il ne doit pas y avoir une grande différence de poids…) consomme moins de matière et moins d énergie grise à être produite].
    Maintenant, parmi les motards qui ont postés, dites nous si vous avez une voiture ou pas…

    si vous en avez une, alors, votre moto, c est juste un bidule de plus, un gadget qui se rajoute à votre conso « de base » d automobiliste.

    les voitures, moto, mobilettes, tondeuses, nous pourrisent dejà les villes et nos vies,
    les motos, par leur possibilité de franchissement, poussent la dégradation et la pollution encore plus loin.

    * alors qu’en vélo, je réussis à rouler à vélo à -20 sans difficulté (juste un bonnet et une écharpe sur la bouche+nez à rajouter à la tenue hiver de base), je connais plein de motards qui s’en disent incapables, et ressortent leur voiture dès qu’il pleut un peu fort, vente un peu fort ou fait un peu froid.

    Bien sûr, par -20, si je roulais à plus de 80 km/h, je serai moi aussi frigorifié… mais j adapte ma vitesse aux circonstances (je mets moins de 5 minutes de plus, en hiver)

  14. ffcc (fédération des cyclistes en colère)

    @dvanhelt qu’il y ait des cons partout, on le sait, mais au choix je préfère un con désarmé. Je sais de quoi je parle, j’étais moi-même un con de motard intolérant (adhérent ffmc c’est pour dire), aujourd’hui je suis un con de cycliste intolérant (décroissant, c’est pour dire). Je fais des économies, je pollue moins, je suis moins dangereux, et tout ça tien toi bien sans changer quoi que ce soit à mon QI !

    Je voudrais donc passer le message ici à tous mes anciens potes motards. Je vous rassure on peut très bien se passer de moto et rester tout aussi con ! à vélo (par exemple tourner en rond, rouler sans casque, enfreindre le code, rouler bourré…).

  15. Goodmusik

    Allez une petite blague pour détendre l’atmosphère : quelle est la différence entre un bon et un mauvais motard ? Un mauvais motard, il pollue, c’est un con, un mauvais motard. Un bon motard, il pollue aussi, mais bon, il fait un sourire, et ça à l’époque de l’individualisme et de la consommation ostentatoire, c’est la seule chose qui compte 😀

    Nan sinon sans déconner, tous ces gens qui nous traitent d’extrémistes et d’intolérants j’les enverrai chier quand ils viendront, tout faméliques devant mon champ bio pour quémander une carotte. Ils avaient qu’a pas pourrir la planète en toute insouciance, ça fait au moins 50 ans qu’ils sont prévenus, tant pis pour ces autistes.

  16. MOA

    goodmusik « quand ils viendront, tout faméliques devant mon champ bio pour quémander une carotte. »

    hum… pas sûr qu’ils prennent la peine de quémander…

  17. Goodmusik

    Mmh pas faux, ils ont pris l’habitude de penser que tout est à eux : eau, terre, air etc… La seule propriété privée importante étant bien sûr le bidule puant à moteur. Sinon quand on voit l’état des sols c’est réellement inquiétant, et sans doute irréversible à court terme géologique (peut être 100 ou 300 ans), après ça ira mieux et on pourra, enfin nos descendants repartir de bon pied dans un bon moyen âge crasseux sans pollution ! Le problème restera celui de l’entre deux…

    Si j’ai bien un conseil à vous donner les gars : si vous voulez vous tirer de ce bordel, apprenez à cultiver bio, permaculture ou un truc dans le genre idéalement. Ca va vraiment devenir important, et oubliez pas qu’un terrain tout pourri met 5 à 10 ans avant de redevenir vraiment fertile sans engrais chimique. C’est une catastrophe certes, mais maintenant vous savez quoi faire pour pas mourrir de faim 😀 après chacun fera ce qu’il veut en son âme et conscience.

  18. MOA

    goodmusic : « si vous voulez vous tirer de ce bordel, apprenez à cultiver bio, permaculture ou un truc dans le genre idéalement. »

    Il est clair que c’est important… De façon générale même il faut raisonner en terme d’autonomie et essayer de la regagner le + possible dans les domaines les + importants (alimentation, santé, énergie, déplacement, argent… en gros).
    Mais c’est une illusion de croire que l’on pourra « se tirer du bordel » juste avec ces initiatives individuelles… ou même locales.

    Nécessaire -pour retarder le moment où l’on sera touché, certes, mais pas suffisant.

    Notre système xconsumériste a besoin de vendre… sinon il se casse la gueule.
    Il fait donc tout pour que l’on soit de – en – autonome.
    Un exemple : les offensives du système sur l’alimentation sont nombreuses. volonté de règlementer / supprimer les amap (via concurrence deloyale, via confusion des genres ex. amap invitées dans les hyper marchés, dans les aeroports, via lobbying à Bruxelles ou ailleurs) catalogue des semences autorisées, brevet sur le vivant (mais, etc..), ogm, etc etc etc et c’est vrai dans tous les domaines (santé, etc..).
    Donc toutes les alternatives actuelles que l’on pourrait développer individuellement/localement dans les interstices du sytèmes (ex. permaculture), risquent de ne plus être possible sous peu… surtout en période de crise (systémique) où les offensives sont de plus en plus fréquentes, dures, généralisée… et finalement acceptées par une population résignée et qui a perdu toute capacité d’esprit critique confrontée à ce qu’on lui explique de la crise et des soit-disantes solutions « onapaslechoix » à apporter.

    L’exemple des commentaires de duthoit concernant la publicité ( cf. cet article) en est un bel exemple.
    Il ne fait que répéter, en s’attribuant pourtant ces « pensées », ce que l’industrie de la pub veut qu’il dise ; en ce sens, contrairement à ce qu’il a dit et surtout à ce qu’il pense, il est le jouet de la pub sans s’en rendre compte… car il pense que l’intitative individuelle qui consiste à tourner les pages des pub qui ne l’intéressent pas, est suffisante pour appréhender la problématique de la pub dans sa globalité (neuromarketing, enfant confronté à la pub, indépendance de la presse, incapacité des politiques à réglementer entre autre la pub -ex. récemment NKM-, flicage des comportements des citoyens consommateurs -rfid, caméra incorporé au panneau de pub, etc…).

    Tout se réduirait à : « j’ai qu’à ne pas regarder la pub qui ne m’intéresse pas et pis c’est tout ».

    Bref, perte d’esprit critique, ignorance (car on donne son avis sans prendre pas le temps de s’informer via des media indépendants = sans pub. C’est à dire qu’on répète l’avis du système dominant en réalité… sans s’en rendre compte), et totale inconscience de cette aliénation.

  19. Goodmusik

    La décroissance a beaucoup à nous apporter pour la transition. Pas une réponse à tout bien sûr, mais de sérieuses pistes déjà.
    Si suffisamment de gens agissent individuellement, le collectif naîtra alors tout seul. Enfin j’espère. Et si suffisamment de gens se détoxifient l’esprit mais ce n’est pas gagné. Quoique j’ai l’impression que le mouvement avance, petit à petit. Même si c’est trop lent.

  20. Dubitatif

    Sa transpire la haine, vous n’aurez pas besoin de rencontrer des motards pour vous battre.
    Même les gars en vélo en groupe occupent souvent toute la largeur de la route en monté, et vous insultent quand vous voulez les doubler parce que vous ne voulez pas rouler en 1ière derrière eux pendant 2 Km.
    Vous n’avez qu’a attendre, respectez leurs loisirs quoi, et peut être même qu’ils seront gentilset ne se détendront pas les nerfs en vous mettant des coups de pieds dans les portes.

    Bon j’espère juste que les Gros C avec les mains pleines de terre et les Gros C avec les mains pleines de graisse s’entretueront sans moi.

    C’est sur que quand il n’y aura plus de pétrole plus personne ne fera de la moto…mais les agri pourront supplier Monsantos pour avoir des petites graines.

    ET si vous êtres vraiment écolo arrêtez internet, vous savez combien ça consomme un data-center.

    Humour noir :
    Vive la permaculture (ça je le pense vraiment) vous voulez accélérer le processus de décroissance ?? consommer le pétrole qui reste le plus vite possible.

  21. JiBOM

    Même les gars en vélo en groupe occupent souvent toute la largeur de la route en monté, et vous insultent quand vous voulez les doubler parce que vous ne voulez pas rouler en 1ière derrière eux pendant 2 Km.
    C’est vraiment pas de bol ! Surtout si ça vous arrive souvent !

    Bon j’espère juste que les Gros C avec les mains pleines de terre et les Gros C avec les mains pleines de graisse s’entretueront sans moi.
    On a les espoirs qu’on peut…

    C’est sur que quand il n’y aura plus de pétrole plus personne ne fera de la moto…mais les agri pourront supplier Monsantos pour avoir des petites graines.
    Cela semble vous faire plaisir… sans déconner ?

    ET si vous êtres vraiment écolo arrêtez internet, vous savez combien ça consomme un data-center.
    Déjà fait x fois sur ce site. C’est l’argument de ceux qui n’ont plus d’argument…

    Humour noir :
    Vive la permaculture (ça je le pense vraiment) vous voulez accélérer le processus de décroissance ?? consommer le pétrole qui reste le plus vite possible.

    Mais pour cela, aucun effort à faire. On vous fait confiance ainsi qu’à l’ensemble de la société consumériste pour gaspiller ce qui reste de pétrole économiquement encore accessible.

    Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que la moto n’est pas la cible première de Carfree. Cependant, elle constitue (moins que la voiture, certes) une représentation du modèle de consommation et de gâchis dénoncé ici. La moto a quelques avantages par rapport à la voiture. Mais elle provoque, à bien des égards, les mêmes effets pervers (pollution, urbanisme éclaté, etc.), si ce n’est plus (bruit).

  22. Jean-Marc

    « ne se détendront pas les nerfs en vous mettant des coups de pieds dans les portes. »

    Que tu sois en voiture, en moto, ou à vélo;
    la distance, lors d’un dépassement d’un vélo (et d’un cheval, et d un tracteur), hors agglomération est légalement de 1,5 m MINIMUM

    Alors, à moins d avoir affaire au champion du monde du grand écart latéral (tout en restant assis sur une selle),

    SI tu es vraiment à portée d’une talonnette d’un cycliste, c’est que tu ne respectes pas le code de la route,
    que tu roules beaucoup beaucoup trop prêt des cyclistes que tu doubles,
    et surtout, que tu es un danger mortel pour les autres.

    P.S.
    Pour préserver ma vie,
    j ai déjà été tenté (je ne l ai jamais fait) de mettre des talonnettes à des colleurs/frolleurs, pour qu’ils comprennent qu’ils me mettaient en danger…
    ou ne comprennent pas… mais s’éloignent quand même, pour préserver leur carosserie.

    En fait, comme j ai peur que de tels cons donnent un coup de volant à droite, me tuant sur le coup, je m en abstiens…
    mais des colleurs/froleurs, mettant les cyclistes en danger de mort, existent, malheureusement (ils sont cependant très rares, surtout si tu occupes ta place, et que tu ne roules pas dans le caniveau).

    D ailleurs, les voitures sont -en moyenne- moins pires que d autres :
    les camions/bus, déplaçant plus d’air, facilitent plus la perte de direction (même s’ils ne sont pas plus prêt qu’une voiture);
    et les motos se permettent souvent de plus coller…
    et alors, quand elles doublent doucement, celà peut aller, mais parfois, certains mettent les gaz :

    la vitesse + la proximité se cumulent pour outrepasser leur « faible » poids : elles se révèlent bcp plus dangereuses que le chauffeur de voiture lambda.

    p.s.
    Peut-etre qu’un jour, tu recevras un coup de talonnette, et qu’alors tu porteras plainte contre le cycliste qui te l auras mis…

    Ainsi, tu auras la joie d avoir un rappel de la loi, avec une amende (et des points en moins) pour dépassement dangereux.
    (et bien sûr, 100% des frais de tes réparations à ta charge, puisque c est toi qui es 100% en tord)

    C est tjrs utile de recevoir un rappel de la loi…

  23. Dubitatif

    A JiBOM
    oh une réponse personnalisée!!
    …..
    Si je résume tes réponses, c’est énervant les C__s (et oui je trouve aussi)
    ….
    J’ai failli faire une longue réponse pour me justifier, expliquer, à quoi bon.
    je ne laisse que la conclusion.
    Si vous me prenez pour la vraie cible, c’est que le système vous leurre et qu’un débat entre nous serait stérile (pour l’instant)

    A Goodmusik
    Franchement si vous croyez que les motards seront les seuls « Zombis » qui viendront manger vos carottes le jour venu dormez bien.
    Et si ça se trouve c’est le gros motard barbu que vous auriez croisé en Auvergne qui saurait vous installer un cogénérateur Stirling le jour ou y aura plus de ju… c’est con hein parce que ça aurait pu être moi.

    A Jean-Marc
    Zut une autre réponse personnalisée, quel succès, j’avais jamais fait allergène..lol

    Ne feriez vous pas parti des pelotons de mecs qui pense que le vendredi tous le monde à des RTT.
    Le code dit aussi que les cyclistes ne doivent pas continuer à rouler de front quand un véhicule doit les dépasser
    Et donc j’insiste y a des gars qui se croient tout permis en moto, et d’autre qui se crois tout permis en vélo (des fois c’est les mêmes), en fait ce sont des gars prioritaires.

    Article R431-7 :  » Les conducteurs de cycles à deux roues sans remorque ni side-car ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée… »

    Donc un peloton de 4 gars de large que tu doubles gentiment en roulant quasiment sur le bas coté de gauche après avoir fait un petit pouêt avec ta caisse qu’est pas une allemande de 2 M de large…. tu trouve que c’est moi qui abuse.
    Surtout que quand tu connais la monté et que c’est le seul endroit ou tu peux doubler sans risque.
    Et ça m’arrive plusieurs fois par mois (j’habite là)
    Je pense que les vélos carbones respecterait plus un gars en 4×4 finalement.

    —- voila là vous êtes fâché, et bien non même si c’est du vécu, dans le quotidien je ne généralise pas, tout le monde n’a pas tout le temps un comportement incivique, alors faut pas généraliser avec les autres usagés de la route.

    Pour info, je fais du vélo, de la moto, et du cheval (le pauvre vieux).

    Quand je fais du vélo, je me pousse quand il est aimable de le faire, comme j’aimerais qu’on le fasse pour moi, si je fais du vélo en groupe c’est que je suis en loisir non???. je fais pas ch.. ceux qui bossent (peut être).

    A cheval et bien c’est pire, personne (non cavalier) ne connait le code, oui on a le droit de passer sur la route, juste pour info toutes ces petites routes sympa ont été créées pour que les animaux tractent des charrettes, les intrus c’est les autres, et même aujourd’hui c’est pas les vélos et les motos qui justifient économiquement leur existence (et pas les randonneurs du dimanche non plus).
    Les motos font très peur aux chevaux et bien des conducteurs de voiture aussi (un petit coup de klaxon pour prévenir qu’on arrive et qu’il faut par rester sur la route, ben tiens).

    En fait Jean-Marc,finalement je pense comme toi, j’ai peur des C, tu peux pas lutter…. ou alors faut les bu….
    Je ne voudrais pas rencontrer un conducteur auto qui vient de se faire insulter (ou plus) par un 2 roues et qui ensuite passe ses nerfs en me poussant dans le décors, c’est valable pour le vélo, le scooter, la moto.
    Quand je lis l’article je me dis si je rencontre ces mecs en moto on dirait que « c’est eux ou moi » comment les reconnaitre… et faire que ce soit eux.

    Dans tous les cas j’évite de chercher les hystériques qui peuvent m’envoyer au cimetière, ceux qui roulent en voiture (en montagne) avec le téléphone à la main ou en moto à donf en se croyant seul au monde.

    Je crains aussi de me prendre une volée de cyclistes qui se font une descente à 70Km/h, totalement sur la mauvaise voie dans les virages (comme si la route était fermée, c’est à comparer aux motards qui se croient sur un circuit sur la route des crêtes).

    L’incivisme est insupportable, surtout chez les autres n’es ce pas.

    Bon je pars bosser.

    Excusez l’orthographe pas le courage de me relire.

  24. Goodmusik

    Youhouuu les motards ! Mais pas que vous, tout le monde en fait.
    On est en train de vous expliquer que le mode de vie occidental va détruire l’humanité entière, et vous répliquez en expliquant que vous êtes courtois au volant de votre moto ???
    Mais on s’en fout, c’est tellement insignifiant par rapport à notre futur echec collectif si la civilisation entière se remet pas en question !!!

  25. lugdunum

    Apres quelques mois sans visite sur ce site (site au passage complètement absent des moteurs de recherche, surement parce que ces moteurs tournent à l’électricité nucléaire, ce qui (devrait)pose(r) un vrai cas de conscience (encore faudrait il en a… mais pas sûr, vu les énormités étalées ici) pour les vrais purs intégristes écologistes), je vois que RIEN n’a changé.

    Toujours le ton bêtement haineux, toujours cette complète immobilité dans les propos, toujours les mêmes rengaines sans aucune nouvelle idée vraiment intelligente donc de consensus, toujours cette posture idiote d’avoir raison contre 95% des autres (voir plus si on en croit le dernier suffrage universel de notre petit pays… mais c’est pas la faute aux idées écolos,biensur tout le monde est pour le monde des bisounours, c’est parce que vous n’avez pas choisi votre sauveur Nicolas de TF1 :-))

    Bref, je passe ici pour rire un peu du niveau zéro de la réflexion biologique.
    Et depuis la dernière fois, vous avez sans nul doute franchi un nouveau palier. On se croirait dans un film de Cameron. Impressionnant, les profondeurs abyssales.
    Vu ou vous en êtes, je crois qu’il manque quelque chose d’essentiel dans votre alimentation ultra verte hyper bio super bonne pour votre santé (la même que celle d’avant ou on vivait 20ans de moins en moyenne, et dans quel état, je vous dis pas…) . Je ne suis pas trop scientifique (vadé rétro scientifique, tu pollues le monde avec ta chimie !! hihi), mais il y a un acide gras, ou des acides aminés ou je ne sais quel autre produit chimique indispensable à la vie, dont vous êtes vraiment carencé.
    N’allez pas chez votre médecin, vous risqueriez de creuser les déficits , de financer les méchants industriels de la chimie et de la pharmacie qui font du fric sur le dos des malades (oublions qu’ils les guérissent, c’est mieux pour la posture) et en plus de ne pas consommer bio (sachant qu’ils y a d’excellents médicaments bio. Mais moi et les 95% d’autres, par sympathie pour votre gentil mouvement, on vous les laissent, vraiment pas besoin d’insister, on garde notre chimie, qui est le pire du pire. C’est pour nous, ça fait plaisir )
    Non , le mieux c’est que vous tourniez en rond comme d’habitude, en laissant les grands travailler (réfléchir, concevoir, construire, négocier, décider, j’en passe et des plus complexes) .
    Allez, bonne récré !

  26. Lynxlynx

    « aucune nouvelle idée vraiment intelligente ». Eh oui lugdunum, on attendait désespérément ta venue pour se ressourcer à ton contact!

  27. cerberion

    attention aux amalgames !!!, alors pour clarifier les choses je fairais juste « un peu » de SEMANTIQUE (ou la vrai signification des mots)

    post pour les amateurs de lecture et pour les « un peu con car humain mais qui se soignent » dont je pense faire partie.

    L’écologie est une science (= ensemble des connaissances) pluridisciplinaire , globale et qui étudie les relations et les flux dans et entre les systèmes vivants ou non.
    Elle évolue (recherche) à différentes échelles : planétaire (rechauffement, ozones, etc), régionale ou locales (moins prisées et pas de fonds)… C’est un domaine scientifique particulier car à cheval, comme dit précédemment, sur plusieurs disciplines scientifiques souvent cloisonnées (physique, microbiologie, pédologie, climatologie,…etc) et les chercheurs ECOLOGUES doivent inventer des des passerelles.
    Tout est dans le lien.

    L’ecologisme est une idéologie, ce sont donc DES modeS de pensée conduisant à des choix politiques interprétant et/ou transposant un certain nombre d’enjeux à nos choix de sociétés. Qu’on le veuille ou non nous faisons partie et influont largement sur les écosystèmes terrestres.
    Pour les écologistes, un certain nombre de choix apparaissent nécessaires à réaliser dans l’esprit utopique de permettre à l’humanité de moins gaspiller les ressources de la planète et de moins dégommer la biodiversité dont nous dépendons. Les moyens d’y parvenir sont plus ou moins discutables et en tout cas en décalage complet avec les systèmes capitalistiques dominants actuels (lobbiyng des firmes). Comme dans de nombreux (tous?) courants de pensée, certains écologistes ne sont pas à l’abris de replis sur soi et de dogmatisme (=intégrisme). mais la connerie est humaine, non ?

    Un autre amalgamme sémantique (volontairement entretenu?) qui fait piétiner moultes débats et possibilités d’avancer, c’est la confusion entre [b]SCIENCES et APPLICATIONS TECHNOLOGIQUES[/b]qui en découlent. 2 exemples :
    – Einstein a découvert l’atome et sa possibilité de fission, c’est de la science – le consortium militaro-industriel américain à créé la bombe A et H c’est de l’application technologique.
    – Certains organismes de recherches publics et surtout privés ont découvert le principe du séquençage de l’ADN de nombreux êtres vivants. c’est de la science
    Les firmes pharmaco-chimiques-semencières-agroalimentaires créent et commercialisent les OGM, c’est de l’application technologique.
    La confusion devient d’autant plus facile que la recherche publique est en démentellement au profit de celle privée à vocation technologique , vecteur de réalisation de profits financiers les plus substantiels possibles. Là je crois que l’on s’éloigne un peu de la connaissance…d’où l’importance de cette clarification

    Au delà des grandes idées ,les citoyens que nous sommes peuvent (s’il le veulent) essayer progressivement de prendre conscience de la responsabilité individuelle ou collective et donc de tester progressivement des choix quotidiens qui relèvent du bon sens… sans jugement des autres. Il faut « juste » être capable de se remettre en question. C’est souvent la partie la plus ardue… là encore la connerie humaine.

    Le monde et les gens ne sont pas noirs ou blancs… il faut s’habituer à un minimum de complexité et de fluctuation. Essayer de percevoir les choses sous différents angles, sans s’ccrocher coûte que coûte à une façon de voir les choses… Chaque événement quel qu’il soit n’a jamais qu’une cause donc qu’un remède unique. Ceux qui prétendent le contraire mentent et manipulent. Tout est multifactoriel. Enfin, tout choix, induit une contrepartie (action-réaction).

    N’importe quel écologue (deviennent rares) vous dira que le retour en arrière est scientifiquement impossible. Par exemlple, cultiver des légumes en bio repose aussi sur des découvertes scientiques récentes et qui continuent d’évoluer (humification des sols, impact et utilisation de nouveaux insectes auxiliaires, …)… De nouvelles applications technologiques voient le jour régulièrement même dans les très hautes technologies ;par exemple les dernières combinaisons anti G de la NASA inspirée de la morphologie des libellules, technologie vivante inventé par l’évolution il y a plusieurs millions d’années…etc

    Enfin il ne faut pas avoir peur des PARADOXES, les paradoxes sont naturels : un exemple ; les larves de libellules (encore elles.. ) bouffent les têtards dans l’eau et c’est les grenouilles qui bouffent les libellules à la surfaces..; c’est un paradoxe et j’ai plein d’autres exemples… On peut aimer la moto et pratiquer l’écologie au quotidien sans être un intégriste, mais en se laissant la possibilité d’évoluer encore.

    Cerberion, jardiniste bio (3 hectares), animateur scientifique en écologie pratique et motard pétaradant (pour les BARS et pour le fun) paradoxal depuis toujours.
    _________________
    jamais mais alors jamais plus vite…qu’à fond !!!!!

  28. Passager

    Bonjour
    De passage un peu par hasard sur ce site, j’en regretterai presque mes votes écolos passés, tant un tel niveau d’intégrisme haineux me hérisse. Un peu cycliste/VTTiste, y compris au quotidien (qui parmi les farouches anti-motards se tape 16 km de vélo par jour + 40 mn de train + 1/2 h de marche, pour ne pas faire en bagnole ou moto un trajet de 2 x 25 km, réglé en 1/2 h ?), beaucoup randonneur, un peu écolo, un peu jardinier et motard passionné, je trouve le texte et certaines des réponses dignes d’un manifeste du FN contre l’immigration : même sens de la nuance, même tolérance, même ouverture à l’autre… Ben les gars, j’espère que votre messianisme catastrophiste et haineux restera cantonné à une frange limitée du mouvement écolo, sinon le jour où vous arrivez au pouvoir je saute sur ma moto et je demande l’asile politique à un pays civilisé, ou l’écologie est une ouverture et non un carcan.
    Merci à CERBERION et quelques autres d’avoir rédigé quelques développements que je n’ai pas le courage d’écrire face à tant d’occlusion cérébrale. Et surtout, restez à 2 % aux élections, avec le FN ça fait 20 % de haine, c’est déjà beaucoup pour un seul pays…

  29. laurent

    Bonjour,
    Je plussoie avec le dernier commentaire… Et j’aimerais savoir parmi tous ces « écolos » forcenés qui trie absolument tous ses déchets? Qui a banni de son alimentation tout ce qui contient des produits chimiques ou industriels et cuisine absolument tout ce qu’il mange? Qui a un potager absolument bio? Qui a une voiture électrique et malgré cela roule la plupart du temps en vélo? Et j’en oublie
    Ben moi je fais tout ça, pourtant je suis un gros con de motard pétaradant et un idiot de pompier qui roule avec des gros camions qui puent pour sauver les gens, leurs biens et l’environnement.
    Et je me régale de partir le weekend à moto pour découvrir notre beau pays en respectant les autres usagers de la route, qui ne me le rendent pas toujours bien.
    Je pense que certains ici feraient mieux de partir découvrir le pays et les gens pour s’ouvrir l’esprit, plutôt que de faire des petits ronds en vélo, ça finit par aigrir!

  30. Jean-Marc

    Intéressant, Passager,
    mais pourrais-tu être explicite ?
    et dire quels sont certains/les passages avec un « tel niveau d’integrisme haineux » pour qu’ils te hérissent.

    Car là, sans aucune précision autre que « même sens de la nuance, même tolérance, même ouverture à l’autre… », dur de comprendre de quoi tu parles précisément.

    Donc dur de comprendre les paroles qui seraient les plus intégristes.

    (enfin, pour te rassurer, Jobb a fait encore pire, dans la critique non construite et non explicitée; donc tu n as pas le commentaire le moins clair ni le moins argumenté de ce sujet).

  31. Patrice Dufossé

    Bravo Laurent, +1
    Je tombe sur cet article par hasard !!
    Je n’ai pas tout lu, j’ai envie de gerber quand je vois la réaction de certains. Le partage et l’ouverture d’esprit ne doit pas faire parti de leur
    vocabulaire. Mes origines familiales sont auvergnates, et quand 40 ans plus tard je traverse ces départements je suis surpris de voir cette désertification. Continuez de dénigrer les pollueurs de motards ou d’automobilistes qui viennent envahir vos campagnes, bientôt il ne restera que des villages morts. N’oubliez pas que les vaches polluent bien plus que vous ne le pensez. J’habite le sud entre Marseille et Toulon, pas d’agriculture, trop peu d’industries et heureusement quelques vignes, donc conscient que le tourisme est une aubaine pour la région !! Vous allez ou en vacances ?? A la mer ? Pire, vous prenez l’avion pour aller polluer d’autres pays !! BRAVO !!! Arrêtez de ne penser qu’à vous, ouvrez votre porte, rencontrez partagez, échangez, il n’y a pas que des crétins dans ce monde.
    Je suis motard depuis 1968, ben ouais du coup j’ai 60 piges, l’age de raison, pas écolo mais respectueux.
    Vous êtes les bienvenue dans le sud.
    A bonne entendeur……
    Patrice

  32. Jean-Marc

    Laurent, aussi précis que Passager, dans ce qu’il reproche…

    Le but n est pas de faire une liste de ce que chacun fait ou ne fait pas.

    Le but est d avoir une base d’informations, sur ce qui pollue ou tue plus ou moins (les 2 points ne se recouvrent pas, de même, selon la pollution envisagée, tel ou tel action/produit sera plus ou moins bien : le but est la vision d ensemble);
    afin que chacun puisse choisir, en connaissance de cause,
    comment il peut modifier son comportement (s’il le souhaite… tu remarqueras qu’il n’y a personne derrière toi pointant un fusil vers toi… alors que nos pollutions, à toi et moi, peuvent être une menace pour des milliers de personnes : personne nous menace; c est nous, par nos modes de vie pétro-dépendant, qui menaçons plein de monde).
    – préférer la ré-utilisation (achat d occase, brocante, don/échange entre particulier, production propre) au recyclage
    – préférer le recyclage à l achat de neuf
    – préférer l eau du robinet à n’importe quelle autre boisson
    – préférer le café sans dosette

    « Qui a une voiture électrique « 
    tu cites une voiture élec dans les produits/actions écolo.
    Tu devrais lire un peu différents sujets de carfree sur la voiture élec, pour te renseigner (ou lire de nombreux dossiers… fait par des associations, mais fuir les « dossiers » fait par les constructeurs de voitures)
    En particulier le dossier complet mis en PJ sur la voiture élec ici : http://carfree.fr/index.php/2011/01/21/voiture-electrique-voiture-verte-pas-vraiment/

    (ou http://carfree.fr/index.php/2009/11/14/quand-voiture-electrique-signifie-encore-plus-de-co2%E2%80%A6/ )

    une voiture élec est d abord une voiture : toute la pollution de la forme voiture s’y retrouve.
    et il s’agit d’un véhicule à charge embarquée : s’y rajoute la pollution du cycle de vie des batteries, et le pb de ressources pour certains de ses composants.
    (2 seuls intérêts à la voiture élec : moins de bruit, moins de gaz et de particules d echappement… mais le bilan global des polluants, de « la pompe/la prise » à la roue n est pas du tout aussi rose)

    Pour transporter 2400 personnes,
    d’un coté 2000 voitures à moteur (quelque soit le type de moteur et de carburant) seront tjrs beaucoup plus polluantes que 2 lignes de Tram (une W-E et une N-S) se croisant à angle droit près de la gare (pour que les gens venant en train puissent les prendre), dans lesquels les vélos pliants sont autorisés (pour pouvoir s’écarter très facilement, de 1 à 5 km d’un arrêt);
    ceci, couplé à quelques personnes utilisant leur vélo, sans utiliser le tram.

    (en fait, si on s’occupe d’ordre de grandeur réaliste,
    un tel systeme de tram ne permet pas de transporter 2400 personnes… mais plutôt… 2400 personnes … par heure…).

    Ainsi tu parles de la voiture élec, qui n est écolo que pour les fabricants de voiture hybride (beaucoup plus d’hybrides que d élec),
    alors que tu oublies de nombreuses actions réellement écolo bien plus efficaces.

    Comme :
    – ne pas acheter en hyper/en supermarché/en zone commerciale
    – acheter le moins possible de produits faisant de la pub (la raison étant aussi économique : ainsi, danone fait de la pub pour danacol, un laitage vendu en maxi emballage (une bouteille pour 20 ml…) à prix prohibitif, mais pas pour leur fromage blanc en pôt d’1kg/500gr ou yaourt nature en pôt de 500gr, bien moins chers, bien moins polluants, et tout aussi bon pour la santé)
    – manger peu ou pas de viande, et sinon, préférer la viande de volaille (et banir la viande de veau)
    – dans chaque gamme d aliment, savoir choisir les moins pires
    (c.f. http://www.manicore.com/documentation/serre/assiette.html : des patates/pates plutôt que du riz, du hareng/sardine/maquereau plutôt que du thon/saumon, du poisson sauvage plutot que du poisson d elevage, des produits bio plutot que non bio)

    Comme quoi, c est encore plus « intégriste » que ce que tu dis.

    En fait… non :
    aucun intégrisme… vu que je ne fais que dire les choses, la réalité, sans imposer à quiconque d en tenir compte.

    Mais au moins, après, tu ne peux plus dire « je ne savais pas ».
    Après, c’est de ta responsabilité, c est ton libre arbitre, qui fait que tu ne modifies pas du tout, un peu ou beaucoup tes pratiques.

    autoquote
    « une base d’informations, sur ce qui pollue ou tue plus ou moins »
    Et là, coté morts et blessés, comparé aux bus, train et vélo;
    les 2RM sont particulièrement mal placés
    (ils réussissent même à être mal placé par rapport aux voitures… c est dire…)

    p.s. ni Jobb, ni Passager n’ont répondu à ma question,
    savoir si leur moto (s’ils en ont une) était un achat EN PLUS de leur voiture,
    ou s’ils avaient une moto, mais pas de voiture.
    (Passager est un motard, Jobb, on ne sait pas)

    Pour Laurent, la réponse est connue..
    il est motard + il dit avoir une voiture élec…
    donc la fabrication de sa moto se rajoute à 100% à celle de sa voiture.

    Sinon, pour les pompiers, c est très bien
    (même si je ne vois pas le rapport… on peut choisir ce qu’on achète; il est, pour une majorité des gens, plus difficile de choisir ce que son entreprise achète)
    mais, dans votre brigade, y a-t-il 2 à 5% d’intervenants légers, de proximité et rapides ?
    c.f. http://carfree.fr/index.php/2012/05/29/les-pompiers-a-velo/
    (en fait, vu la taille d’une brigade, celà signifie « une personne » à vélo)
    Pratique pour arriver à destination, à courte distance, sans attendre que les voiture acceptent enfin de libérer le passage.
    (les TEC en voie propre, utilisables par les pompiers, sont une autre façon de rendre les pompiers et autres sevices d urgence plus réactifs).

  33. MOA

    patrice dufossé : »Je suis motard depuis 1968, ben ouais du coup j’ai 60 piges »

    Les baby-boomers sont les plus aveugles à ce qu’il se passe.

    Car ils ont vécus les 30 « glorieuses » ; ils ont profité de l’ascension sociale (« je veux ressembler aux riches ») grâce à la reconstruction du monde nécessaire après le cataclysme de la 2eme guerre mondiale, sans se poser de question. Puisqu’il l’ascenseur fonctionnait.

    Ils ont profités de côté pratique de la société de consommation naissante via l’équipement en nouveaux appareils electro-menagers from america (frigo etc…), sans se poser de question, puisque la vie était belle.

    Ils ont profités des rayons d’alimentation se remplissant grâce à la révolution « verte » à base de pesticide, chimie. , sans se poser de question, puisque cela leur permettait de se remplir le ventre à faible coût après des années de quasi disette.

    Ils ont profités des avancées sociales obtenues par le Conseil National de la Resistance (retraite, secu sociale,… )… sans même le soupçonner pour une grande majorité. Ces avancées sont rognées par le libéralisme économique aujourd’hui, mais où est le problème? faut bien se serrer la ceinture et puis apres moi le déluge.

    Ils ont subi la propagande via le plan marschal qui vendait l’american dream. Le bonheur c’est les motos, les grosses voitures….. etc… « t’as qu’à aller voir les films americains si t’as un doute. »

    Une grande majorité des baby-boomers (et de leur progéniture) ne changera jamais de point de vue. Impossible. le système ne les a pas dotés des équipements nécessaires (à noter que les bagnoles / motos elles sont sur-équipés par contre).

    Les derniers commentaires des bri, laurent, passager, patrice dufossé sont à la fois désespérants et pathétiques.

  34. Jean-Marc

    Amusant,
    Car Dubitatif (et ses textes argumentés) et d autres (avec des textes peu ou pas argumentés), reprochent 2 choses en même temps :

    A la fois la désertification des campagnes et de leurs routes,
    et l occupation outragueuse de ces routes par des cyclistes utilisant trop de place en largeur.

    La solution devient alors évidente…
    Hors services d’urgence,
    A certaines heures, certaines de ces routes parmi celles posant le plus problème, pourraient être réservées à l usage de la marche et du vélo.

    [prenont 3 villes, formant un triangle A B C, la route AB peut être interdite aux voitures et camions de 9h à 18h (pour permettre les voyages pendulaires avant et après),
    avec possibilité d’utiliser A-C-B si on a un besoin impératif (mais pas d urgence) pour aller à B à moteur :
    Faire de la voiture et de la moto semble être un tel plaisir, quand on vous écoute, que j’en déduis que ce détour motorisé ne sera pas une contrainte, mais devrait être une joie].

    p.s.
    je ne roule pas en peloton,
    et je ne suis pas pour rouler sur plusieurs voies à la fois (même si, dans la campagne, quand je suis +/- seul (aucun bruit de moteur), je coupe les virages.

    mais favoriser les cyclistes, qui ont un pouvoir d achat non négligeable… et leur être accueillant, sera plus bénéfique, pour l’économie locale, que faire les beaux yeux aux motards, qui ont des saccoches plus volumineuses que les saccoches de guidons/poches de dossards/bidons des coureurs en pelotons, motards qui n hesitent pas à refaire X km pour faire leurs courses, et qui peuvent traverser un département en moins d’une journée, donc sans y faire aucun achat
    (à vélo, tu achetes plus volontier sur place… car faire un détour de 60 km se ressent plus, et, comme tu avances moins vite, tu as besoin de te réapprovisionner dans des villages +/- paumés*).

    * en nombre d achat, les 2 commerces que je fais le plus marcher, lors de voyages à vélos, sont l’épicerie et le café/restau de village…
    (mais c est aux lieux de couchages, que je laisse le plus d argent)

  35. oui

    faurt bien qu’ils s’entrainent à faire du vèlo, quand y’aura plus de centrales nucléaires y’aura plus que ce moyen pour avoir de l’électricité pour pouvoir alimenter leurs ordinateurs (fabriqués par des enfants chinois) pour nous pondre des blogs rageux.
    sur ce, je remonte sur ma moto à pot décatalysé et je m’en vais poluer leur campagne et leur casser les oreilles en roulant en sur-régime (vu que je travaille pour une multinationale qui exploite les écolos et qui me paye grassement, j’ai les moyens de gaspiller du carburant).
    aré krishna.

  36. cerberion

    une petite (lol) , non une longue parenthèse quant au bruit :

    Pour avoir beaucoup pratiqué le tout terrain à une époque ou mes genoux me le mermettaient (randonnée, footing, VTT et motoTT en balade) je n’ai jamais réussi à approcher et même de très près autant d’animaux (écureuils, lapins, x espèces d’oiseaux,…etc) que lorque j’étais à moto… car ils n’imaginent pas que vous êtes humains ,tant que vous restez dessus et même si le moteur fait du bruit (avec un échappement homologué évidemment)…. Après tout est une question de savoir vivre ; si je veux « attaquer » ou rouler sportivement je vais (j’allais) sur un cicrcuit fermé homologué. En balade je m’arrête quand je croise des piétons ou des cavaliers, et même sur les routes je fais attention aux cavaliers…etc
    autre exemple : je peux faire des percus ou mettre de la musique très forte à 3 mètres du point d’eau favori des oiseaux de mon jardin (aménagement à vocation biodiversitaire), ça ne les perturbe pas le moin du monde dans leur activités quotidienne…

    Le bruit d’un moteur n’est pas « polluant » pour la nature sauf s’il est brutal imprévisible et discontinu (principe des canons effaroucheurs utilisés par les agriculteur pour protéger leurs semis…). On regroupe le bruit dans une forme de pollution pas très connue appelé le « dérangement » : c’est l’impact négatif provoqué par la présences d’humain en général bruyant (et croyez moi même sans moteur ils y arrivent très bien…) sur certaines espèces animales à certaines périodes critiques (reproduction, hivernage…;)

    Pour les motards le bruit est une assurance vie car a défaut de les voir on les entend arriver : ceci est valable autant pour les animaux que pour les piétons ou les voitures…Je préfrère faire un peu de bruit que de massacrer les bestioles qui traversent les petites routes, quite à me mettre au tas (si ce sont des plus grosses)
    … Les véhicules silencieux sont dangereux pour les autres usagers pour cette même raison ; parce que l’on ne les entend pas !!

    Le bruit est d’avantage une pollution d’origine humaine affectant… les humains… et c’est une cause de stress bien connue. Les effets psychologiques demeurent complexes, à la mesure de la vie de chacun et des ressources dont chacun dispose pour y faire face …
    Ce ne sont pas forcément les personnes les plus affectées par le bruit au quotidien qui seront les plus allergiques au trouble momentané de leur bavardage par un moteur vrombissant.. : Je jardine dans un site d’herbergements à vocation touristique et donc, soucieux de la tranquilité de la faniente des locataires je me renseigne toujours de la possible nuisance de mes engins motorisés destinés à l’entretien des espaces extérieurs… la réponse la plus commune des citadins est « pas de problème, nous de toute façon là où on vit c’est tellement bruyant que les bruits , on ne les entend plus .. ». J’en rencontre aussi beaucoup que le silence angoisse… zont besoin de leur dose de bruits. ; tout est bien une question d’attention ou de non attention que l’on prête à un évennement sonore jugé comme étant à priori ou non dérangeant.

    Et que l’on vienne pas me dire que les motards n’ont cure de la nature parce qu’à la vitesse où ils vont ils ne peuvent rien voir…;… quand on fait de la moto on fait de la moto, et quand on fait de la rando à 5 à l’heure et en groupe on ne peut pas plus pratiquer de la botanique, de l’ornithologie ou autre saine activité de rencontre avec notre chère mère… la nature se mérite, il faut se fondre avec elle (seul ou max à 2-3, mouvement lents et réguliers, sans brailler)..et là …receptif à toutes les formes de vie, les sens en alerte, le spectacle s’ouvre vous…

    p.s. :quand je roule en moto je ne roule pas en voiture (le tout d’occase) et inversement. A moto, je consomme un peu plus d’essence, mais je rejettes moins de particules (diesel) et je massacre moins d’insectes (surface au vent)…le bien, le mal…Vu le contexte de prix à la pompe, avant même de parler d’épuisement de ressources, on sait bien que les déplacement « inutiles » vont se raréfier pour la majorité, .On est nombreux à être « modeste » et à savoir que en cas de coup dur, la moto c’est le premier truc qui dégage.. et contrairement à beaucoup de libidineux(ses) je ne prend jamais ma caisse ni ma moto pour faire 500 mètres..

  37. JiBOM

    Je me souviens, la première fois que je suis venu sur ce site, avoir senti une impression de virulence gratuite ou excessive, surtout dans les commentaires. J’y étais arrivé de façon plus ou moins hasardeuse et à plusieurs reprises suite à des recherches sur le net. C’était à l’époque de cet article, dont le ton m’a passablement déçu car propice à toute fermeture de débat. Cependant, j’ai très rapidement compris que le fond de la haine et de l’intégrisme n’était pas là mais dans le système dans lequel j’ai grandi et que je défendais car je ne voyais pas de raison d’en changer, n’en ayant même pas l’idée !

    Un exemple simple : « la rue n’est pas un terrain de jeu ». Vous avez déjà entendu cette phrase, non ? Une personne très responsable m’avait dit qu’à pied avec des enfants, elle faisait attention à bien respecter les feux de signalisation pour traverser la rue. Pragmatiquement, elle a raison. Fondamentalement, elle a tort. On est tous habité par la peur de la voiture (et aussi camion, moto ou bus, bref tout ce qui roule et vite) qui va surgir et nous agissons « instinctivement » en fonction de ça. Les rues piétonnes ne sont pas majoritaires et l’espace public est phagocyté, pourri, enlaidi au nom de la vitesse motorisée, carénée, forcenée et protégée. Pourquoi ne pourrais-je pas laisser mes enfants (je n’en ai pas encore mais ça viendra) courir et s’amuser dehors librement ? Pourquoi, en ville, doit-on se cantonner à des parcs ?
    Les effets pervers de la vitesse ont asséché la campagne et suréquipé les villes (notion d’hyper-mobilité). En dehors des villes, sauf exceptions, le véhicule individuel motorisé est donc devenu obligatoire à cause de l’organisation du territoire que celui-ci à imposé.
    Est-ce normal de risquer des maladies chroniques de toutes sortes à cause de la pollution, du stress de la circulation, du manque d’activité physique, de l’industrie alimentaire et j’en passe, juste pour des questions de rentabilité économique et d’emplois ? Nous préférons mourir avec un boulot que vivre au chômage avec la persuasion qu’il n’y a pas d’autres choix ; ça en dit long sur la dégénérescence de notre société !
    Est-ce normal de passer pour des péquenots, des fous, des tarés, des allumés sans ambition, dès lors qu’on préfère le rythme de la marche ou du vélo à celui de la voiture, de la moto ou tout autre véhicule prêt à foncer dans le tas parce que c’est quand même plus « fun » ? Je plaints ceux à qui il ne reste plus que la vitesse pour s’impressionner, se sentir vivant, fort ou je ne sais quoi. il y a tellement de choses à faire et à voir en prenant son temps afin de ne jamais le perdre (le temps !). C’est utopique ? Tant mieux, le monde n’a jamais avancé sans utopie. Alfred Capus disait : « il faut rêver très haut pour ne pas réaliser trop bas ». Oui, oui, rêver…

  38. Gilles

    Mais qu’est-ce que vous avez tous à vouloir sauver la planète ?
    Quels sont vos arguments ? Vos vraies bonnes raisons ?

  39. GOUB

    Bel exemple de tolérance,
    Le reflet sociétal de ceux qui savent et qui sont « biens » eux.
    Réserver l’Auvergne aux seuls marcheurs et cyclistes est une bonne idée.
    Mais bon c’est réserver cette région aux seuls indigènes (dont je suis), marcheurs et cyclistes ne venaient pas, ou seulement à pieds.

  40. Jean-Marc

    @ Gilles,
    que ce soit Jibom ou moi, une majorité des posteurs habituels de carfree, nous avons d accord été des automobilistes
    (et nous le sommes en général encore au moins occassionnellement (la dernière fois que j ai conduit (une voiture qui n est pas à moi), celà doit remonter à 2 mois)

    D ailleurs Cerberion soulève un point particulièrement intéressant, avec la revente envisageable de la moto, en cas de difficulté financière :

    Si je suis passé de la voiture au vélo, c est d abord par souci financier.
    Mais, depuis ce sevrage, je me félicite d avoir eu ces soucis… car sinon, je n aurais sans doute pas fait le pas.

    c.f.
    http://carfree.fr/index.php/2011/03/23/comment-devenir-millionnaire/
    (et http://carfree.fr/index.php/2012/03/12/comment-economiser-64-milliards-de-avec-un-super-a-2-e/ )

    J avais le choix entre obtenir 200 à 300€ d augmentation mensuelle, ou réduire ma consommation (ou me retrouver dans une situation peu enviable).

    Après avoir réduit les trajets, et pratiqué différents micro-économies
    [ne pas rentrer à midi, rouler de façon économique/écologie (anticiper, accélérer très progressivement, monter vite les rapports/les descendre lentement, faire le plein le soir ou matin, jamais la journée; combiner les trajets (pour n avoir qu’une seule fois le moteur à chauffer) = faire ses courses avant d aller travailler (pas après, à cause des bouchons), faire certains réparations/entretien soi-même, en faire d autres au noir, ou chez des indépendants pas chers, être assuré au 1/3,…) )

    J’ai commencé à faire du vélo entre midi et 2, pour faire mes courses (vélo laissé au boulot), puis à venir, une fois par mois (quand il fait beau + que je n ai pas de sac) en vélo.

    Maintenant, je n ai plus de voiture, et malgré un salaire qui n a pas augmenté de façon fabuleuse, mon pouvoir d achat non contraint (ma situation financière ressentie : l argent « libre d’utilisation »), sans voiture, est bien mieux que celle que j avais avec.

    Ainsi, vouloir sauver la planète… c est utopique
    Si c est possible, et si on y contribue, tant mieux;
    Mais celà me semble compromis.
    Par contre, réduire la mortalité, l accidentologie, la pollution, et améliorer ma santé par une pratique sportive quotidienne, tout en améliorant mon porte-monnaie, çà, je sais que c est à ma portée, et que c est dejà ce que je fais.

    Après, pour ceux qui apprécient la vitesse (et j en fais partie), je peux vous dire qu’à 70km/h dans une descente à vélo, c est bien plus impressionnant qu’à 180 dans une porsche.
    Si c est les sensations, la vitesse ressenties que vous cherchez, alors, coupez le toit de vos voitures,
    ou mieux, coupez vos décapotables en 2 pour en faire une moto,
    ou mieux, enlever vos moteurs pour en faire un vélo…
    là, vous ressentirez la vitesse…. mais à moindre danger (entre un accident d’un cycliste seul à 35km/h ou d’un automobiliste seul à 150km/h… les deux ressentent la vitesse avant (même si le cycliste la ressent plus), mais, en cas d accident, c est le cycliste qui a le plus de chance de s en sortir en vie… (les voitures modernes sont prévues pour faire sortir en vie les passagers après un accident à 53 km/h))


    à Goub
    il n existe pas de gare ni de trains en auvergne ?

  41. MOA

    cerberion,

    En résumé, si j’ai bien saisi le sens de vos propos (appliqués à la moto), vous semblez indiqué que :

    0- le bruit et sa perception, c’est un concept très relatif.

    1- Les animaux et les piétons sont dangereux pour les motards car ils ne font pas de bruit et peuvent couper la route des motards.

    2- Du coup, le motard risque de les éclater en même temps que de se faire mal.

    3- Mais bon, comme les motards sont passionnés de moto et de nature, ils ne vont quand même pas s’empecher d’en faire… de la moto.

    4- La solution pour le motard est donc de faire du bruit avec sa motocyclette. Comme ça les animaux et piétons ne couperont pas la route du motard par inadvertance.

    4 bis – Le bruit est donc une assurance vie pour les motards.. (et pour les piétons? et les animaux? idem? assurance vie?)

    5- et puis, le motard peut faire du bruit car de toute façon le bruit ne dérange pas pas les animaux car il est diffus (n’y a t il pas une incohérence là avec le 4?).
    Et avec un pot homolgué et du savoir vivre, on peut même les approcher de tres pret (idem pour l’incohérence avec le 4?)… plus qu’à pied et VTT par exemple…. car sur une moto, l’animal ne reconnait pas l’humain.

    6- Le bruit ne dérange pas non plus les humains car certains (tous?) ont peur du silence et de toute façon l’activité humaine fait plus de bruit que la moto (même en pleine nature?)

    C’est bien ça?

    Ma perception est que votre verbiage (vos 2 interventions sont du même acabit) n’est que mélange de vérités banales et de contre-vérités histoire d’arriver à la conclusion :

    VIVE LES MOTOS (avec pot homologué et savoir-vivre)

  42. Gilles

    @ Jean-Marc,

    Voici ce qui rend vos propos péremptoires = vous postulez que le « pouvoir d achat non contraint (la situation financière ressentie : l argent « libre d’utilisation ») » occupe une place évident sur la balance « Auto/Autre chose ».
    Ce genre de raisonnement manichéen vous oblige, mécaniquement, à considérer que celui qui fera des économies sur « Autre chose » pour une « Auto » car il a une lecture inversée de VOTRE balance est un con.
    Mécaniquement, vous ne pouvez pas aboutir à autre chose, j’en conviens, et cela m’attriste…

    Que dois-je faire de l' »argent libre d’utilisation » ?

  43. Jean-Marc

    Gilles,
    j’ai parlé de cas généraux, c.f. mes liens,

    puis de mon cas, de ce que j ai fait.
    « Si je suis passé de la voiture au vélo, c est d abord par souci financier.
    Mais, depuis ce sevrage, je me félicite d avoir eu ces soucis… car sinon, je n aurais sans doute pas fait le pas.
     »

    Après, chacun à ses raisons prioritaires, pour réduire l’utilisation/abandonner la voiture ou la moto, qui ne sont pas forcément mes priorités de l’époque.

    (alors qu’il etait tjrs en augmentation au XX siècle,
    depuis 2002, dans les pays occidentaux, le nombre de kilometre-voiture par conducteur est en diminution;
    et, ce mois-ci, en france, les ventes de voitures neuves viennent de faire -14%, nouveau recul après plusieurs mois de reculs plus léger. La vente de voitures par conducteur occidental, en particulier auprès des jeunes occidentaux, sont en diminution. Seuls les BRICS et les PVD permettent aux compa auto de ne pas faire faillite malgré celà)

    « Ce genre de raisonnement manichéen vous oblige, mécaniquement, à considérer que celui qui fera des économies sur « Autre chose » pour une « Auto » car il a une lecture inversée de VOTRE balance est un con. »

    Ou as-tu lu que je n avais pas dû, à l’époque, faire d autres économies que sur la voiture ?
    Je n en ai juste pas parlé, car ce n etait pas le sujet…

    Mais j’ai eu cette vision inversée :
    Avant de faire le grand pas, avant de me passer de voiture, j’ai fait des économies pour elle : ce n etait plus elle qui me rendait service, mais moi qui lui rendait service…
    D’où la decision de faire autrement, de me débarasser de ce qui était devenu une contrainte, car celà ne pouvait pas continuer ainsi.

    Mais, lis mon lien, sur comment devenir millionnaire…
    les transports (pour les ménages avec auto), sont, après l habitat, le plus gros poste de dépenses.

    Les transports représentent, en moyenne, en france, 20% des dépenses des ménages… soit 1 jour sur 5
    -> hors voiture, toute choses étant égales part ailleurs, on peut travailler à 80%, et avoir une journée de libre par semaine, en gardant le même pouvoir d achat.

    En fait, 20%, c est le coût du transport quand on prend tous les ménages.
    Mais, quand on ne prend en considération que les ménages qui ont au moins une voiture, alors, on approche les 25%.
    Ainsi, en travaillant à 80%, ils passeraient de 75% à 80% de leur salaire hors dépenses de voiture… si bien qu’ils s enrichiraient en travaillant moins…
    (et encore, certains, en travaillant à 80%, peuvent être payé 85% -> en travaillant à 80%, ils passeraient de 75% à 85% de salaire hors dépenses de voiture…)

    Donc, même en mangeant des pates tous les jours, et des champignons qu’on a cherché soit même en forêt, et en se baladant à poil, à même habitat, il est impossible de faire des réductions de dépense aussi importantes qu’une voiture.

    « A même habitat » : en enlevant 25m² à son habitat (chiffre +/- au hasard… vu que le prix de l immo varie énormement d un lieu à un autre), on peut très bien arriver à une même économie, sans toucher à sa voiture (mais bon… si on peut dormir dans une voiture, c’est moins pratique pour prendre sa douche).

    Après, si on lisant mon texte, tu en arrives à penser que celui qui fais le choix de se sacrifier, pour pouvoir garder sa voiture « est un con.
    [car] Mécaniquement, vous ne pouvez pas aboutir à autre chose, j’en conviens, et cela m’attriste…

    C est ton interprétation.
    Pour ma part, je n ai pas l habitude d’insulter les gens.

    Je dirai plutôt que c est une personne qui subit de telles contraintes de son environnement (familial, de boulot, de la publicité), qu’il utilise son argent dans un gouffre sans fond.
    Après… s’il en a les moyens, et s’il ne se plains pas du gouffre sans fond qu’il a décidé d entretenir… tant mieux
    [le pire, niveau « survie économique », c est les pauvres qui s endetent pour leurs voitures…
    mais les plus insupportables, c est les riches, qui se plaignent sans arrêt de leur diverses dépenses pour la voiture (prix essence, PV, assurance,…)]

    s’il n a pas de pb d argent et qu’il ne se plains pas,
    alors son choix n est « plus qu’un » problème de santé publique et de mise en danger des autres, d’étalement urbain, de dépendance énergétique, de bitumisation des sols fertiles en parkings, de salinisation des bas-coté (déneigement « à la française »), de création de bouchons, etc …

  44. JimDuff

    Je voulais aller en vacances 15 jours en Auvergne en septembre, je viens de décider d’aller craquer ma thune dans les Cévennes! 🙂
    A défaut du tourisme, un retour au charbon pourrait requinquer la région non?

    Pour info, ma moto est mon moyen de transport individuel, date de plus de 10 ans et fait 84g/km de CO² . 😛

  45. Bouterige

    Je suis auvergnat, je roule en moto (décatalisée), je pollue la planète j’aime ça, et j’emmerde les cycliste ecolos

    Gilles

  46. cerberion

    moa

    j’espères que tu ne t’offusquera pas que je te tutoies, même si ona pas gardé les vaches ensemble
    Ta propention à déformer mes et les propos d’autres posteurs dans un but de dérision te desservent , crois moi.

    Je pense que tout le monde aura compris le sens de mes propos à savoir que le bruit des moteurs à explosion diminuent le risque de collision avec les piétons, c’est prouvé. ; en tout cas il y a plus d’accidents de ce genre avec les véhicules électriques ou hybrides.

    Enfin moi ça me tord le bide de voir les routes jonchées de cadavres d’animaux et si le fait de faire un peu de bruit peu épargner quelques vies je ne m’en porte que mieux.

    Je partages ton analyse de la situation économique globale, cependant je trouve que tu simplifies un peu vite la donne quant aux bénéfices pour l’Auvergne de cette opération…
    Au delà de l’idée « inventée » de faire devenir l’Auvergne un terrain de jeu à motard écervelés et radins, le fait de faire venir des motards sur une opération ponctuelle telle que celle ci constitue ;
    – un moyen de faire parler de l’Auvergne en dehors de ses frontières, montrer qu’il s »y passe des choses originales…
    – de toucher de nouveaux types de public, directement ou indirectement
    – les motards ont des familles et le fait de découvrir cette région de cette façon ou d’une autre peut susciter des envies de retour lors de vacances plus traditionnelles…

    Les régions défavorisées économiquement doivent mettre en avant tout leurs atouts, y compris leurs routes pittoresques , pour essayer de faire venir des touristes, ce qui n’est pas simple croyez moi, car la concurence est rude.
    Ce genre d’initiative n’est pas incompatible avec d’autres formes de tourisme plus durables, ou plus orienté nature. Sur la côte vendéenne d’où je suis originaire toutes les formes de tourisme se cotoient… en bonne intelligence si les règles sont respectées.

  47. Lynxlynx

    Je voulais répondre et puis finalement…non. Juste un petit florilège des propos éparts ci-dessus:
    « De l’écologie de base, malsaine et nombriliste.
    Avec des cerveaux tels que ceux-là il ne faut pas s’étonner les 2% aux élections.
    Remontez dans votre montagne…
     je suis juste contre les intégristes…
     les cons et les autres…
    klux klux environnement…
    tu es frustré…
    tu pourras toujours sucer ta coquille…
    Sa transpire la haine…
     ton bêtement haineux…
    un tel niveau d’intégrisme haineux me hérisse…
    réponses dignes d’un manifeste du FN…
    j’espère que votre messianisme catastrophiste et haineux…
    face à tant d’occlusion cérébrale…
    surtout, restez à 2 % aux élections, avec le FN ça fait 20 % de haine…
     « écolos » forcenés…
    j’ai envie de gerber… 
    un regard haineux… 
     quand y’aura plus de centrales nucléaires y’aura plus que ce moyen pour avoir de l’électricité pour pouvoir alimenter leurs ordinateurs (fabriqués par des enfants chinois) pour nous pondre des blogs rageux…
     je m’en vais poluer leur campagne et leur casser les oreilles en roulant en sur-régime…
    cet article fièleux…
    un bruit à niquer les tympans des vierges effarouchées…
    si t’es un homme.. un vrai…
    des esprits aussi étroits dans une vaste et belle région… 

    Relisez-vous avant de donner des leçons de « partage et l’ouverture d’esprit »…
    PS: le mot haineux figure 6 fois dans vos commentaires, bravo aux deux qui savent utiliser un dictionnaire des synonymes pour fiélleux (avec deux l) et rageux!
    Au pauvre crétin qui se prend pour un homme, un vrai avec ses 145 cv: j’ignorai que l’on avait mis fin au bridage à 100 cv…

  48. NorCom

    Les motos de plus de 100cv sont autorisées en France, à condition d’avoir été mises en circulation avant la loi de 1986.

  49. Lynxlynx

    « Le partage et l’ouverture d’esprit » il y a que ca de vrai…signé Patrice Dufossé (dans sa première intervention).

  50. cerberion

    j’oubliais ;
    – le bruit d’une moto pétaradante n’est pas dérangeante pour les animaux ; elle les dérange au moment de la rencontre…. donc ce n’est pas incompatible ,c ‘est une question de situation ; relies bien, quand on cherche à tout simplifier , on se trompe.
    – j’admets avoir été imprécis quant au concept « d’assurance vie » ce que je vais m »empresser de corriger ; le bruit « excessif » de mes pots homologués (mais un poil modifiés) constitue une assurance vie
    – pour moi lorsque les conducteurs de voitures que je rencontre s’engagent à des manoeuvres sans m’avoir vu,
    -pour moi ET les piétons et animaux afin que nous nous rencontrâmes ailleurs que sur la chaussée…
    dis comme cela tu comprends où il te faut un autre dessin ?

    Ce qui me navre le plus c’est que tes prises de position que je trouve excessive confortent la majorité des gens dans leur choix de ne pas avoir voté Eva Joly.alors qu’elle a fortement contribué à tirer d’un très mauvais pas économique l’Islande… en tout cas les Islandais (qui ont mis les banquiers et responsables en prison et refusé de payer « leur » dette) lui disent 1000 fois merci , mais ça personne ne le sait…..

    Tu chipotes sur des choses insignifiantes (c’est pas un EPR sur le Puy de Dôme, ni une ligne THT ou une ligne TGV, juste un périple à moto) et tu détournes les gens de l’essentiel ; on se tape des « écolos » puisque ce terme est si mal perçu et tu y contribues..; ce qui compte c’est nos rapports à la nature et il faut susciter des envies /cela… Que la nature on peut non seulement la préserver mais surtout l’enrichir même sur des petites surfaces comme un bout de jardin. Ce n’est pas en tapant sur les gens ou leur passion que l’on donne envie de s’intéresser à soi ou à ses causes, bien au contraire..

  51. apanivore

    Histoire de m’immiscer dans la conversation de Jean-Marc et Gilles, j’aimerais voir cette balance « Auto/autre chose » différemment.

    Quand on vit sans voiture, ou s’apprête à le faire, je pense qu’il ne faut pas voir la dépense évitée mais plutôt considérer cet argent comme de l’argent qui n’a plus besoin d’être gagné. Et donc du temps qui au lieu d’être passé à travailler (pour payer une voiture) peut être passé à faire des choses qu’on a beaucoup plus envie de faire (sauf si vous avez un job de rêve).
    C’est l’occasion d’envisager de travailler à temps partiel par exemple. Ce qui me séduit dans cette façon de voir les choses c’est qu’elle est en dehors du système (travailler plus pour gagner plus), on peut aussi la qualifier de décroissante (travailler moins pour vivre mieux).

  52. corsaire1773

    Je suis motard…et bien content d’avoir roulé plus d’une fois en Auvergne….pour sur j’y retournerais..mauvais coucheur ou pas….ben tiens je vais le mettre sur mon road book en redescendant du nord des mes vacances d’ete.

  53. Jean-Marc

    Je sais que c est juste un troll velu très grossier, mais il a son importance… car il soulève une des faiblesse de la france

    [kawazaki, yamaha et honda ont bcp d’usines de motos en france ? car Strida, Arcade, Matra et quelques autres fabricants français de vélos, eux, oui (même s’il s agit essentiellement d’usines de montage : les cadres viennent de chine… mais çà, c est devenu la norme dans tous les secteurs]

    Le troll :
    « tiens tiens, l’adresse pour les tee-shirts ne seraient elle pas sur Leipzig ? »

    as-tu vu des champs de coton en france ?
    non ?

    alors, on a d’un coté, pour réceptionner les cargos rempli de coton, les ports français, dont 98% du fret part sur des camions (record d’europe, ce qui en fait des livraisons particulièrement chères et non écolo).

    de l autre, on a les ports hollandais, dont moins de 40% des marchandises partent en camions (une majorité en train, et une « minorité » en péniches et autres bateaux, mais une minorité qui dépasse cependant les 2% du non-camion français).

    [les péniches -plus lentes, sont donc spécialisées dans les pondereux- c est un coût du transport à la tonne 10 à 15% moins cher que les camions; le train (en hollande) est lui aussi moins cher (par contre, désolé, je n ai pas le rapport de tarif, là)]

    Ainsi, les multinationales, qui calculent tout,
    préfèrent (3 provenances : suez puis cap horn et amérique, dont les chemins rejoignent celui de suez)

    – (en venant de suez) passer devant l’italie, les cotes méditéranéenne de la france, les cotes med. de l espagne, gibraltar et ses dangers, (à suez, se rajoute alors les provenances cap horn +amériques) le portugal, les cote atl. de l espagne, les cotes atl puis manche de la france, la belgique et la GB, pour aller après en hollande décharger, ceci en passant par le rail d’Ouessant, un des passage maritime les plus encombré du monde.

    Pourtant, l italie, l espagne, le portugal et la france ont des ports (la belgique et l angleterre aussi)
    Pourtant, le salaire des dockers hollandais n est pas inférieur à celui des Fr+I+E+P+B
    Pourtant, ce détour, depuis l’Italie jusqu’à la Hollande, aller-retour, prend plus de 2 semaines (un cargo navigue à moins de 40 km/h…)… ce qui réduit le nombre de rotations du cargo, et coûte très très cher en frais de location du cargo.

    malgré celà…
    une très très large majorité des compagnies* préfèrent perdre du temps, livrer plus tard, mais profiter du train hollandais plutôt que d’utiliser les camions français… [et la pollution ramenée au (kilomètre x tonne) d’un cargo est incomparablement plus faible que la pollution / (kilometre x tonne) d’un camion].

    ainsi, c est le choix tout-routier du « club med » (avec le « magnifique » exemple de la vallée du Somport… qui devait être, initialement, une voie ferrée… et qui a fini par être une autoroute…), qui fait que nos ports sont vides, qu’on a bcp plus de chômeurs dans nos ports que les hollandais.
    (on a des marins-pêcheurs qui cherchent à racler des fonds vides… et qui ne réussissent pas… donc qui reçoivent des subventions pour subsister, au lieu d avoir des dockers qui ne seraient pas un coût, mais qui rapporteraient à l’économie).

    Ainsi, de forte chances que les T-shirts arrivent à Leipzig en train,
    et, s’ils repartent de Leipzig en train (moins sûr), en fait, ils polluent moins par leur transport que s’il étaient déchargés en france, et faisaient après 100% de leur trajets en camions, comme c est la « norme » en france
    (on adore favoriser les modes de transports les moins performants, car on adore avoir plus de chômeurs et polluer plus… on peut se le permettre, car nos politiques nous le répètent, on a les centrales nucl. « qui ne produisent pas de CO² » (sic : le béton est un matériaux ultra producteur de CO²; mais malgré celà, il est vrai que le nucl. produit MOINS de CO² que les autres modes de productions d’élec… exception faite, bien sûr, des négawatts, des réductions de consommation d’énergie… )).

    * ces compagnies ne sont pas tenues par des ecolo extrêmistes,
    non… juste par des financiers…
    et, vu le résultat de leurs choix, je serais un élu d’une région du litoral français, avec un fort taux de chômage… je me poserai des questions.
    [enfin, c est bien d’ainsi « préserver » nos plages de ports industriels, pour mettre des barres de béton moche comme en espagne, et ainsi favoriser le tourisme; mais une petite fraction du litorral français (Brest par exemple) et du réseau de fret français pourrait être mis en valeur autrement que par le tourisme, pour qu’une fraction des produits non européens consommés en france/en europe, apportent plus d argent et d emplois que les milliers de camions qui défoncent les autoroutes françaises avec leurs 35t et plus, et qui n apportent que de la pollution et des coûts (ils font le plein au lux puis en espagne; et le coût des péages camions ne couvre pas l’usure des chaussées (c est les automobilistes prenant les autoroutes à péages et les citoyens, qui payent pour l entretien des autoroutes abimées par les camions)].

  54. Benoit01

    Voila encore un bel article pour favoriser la haine…

    La route, la nature est pour tous, pas simplement à des écolos extremistes qui ne pensent avant tout qu’a eux…pas à la nature.

    Chez nous, dans les Alpes, comme partout, ce sont les promeneurs qui polluent le plus.

    Une moto, un quad n’a jamais poluer plus qu’autre chose, voir même beaucoup moins. Tout les cyclistes qui viennent dans votre région, pour la plus parts sont venus en voiture…

  55. Gilles

    @ Apanivore
    Oui, ce que tu dis me parle, comme me parlent beaucoup de textes présocratiques fouillant dans ce sens. Mais à aucun moment je ne sens l’auteur de cet article, aujourd’hui heureux du buzz qu’on lui offre sur un plateau, se mettre à une hauteur ontologique.
    Je résume :
    je ne sais absolument pas juger quelqu’un pour qui gagner de l’argent en mangeant des pâtes tous les jours est une façon d’accéder à son rêve = avoir une moto et s’évader avec. Je me sens tout autant incapable de juger ce rêve, ni même de considérer qu’il serait plus matérialiste que celui de ma soeur chez laquelle 18 Bouddhas trônent et qui économise chaque année pour partir en Inde, lorsque je considère l’admiration que je porte aux motards qui partent faire le tour de monde, seuls sur leur moto (et il y en a un grand nombre !)

    Cet article est celui d’un donneur de leçons. La particularité du donneur de leçons est qu’il ne sert pas son idée, mais sa rhétorique, et qu’il saura te donner des leçons en se servant d’autres causes, d’autres vecteurs. Le fond de commerce est pour lui l’écologie, quel sera-t-il demain ?

    De même que, Apanivore, j’admire celui qui met dans la balance le temps, afin de la traverser mieux, avec plus de relief, plus de qualité…
    même si « relief » et « qualité » sont de nouveau des mots qu’il faudrait définir pour chacun.

    Gilles

  56. Le motard

    c’est quoi ce site ? le joyeux rendez vous des écolos lobotomisés ?
    Ca jacasse sans rien connaitre, ca roule pas en vélo, trop fatigant, ca prend le train, l’avion, le métro, le bus, quand ca se ballade a la campagne, ca laisse ses papier gras et son pécu sur le bord du chemin, ca regarde la télé, ca charge son Iphone tous les soirs et ca se dit écologique parce que ca fait bien, si vous ne l’ètiez pas autant vous pourriez me faire marrer.
    Ce sont des extrémistes comme vous qui font que l’écologie en France est à ce niveau, avec un peu d’intelligence et de discernement, les choses pourraient certainement évoluer dans le bon sens, mais j’ai peur que ce mot ne vous soit pas familier. Quand vous aurez des vrais propositions sur des vrais problèmes, alors peut être que les gens tendront une oreilles plus attentive.

    Un motard qui pollue en se faisant plaisir.

  57. Alain

    C’est quoi ce motard? Je roule en vélo, ca fait un moment que j’ai pas pris le train, ni le métro, ni le bus, ni l’avion, et puis je ramasse mes papiers gras et j’enterre mes besoins. J’regarde pas la télé, je laisse çà aux assistés, j’ai pas d’Iphone.
    Un cycliste qui pollue moins que ces gros cons de motards en colère que j’ai vu plusieurs fois défiler dans un boucan d’enfer et en faisant des wheelings sur des places où jouaient des enfants, sans parler du fait que comme ils se sentaient invulnérables, ils fonçaient en sens interdit à plusieurs sans casque et dans une zone 30 pour montrer qu’ils en avaient.

    Si l’écologie avance pas, c’est parce que toi le motard qui ne te pose pas de question et qui pollue en se faisant plaisir, tu bousilles tous les efforts qu’on peut faire.
    Finalement, le casque c’est pas pour protéger votre cervelle, vu que vous en êtes dénués. Message haineux mais qui me fait plaisir.

  58. JiBOM

    @Le motard
    Heu… de qui et à qui parlez-vous exactement ?

    Pour simplifier à l’extrême, la question se situe essentiellement autour de l’espace occupé (surtout en ville) et de la vitesse moyenne atteinte (surtout en campagne). La moto entre plutôt dans le 2ème cas avec le problème de l’hypermobilité (déjà évoqué plus haut). En gros, plus on peut aller vite, plus la société s’organise autour de la vitesse (étalement urbain, spécialisation des quartiers, dévitalisation de la campagne, suréquipement des villes, etc.) et plus on doit aller vite.

    Ici, aucun des contributeurs n’est parfait, notamment parce qu’on est tous issus de la société de consommation. Et si certaines idées ici peuvent paraître violentes, agressives, intolérables et intolérantes, c’est surtout parce qu’elles font face à une violence admise et bien digérée par notre mode de vie et dont on ne se rend même plus compte ! En quelque sorte, l’extrémisme est le seul moyen de se faire entendre dans un « monde » déjà extrême. La preuve en est faite avec le présent article qui a fait beaucoup réagir.

    Pour ma part, je me déplace souvent à pied, parfois à vélo et très rarement en transports en commun. Je sais qu’il y a sur ce site des gens qui font tous les jours plusieurs dizaines de km par jour à vélo. Ce ne sont pas pour autant des surhommes, a fortiori avec l’habitude !

    Pour résumer, on pourrait dire que la meilleure proposition serait de favoriser la proximité et la mixité géographiques. Ce serait un bon moyen pour diminuer les besoins de déplacements, notamment ceux nécessitant un véhicule individuel motorisé. Mais la culture, la tradition et le prestige sont là : la mission est donc de longue haleine pour faire passer le message d’une nouvelle forme de qualité de vie, à l’opposé de l’isolement et de la méfiance des autres.

    Ceci rejoint, selon moi, une attitude écologique, pourtant assez éloignée de l’écologisme à la française, doctrine politique occupée à repeindre en vert ce qui ne l’est pas assez sans remettre en cause le fond.
    J’en profite pour préciser à cerberion que le cas de l’Islande et le rôle d’Eva Joly dans cette histoire ont été évoqués sur ce site il y a déjà quelques jours. D’une part, je trouve dommage qu’une telle information ne soit pas mieux diffusée (en même temps, on comprend pourquoi !), d’autre part je regrette qu’EELV ait vendu son âme au diable en faisant passer Eva Joly pour une Cassandre extrémiste et farfelue. Ils avaient là une chance inouïe de faire du bon boulot et de bien l’expliquer aux Français. A mon sens, ils ont gâché beaucoup de talent.

    Pour terminer sur une note médicale, quand j’étais plus jeune, je regardais TF1 les mercredis après-midi, je bouffais du Nutella et j’allais au collège en voiture (2 x 1,5 km). La lobotomie faisait puissamment son oeuvre. Depuis, je me soigne et ça va déjà mieux !

  59. MOA

    cerberion, vous ne faites que confirmer que j’avais très bien compris votre façon de voir les choses.
    Je pourrais d’ailleurs ajouter maintenant un 5 bis – qui complèterait le 5 en disant que selon vous, finalement, oui, en fait, à bien y réfléchir, le bruit dérange quand même un peu les animaux mais juste pendant les croisements (sic).

    Bref… je vous dit à bientôt sur d’autres articles car je suppose que vous allez continuer à intervenir sur d’autres articles de carfree et pas uniquement ceux qui causent de motocyclettes.

    Car systématiquement et uniquement dans ces articles, il y a un laché de trolls qui rappliquent et pullulent dès qu’on critique leur gros joujou-vroum-vroum (sex-toy?) ce qui rend le débat pas très serein et à tendance à me faire employer un ton que vous déplorez.

  60. Philippe

    Pour les cyclistes dont je fais aussi partie. Vous faitent comment pour vous rendre en Auvergne faire du vélo? Moi j’ai attaché mon vélo derrière ma voiture. Je suis aussi motard, je lis aussi les journaux qui sont acheminé par les routes qui recouvrent le sol autrefois fertile pour arriver dans ma boîte au lettre et qui font vivre les journalistes qui écrivent dès fois des articles choc pour ce faire un peu d’argents facile.

  61. cerberion

    En fait Moa je me rends compte que tu est un véritable bracco ; je suis sûr que ton congèle est rempli des bestioles que tu as trucidé avec ta bagnole électrique, c’est tellement plus facile….

    Blague à part, il sera peut être possible que je puisse prendre part à d’autres discussions sur ce forum mais ce sera sans caricature, ni jugement (le contraire de critiques argumentées) ni mauvaise foie (un des carctères humain qui m’horripile le plus..)
    a bon entendeur…

  62. LSDA

    Bon, pour en revenir à l’article…
    Il semble que son auteur (et quelques autres) ne soit pas des plus instruits.
    Le terme rallye ne désigne pas seulement et uniquement une épreuve de vitesse pour engins motorisés. Il peut aussi avoir une connotation tourisme et découverte, dénué de tout esprit de vitesse et ne concernant pas que des véhicules motorisés.
    Pour la surfréquentation des routes d’Auvergne par les motards, faudrait déjà demander à quelqu’un qui y habite en permanence et emprunte tous les jours les routes par lesquels ce rallye va faire passer les motards. Là on saura vraiment si l’effet a été pervers.
    Et puis, ne vous leurrez pas, cette initative n’amènera pas des centaines de milliers de participants chaque jours. Si déjà sur la durée globale, ils approchent la dizaine de millier, ce sera un miracle !
    (étant dans le tourisme, je m’intéresse à ce genre d’opération par curiosité et pour mourir moins con)

    Par contre, le nombre de tués à moto, quel rapport avec l’environnement ? Si un gros naze de beauf de motard se bourre (tout seul) parce qu’il roule trop vite ou trop dangereusement, ça ne peut pas nuire à l’environnement non ?
    Bon plus sérieusement, un conducteur de 2 roues (avec un moteur ou non) restera toujours plus vulnérable en terme de sécurité passive.
    On connait des bagnoles qui passent les crash test avec 5 étoiles… pour les 2 roues, on est plutôt à moins 50 ! Faudrait pas oublier ce léger détail quand même !
    Ah, et puis quelle est la proportion de cyclistes qui portent un équipement de protection adapté en cas de choc ?

    Je ne rentrerai pas dans le détail sur la sécurité active, mais là aussi y a pas photo en faveur de ces p… de boites à 4 roues (et plus).

    Il n’est pas faux de dire que les véhicules thermiques personnels contribuent à la pollution d’ensemble (et la montée en puissance de pays comme la Chine ou l’Inde rend bien illusoire nos propres efforts de dépollution)
    Mais quid d’un facteur plus qu’aggravant à l’échelle de la planète qui est celui de la déforestation massive ??? Si l’on était capable de concentrer notre énergie à lutter contre ce fléau et l’arrêter, ça laisserait un petit peu plus de temps pour repenser notre système de consommation et donc de pollution !

    Et pour conclure, arrêtez de faire chier le monde avec des « et si on pensait à ce qu’on laisse à nos enfants » qui est une remarque nombriliste par excellence.
    La nature s’en cogne royalement de nos enfants ! Si elle pouvait faire sans les hommes, elle ne s’en porterait que mieux !
    Je n’ai pas la science infuse et le moyen de changer le cours des choses. j’ai beaucoup de questions et de préoccupations mais pas de solutions efficaces à mon niveau.
    Par contre je fais l’effort de les comprendre ces choses avant de critiquer ou de me poser en moralisateur.
    Si tous les autres pouvaient en faire de même…

  63. chat vert

    ex habitant de cette si jolie region qu’est l’Auvergne, randonneur pedestre, cavalier, vetetiste, automobiliste, motard routier et trialiste,et oh insulte suprême adepte du 4×4, je suis atterré par tant de bêtise ou d’extrémisme latent de la part d’un pseudo journaliste qui n’a sans doutes jamais mis les pieds dans nos belles campagnes francaises! que celui qui veut faire le Puy en Velay Aurillac autrement qu’en voiture ou en moto dans un délai raisonnable me jette la premiere pierre… ou même, habitant le Quercy, que cet âne (même pas baté) aille tous les jours chercher son pain du plateau de Lacapelle à Cahors en vélo!! je lui conseille la fameuse côte de Roquebilière, il apprendra ce que « côte » signifie… marre de ces ayatollah pronant l’interdiction de tout sans rien proposer en échange!!! c’est sur que si un imbécile n’avait pas inventé la roue, on n’en serait pas là!!

  64. Alain

    Chat vert oublierait-il qu’on a mangé du pain avant d’avoir inventé ses grosses machines qui nous polluent?

    Faudrait être tolérant et on est des ayatholla. Faut donc se taire, et oublier les guerres du pétrole dont je ne donnerais pas la liste, faut oublier les marées noires (après tout, les oiseaux, les poissons, du moment qu’on a son pain à cahors….), faut oublier les taux de pollution (bof, mourir de çà ou d’autres chose…). Bref, faut oublier. Oublier.. Oublier? Lobotomie du monde des pollueurs? Ben oui.

  65. le motard qui pollue

    Que de belle phrase motophobe, si seulement j’étais tout près je viendrais vous en foutre moi du bruit et de la pollution bande d’imbécile!!! Vous n’êtes même pas capable de laisser l’autre vivre ca passion!!! Si la vôtre est de rester comme des hermites cloitré chez vous en attendant que le monde sois meilleur pour vous qu’il en soit mais au moin ne décharger pas votre haine putride sur le motard.

    Le jour ou je descendrai en auvergne je n’oublierai pas de démonter mes pots et de polluer l’environement sonore rien que pour vous remercier de votre gentillesse.

    LONGUE VIE A LA MOTO….

  66. Bracam

    Voyez-vous, je comprends bien votre point de vue écologiste. Ce sont les mots pour le dire qui font de vous des personnes peu recommandables en définitive. Car ils suscitent obligatoirement des réactions violentes, auxquelles la plupart des « amis de la nature » répondront sur le ton de la haine. Si pour défendre l’humain dans son écosystème, il faut se taper des écologistes singulièrement inquiétants qui tiennent à sauver l’humanité avec leurs convictions totalitaires et sans sommation, qu’ils soient certains qu’ils ne gagneront leur guerre qu’en abreuvant leurs sillons d’une sève impure. Ces gens-là m’inspirent hélas un profond rejet, et font monter la même haine en moi qu’ils expriment envers leurs contradicteurs. Vous devriez y réfléchir : dans l’expression « aimer la nature », il y a aimer ; il serait souhaitable de donner à ce mot un sens tel que la vie sur terre ne dépende pas du totalitarisme vert, qui ne vaut rien de mieux que quelque totalitarisme que ce soit. Bracam

  67. cerberion

    Pour essayer d’être moin con, suffisant et j’en passe, pour créer du lien, s’inspirer de la pensée boudhiste pour appréhender les hommes et les choses avec accuité est un chemin intéressant et constructif (chemin de l’éveil).

    Je reccommande vivement  » l’art du bonheur » par le Dalaï Lama qui a l’intelligence d’adapter ses propos à nos modes de vie occidentaux, dont nous sommes de purs produits. Ce n’est pas une leçon de choses mais une ouverture sur des possibilités d’etat d’esprit différents et permettant d’accéder au vrai bonheur, avec accuité et dans l’amour.

    Les esprits supérieurs ou plutôt qui se réclament en tant que tel sont familiers (ou devraient prendre conscience qu’ils le sont) du premier parti occidental « écologiste » totalitaire de l’histoire, j’entends par la le parti nazi…

    Non la fin ne justifie pas tous les moyens même si la manière « forte » pourrait être parfois imaginée face à l’ampleur du cataclysme écologique dont nous sommes les temoins, les victimes…et les co-responsables… à des degrés divers. Mais la violence entraine toujours la violence et les victimes sont toujours les mêmes donc ça ne résoudra rien durablement.

  68. Morelle Eric

    Il y a franchement beaucoup d’idiots sur sur terre, mais franchement si l’Auvergne attire les motards ce n’est pas le rallye qui les fait venir mais bien les paysages, et les routes sinueuses a souhait.
    N’oublions pas la gastronomie locale, car si le motard aime profiter de sa machine il aime également la bonne nourriture.
    Il est une image de l’Auvergnat qui n’est pas toujours reluisante tel que pour rester politiquement correct est économe. J’ose à espérer que l’article ci-dessus n’a pas été pondu par l’un d’eux car là il serait a même de se ruiner car les touristes qu’ils soient a motos, ou en voitures, voir en mortorhome ou mobilhome sont bien sur des consommateurs d’essences ou autres carburants fossiles mais également un apport économique pour les régions visitées.
    Franchement ce n’est pas uniquement grâce a la coutellerie et le ramonage que l’Auvergne peut subsister.
    Les route Auvergnates sont agréables et les motos des participants a ce Rallye ne sont pour la plupart pas pilotées par des Rossi mais par des Gents qui prennent le temps de voir ce qui les entour.
    Je pense que l’auteur de cet article serait dans les premiers à se plaindre de la pollution que ferait la fumée de ses bougies le jour ou il n’y aurait plus d’électricité, et que avant de se lamenter il ou elle ferait bien de voir ce que coûte en CO² la fabrication de ses Tongs en plastique et de ses vêtements made in China
    Le motards n’est pas une brute épaisse mais il y a comme dans toute les passions des gents de toutes les couches de la population, avec peut être un petit peu moins d’ Écolo Communiste qu’ailleurs

    Je suis curieux de voir si ma réponse sera publiée en son intégralité ou si je serais censuré

  69. cerberion

    « Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d’entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités que l’on ait des difficultés à communiquer… mais essayons quand même… »
    – Bernard Werber –

  70. LSDA

    Ce qui m’épate le plus sur ce site, c’est le nombre de citations que l’on voit pour tantôt se justifier et tantôt tempérer le débat. L’effort peut paraître louable sauf que… autant le dire haut et fort : ARRETEZ DE PARLER COMME DANS UN LIVRE !
    La vie c’est autre chose que des phrases de gugusses qui se sont surtout instruits dans les bibliothèques.
    Sortez de vos villes, allez plus loin, discutez avec la France profonde (enclavée parfois), que ce soit au troquet du coin, à la poste ou dans une bergerie. Vous en apprendrez bien plus sur les leçons à tirer de nos agissements que ce qu’Internet ou les bouquins vous montrent.
    Mais c’est vrai que quand on ne roule plus en engin motorisé, le rayon d’action devient forcément plus limité !

    Bref pour sacrifier à la tendance dénoncée ci-dessus et en adaptant une citation connue :
    Un pollueur qui se déplace en moto ira toujours plus vite et plus loin qu’un écolo qui marche !

  71. Jonathan

    Messieurs, Dames Bonjour,

    Personnellement j’ai beaucoup de mal avec cette vision du motard rejetant perpétuellement la faute sur autrui , seulement forcé de reconnaître , étant cyclomotoriste moi même, la difficulté d’un véhicule de moins de 200 kilos à se faire respecter sur la route , certains parle des motards comme pollueurs ( je ne suis pas ici pour établir une liste à l’encontre des uns et des autres) seulement jusqu’à preuve du contraire on ne peut conduire en même temps sa moto et sa voiture …L’excuse « pollution  » est donc tout à fait inadaptée , second argument récurant chez la plupart des automobiliste , le volume sonore , qui est là un véritable problème en agglomération , je le reconnaît moi même seulement encore une fois très loin des années 80 , la moto attire désormais des publique plus âgés , moins axé sur la performance avec des motos d’origine donc silencieuses et je trouve vulgaire de généraliser … alors certes il y a des fous en motos ( comme en voiture sois dit en passant ) mais le code de la route reste le même pour tout le monde , Pour répondre à Jean Marc je n’ai pas de voiture , juste mon petit 400 dopé à l’eau ,je me dois juste de vous expiquer le pourquoi de certaines choses .
    1; le bruit ; forcé de constater que les rétros extérieurs ne sont que trés rarement utilisés ( en plus des clignotants) nous nous devons de faire un minimum de bruit pour que vous nous entendiez arrivé et qu’il ne vous prennent pas de nous déboîter dans la figure …
    2Des tableaux qui incluent à leur grés ou pas les 50cc pour augmenter ou diminuer les stats , ma carrosserie c’est mes jambes , je ne vais pas risquer ma vie à accélérer si j’ai le temps de m’arrêter, enfin bon je dois y aller je posterai des arguments et explication supplémentaires ce soir … d’ici là!
    V motard !

  72. Jean-Marc

    à Jonathan

    Tu soulèves 3 points (un point dans l intro, puis points 1 et 2), et je vais répondre à 2 d entre eux :

    2- les 2RM : moto et 50 cm² :
    oui, tu as raison, une 125 ou une 50 n’ont pas le même public, ni exactement les même nuisances.
    par contre, les 2 polluent, les 2 ont des mortalités supérieures à la moyenne;
    mais comme il est difficile d avoir, à chaque fois, des statistiques différenciées, je ne sais pas lequel des 2 fait pire ou moins mal dans telle catégorie.

    (j ai mon idée, issue du « bon sens », mais je sais que les idées issues du bon sens peuvent être à l’opposé de la réalité…
    je suppose que, du fait d’un public plus jeune, plus casse-cou, les 50cm² ont plus d accidents, plus d accrochages; mais que, du fait de vitesses différentes, les 125+ cm², quand elles ont malgré tout un accident, ont une plus forte proportion de morts, tetra et paraplégiques (et si je regarde dans mon entourage.. c est ce que je vois : je connais des gens (dont moi) ayant eu des accidents en 50, mais je ne connais pas de personne -en dehors d’un mort- ayant eu un accident en moto… cependant, je connais peu de motards)

    Point dans l intro :
    « jusqu’à preuve du contraire on ne peut conduire en même temps sa moto et sa voiture …L’excuse « pollution » est donc tout à fait inadaptéejusqu’à preuve du contraire on ne peut conduire en même temps sa moto et sa voiture …L’excuse « pollution » est donc tout à fait inadaptée »

    Totalement faux :
    la pollution d’un produit se conçoit en Analyse du Cycle de Vie (ACV), soit, de la conception, à sa revalorisation (oupas) après sa mise au rebut.
    Donc une moto pollue, par sa fabrication, et son transport jusqu’au lieu de vente, AVANT que son moteur ait fait un seul km.
    De même, qu’elle soit abandonnée en forêt, mis en décharge, ou démontée pour recyclage, elle a aussi un coût (qui peut être négatif, en cas de faibles polluants + importants recyclage et revalorisation) après son dernier km.

    Ainsi, même si un motard + automobiliste possédant les 2 ne conduit pas les 2 en même temps, à km égaux, il pollue plus qu’un motard sans auto, ou un automobiliste sans moto.

    « Pour répondre à Jean Marc je n’ai pas de voiture, juste mon petit 400 dopé à l’eau »
    Tu n es donc pas dans le « gadget en plus », avec ton 2RM, c est donc un moindre mal, tant mieux.

    (moindre mal, car, même sans cumuler les 2,
    avoir une voiture ou une moto reste moins bien que d utiliser un vélo et les TEC)

    Pour répondre à 3 motards énervés, disant un peu n’imp sur le vélo (vélo mis sur voiture, au lieu de moto se balandant toute seule) :

    le train existe, vous savez ?
    aller avec son vélo dans une région qu’on veut parcourir à vélo, c est très fréquent.

    malheureusement… je dois reconnaitre que c est de plus en plus dur… car les rames dans lesquels c est possible (en dehors des vélos pliants) deviennent de plus en plus rares…

    alors, oui, certains mettent leur vélo sur une galerie; d ailleurs, certains ont une remorque pour leurs motos…

    mais, le vrai esprit du cycliste vert, c est, quand on n a pas le temps ou l envie de venir direct en vélo, soit de venir en train avec son vélo, soit de louer un vélo sur place, soit d en acheter un d’occase sur place… revendu/donné à la fin de son séjour.

    « On connait des bagnoles qui passent les crash test avec 5 étoiles… pour les 2 roues, on est plutôt à moins 50 ! Faudrait pas oublier ce léger détail quand même !
    Ah, et puis quelle est la proportion de cyclistes qui portent un équipement de protection adapté en cas de choc ?

    Je ne rentrerai pas dans le détail sur la sécurité active, mais là aussi y a pas photo en faveur de ces p… de boites à 4 roues (et plus). »

    Oui, c est à ne pas oublier :
    en général (celà s est bien vu lors de l introduction de l ABS), l’introduction d’une nouvelle techno sécuritaire fait… augmenter le nombre de morts des utilisateurs qui en bénéficient…

    (pourquoi les différents conducteurs sortent l argument de la sécu avec l abs et les airbags, mais sans jamais donner de chiffres de diminutions des morts ? car les chiffres feraient fuir les clients… et les 5 étoiles au crash tests sont faite pour… une SURVIE à un choc frontal de… 53 km/h !)

    La raison est simple :
    teste une 4l et un coupé mercedes moderne tous gadgets :
    à 50 km/h, la 4l sautille (comme une samba, fiesta 1ere génération, 2CV,…), et tu fais un dérapage au moindre virage pris un peu vite -> tu comprends que tu es allé trop vite, et, au prochain virage, tu ralentiras plus.

    avec la merco, tu es sur du velour jusqu au delà de 200km, et, qu’importe le sol, tout semble facile, filtré… jusqu’à ce que celà ne le soit plus :

    Avec l’EPR, la voiture ne va pas déraper lors d’un virage pris trop vite -> le conducteur ne ressent pas qu’il a mal négocié le virage -> il adapte sa (mauvaise) conduite aux gadgets présents
    -> quand il prendra un virage si mal négocié, que les appareils ne pourront pas empêcher qu’il le ressente, alors il n aura pas droit à une petite frayeur, à un petit dérapage, mais à un tonneau.
    de plus, au lieu d avoir ce tonneau à 45km/h, il l aura à 90 ou plus… donc les conséquences en seront pires.

    l’EPR, l’ABS, le XYZ, pourquoi pas… ils peuvent -théoriquement- sauver des vies…
    mais si et seulement si, quand ils se déclenchent, une lampe rouge et une petite alarme s allument, pour que le conducteur sache qu’il a loupé son virage, qu’il a risqué un tête à queue (abs)…
    ainsi, il adaptera saconduite à ce qu’il doit faire, et non à ses béquilles-gadgets, qui lui permettent de mal conduire sans s’en rendre compte.


    « Ah, et puis quelle est la proportion de cyclistes qui portent un équipement de protection adapté en cas de choc ? »

    je dois dire que je ne comprend même pas de quoi tu parles…

    en cas de choc avec un camion, une auto, ou une moto…
    (première cause de morts de cycliste, de très loin)

    2 choix,
    – soit on équipe le vélo,
    et alors il lui faut un pare-buffle avant et arrière à 1 m. du vélo, et des protections lattérales à 1.5 m du cycliste, avec air-bags pour repousser la moto/auto/camion (airbags très puissants ^^)

    – soit, on utilise le SEUL moyen de protection du cycliste contre un accident avec un routier, un automobiliste ou un matard : (R.A.M.)

    Les 2 yeux du routiers/automobiliste/motard et le cerveau du R.A.M.
    ainsi, soit le R.A.M. accélère et écrase le cycliste… soit au contraire, il s’écarte lorsqu’il double le cycliste.

    Le pb, c est que le R.A.M. colle souvent au R.A.M devant lui :
    s’il est à 0.5 seconde derrière le R.A.M. devant lui.. il aura moins d’une demi seconde pour voir le cycliste est réagi en conséquence (un camioneur ne voit pas grand chose, quand il colle une fourgonnette, un camion, ou un van sans lunette arrière)
    -> pour que les yeux + cerveau du RAM aient le temps d alerter, pour avoir le temps d’agir en conséquence, il faut que le RAM respecte les distances de sécurité, et donc roule à 2 secondes ou plus derrière le véhicule le précédent.

  73. Jonathan

    Pardonnes moi Jean Marc , (je me permet le tutoiement … ) mais bien que je comprenne maintenant ton raisonnement au sujet de la pollution, je me permet de te citer ;
    « Totalement faux :
    la pollution d’un produit se conçoit en Analyse du Cycle de Vie (ACV), soit, de la conception, à sa revalorisation (oupas) après sa mise au rebut.
    Donc une moto pollue, par sa fabrication, et son transport jusqu’au lieu de vente, AVANT que son moteur ait fait un seul km  »
    Je comprend bien ton analyse seulement la voiture entre aussi dans ce cas de figure et en toute sincérité ? à ton avis combien ( en pourcentage par exemple ) de matériaux composant la voiture proviennent du territoire? les véhicules en général sont importés via voies maritime , chemin de fer ( de plus en plus rare d’ailleurs malheureusement ) puis par camions ; ainsi en ce qui concerne le type de moto que j’utilise pour les avoir démontées entièrement ( moto malades ) que trouve t’on dans une moto? , de la fonte de l’acier , de l’aluminium soit des matériaux assez facilement « transformable  » le plus dur pour l’environnement restant les faisceaux électriques batterie et autres mousses composant les selles … En conclusion et avec toute la retenue de laquelle je sais faire preuve (des fois) , je doute une peu de ce type d’argument …

    Pour ma part, le problème des transport en commun reste essentiellement le prix ajouté a un manque de commodité évident , pour exemple je vis en campagne dans une région assez mal desservie par les TEC dans le sud ouest , quand je remonte dans le nord , un ticket de train me coûte 110 euro sans mes faux frais pour arriver tard donc galérer sur place , en moto ( en roulant tranquillement ) je gagne 2 heures de trajet ( sans utiliser l’autoroute ) je mange au restaurant et mon trajet ne me coûte que 50 euros , je ne m’étalerai pas sur le vélo car faire 2 aller retour Lille- Carvin dans la journée ne me dérange pas , par contre 1 trajet Siorac- Castelnaud … c’est une autre paire de moufle …

  74. LSDA

    @ Jean-Marc

    Un petit peu de réflexion ne nuirait pas avant de répondre…

    Crash test :
    Si à 53 km/h, un conducteur de 2 roues s’écrase comme une m… sur le mur, je vois pas l’intérêt de causer de vitesses supérieures… à part pour les « chanceux » qui roulent en voitures.

    Les équipements sécuritaires : oui il y a eu quelques accidents sérieux au début de l’ABS mais parce que bon nombre d’abrutis croyaient que cela arrêtait le véhicule instantanément !
    Par contre, je te rejoins sur les chiffres : personne n’en donne parce qu’on ne s’est jamais préoccupé de savoir quel était l’incidence des équipements de sécurité sur les accidents.
    On se borne à dire que les accidents graves sont bien plus élevés chez les 2 RM que les voitures, surtout depuis ces dernières années.
    Mais quel est le ratio entre le nombre de véhicules en circulation, le kilométrage parcouru et les accidents ?
    Au vu de la surcharge du trafic, il semble plus probable d’avoir un accident aujourd’hui qu’il y a 25 ans. Et si les voitures ont fait des progrès depuis (pas suffisants dans l’absolu certes), les 2 roues en sont quasiment restés au point zero de l’évolution sécuritaire…
    Pourquoi s’étonner dès lors que l’accidentologie de ces véhicules soit mauvaise ? Le comportement du conducteur n’explique pas tout.

    D’ailleurs, il y a une blague que j’affectionne concernant ceux qui se disent bons conducteur :
    Le bon : « En 30 ans, je n’ai jamais eu un accident moi ! »
    L’autre : « Ah ouais ? Mais c’est parce que ça fait 30 ans qu’on t’évite… du con !!! »

    Pour l’équipement de protection, je ne raisonne que sur ce qui existe, et non sur ce qui pourrait être inventé, donc :

    Le jour ou tous les cyclistes porteront un casque homologué, des protections dorsales, aux coudes aux genous, aux hanches… je pense qu’il n’y aura plus de pollution !

    Ca ne suffirait pas à sauver beaucoup de vies (déjà que c’est pas gagné chez les 2 RM le port de ces équipements…) mais ça peut limiter la casse dans beaucoup de cas, car tous les chocs ne conduisent pas à la mort heureusement !

    Et n’oublie qu’à un niveau au dessus du cycliste, la problématique est identique pour les 2 RM. Il faut compter sur ses deux yeux et son cerveau ou ceux des R.A pour rester en vie ! Et accessoirement ne pas oublier son casque (et + si affinités…)

  75. Jean-Marc

    @LSDA
    « Crash test :
    Si à 53 km/h, un conducteur de 2 roues s’écrase comme une m… sur le mur, je vois pas l’intérêt de causer de vitesses supérieures… à part pour les « chanceux » qui roulent en voitures. »

    Ce 53 km/h avec survie, est un test avec des voitures… car avec des motos, la vitesse de survie avec choc frontal serait encore plus basse…
    Cette vitesse n est pas de mon choix : c est la réglementation des tests actuels.
    Change les, si tu le veux et le peux, pour qu’ils autorisent des survies à 120 km/h dans un mur…

    p.s. il existe des milliers de gens, ayant eu un accident à plus de 53 km/h avec une voiture, et qui ont survecut.
    La raison est simple : les accidents de pleine face ne sont pas la majorité; et, même quand ils arrivent, ils ont rarement lieu dans un mur en béton ultra-solide.


    Le jour où tous les cyclistes porteront un casque homologué, des protections dorsales, aux coudes aux genous, aux hanches… je [suis sûr] qu’il n’y aura plus de cycliste :

    j enfourche mon vélo pour aller au pain à 500m, pour aller à d autres endroits à moins d’1 km.
    Mon vélo -d occase, de 25 ans- coûte 40 €, et mon antivol symbolique 5€

    s’il devient la norme (sans parler de loi, juste la norme montrée par les autres cyclistes) que chaque cycliste achète pour 300€ d equipements de protection + qu’il perdre 5 minutes à s équiper et à se déséquiper dès qu’il prend son vélo,
    pour devoir après se trimballer toute la journée avec cet équipement (peu de coffre sécurisé sur un vélo… bien que le top-case à clé pour vélo existe (sécurisé.. car on ne voit pas qu’il y a qq chose dedans ^^))
    alors plus personne ne franchira le pas du passage au vélo.

    seuls les sportifs du dimanche subsisteront (vu qu’ils ne vont pas qq part, où ils auront besoin de faire qq chose, mais c est leur parcours de VTT, de DH, ou leur kilométrage de bitume, qui compte)

    Or, la meilleure protection contre l accident à vélo (recherche sur ce site le nombre de morts par kilomètre-vélo en france, (fort), danemark, hollande (faible) ou italie, espagne, portugal (tres fort) :
    le nombre de mort par kilomètre-vélo est à l’opposé de la pratique du vélo :

    plus il y a de cyclistes, moins il y a de morts par km
    moins il y a de cyclistes, plus il y a de morts par km :

    la MEILLEURE protection des cyclistes, c est les autres cyclistes… ou soi-même, si on est passé la veille et l avant-veille :

    La raison est simple : dans un pays sans cyclistes, un RAM ne s attend pas à voir un cyclistes… donc il n y pense pas, il n en tiens pas compte.
    Dans un pays avec cylistes, chaque rue, chaque carrefour nous rappele qu’il existe des cyclistes.
    Au passage, les cyclistes hollandais ou danois prouvent bien l absence d’intérêt du casque : les danois portent bcp le casque, les hollandais très peu… mais, à même densité de cyclistes, ils ont une accidentologie et une mortalité equivallentes.

    Autre point : non seulement un cycliste protège la vie des autres cyclistes… mais il protége aussi la vie des RAM :
    un cycliste apaise la vitesse en ville : un RA(m) peut se retrouver, entre 2 feux, « bloqué » derriere un vélo… si bien qu’il va rouler à vitesse plus réduite… et, s’il double le cycliste, il verra ce même cycliste le redoubler au prochain feu -> un cycliste montre à tous les RAM qu’il est inutile de rouler à plus de 45 entre 2 feux
    que rouler à de telles vitesses ne sert qu’à attendre plus longtemps au feu rouge (on gagne 3 secondes sur le parcours inter-feux, mais on attend 3 secondes de plus au feu…)

    Mais, même si les RAM ne comprennent pas qu’ils peuvent rouler moins vite, le simple fait d avoir été « bloqué » entre 2 feux par un vélo, fait qu’ils ont roulé moins vite, qu’ils ont moins mis leur vie, et la vie des autres en danger, que s’ils avaient roulé à fond entre les 2 feux.

    Ainsi, toutes les études de la circulation routière montre que dans le nord de l europe, les automobilistes meurent moins qu’en espagne/italie/portugal/grece; et que la france est intermédiaire
    mais aucune ne met en corrélation, que le nord roule plus à vélo, et le sud moins… et que la france est intermédiaire…

    (pour ne pas parler des évidences, comme le vélo, on nous explique des fadaises invérifiables, comme un esprit différent, des « peuples naturellement » obéissants/désobéissants.

    De même pour l allemagne, on parle en permanence de leur tiers d autoroutes sans limitation… (« prouvant » que la vitesse ne fait pas mourir : alors que sur ce 1/3 d autoroute, on trouve 2/3 des morts sur autoroute en allemagne… soit, 4 fois plus de morts par km que sur les autoroutes à limitation) mais jamais de leurs très très nombreuses rues piétonnes…. permettant de préserver la vie en ville.

    sur « l’obéissance naturelle des peuples« (sic)
    heu.. Christiania, le plus grand, le plus ancien et le plus célèbre squat d europe, il est où ? en france, ou au danemark ?

    P.s.
    Bon, je te donne la solution sur un autre site :

    http://www.copenhagenize.com/2011/04/cycling-safety-health-by-thomas-krag.html

    cycling : risk and intensity : http://tinyurl.com/cyclingriskandintensity

    Le graphe juste en dessous de celui-là est encore mieux : car il montre que c est les voyages quotidiens à vélo, qui induisent une chute de la mortalité par km des cyclistes.

    En fait, on ne voit pas les PIGS dans ce graphisme,
    mais on trouve le % d’utilisation de la bicyclette ici :

    http://owni.fr/2011/05/17/la-data-enfourche-son-velo-sur-les-routes-de-leurope/

    [le 2eme graphe, avec les % des différents mode de transport par ville : focalise toi sur le % du vélo… et après, regarde quels pays ont le plus de morts sur les routes (cyclistes mais aussi autres morts), et.. quels pays sont le plus en crise, en europe, actuellement…
    il y a un un coût, en morts et gaspillage (rendant l economie moins compétitive) à la non-utilisation du vélo]

  76. DUFF

    Si on va dans la logique de vos idées cher site « carfree » (carfree ? la voiture libre ?? Sans pots, sans catalyseurs, sans EGR, sans rien pétrole brulé à fond ??) :

    Critiquer les moyens de transports autre que le vélo parce qu’ils polluent. C’est une riche idée, mais vous serez bien embêté quand Lapierre vous dira : « On ne peut plus vous vendre de vélo nos fournisseurs ne peuvent plus nous fournir et on ne peut plus vous livrer ceux qu’on a fabriqué puisque nous n’avons plus de moyen de transport. »

    Auquel cas 90% des industries auront fait faillite en deux semaine. Alors là vous aurez gagnez votre combat, on sera revenu à l’âge de pierre,mais personne n’aura de travail puisque plus de transport. Sérieusement faire 100 bornes de vélo par jour pour aller dans une usine vide de travail. Bof…

    De la même manière je vois dans votre logo de site, un train et un bus… Les bus au gasoil c’est sur que c’est plus écolo qu’une motocyclette…
    Pour comparaison (désolé je vais faire un peu de math, j’ai peur que vous ne compreniez pas le sens logique…) une moto consomme en moyenne 5 litres au cent km. Un bus en ville 40 litres de gasoil au cent km. Le bus circule toute la journée entre 6h et 00h en faisant des cycles de 20 km, à environ 20km/h avec un taux de remplissage horaire moyen du bus de 5% (dans mon cas d’exemple un cas réel entre un village et Vichy). Ca fait : 180 litres de gasoil par jour. ça fait une moyenne de 5 litres par personne et par jour. Et bien navré de vous dire qu’en allant au travail avec ma moto je ne consomme que 2 litres d’essence.

    Et lorsque je croise des gens le bord de la route ils sont bien plus content de voir un motard leur faire un signe de la tête que de croiser un bus bien polluant qui leur donne de l’asthme…

    Quand aux trains je n’en parle même pas, j’imagine que vous êtes aussi anti-nucléaire. Mais pour l’instant des trains qui fonctionnent grâce aux éoliennes ou aux panneaux solaires, il n’y en n’a pas bien et si c’était une super idée l’investissement aurait déjà été réalisé…

  77. Jonathan

    DUFF un petit supplément sur les sois disant moyen de remplacement des valeurs que sont le pétrole et l’énergie atomique ( attention en aucun cas je ne cautionne ) et parlons de pollution de manière cérébro-masturbatoire , ce qui m’a l’air assez courant sur ce topic ,
    1; le démarrage d’une éolienne , énergie atomique , ha au fait grand rêveur , les pales ne se lancent pas sans une impulsion électrique ,
    2; le bruit généré , 120 Db contre 93 pour une moto 900cc en moyenne ,
    3; Problème plus grave , la perturbation des courant majeurs qui atteignent le cycle migratoire de beaucoup d’oiseaux , ce pour quoi je m’insurge ouvertement car l’écologie en France se limite malheureusement au pas de porte des  » écolos » …

    4; la fabrication et le bilan carbone d’un panneau photo voltaïque , ainsi que sa durée de vie …

    Pour finir je ne pense pas que vous puissiez vous permettre de juger les gens qui ne font pas les mêmes choix que vous , vos solutions s’appliquent peut être fort bien a vos choix et modes de vie mais pas forcément aux autres , alors il en va de l’écolo comme du rédacteur de ce torchon plus haut , ouvrez vous aux autres arrêtez de juger des choses que vous ne comprenez pas … Pour clore , ( Tantra) ;Si tu veux changer le monde, change d’abord toi-même.

  78. Morelle Eric

    Pour me rendre a mon travail chaque jours j’ai 140km et la meme chose pour rentrer chez moi je me vois mal le faire a vélo.
    Je m’y rends a moto pour justement éviter les bouchons et donc poluer le moins possible.
    Ma machine est une machine qui consomme moins de 6 l/100km mais d’ici quelques semaines j’aurais une nouvelle machine qui en consomme moins de 5.
    Si je devais faire avec les transports en commun il me faudrait plus de 3 heures pour me rendre a mon poste ce qui les jours ou je commence a 6h du matin me serait impossible car je n’ai pas de train au départ de ma ville (Namur) avant 4h20 et donc je n’aurais plus de travail, le soir pareil pas de train pour rentrer chez moi je serais bloqué a 65km de mon domicile
    Franchement si durant mes vacances j’utilise ma moto pour voyager c’est pour plusieurs raisons qui sont bonnes pour tous, je ne prends presque pas de place lors de mes arrets, les seuls commerces qui ne font pas de bénéfices lors de mes déplacements sont les fabricants de boissons alcoolisées. mais ce qui est je pense le plus important pour la société je consomme des produits locaux partout ou je passe.
    L’écologie ne doit pas penser uniquement à l’environnement mais surtout à la population qui à besoin de travailler, et l’Etat à également besoin des gens qui travaille car c’est la seule manière que les caisses de celui-ci se remplissent
    Donc ce Rallye touristique pendant la durée estivale est une manière de créer de l’emploi si beaucoup de touristes profitent de ce circuit et donc moins de chômeurs moins de frait pour la collectivité
    LES ÉCOLOS EN PROFITENT ÉGALEMENT CAR BIEN SUR LES GENS QUI ONT UN EMPLOIS PEUVENT SE PERMETTRE D’ACHETER DES PRODUIT DURABLE ET DONC MOINS POLLUANTS POUR LEUR ENVIRONNEMENT
    Il serait temps de réfléchir avant de débiter des ÂNERIES aussi grosses

  79. LomoberetLomoberet

    Ça, c’est quand même fort !
    Habiter dans un petit pays rikiki comme la Belgique où un Wallon ne peut pas pêter sans que 3 flamands ne soient obligés de se boucher le nez, et habiter à 140 km de son lieu de travail (ou travailler à 140 km de chez soi !).
    Là, mon bon Éric, je décèle un gros défaut d’organisation.

  80. MOA

    morelle eric : « Pour me rendre a mon travail chaque jours j’ai 140km et la meme chose pour rentrer chez moi je me vois mal le faire a vélo. »

    Excellent !!!

    perso, je suis à 350 km de mon lieu de travail, je m’y rends donc en hélocoptère.
    Mais bon, j’ai pas le choix hein. Ch’uis pas riche et faut bien que j’aille travailler dur pour rembourser 1 gros truc ou 2 que j’ai été obligé d’acheter à crédit. Voyez-vous le vie n’est pas simple pour nous zotres.

    J’ai hâte de lire le prochain article d’Autominus sur le thème de la motocyclette. Ca réserve quelques bonnes poilades, étalées sur plusieurs jours….

    Exellent !

  81. Pim

    Pendant qu’ici 3-4 attardés viennent scander « laissez nous polluer en paix avec notre moto », traduire faire vroom vroom comme des gamins ou nous donner une impression de virilité, les étudiants québécois en ont un peu plus dans la cervelle. Ils étaient nombreux à manifester contre le grand prix de F1 (et l’augmentation honteuse des frais de scolarité également) hier, et tout nus ou presque 🙂
    ils criaient : « Formule 1, pollueur, sexiste, voleur ».
    http://www.liberation.fr/monde/2012/06/08/les-manifs-etudiantes-de-quebec-se-deshabillent-face-a-la-f1_824569
    et bien d’autres articles

    bravo à eux.

  82. Jean-Marc

    « Je suis le premier à apprécier les interventions de Jean Marc ( reviens ! on se fait chier sans toi!!!) , notamment, qui étaye ses dires en cherchant à se faire comprendre et relève le niveau »

    Tu risque de ne pas apprécier ma prochaine intervention,
    c est une intervention en attente avec celle que j ai posté à LSDA (pas eu le temps de rédiger les 2, mais je connais deja le contenu) :

    sur l Analyse en Cycle du Vie, tu rétorques :
    « que trouve t’on dans une moto? , de la fonte de l’acier , de l’aluminium soit des matériaux assez facilement « transformable » le plus dur pour l’environnement restant les faisceaux électriques batterie et autres mousses composant les selles … En conclusion et avec toute la retenue de laquelle je sais faire preuve (des fois) , je doute une peu de ce type d’argument … »

    Or, il se trouve que les métaux [et le béton, et le verre non recyclé (fait à partir de silice, de sable)] sont parmi les PIRE matériaux en énergie grise !
    [pire par rapports à leurs équivallents : bambou, bois, toile de jute, toile de chanvre, coton,… (oui, on peut faire des panneaux de meubles en tissus : seule l ossature et les planchers ont besoin d être solide; et on peut avoir des guidons de moto en bois ou bambou)]

    En effet : outre l énergie dépensée pour l extraction (qui va aller en augmentant, les mines les plus productives étant déjà exploitées),
    il y a l énergie pour atteindre la température de fusion du minerais, puis l’énergie de changement d’état (énorme : c est la différence entre la glace et l eau à 0°C), puis le réduire (l’inverse de l oxyder), car les minéraux sont sous formes oxydées, dans la roche (Fe++, Fe+++ par ex.)

    Ainsi, les métaux sont quasi inusables… mais par contre il ne sont pas forcément ré-étulisables, recyclables à l’infini (par ex, on récupére l or des carte-mères, mais, ni le fer, ni même le cuivre) :
    quand ils sont en traces infimes, dispersées, on ne les recycle plus

    En résumé :
    comme tu l as dit, la carcasse métallique d’une moto peut être recyclée, elle… mais moins facilement ses composants électroniques;
    Par contre produire ses composants métalliques coûtent bcp d energie

  83. Benoit01

    Alors Jean-Marc tu doit aimer les progrès réalisés sur nos voitures et motos modernes, grace au multiplexage, la longueur de cable utilisés à été diminuée par 5.

    Cela est grace à nous, consomateurs de voitures et motos, que les véhicules sont devenu beaucoup plus propres. Si les volumes n’était pas suffisant, ces progrès n’aurait jamais été réalisés.

    Une moto moderne, même un 1200 cm3 comme la mienne, ne consomme que 4.5l/100 kms en duo.

  84. Jonathan

    Faux !!! J’ apprécie tout avis différent du mien tant qu’il est étayé et construit , cela me permet de me remettre en question …
    Je conçois tout à fait , le problème se posant aussi sur sur une voiture ou un transport en commun , je ne pense pas que le problème de pollution ( toutes proportions gardée ) soit un problème de véhicule à avoir ou pas , tout possesseur d’un véhicule doit , je pense , réfléchir à l’utilisation qu’il en a , par exemple les petits trajet peuvent souvent être fait pédibure ou à vélo, pour les longs essayer de prendre covoitureur , la conduite même influe sur l’environnement , enfin pour revenir à notre conversation précédente , ce qui me gène le plus c’est le lobby qui tourne autour des véhicule « neufs » déclarant obsolète beaucoup d’autres qui finiront au concasseur pour relancer le marché de l’auto …

  85. Gilles

    @ Jonathan,

    Tu me fais penser à ceux qui, de façon tout à fait rationnelle, vont te prodiguer des conseils du type « Ne roule pas trop vite pour aller dîner chez tes amis, tu ne gagnerais que 5 minutes sur ce parcours »
    L’argument est imparable, sauf qu’il est également absurde d’aller dîner chez mes amis car mon frigo est plein !
    Pour quelle raison aime-je rouler vite ?
    Pour quelle raison aime-je dîner avec mes amis ?

    Finalement …

  86. Jonathan

    Gilles ,

    En aucun cas , je ne vais te faire de réflexion sur ta manière de rouler ( tant que tu ne me déboîte pas dans la tronche sans clignotant …) je ne cherche pas juger qui que ce soit , d’une parce que ( sans animosité) j’m’en fous , non le seul truc qui me gène se sont les porteurs de vérités ( de n’importes quel coté qu’ils soient ) , alors maintenant si je roule comme un papy c’est mon choix , donc je ne vais pas venir te faire la morale et pour le dîner avec les amis , si ya du Figeac , j’arrive !

  87. Lynxlynx

    Vivement le prochain article sur la moto: c’est un vrai régal! Jamais lu autant de conneries en si peu de temps. Continuer à vous défouler les motards.

  88. Momolle

    En fait je pense que le vrai problème des écolos, c’est vos tout petits salaires…

    En effet, avoir une moto sportive comme la mienne, un Gsxr 1000 (cherchez pas les incultes), me coute annuellement 1500€, hors prix d’achat bien sur, juste en assurance, essence et pneus, un pneus arrière me fait en général 2500-3000 kilomètres…

    Je comprends alors plus facilement que pour vous, un jouet qui coute aussi cher (pour rien bien sur), vous énerve et vous fait alors nous jalouser…

    Parler de co-voiturage, mais quelle idiotie, devoir tjs compter sur quelqu’un pour pouvoir bouger, c’est vraiment du n’importe quoi, je préfère prendre mon bon gros diesel de 3.0 l de cylindrée et de bouffer mes 9 l/100, mais au moins je n’ai besoin de personne…

    C’est juste ça votre problème, une grosse jalousie de ne pouvoir faire comme ceux qui en ont les moyens, c’est trop bête quand même…

    Bonne soirée…

  89. cerberion

    la suffisance se traduit de diverses façon ; selon les camps… alors en gros ici s ‘affrontent 2 grands types de suffisants (ou de supermen dans leur tête) ; attention je n’ai pas dit que tous les intervenants de ce post relevaient de ce trait de personnalité, la majorité étant capable de raison à différents niveaux, car qu’on se le dise ; il n’y a pas qu’une vérité :

    le premier : « moi je suis fier d’être un bidochon et je le revendique « ; ceux là sont en général très familiers du « après moi le déluge » …grands adepte de la toute puissance et de tous les artifices modernes leur faisant croire qu’ils en ont (organe(s) au choix..); En ils pensent que leur fric de merde gagné merdiquement ils en auront toujours et qu’il permet même de se passer de leur cerveau car les zordis sont plus performants ..

    le deuxième :  » je m’estime être tellement plus intelligent que vous que je ne me donnerai même pas la peine d’exposer mes arguments, ce qui ne m’empêche pas de la ramener », signe suprême d’intelligence n’est-il pas ? Ceux là sont guidés par une cause supérieure gage de survie de l’humanité, et que le reste de l’humanité mécréante ne peut douter,… donc à quoi bon lui parler…

    Le trait commun qui relie ces deux genres d’abrutis est le mépris pour autruit, enfin pour l’idée simpliste qu’ils se font d’autrui et d’eux même d’ailleurs. Le mépris ..ben je me torche avec ..
    Bonsoir (comme quoi la politesse n’est qu’un pâle rideau de fumée)…

  90. Philippe

    Merci de faire de la pub pour l’Auvergne. Avec quelques copain votre article nous a motivé a participé a ce rallye! Vive la moto!

  91. Momolle

    Donc on revient tjs à la même chose, le fric …

    Moi bien sur que je suis un gros con d’egoiste, tant que je prends du plaisir, les autres je n’y fais même pas attention, un peu comme vous ici…

    Mais pourquoi je devrais me soucier de vous ???

    Ici les intolérants que vous êtes, êtes pour la plupart des pro de l’insultes, certainement un effet de la sûr consomation de produits bio…

    De toute façon c’est trop tard, on ne peut plus revenir en arrière, la planète est foutue, et même si nous pouvions inverser le courant, les guerres de religions vont tout dévaster…

    Bonne soirée ( bien hypocritement)

    Je vais me poser dans mon canapé à 10000€ et matter mon LCD 3D à 2500€ !!!!

  92. Jonathan

    Momole , Tu peux pratiquer le covoiturage en tant que conducteur tu sais ?…

    Quand aux gens qui le pratiquent , ce ne sont pas forcément des hippies en combi wolks wagen … par ce biais j’ai voyagé en W12 Phaeton ( vw également ).

    Maintenant certes le coté matériel y joue pour beaucoup c’est indéniable , je serais le premier à honorer mon garage d’un 1200 Munch Mamouth si j’en avais les moyens …

    Bon allez je déco de ce post, ça tourne en rond , bonne route à tous , en moto , en V6 , en métro ou à vélo !

  93. apanivore

    « Cela est grace à nous, consomateurs de voitures et motos, que les véhicules sont devenu beaucoup plus propres. Si les volumes n’était pas suffisant, ces progrès n’aurait jamais été réalisés. »

    Merci de polluer, grâce à vous des gens ont du trouver un moyen de vous faire polluer moins. Mais c’est génial comme raisonnement !

    Avec un tel raisonnement le patron de BP pourait dire : « Vous devriez nous remercier d’avoir déversé des kilomètres cube de pétrole dans le golf du Mexique. Grâce à nous d’énormes progrès ont été fait dans l’étanchéité des joints de pipeline ».

  94. Benoit01

    APANIVORE, que tu le veuille ou non, il y aura toujours des déplacement, et de + en plus. Maintenant, tu est libre de rester dans ton coin, sans en bouger.

    Le monde avance, l’homme invente, c’est aussi pour cela que l’aventure humaine est fabuleuse.

    Je t’assure que je peut prendre autan de plaisir à faire une marche en montagne (que je pratique beaucoup), un randonnée en VTT (que j’adore aussi), ou une belle ballade en Moto.

    Enfin, je suis sur que pour me rendre à mon bureau à Genève, je pollu nettement moins avec ma moto qu’avec une voiture coincée dans un bouchon.

    Une étude à également été menée dans ce sens,, s’il y avait 30% de moto en plus en ville, les bouchons serait diminués par 3…et la pollution aussi.

    Maintenant, le but pour moi n’est certainement pas de vivre en ville, je suis mieux dans mes montagnes.

  95. LomoberetLomoberet

    Hé oui, mon bon Éric, tout arrive :
    Une éolienne qui tombe en panne, c’est comme un motard qui ne fait pas un bruit d’enfer et qui respecte les limitations de vitesse, ça existe.
    C’est rare, mais ça existe.

  96. Jean-Marc

    @benoit01
    « APANIVORE, que tu le veuille ou non, il y aura toujours des déplacements, et de + en plus. »

    Oui, c est vrai, il y aura tjrs des déplacements,

    Par contre, l’histoire nous apprend qu’il n’y en a pas forcément toujours de plus en plus.

    3 exemples historiques de diminutions d’un mode de transport à la pointe, dans une zone géographique donnée :

    – La navigation chinoise du début XV siècle : Les expéditions (hors de chine) de Zheng He :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Zheng_He#La_flotte_chinoise
    Des navires bcp plus gros et longs (double de longueur, mais aussi plus larges) que les petites caravelles de Colomb, expéditions étalées entre 100 et 70 ans AVANT Colomb, et avant les comptoirs portugeais des Indes :
    Les chinois avaient une maitrise totale des mers.
    Cependant, l’empereur chinois a considéré que l argent dépensé dans ces voyages était inutilement dilapidé, et qu’il serait bien plus utile de rapatrier ces soldats voguant, afin qu’ils s’occupent du voisin du nord : des incursions des mongols (et lancement de la grande muraille de chine… un systeme anti-mobilité).

    [d ailleurs, sans cette decision, les « grands navigateurs européens » (sic : terme de nos livres d histoire), espagnols et portugeais, n auraient sans doute pas pû installer des comptoirs sur la route des Indes au delà du Cap de Bonnespérance, et donc, Colomb n aurait sans doute pas eu de financement…]

    – La fin des vols commerciaux supersoniques en 2003 :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Concorde_(avion) :
    alors que les stars du foot, les top-models, les PDG de grosses boites voyagaient plus vite que le son, et que c etait leur mode de transport favori, uniquement destiné à l « élite », ce mode de transport commercial a disparut en 2003.
    (plus aucun vol commercial, ni plus aucun vol privé (jet privé) supersonique : seuls les chasseurs militaires utilisent encore le vol supersonique) : la vitesse moyenne de déplacements en long courrier à diminué de moitié par rapport u concorde… mais le monde ne s est pas écroulé pour autant : les top-model et joueurs de foot font juste une sieste plus longue dans l avion, maintenant.

    – Les vols spaciaux habités vers la lune (ou au-delà) :
    alors qu’on a atteinds la lune, maintenant, les vols spatiaux habités sont des sauts de puces, et s arrêtent à la « hauteur » de la station spatiale internationale

    Ceci, ce sont pour 3 modes de déplacements qui étaient au sommet de la technologie à leur époque.

    Et ils ont tous les 3 disparut, [b]sans être remplacés[/b]
    (j aurais aussi pû parler de la fin des transsatlantiques…
    mais les avions les ont partiellement remplacés : partiellement : les transsat transportaient plus de monde
    J aurais pû aussi parler des ékranoplanes,
    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89kranoplane
    ce « navire volant », bcp bcp plus rapide que les navires, et transportant des charges plus lourdes (à même niveau technologique) et consommant bcp moins d’énergie pour rester en vol à effet de sol, que l avion n’utilise pour voler;
    mais les avions en plus rapide, et les NGV pour les bateaux, ont chacun pris une partie de sa succession)

    Maintenant, prenons un mode de transport beaucoup moins à la pointe de la technologie au XXI : le transport automobile :
    (en fait, le transport automobile n a jamais été à la pointe de la techno : au XIX siècle, c etait le train qui était en pointe, et au XX siècle, la grande vitesse (avion/TGV/NGV/autre))

    (désolé, je ne retrouve pas la source… il s agit d’une étude internationale, sur l’évolution de la mobilité, dans les grandes capitales occidentales, de Tokyo à Toronto, en passant par Madrid et Copenhage, de 2002 à 200… 9 ? (2010?) mais voici les conclusions qui s’y trouvaient) :

    Diminution du nombre de km-voiture et du nombre de km-chauffeur (mais augmentation du nombre de km-pays, comme le nombre de voiture continue de croitre… même si plus lentement qu’au début de l’étude), avec une accélération de cette diminution depuis 2008.

    Ceci n était pas dans l’étude…
    mais, en parallèle, le vélo en ville est en progression dans les grandes villes européennes, et la progression est devenue encore plus importante après 2008.
    (ainsi, à paris, le vélo est passé, de 2001 à 20011 de 2 à 6% des transports :
    c.f. http://www.metrofrance.com/paris/la-mairie-de-paris-roule-pour-le-velo-mais-pas-l-etat/mkis!sdb1Uli91AKA/
    avec une augmentation, entre janvier et juillet 2011 de 26% (+26% en 6 mois… c est pas comme les -3 à -16% de vente auto qu’on nous annonce, chaque mois de 2012, par rapport aux chiffres 2011, c.f. -16,1% en mai : http://www.lepoint.fr/les-ventes-de-voitures-neuves-souffrent-d-un-mois-de-mai-tres-ferie-04-06-2012-1469072_19.php
    « Sur les cinq premiers mois de 2012, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 17,2% en données brutes et de 15,6 % à nombre de jours ouvrables[comparables] »)]

    Le monde se porte-t-il plus mal, depuis la fin du concorde ? ou la fin des voyages dans la lune ? (un programme coûteux, dû surtout à la compétition politico-économique URSS-USA : maintenant que cette compétition n existe plus, la NASA a du mal à trouver des financements)

    Cependant, on constate une raison claire à ces dé-mobilité :
    les expéditions de Zheng He, et la conquête de la lune étaient des opérations de prestiges, très coûteuses, soutenus uniquement par l argent qui y est constament injecté.

    (c est aussi vrai pour le concorde : prestige techno pour la future aerospatiale… mais son exploitation n a jamais était rentable pour air france, et quasi jamais rentable pour British Airways).
    Et, quand la volonté politique a decidé d’utiliser l argent autrement, ces programmes se sont effondrés, sans que la face du monde n’en soit troublées.

    [tiens, le jour où l EPR, la voiture élec ou les bio-carburants ne seront plus subventionnés grâce à nos impôts,
    mais que notre argent sera utilisé plus intelligement, dans des opérations à retour sur emploi plus efficace (comme l aide à la création d AMAP, comme l aide au bio, comme la création de pistes cyclables et de voies de transports public en site propre, comme la végétalisation de toits de certains bâtiments publics, comme…)
    alors ces chimères coûteuses peu créatrices d emplois s’effondreront d’elles-même]

  97. Jean-Marc

    oups erreur
    (je croyais l avoir modifié ^^ comme quoi, il faut se relire 10 fois)

    L empereur ayant demandé à Zheng He d arrêter ses expé
    (et ayant fait brûler ses navires et les plans de ces navires, et interdit -sous peine de mort- à tlm de construire des bâteaux de taille supérieure à… une barque) n a pas lancé la muraille de chine (bien plus ancienne),
    mais il a juste relancé sa surveillance militaire, son entretien et un peu sa prolongation.

  98. Benoit01

    J’entend tes exemples, c’est vrai…quel dommages pour les vols supersonics au passage…

    Mais si on est sur qu’il y aura de plus en plus de déplacement, de consommation, de pollution, c’est certainement pas à cause de nos motos, mais de la surpopulation qui nous guête.

    Le problème de la terre, ce n’est pas les 4×4, les Porsche ou nos motos, mais bien la fait qu’on se dirige vers les 10 milliard d’habitants. Si vous voulez lutter contre la pollution, luttez contre l’ultra fécondité. Maxi deux enfants par couple…comme chez les chinoix pour reprendre ton exemple.

    Seulement, là, ça demande beaucoup plus de courage que d’insulter des motards derrière un ordinateur, comme le fait le très lache auteur de l’article ou les égocentriques comme MOA qui porte bien son nom.

  99. Jean-Marc

    Mais si on est sur qu’il y aura de plus en plus de déplacements

    tu es prié de dire Mais si « moi, Benoit01, je » suis sûr que
    car je refuse d’être assimilé à ton « on »
    (« on » est un pronom indéfini, qui englobe tout et n’importe quoi : moi, mon voisin, sa soeur, et leurs poissons rouges : soit tu donnes tes sources, soit tu dis « je »)


    Alors, je te répondrais, sur l empreinte carbone et la natalité plus tard (la réponse est deja sur carfree… en fait, il te suffit de taper « taux de natalité » ou « natalité » ou « fécondité » dans le moteur de recherche de carfree, et tu sauras pourquoi ce que tu dis sur la natalité est faux.
    (les 2 sujets de carfree « pourquoi les riches détruisent le monde », et « pourquoi les riches détruisent la planète » peuvent aussi te donner un indice., mais sur l autre face de ce sujet)

    Mais, en dehors de la natalité, tu dis 2 choses :
    – les transports vont augmentés
    – la population va augmentée

    c est « amusant », car tes 2 propositions sont juste antagonistes…

    en intro,
    2 rappels, sur le carburant :
    en 1 an, entre juin 2007 et juin 2008, le baril est passé de 70 à 140 $ : doublement du prix en un an (c.f. http://www.politique.net/2008060603-le-prix-de-baril-de-petrole-a-double.htm )
    en juillet 2008? il a alors atteinds son record (actuel) de 147$ le baril (c.f. http://www.atlantico.fr/decryptage/essence-petrole-prix-production-baril-litre-sans-plomb-consommation-record-historique-thomas-chaize-269055.html )

    Dans ce 2eme liens, un paragraphe SEMBLE te donner raison (sur une courte période… il ne s agit pas d’une tendance de fond à long terme, mais d’une transition) :

    Habituellement cette baisse de consommation déclenche à son tour une baisse des prix qui a pour origine l’affaiblissement de la demande. Mais dans une économie mondialisée, la baisse de consommation en Europe (-5% de 2002 à 2010) et en Amérique du Nord (-1%) est compensée par la croissance de la demande en pétrole des pays en voie de développement qui connaissent une forte croissance. Sur la même période la Chine a vu sa consommation de pétrole augmenter de 72%, l’Inde de 39%, l’Asie de 23%, l’Afrique de 29.5%, le moyen orient de 45.5% et l’Amérique du Sud et centrale de 23.5%. Ces dernières années le léger déclin de la consommation nord-américaine et européenne a été plus que compensé par la croissance pays en voie de développement.

    En fait, le point important, n est pas la hausse spectaculaire (en %) des PVD (facile d avoir de fortes progressions, quand on part de très bas); mais bien la diminution, voire la chute de la conso [europe (manque les chiffres du japon :(] dans les pays industrialisés.

    Car les PVD, après une forte croissance automobile, auront après une croissance ralentie, puis un plateau, et enfin une baisse puis chute de la conso. Simplement, ils n en sont pas à la même phase que nous.
    (un peu comme la transition démocratique : l europe a eu la sienne avant, ce qui explique les émigrants vers le « nouveau monde », la colonisation, puis la 1ere guerre mondiale; les PVD sont en train de vivre la fin de leur période de transition démocratique : globalement, leur croissance démocratique est en train de décroitre (ils croissent de moins en moins vite)]

    Sur le long terme, c est donc ce qui se passe en Europe+Japon qui éclaire ce qui va se passer ailleurs… de façon accélérée (leurs transitions démocratiques ont été plus rapide, de même, pour les B(r)IIC, leur croissance en nombre d automobiles ont été plus rapide qu’en europe).

    La chine a dejà le record du monde du plus long embouteillage (en temps et en nombre de km : plus de 120 km, sur plusieurs semaine, c.f. « embouteillage chine » dans carfree), or elle continue à mettre pleins de voitures et de camions sur les routes :
    elle va s auto-asphysier (et je ne parle même pas des gaz d échappement, mais d asphyxie économique) :
    chaque jours, de nouvelles voitures dans Pekin :
    soit un cadre sup, avec une voiture, qui va tlj à l usine, en partant tout le temps du même logement :

    Du fait de l augmentation constante du nombre de voiture+camion dans Beijing, il met, chaque mois (hypothèse pifo… cette augmentation pourrait aussi bien avoir lieu toutes les semaines) 5 min. de plus sur le même trajet que le mois précédent…
    soit, en 1 an, il fait 1heure de transport en plus.
    dans 5 ans, il devient quoi ? 5 heures de transports en plus qu aujourd hui? alors qu’il met sans doute dejà 45min, pour un trajet qui doit prendre 15 min. en vélo… ou alors, il se décide, et fait ses 6 km à pied, en 1h30 ?
    (et ceci, sans faire intervenir l augmentation prévue du prix du pétrôle, mais simplement par l effet de réseau négatif de la voiture, qui créée les embouteillages https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_de_r%C3%A9seau#Exemples
    La voiture, contrairement aux TEC et au vélo, n a pas d effet Mohring, mais un effet de réseau inverse : plus il y en a, moins c est intéressant d en avoir une c.f. https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Mohring)

    Sur l augmentation du nombre d habitants, et les deplacements,
    tu dois avoir appris en histoire-géo le croissant européen (la banane européenne ^^) :
    la zone passant de londres à bruxelles, amsterdam, rotterdam, bonn, cologne, luxembourg,… qui a une densité humaine très très forte, la plus forte d’europe

    or, il se trouve que les zones à forte densité humaine, sont celles où on se deplace le moins : on a tout à portée…
    A l opposé, les USA (hors zone « historique-européenne » : zone Nord-Est) ont une densité urbaine énormément plus faible, si bien que, pour faire un peu près la même chose que les européens, font des trajets bcp bcp plus longs.

    c.f. cette carte des densités urbaines relatives entre plusieurs grandes villes :
    http://thefuturebuzz.com/pics/viral-images-8/image-10.png
    Paris N-Y (et londres) sont très denses,
    san francisco, et surtout houston, bcp moins…

    Or, c est justement ceux les moins denses qui ont l empreinte carbone la plus élevée, et qui font le plus de km en auto chaque jour (c est logique… mais c est l’inverse de ce que Benoit01 a annoncé).

    p.s.
    A l opposé de L.A., S.A. ou Houston, on a les médinas du maghreb ou leur équivallent ailleurs
    (c.f. http://carfree.fr/index.php/2011/04/09/la-medina-ville-du-futur/ )
    Là, la densité humaine est encore plus élevée que dans le croissant européen.. et quasi TOUS les déplacements se font… à pied (ou à charette tirée/poussée par un homme : quasi rien d autre ne passe dans ces rues étroites).

  100. Jean-Marc

    Sur la natalité et l empreinte carbone, je te donne la solution :

    Une étude récente rappele que le vrai problème ne vient pas du nombre d habitants (la terre pourrait nourir 20 milliards d indiens), mais du niveau d empreinte ecologique de certains de ces habitants :

    http://www.20minutes.fr/article/759204/famille-beckham-mauvais-exemple-britanniques

    dernier paragraphe :
    « Les régions du monde où la population a augmenté le plus rapidement depuis trente ans sont celles où les émissions de CO2 se sont élevées le plus lentement, et inversement. Alors que l’Amérique du Nord n’a représenté que 4% des naissances mondiales de 1980 à 2005, elle a été à l’origine de 14% des émissions supplémentaires de CO2: la faute aux bébés ou aux iPhone, télés à écran plat, grosses voitures et climatisateurs? »

    http://www.20minutes.fr/article/699029/planete-renoncer-faire-enfants-planete-etrange-combat-femmes-ginks
    « De 1980 à 2005, l’Afrique sub-saharienne est à l’origine de 18,5 % de la croissance de la population mondiale et seulement de 2,4 % de l’augmentation des émissions de CO2.
    L’Amérique du Nord ne représente que 4 % des nouvelles naissances, mais 14 % des émissions supplémentaires»

    passages tirés d’une étude publiée par The Guardian :

    http://www.guardian.co.uk/commentisfree/cif-green/2009/sep/28/population-growth-super-rich

    paraphrase de Legeographe, sur cet article :
    « L’article du Guardian est très bon, il dit tout le paternalisme qu’il y a chez les riches pollueurs à gueuler contre ces [salauds] de pauvres… »

    20 milliards d indiens sur terre, ou 25 milliards de benghali, celà serait aussi soutenable que 2 milliards d’etats-unis…

    Alors, il faut choisir :
    pour vivre dans un monde vivable (donc en consommant au maximum une terre-empreinte carbone par an),
    soit on tue 5 milliards de personnes, et les survivants vivent comme des etats-uniens, et donc peuvent polluer plus;
    soit on diminue la consommation de certains, et il n’y a plus de pb.

    (et comme il est difficile d expliquer à quelqu’un qui a faim, qu’il ne faut surtout pas qu’il mange un repas de viande de plus par semaine ou par mois… donc c est aux plus gros consommateurs (c-à-d nous, occidentaux) de réduire leur consommation).

    Citation de Gandhi :
    « pour simplement vivre, vivons simplement »
    (ou la version longue : « Vivre tous simplement pour que tous puissent simplement vivre. »)

  101. Benoit01

    Seulement, la plus part de ces étude sont bidons et partisanne et ne serve qu’a étailler un discourt pré-établis. Les riches sont des vilains et les pauvres des gentils.

    J’ai voyagé et vu beaucoup de pays (tu va me dire que je suis un polueur en prenant l’avion), notament en Afrique, toutes les décharges qui brulent à ciel ouvert ne sont comptabilisées par personne, les plages souillées d’immondices, les rues pleines de détritus, les rivierres noires de pollution, les produits chimiques déversés dans les égouts ou les fleuves…ce n’est ni aux USA, ni en France que l’on voit ça…mais bien dans tous les pays dit pauvres.

    Autour de chez moi, la neige est blanche, les rivières claires et les lacs limpides. La forêt est belle, les marais splendides.

    Les seuls moments ou cela se gâtes, c’est quand on a les Parisens qui débarquent envahir nos pistes de ski. Ils en ont le droit, mais il ne respectes pas toujours nos montagnes, et l’été, les plus inciviles sont tous les cyclistes qui pensent que nos superbes cols leurs appartiennent, ils occupent toute la route, saloppe nos champs en jetant leurs papiers de barres énergétiques…

    Les motards sont beaucoup plus respecteux de nos lieus que les cyclistes ou les marcheurs…ne vous en déplaise, c’est la réalité que je constate chaque année dans nos montagnes.

    Je ne sais pas où vous habitez, mais moi, la nature je la connais et je l’aime, je la respect car j’y vie…

    Beaucoup de pseudo écolos (je ne dit pas que c’est forcement votre cas) sont des bobos parisiens (ou autre grande ville) qui ne connaisse que des pseudo études qui ne veulent rien dire. La VRAIE nature, ils ne la connaissent pas.

  102. MOAMOA

    benoit01 : »les égocentriques comme MOA qui porte bien son nom. »
    Eh ben… vous m’avez terrassé avec cette attaque benoit01…. je suis impressionné.

    benoit01 : »Le problème de la terre, ce n’est pas les 4×4, les Porsche ou nos motos, mais bien la fait qu’on se dirige vers les 10 milliard d’habitants. »

    En plus d’être nauséabond, c’est de l’égoisme benoit01. Et vous en avez aligné un sacré paquet de ce style.

    benoit01 : « Je suis motard, (…) Je suis quadeur (…) Je fait du ski nautique avec mon bateau et son gros V8 (…) Je roule en voiture, un gros break de 200 CH (..)
    Je ne pollu pas plus que la moyenne des écolos…je me chauffe au bois, je ne fume pas, une grande partie de mon terrain (5000m2) . Ma conso d’éléctricité est faible, ma conso d’eau aussi

    mais moi, la nature je la connais et je l’aime, je la respect car j’y vie… et je je je je »…

    Cela s’appelle à la fois égocentrisme et égotisme benoit01.

    benoit 01 : »y’a pire que moi, notamment les américains et les chinois »

    En plus d’etre nauseabond, c’est de l’égotisme (et accessoirement de la pleurnicherie).

    Juste pour votre point de vue sur le climat, allez causer avec dwanhel, je suis sûr que vous avez des choses passionnantres à vous raconter

    dwanhel : monsieur, il n’y avait pas ces méchantes motos sur les routes, il n’y avait que les dinosaures. Savez-vous que ces derniers ont été ce que notre planète a connu de pire en terme de réchauffement climatique ?

    Au vu de vos commentaires, je terminerai juste par dire que vous êtes un charlatan benoit01 non pas un pseudo écolo comme vous qualifiez les bobos parisiens mais bien un charlatan.

  103. Benoit01

    En tout cas, je tiens à remericer votre forum pour la publicité faite au Moto Tour en Auvergne, je ne connaissais pas. Grace à vous, j’ai maintenant une destination pour notre prochaine ballade avec mes amis motards.

    Nous viendrons nombreux vous saluer dans cette belle région propice et acceuillante pour notre passion.

    Salutations.

  104. MOA

    Pour un peu illustrer le propos de Jean-Marc lorsqu’il évoque l’impasse vers laquelle se dirige les pays en voie de développement, c’est à dire la même que la nôtre mais probablement décuplée si une grande partie de leurs populations accède à la consommation sachant qu’il n’y a aucune raison qu’il ne fasse pas comme nous qui leur vendons ce modèle de société comme joie, bonheur, richesse dans un avenir radieux :

    Climat : les émissions chinoises de CO2 seraient 20% plus fortes que prévu

    Le plus inquiétant dans tout ça, c’est que, je suppose, un grand nombre de mes contemporains (ex. benoit01 ces jours ci sur carfree) utiliseront cet argument pour dire « vous avez vu, je vous l’avais dit, c’est leur faute aux chinois ».

    Je crains que l’on ne puisse éviter des conflits… acceptée (sollicitée?) par les populations.
    Mais je ne le dis pas trop fort sans quoi on me traitera de Cassandre (qui au final avait toujours raison d’ailleurs mais c’est un détail du mythe sans doute).

    Ces conflits conséquences, dans un contexte d’accès de + en + contraint aux ressources, de l’accession à la société de consommation d’un grand nombre (« légitime » après tout, je le répète puisque nous sommes incapable, nous, de nous passer des motos par exemple et de l’idéologie qui avec…) fait s’interroger à la question du vivre-ensemble planétaire, cher à dominique au niveau local a priori (qui étrangement n’a pas daigné intervenir sur les propos de benoit01 ou autre pour lui poser la question… pas même une petite réaction. Rien. Ca me laisse perplexe mais ce n’est pas du tout important).

    A noter que ce modèle de société vendu, maintenu, imposé -par manipulation/propagande publicitaire,etc- par une minorité d’ultra-riches (qui en terme de pollution représente sans doute un pouième de la pollution pour reprendre ce thème et répondre à la remarque de je-sais-plus-qui, sauf que la question est mal posée) et accepté -par ignorance des conséquences et intérêt égoïste- par une majorité (quasi totalité?) d’occidentaux et une nombre croissant d’asiatique et autres populations (la pollution d’1 voiture n’est pas genante, celle d’1 milliard -avec toute la chaine industrielle, un peu plus) permet de comprendre pourquoi il est important de condamner puis lutter contre par exemple…. au hasard….

    la saloperie du mois : l’auvergne moto tour

  105. MOA

    Je précise que la saloperie du mois à savoir l’auvergne moto tour, même si cela disparaît n’aura aucun effet sur la marche du monde.

    C’est vrai.

    Mais alors pourquoi parler de ça en ces termes ? parce que en plus de l’impact local qui est nénamoins à prendre en compte, c’est surtout pour avoir un regard critique sur un symbole de la gabegie de notre société de gaspillage.

    Et ainsi peut être faire s’interroger certains pratiquant ou du moins, sympatisant sur cette / leur pratique
    – et ainsi par ricochet, leur donner l’envie de s’informer sur ces thèmes (qu’ils n’entendront jamais à la télé ou dans les medias dominants)
    – et ainsi de leur faire prendre cosncience comme le disait bikeman sur un autre fil
    – et ainsi faire ensuite des choix tout autre, à l’opposé même que ce vroum vroum aveyronnais
    – et ainsi convaincre d’autres personne etc etc…

    Pour que les choses changent….

    Comprenez vous messieurs les motards qu’il ne s’agit pas de savoir si l’on peut etre ami ou non comme le disait ceberion, que la solperie du mois de l’auvergne moto tour est bon pour le commerce ou non, que la question n’est pas là?

  106. LomoberetLomoberet

    Ce n’est pas parce qu’ils se tuent plus que les autres que l’on n’aime pas le motards.
    Au contraire !
    – Un motard qui se bouzille, c’est 5 à 10 malades en attente de greffe qui survivent
    – Un motard qui avale son carburateur de travers, c’est un connard de moins qui ne nous assourdira plus sur les petites routes de montagne quand on se promène à vélo
    – Un motard qui s’enfile l’arbre à came par le mauvais côté, c’est un crétin de moins qui ne ravagera plus les chemins de forêt, qui n’affolera plus les animaux et qui ne dérangera plus les promeneurs à pied, à VTT ou à cheval
    Non. Je n’aime pas les motards parce qu’ils font beaucoup de bruit, qu’ils gaspillent lamentablement le peu de pétrole qui pourrait peut-être servir à l’ambulance qui me sauverait la vie dans quelques années et qu’ils amènent en tout endroit calme et bucolique de notre belle France la laideur et la puanteur de la pseudo-civilisation dans laquelle se vautrent les ventripotents qui se prétendent mes con . . citoyens

  107. alain

    On pourrait tout aussi dire qu’il suffirait de remplacer les propos de certains motards ici par « rien à foutre ». Du moment, qu’ils ont leur moto, leur voiture, leur bateau et leur femme à baiser qui aime çà, le reste, RAB.

    Y’a une chanson pour eux. Les sales majestés: « les pollueurs »
    http://www.youtube.com/watch?v=svNB3dm54MU

    Y’a aussi celle là. Les vulgaires machins: « les gens de l’occident »:
    http://www.youtube.com/watch?v=kWmj2-DC4mc

    Bon, y’a aussi celle-là: IAM « la fin de leur monde:
    http://www.youtube.com/watch?v=mDVMLKlhOYE

    et enfin, celle ci: Bérurier noir « un rêve flamboyant »:
    http://www.youtube.com/watch?v=COxooqY5Ntc

  108. Nico

    J’ai lu ça sur un des commentaires: « Pourquoi ne pourrais-je pas laisser mes enfants (je n’en ai pas encore mais ça viendra) courir et s’amuser dehors librement ? Pourquoi, en ville, doit-on se cantonner à des parcs ? »
    C’est une question tellement excellente, la réponse est tellement simple: parce que les moteurs (voitures+motos) font la loi en ville et ont pouvoir de mort sur tes enfants (par « accident »), à cause des répliques tant répétées ici comme par exemple: « je fais de la moto, pour mon plaisir ».
    Aucune argumentation ne peut stopper leur égoïsme et égocentrisme débordants, parce que leur cerveau a été matraqué par des heures de publicité par jour pendant des dizaines d’années, et tout particulièrement les baby-boomers butés sur leur comportement destructeur: »on arrête pas l’progrès ».ou la meilleure de leur époque: « En France on a pas de pétrole mais on a des idées »: l’idée a surtout été de piller le pétrole des régions pauvres du Nigiera (TOTAL) et l’uranium du Nord du Niger (AREEVA)
    Mais vu la deplétion géologique en cours du pétrole , vu l’impossible avenir du tout nucléaire sans mines d’uranium en France, vu l’impossible absurdité des « biocarburants », le litre à la pompe franchira bientôt 3€, puis 4€, puis 8€…
    Il n ‘y a pas d’autre solution pour les arrêter.
    Si bien qu’un jour, quand les champs-Elysées seront finalement une rue piétonne avec des arbres, des oiseaux et des fleurs QUI SENTIRONT MEILLEUR que leurs pots d’échappements, ils ne pourront plus venir bousiller l’ Auvergne non plus, à 8€ le litre.
    « la patience est un chemin d’or », Proverbe Africain.

  109. Momolle

    Si Nico, on viendra toujours dévaster l’Auvergne mais cette fois-ci à moto à propulsion électrique, avec des bons pneus à tétines, mais des pneus vers cette fois-ci.

    Mais en te lisant, je me demande bien ce que peut être ton plaisir à toi. Vu que tu ne supportes pas le plaisir motorisé des autres.

    Je vois malheureusement que ce post n’a toujours pas évolué dans le bon sens ,c’est triste de voir des êtres fermés comme vous les écologistes.

  110. Nico

    à Momolle:
    « Si Nico, on viendra toujours dévaster l’Auvergne mais cette fois-ci à moto à propulsion électrique »

    Quelle électricité pour faire rouler 30 millions de bagnoles & motos? Relis mon message: avec les centrales qui tournent à l’uranium du Niger? Tu ne crois pas que les Nigériens en auront marre avant toi de se faire irradier chez eux par Areeva?? Ou alors tu as cru à la fable de Sarko, que « le nucléaire est une indépendance énergétique » pour une France sans mine d’uranium??

    « Mais en te lisant, je me demande bien ce que peut être ton plaisir à toi »: Si, Si, ça existe du plaisir sans moteur: je l’ai dit dans le post: la nature qui sent bon, les rues piétonnes, les fleurs, je fais aussi 100 km de VTT par semaine, et 50 en courant en nature ». ce sont des super plaisirs, même sans moteur qui fait du boucan, crois-moi!…Il existe des milliers de plaisirs sans moteurs, tu te rends compte???

    « vu que tu ne supportes pas le plaisir motorisé des autres »
    en effet, dans les 5000 accidents mortels/an en France directement provoqués par la plaisir motorisé des autres, j’ai perdu en tout 5 amis de jeunesse dans divers accidents. Quand les « plaisirs motorisés des autres » avancent encore plus loin dans les espaces naturels, avec leur boucan, leur pollution et risque de mort directe, ça me désole.

    « Je vois malheureusement que ce post n’a toujours pas évolué dans le bon sens »
    Quel bon sens??

    « c’est triste de voir des êtres fermés comme vous les écologistes »
    Pas du tout, justement, nous sommes ouverts aux changements, car les changements font avancer le monde.
    mais en effet nous sommes assez frustrés d’entendre les vieilles rengaines égoistes comme la votre: « le plaisir motorisé des autres ».
    Quels autres? Seulement les classes moyennes et supérieures des pays développés en bloquant les autres dans leur pauvreté? Ou alors tu penses que bientôt la Terre va subir le plaisir motorisé de 5 milliards de bagnoles et motos à pétarader? A mon avis tu t’en fous totalement, parce que, APRES TOI, LE DELUGE! :))

  111. Alain

    Nous sommes fermés? Fermé à quoi? nous sommes ouverts à tout changement sociétal allant vers le bien commun débarrassé de la pollution ambiante et des égoïsmes. Nous avons dépassé les idées de plaisirs personnels parce que nous avons bien compris que des zones entières de la planète et parfois très proches de nous sont littéralement détruites pour que certains continuent le statu-quo ambiant parce que seul compte leur envies.
    Nous sommes dans une démarche de transport nécessaire, pas de transport polluant loisir.
    D’ailleurs, nous avons une longueur d’avance sur toi, momolle, parce que nous avons pris conscience que le pétrole va continuer de monter et qu’il est grand temps de faire gaffe à la consommation d’un produit qui devient cher en attendant d’être rare.
    Nous ne croyons pas à l’avenir des motos électriques. Certaines ne roulent même pas plus de 30 mns selon les données constructeurs. Bein sur, certains diront: ca va s’améliorer. Ouais. Bien sur… On va inventer la moto qui se recharge en 1h, roule à 250 kms/h pendant 8 heures. Dans tes rêves, comme dirait un copain!

  112. Zero

    🙂
    200kms d’autonomie en cycle urbain et 4h pour une charge à 90%, c’est ce qu’on trouve aujourd’hui en 2 roues électriques! Dommage.
    Terrain de développement majeur actuel de ces technologies? L’île de Man! ;D

  113. Momolle

    Effectivement on avance pas…

    On dirait une bande de soixante-huitards, défoncés aux psylos et autres joints, a avoir compris la nécessité de vous aider, de vous échanger vos femmes. Je suis certain qu’un bon nombre d’entre vous sont témoins de Jéhovah, je me trompe ?

    Bien sur que les véhicules électriques vont être développés, quand au nucléaire du Nigéria, je ne me fais pas de soucis, les puissances mondiales finiront bien par nous y mettre en place un bon dictateur, et de l’uranium on en aura autant qu’on veut…

    Je ne suis pas un égoïste, mais mon voisin n’en a rien a faire de moi…

    Je fais aussi du VTT et j’aime ça, mais je peste contre les cavaliers qui laissent chier leurs chevaux sur mes chemins, ça ne vous gène pas ça ?

    Pourtant ça pue aussi, et les porcheries qui bousillent la nature avec leur lisier ? Ça ne vous gène pas non plus, pourtant c’est la nature non ?

    Je ne suis pas étroit d’esprit moi comme vous l’êtes, je respecte votre mode de vie (en fait j’en ai surtout rien a foutre), mais ici il n’y a que vous qui insultez les autres, vous les pseudos écolos qui ne regardent pas la télé, qui ne chauffent pas l’hiver, qui vivez dans le noir, qui ne consommez pas hors votre réseau…

    Laissez moi rire les donneurs de leçons…

    Demain en faisant le plein à prêt de 100 boules, j’aurais un pensée pour vous, pas plus de 10 l/100 promis…

    Très bonne soirée, dans le noir…

  114. Nico

    Momolle l’imbécile nous a envoyé le message le plus génial depuis que le site carfree.fr existe:

    « quand au nucléaire du Nigéria, je ne me fais pas de soucis, les puissances mondiales finiront bien par nous y mettre en place un bon dictateur, et de l’uranium on en aura autant qu’on veut…
    Je ne suis pas un égoïste… »

    Momolle, je n’ai pas besoin de tes porcheries puantes non plus, ça fait presque 20 ans que je suis végétarien.
    Donc, je n’ai pas besoin de tous tes trucs puants 🙂

  115. Gilles

    Finalement, vous lire, d’un côté comme de l’autre, me conforte dans mon idée que cette planète ne doit pas être sauvée…

  116. Momolle

    Bien sur que c’est trop tard Gilles, car même si toi ou moi faisons un effort, d’autres pays n’en on rien a foutre, alors je ne vois pas pourquoi je me priverais pour qu’a la fin ce soit quand même la planète qui gagne…

    Mes plaisirs sont différents de ceux d’ici, y en a d’autres ce sont les petits garçons, mais là personne n’en parle ici…

    Alors il serait temps de relativiser mes amis bouffeurs de tofu…

    De toute façon nous ne serons plus là pour le voir, alors pourquoi on se prends la tête…

    Pour tous les écologistes et autres herbivores, vous me dites « égoïste », mais vous croyez que dans 30 générations vos « familles » se rappelleront de vous…

    Vous me faites rire…

    La planète est foutue, elle reprendra ses droits comme elle l’a déjà fait, je ne m’inquiète pas pour elle…

    C’est juste l’Homme qui va disparaitre, et quand je vois la merde qu’il y a foutu, c’est pas plus mal de recommencer depuis le début…

    Putain c’qu’il fait chaud, effet de serre de merde…

  117. Nico

    @ Momolle:
    je te cite: « Encore des insultes, et toi l’herbivore, a croire que de bouffer que de l’herbe vous rend complétement limité… »

    « rien ne ferait plus de bien à l’humanité qu’une diète végétarienne »
    Albert Einstein (un gros débile limité)
    Je pourrais aussi te citer Gandhi, Lénoard de Vinci, rousseau etc…, mais ils sont trop « limités » pour toi.

    je te cite: « De toute façon nous ne serons plus là pour le voir, alors pourquoi on se prends la tête… »
    Ben pardi,pour tes enfants qui seront encore là , et par respect pour notre Terre. (comme tu n’es pas égoïste)
    Et pour l’insulte dont tu parles, oui je maintiens que ta réplique sur le Nigeria est 100% IMBECILE, qui pourrait dire le contraire?

    je te cite encore: »On va tous vous niquer avec votre écologie… bande de primates… »
    L’homme est par définition un primate, (donc les motards aussi).
    @ l’auteur de l’article: à écrire sur les motards, tu nous a envoyé vraiment les plus lourdingues de toute la France, au secour!!:)

  118. Dubitatif

    Gilles, je ne comptais plus poster ici avant de te lire car je m’étais fait cette même remarque,
    je pense que tu voulais dire que c’est les humains qui ne doivent pas être sauvés, je partage cette conclusion.

    De toute façon dans l’absolu, l’univers est soumis à l’entropie, qu’on existe ou pas ça ne changera pas la fin.

    Et sur notre poussière planétaire, réduire notre emprunte individuelle par 2 pendant que nous multiplions nos effectifs par 10 ça n’aura pas beaucoup d’effet sur l’environnent (même en mode indien, si tant est qu’on approuve la sélection des mâles avant la naissance et le super système de caste top droit de l’homme)

    Une note provoc (pour rester dans le ton du fil) un motard célibataire sans descendance sera la cause, dans la durée, de moins de pollution qu’un couple prolifique végétarien.

    A Jean Marc
    Tu écrivais « mais favoriser les cyclistes, qui ont un pouvoir d’achat non négligeable… et leur être accueillant, sera plus bénéfique, pour l’économie locale »
    Je rebondis sur cette remarque réaliste, car parmi mes connaissances c’est en général les cyclistes qui sont plus aisés que les motards (mais ils consomment pas beaucoup dans les auberges, c’est pas compatible avec les cols).

    Un de mes copains est cycliste à fond (fatalement je me fritte avec lui sur le sujet que j’ai déjà évoqué plus haut) if fait partie de la catégorie pourvoir d’achat non négligeable (comme 80% des membres de son club, vélo carbone et tenu top + quelques petits compléments alimentaires pour les perfs quoi).

    Je m’interroge
    lui :
    A8, (il viendra pas en Auvergne en train c’est sur), + minimum un voyage par an en avion avec sa petite famille dans les iles.
    Moi :
    heu une pijo à 5Lau100 et une moto conso similaire (pas de passeport valide). Quand je vais au boulot en moto j’économise ma voiture et cette dernière je l’utilise jusqu’à sa fin de vie fiable (200 000Km environ 15 ans)

    Que se passe t’il :
    1) Si je me vautre comme une merde sur une belle route auvergnate, un « gentil écolo me crache dessus » ??? et n’appelle pas de secours car il a pas de portable….il attend qu’une voiture passe pour filer la patate chaude (faut pas risquer le délit de fuite quand même).

    2) Si mon copain en vélo se fracasse au même endroit sur cette belle route auvergnate, le même gentil écolo le met en PLS et part en vélo trouver la première demeure pour prévenir les secours…il n’a toujours pas de portable (car ça pollue et c’est des quasi esclaves qui travaillent dans les mines de terres rares)

    Pourtant avec ma moto et ma modeste voiture j’aurai pollué beaucoup moins que mon poto avec sa belle allemande et ses voyages en zingue.

    En conclusion l’habit fait le moine.

    A la prochaine,

  119. apanivore

    « Un de mes copains est cycliste à fond (fatalement je me fritte avec lui sur le sujet que j’ai déjà évoqué plus haut) if fait partie de la catégorie pourvoir d’achat non négligeable (comme 80% des membres de son club, vélo carbone et tenu top + quelques petits compléments alimentaires pour les perfs quoi). »

    C’est pas pour ça que ce copain a une mentalité carfree ou écolo. Ici les articles qui soutiennent le vélo, le soutiennent comme alternative à l’automobile et parfois à d’autres moyens de transport motorisés. Là ça n’a pas l’air d’être le cas, à moins qu’on considère qu’il ait ce loisir à la place d’un loisir motorisé.

    Comparer son style de vie au tien en matière de sobriété n’a pas vraiment de sens. Ou alors tout le monde est capable de trouver pire que soi dans son entourage et ainsi justifier son comportement.

  120. Alain

    Momolle, le roi du gag en ce moment dit:
     » (…/…) car même si toi ou moi faisons un effort, d’autres pays n’en on rien a foutre, alors je ne vois pas pourquoi je me priverais(…/…)  »
    Bah, les chinois ne font pas d’efforts, ni les américains,, pas plus les européens ou les brésiliens. Pourquoi? Parce qu’ils sont comme Momolle: ils se disent que puisque les autres ne font pas d’efforts, ils ne les feront pas les premiers.
    Citons donc Gandhi:
    “Sois le changement que tu veux voir dans le monde”

  121. Dubitatif

    apanivore tu m’expliques qu’entre lui et moi c’est pareil….. pas fort pour faire un bilan apparemment.

    je ne justifiais pas mon comportement, je voulais démontrer que les propos vélos==gentils, voitures==méchants, motos==Gros Con et méchants étaient stupides, aussi stupide que de dire qu’une voiture électrique ça ne pollue pas alors que la pollution est juste produite ailleurs.

    Et puisque comme certain aiment Gandhi
    Un truc bien en rapport avec ce fil : »En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur. »

    Ou encore à méditer : »Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n’est pas impossible que tout le monde ait tort. »

    A la prochaine,

  122. Eric

    1. J’adore la moto, sur route, sur circuit et sur les chemins d’Auvergne
    2. Je roule en 4×4 dans les chemins et pratique le franchissement
    3. Je sors de temps en temps le bateau (à moteur) sur le lac des Fades
    4. Je participe à tout un tas de rallyes, de sorties, de balades, de rencontres, etc … et y rencontre plein de gens sympas

    J’enquiquine les écolos extrèmistes, pour la plupart des parigots qui ne viennent en Auvergne qu’une fois tous les 10 ans.

    Moi j’y vis dans ma région ; en aucun cas elle ne saurait vous être réservée.

    Lorsque je croise un groupe de randonneurs, j’ai encore plaisir à arrêter mon véhicule le temps qu’ils passent, et à leur dire bonjour. Ne me faites pas regretter …

    Et mangez du bio, c’est bon pour la santé …

  123. n'alain

    ha oui
    ba moi je commence par l’inscription 6 +8 = 14 ba pour vous j’aurai mis 0
    c’est ce que vous representez pour moi ….
    pour infos je suis un motard et enduriste de surcroit ..alors enervé la ??
    je pratique beaucoup le vtt et la marche alors ha ba la je suis un mec bien ? j’y comprend plus rien je suis un connard comme vous le dites ou un mec bien alors ???
    ne vous fatiguez pas en m’insultant , simplement votre site est sous surveillance par les assos de defense de loisir verte cool non ?
    vous savez que juridiquement on a pas forcement le droit de tout ecrire ????? ba vous allez vous en apercevoir ……..
    ha oui votre site est en train de faire le tour des forums moto ……
    a bientot les copains

  124. CarFree

    On est « sous surveillance », qui plus est par les « assos de defense de loisir verte »? Et en plus on fait « le tour des forums moto »… C’est trop d’honneur, je vous remercie beaucoup, cela nous fait une pub d’enfer.

  125. Alain

    Ca y’est, on est sous surveillance. Comme c’est plaisant… Mais au fait, qui n’est pas sous surveillance dans notre société si avide des portables où tout est contrôlable, des cookies sur ton ordinateur, des caméras vidéos dans la rue?
    Le site carfree fait le tour des forums moto? La belle affaire… Peut-être qu’on va réussir à en convaincre quelques uns avant que l’essence manque.Les autres qui ne voudront pas être convaincus, qu’ils discutent entre eux. Dans les sociétés en déclin, les majorités n’ont jamais rien fait avancer, c’est pour cela que les sociétés périclitent à un moment. Face à la réalité, faire l’ignorant, c’est une règle de la majorité.

  126. Joshuadu34joshuadu34

    pourquoi répondre, Carfree ? J’étais passé à côté de ce sujet là et la lecture rieuse des commentaires insultants nous repprochant d’être « haineux » se suffit à elle-même ! Laissons donc ces trolls s’en donner à coeur joie et répendre le peu d’esprit qu’ils ont (et le peu d’ortographe, souvent). C’est sans aucun doute la meilleure preuve de la justesse de l’article auquel il attachent tellement d’importance qu’ils en font eux même la pub…

    Qui sait si, parmi ceux qui viendrons voir par curiosité le dit article ne se trouve pas quelques motards un peu moins obtus qui se poserons alors enfin quelques questions sur ce qu’ils sont ?

  127. Pim

    J’ai beau le relire, je vois pas ce que les motards lui reprochent à cet article. Non non il est très bien, très juste, et même pas insultant.

    Encore une preuve qu’une fois qu’un motard râle sur un forum, ces autres copains très stupides suivent bêtement. Encore, s’ils avaient ralé pour l’article « les motards sont des cons », why not. Mais là, ca ne fait que critiquer l’inutilité de tels rallyes, créés par les lobbyes motards pour satisfaire leur misérable besoin de vitesse, en mettant tout le monde en danger.
    Vraiment rien de vert là dedans, que du noir!

    allez, je rappelle le lien à mettre sur vos forums de motards :

    http://carfree.fr/index.php/2009/01/16/les-motards-sont-des-cons/
    et aussi
    http://carfree.fr/index.php/2009/01/19/les-motards-sont-des-cons-ca-se-confirme/

    ha oui et une chose : il faut qu’ils comprennent aussi que peu de lecteurs de carfree ont voté écolo aux dernières élections.

  128. Momolle

    Ce n’est pas l’article qui est insultant, ce sont les pseudos écolos que vous êtes qui n’arrêtez pas de la faire, à croire que le manque de protéines animales vous donne des lacunes…

    Espèce de crottes…

    J’ai craqué…

  129. LomoberetLomoberet

    Étrange, étrange, « MOMOLLE » un moto-pétroletteux qui a réussi à écrire trois lignes sans faire de fautes d’orthographe !
    Il a du faire une cure d’oxygène en bouteille pour sauver un des deux neurones qui lui restaient !

  130. Miguel

    Juste des faits …

    En fait je pense que le fond du débat , se résume à une question de liberté dans le respect de l’ autre. La limite de notre liberté a tous, c’ est l’ espace vital de l’ autre. L’exemple parlant étant la clope : par la loi , il semble que la majorité aie compris qu’ il n’ est pas normal d’ imposer à l’ autre quelque chose qui pénètre son espace vital et nuit à sa santé. Ma vie à moi se résume a ceci :

    Jusque il y a 10 ans j adorais la voile, les mouillages en pleine nature …. Arrivée des jet skis et de leur vacarme . Je retrouve le bruit de ma cité HLM en pleines îles lavezzi. Au coucher du soleil . Une vingtaine de bateau au mouillage en plein calme , environ 100 personnes. Et 2 individus viennent détruire cela en imposant leur bruit a tous les autres pendant 3/4 h. J’ ai arrêté la voile,c’etait insupportable d’ irrespect.

    Je pratique montagne et escalade , et la ou depuis des dizaines d’années nous n’ entendions que le bruit du vent, toute falaise située même a 3 ou 4 km d’une route est envahie des mêmes bruits que lorsque j’allais au bol d’ or étant jeune : toutes les 10 mn ( et vu la portée sonore des « sportifs », pendant 3 a 4 mn ) le même bruit envahit les falaise Grace aux motos surpuissantes et aux pots modifiés. Qui impose quelque chose à l’ autre ? Moralité je ne vais plus que dans les parcs nationaux le we . Pour échapper au bruit.

    Depuis quelques années les quads créent sur terre ce que les jet font en mer : 1 seul de ces engins portent a des kilomètres, transformant toute zone de nature en cité. D’ autant que ces « pilotes » prennent plaisir a rouler a fond, a grands coups d’ accélérateurs et de pot débridé. Moralité, les sentiers ou moi et tant d’ autres se ressourçaient depuis toujours , je n’ y vais plus car ce que je cherchais ne s’y trouve plus et est détruit. Un individu ou deux dans le village ou je suis ont transformé radicalement le lieux … Sont ils seulement conscients qu’ils ont détruit ce qui faisait la vie de centaines de gens depuis toujours,et pour leur plaisir ?

    Dans mon village de montagne, je suis au dessus d’une magnifique route de montagne , en pleine nature. Dés qu’ arrivent les beaux jours, fini la terrasse et vie fenêtres fermées. Pourquoi ? Parceque dés la fin du boulot, et le we , et les vacances , cette route est un circuit défouloir pour tous les motards de la ville. A moins d’adorer vivre au bord d’un circuit, je dois rester terré, et les doubles vitrages, même a 2 ils ne suffisent pas a oublier ceux qui n’ont même pas conscience du nombre d’ humains qu’ils dérangent

    Terminons. Mon travail m’oblige a rouler toute le journée , a être sans cesse doublé sur les lignes continues par la plupart des motards qui ne semblent pas supporter d’ attendre, id aux feux rouges, ou ils se foutent en travers devant nous, démarrant a grand bruit pour dégager et obligeant l’automobiliste a attendre pour démarrer … C’ est comme passer devant tout le monde en faisant la queue au supermarché : MOI MOI MOI , moi d’ abord ! Et la je ne me sens pas respecté . Du tout ! De la même façon quand je vais dans les rues « piétonnes » … Bizarrement les 2 roues ( et même un quad, ce soir ! ) ne se sentent pas concernés par le respect d’une zone piétonne et dérangent allègrement tous les riverains …. Des centaines, atteignant a leur espace vital, chez eux.

    Alors voila … Rassurant de traiter les gens d’ici d’ extrémistes, de pisse froid et autres clichés aussi idiots que dénués de sens. Ou sont ceux qui imposent , qui détruisent, à une seule personne l’ espace vital de milliers d’ autres personnes pour leur petit plaisir ? Ou sont les vrais ayatollah ? merci aux motards qui sont conscients de « l’autre », le problème n’est pas la moto mais la non conscience. Cela existe de partout mais la nuisance potentielle de ces engins rend hélas le problème dramatique. Pour en revenir a la clope, je pense qu’ il s’ agit d’ un vrai problème de santé publique. Nous avons besoin de calme pour vivre, besoin de pouvoir trouver chez nous un véritable lieu de paix, et cela n’ est plus possible par le fait d’une minorité. Pas besoin d être ecolo ou bobo ou mangeur de carotte pour s’en rendre compte. Juste d’ avoir envie d’être respecté . Bonne soirée

Les commentaires sont clos.