Pétrole 1 – Air comprimé 0

Le constructeur indien Tata vient d’annoncer le lancement dans son pays de la déjà célèbre Nano pour l’équivalent de 1500 euros. C’est une catastrophe environnementale de première importance. Car cette bagnole va permettre aux représentants de la toute nouvelle classe moyenne indienne accéder à la pollution à la mode occidentale. Lire la suite…

Scoop du Canard: le double discours de Sarkozy sur le plan de relance automobile

Carambolage monstre entre l’Elysée et Bercy. Alors que Sarkomobile se vante d’avoir imposé « des contreparties » aux constructeurs automobiles, en échange d’un gros chèque de près de 7 milliards d’euros, le duo Lagarde-Chatel explique le contraire dans une note secrète adressée à Bruxelles. Lire la suite…

Industrie automobile : quand la crise écologique débouche sur une crise sociale

assistanat202

Tour à tour, Peugeot le 11 février, puis Renault, le lendemain, ont annoncé des réductions massives d’effectifs salariés. Rejouant la comédie de Woody Allen « Prends l’oseille et tire-toi », les deux constructeurs n’auront même pas concédé au plan de relance de Nicolas Sarkozy l’illusion d’une efficacité politique pendant plus de 24 heures. Avec un cynisme extraordinaire, les dirigeants de Renault-Nissan et PSA ont accepté les cadeaux de l’Etat – prêt bonifié et investissements de recherche – contre une promesse vaguement formulée et … déjà trahie pour peu que l’on accepte d’appeler un chat un chat. N’en déplaise au ministre du Budget, Eric Woerth, qui évoque « une maladresse », l’absence de contraintes réelles et sérieuses imposées aux constructeurs se traduit par une prorogation d’une stratégie industrielle qui, pour s’être absoute des contraintes écologiques, débouche sur une crise économique et sociale. Lire la suite…

Devedjian Père et fils : la « relance » du népotisme

Après l’affaire Pérol, voilà une nouvelle nomination qui ne devrait pas passer inaperçue. Le fils de Patrick Devedjian, le ministre de la Relance (automobile), devrait intégrer l’équipe dirigeante du Fonds stratégique d’investissement (FSI) créé dans le cadre du plan de relance, selon le «Canard enchaîné» de cette semaine. Lire la suite…

Assistanat 2.0 : Prends l’oseille et tire-toi

assistanat20

Les banques vont mal ? Plan de relance ! effectivement, sans les banques, tout s’arrête… y compris la spéculation, les subprimes, la financiarisation de l’économie, etc. Le marché de l’automobile va mal ? … Plan de relance ! Mais quel secteur sera le prochain gagnant des perdants ? Récemment aux USA, l’industrie du porno demandait elle aussi un plan de relance car “les gens sont trop déprimés pour être actifs sexuellement”… Lire la suite…

Tata Nano: un cauchemar social et environnemental

Le groupe Tata vend « la voiture la moins chère du monde » à 1500 euros!

Depuis le temps qu’on le dit que l’automobile est en train de détruire la planète… le coup de grâce pourrait bien venir d’Inde où le groupe industriel Tata Motors propose la “voiture la moins chère du monde”, la “Nano”, qui a tout de la voiture ultra low-cost. Lire la suite…

Ma bagnole est atomique

On la croyait increvable. En 1908, voilà tout juste un siècle, sortent des chaînes de Detroit les premières Ford T. La bagnole vole ensuite de triomphe en triomphe, remodèle les villes, nos vies, le travail, les paysages, les équilibres géostratégiques (la guerre contre l’Irak). Lire la suite…

Automobile, aides publiques et licenciements

Rarement l’argent public n’aura été aussi disponible pour les groupes privés. Rarement les suppressions d’emploi auront été aussi massives. Le géant américain General Motors, qui a reçu 9,4 milliards depuis la fin 2008, a ouvert, le 12 février, un « guichet de départs volontaires » à destination de ses 62 000 salariés syndiqués, qui bénéficient de prestations sociales solides et dont la direction veut se débarrasser. Quelques jours auparavant, il avait annoncé la suppression de 10 000 emplois de « cols blancs » dans ses usines du monde entier. Bénéficiaires des deniers de l’Etat, Ford et Chrysler prévoient également des réductions d’effectifs. Lire la suite…

Renault : 9.000 suppressions d’emplois

Le constructeur automobile Renault, qui vient de toucher un chèque de 3 milliards d’euros de l’Etat français en échange de la promesse de ne pas fermer d’usines et de ne pas licencier en France, vient d’annoncer 9.000 suppressions d’emplois dans le monde dont la moitié en France. Lire la suite…

Le gang des bandits en auto a encore frappé : 6 milliards de butin !

[De notre envoyé spécial Avenue de La Grande Armée.]

Oui, David Pujadas, vous m’entendez ? Allo ? Oui, David, je suis en ce moment même devant le siège de Peugeot S.A. De nombreux vigiles barrent l’accès, la fumée de cigare empêche de voir ce qui se passe; mais on entend distinctement les bouchons de champagne qui sautent et les rires gras : “on les a bien niqués, ces bandes de cons, hein ?” Lire la suite…

Pour des vélos-taxis sans pub

mcdo

Depuis quelques temps on voit se développer en France des sociétés ou autres associations de vélo-taxi dans bon nombre d’agglomérations. Pour rappel, le vélo-taxi est un service qui fonctionne soit par réservation, soit en se rendant dans un point de ralliement, soit en hélant directement un vélo-taxi libre dans la rue. C’est payant (environ 1 euro de prise en charge et 1 euro par kilomètre) et les vélos-taxis sont en général couverts de publicité. Lire la suite…

Lithium et voiture électrique : une impasse ?

Même si le prix du gasoil est retombé à des niveaux considérés comme acceptables par une partie des automobilistes, l’affaire est entendue : dans quelques années, les voitures à pétrole vont peu à peu disparaître, rendues obsolète à la fois par le prix du carburant en voie de disparition et par la nécessité de lutter contre le réchauffement climatique.Qu’à cela ne tienne, dit l’automobiliste, répétant en cela les propos rassurants des médias-qui-mentent : on roulera en voiture électrique, à hydrogène, à air comprimé, ou que sais-je encore ? Lire la suite…

Nobel Automotive : 80 emplois supprimés

L’équipementier Nobel Automotive, filiale du groupe turc Orhan Holding, va supprimer 80 emplois sur les sites de Vitry-le-François (Marne) et de Poissy (Yvelines), a-t-il été annoncé après une réunion exceptionnelle du comité d’entreprise le mardi 3 février. Ce sont 55 postes de cadres et agents de maîtrise et 25 d’ouvriers de production qui sont concernés. Spécialisé dans la production de pièces plastiques pour le transfert de fluides dans l’automobile, Nobel Automotive fournit notamment PSA Peugeot Citroën et Renault.

Source : L’Usine Nouvelle

Vive la décroissance!

Tout fout le camp! On achète depuis des années une bagnole neuve tous les deux ou trois ans afin de correspondre à l’idéal bagnolo-publicitaire, on achète même deux ou trois bagnoles par foyer depuis qu’on a été obligé d’acheter un pavillon paumé aux fins fonds d’une banlieue, on accélère encore le mouvement quand le gouvernement en remet des louches à coup de bonus automobile ou autre prime à la casse, on place ses petites actions de boursicoteur chez les héros de l’industrie nationale que sont Renault ou Peugeot PSA, et patatras! Lire la suite…