Faillite automobile

Voici la liste, probablement non exhaustive, des suppressions d’emplois annoncées depuis septembre 2008 en France dans le secteur automobile: constructeurs, sous-traitants, et équipementiers automobile. La liste prend en compte les plans sociaux, les licenciements, les suppressions de postes, les journées de chômage partiel ou technique. Merci de nous aider à compléter la liste si nécessaire. Lire la suite…

Delphi : plus de 160 licenciements

DELPHI (Strasbourg) : plus de 160 licenciements. L’équipementier automobile américain Delphi, qui loue ses locaux au constructeur automobile General Motors emploie environ 320 personnes sur le site de Strasbourg mis en vente fin août et qui peine à trouver un repreneur. Avant l’annonce de la vente du site alsacien, un plan social avait déjà entériné la suppression de plus de 160 emplois. Compte tenu de la situation de General Motors, d’autres pourraient suivre.

Source: E24

Cancer du poumon: l’INSERM reconnaît le rôle de l’automobile

Les facteurs environnementaux ont-ils contribué à augmenter l’incidence de certains cancers, ces 25 dernières années ? Il semblerait que oui, selon une expertise collective, réalisée par l’Institut national de la santé et de la recherche en médecine (Inserm). En particulier, les particules ultra-fines et autres polluants provenant de la circulation automobile sont suspectés de jouer un rôle dans l’épidémie de cancer. Lire la suite…

Généralisation des double-sens cyclables dans les Zones 30 dès août 2008

La Zone 30 de Lyon (500 ha et 87 km de voies de circulation)

Le décret 2008-754 du 30 juillet 2008 introduit dans le Code de la route la généralisation des double sens cyclables en Zone 30 ou dans les Zones de rencontre (Zone 20).

Ainsi les rues à sens unique pour les véhicules motorisés vont devenir autorisées dans les deux sens aux vélos, sauf disposition contraire (i.e. sauf arrêté municipal interdisant le double sens cyclable dans la rue considérée). Il y a donc inversion de la règle et de l’exception. Les municipalités ont un délai de 2 ans pour mettre à jour les arrêtés municipaux et la signalisation. Lire la suite…

La France du vélo: le palmarès des villes cyclables

france-du-velo

La FUBicy et le Club des Villes Cyclables, avec le soutien du Ministère des Transports (DGMT) et de l’ADEME, ont mené en 2008 une enquête sur les politiques en faveur des piétons et des cyclistes dans les villes françaises.

Cette enquête, loin de constituer un éphémère palmarès de plus, avait pour but d’initier un véritable « observatoire », en collectant toute une batterie d’indicateurs aussi objectifs que possibles, et assez variés pour tenter de refléter les multiples volets d’une politique favorable aux déplacements à vélo ou à pied. Lire la suite…

Le mythe des effets positifs de la vitesse en agglomération

L’accroissement des vitesses de transport en agglomération est généralement présenté par les économistes et bien d’autres spécialistes à leur suite comme un progrès considérable de multiples points de vue : gains de temps ou au moins accessibilité croissante, choix de destinations plus large source d’efficacité économique, desserrement urbain évitant la promiscuité, accès au foncier et aux biens de consommation à coût réduit en périphérie pour les ménages à revenus modestes… La liste des bienfaits de la vitesse est impressionnante et à côté ses nuisances semblent avoir bien peu de poids. Dans les années d’après-guerre, les villes européennes ont ainsi multiplié les plans de circulation, les voies rapides urbaines et les transports collectifs lourds, et plus récemment quelques unes ont même opté pour des péages urbains, l’objectif étant toujours de limiter la congestion et d’accroître la mobilité. Lire la suite…

Les parlementaires européens remettent en cause les agrocarburants

Les députés européens ont voté le 7 juillet dernier pour des objectifs significativement réduits en matière d’agrocarburants. Ils ont ainsi reconnu leurs impacts négatifs sur le prix des denrées alimentaires, sur les conditions de travail, notamment dans les pays du Sud et sur la biodiversité, ainsi que leur manque d’efficacité dans la lutte contre les changements climatiques. Lire la suite…

La pollution aux particules augmente le risque de décès

La pollution par les particules dans l’air augmente le risque de mortalité en France, d’après les résultats publiés hier dans le dernier rapport du Programme de surveillance air et santé (Psas) de l’Institut de veille sanitaire (InVS). L’excès de risque de décès est de 2,2% pour une augmentation de 10 microgrammes/m3 des niveaux de particules PM2.5 et PM10. Lire la suite…

Pour une réappropriation de l’espace public

Une place de stationnement constitue-t-elle un espace public ? C’est en tout cas un espace qui peut être loué, durant quelques heures et moyennant quelques pièces dans un horodateur, pour y placer ce qui est vu comme une extension de l’espace privé : une automobile. Mais pour qui n’a pas de voiture, comment se réapproprier cet espace ? Le 10 juin dernier la CREP de Strasbourg (Collectif de Réappropriation de l’Espace Public) était au parking Saint-Thomas pour tenter l’expérience. Lire la suite…

Trouver un logement sans voiture

Vous n’avez pas de voiture et vous cherchez un logement proche des transports en commun ou à proximité de votre travail? Le nouveau portail Immobilio propose aux internautes de trouver un bien immobilier sans se casser la tête. Une interface de recherche conviviale, des annonces indexées en temps réel, une géolocalisation grâce à des cartes très précises permettent de mieux identifier l’appartement ou la maison de vos rêves. Lire la suite…

Le développement des écoquartiers en France

L’écoquartier – ou quartier durable – cristallise en ce moment une énorme attention en France et en Suisse. C’est vrai aussi bien dans la société civile qu’au sein des autorités publiques, tandis que les professionnels de la construction n’ont aucun intérêt à rester à l’écart de cette tendance. Lire la suite…

Propositions pour inciter les citoyens à se passer de leur voiture en ville

Propositions pour inciter les citoyens à se passer de leur voiture en ville

par Alexandre Trajan

L’écrasante suprématie de l’automobile

Les villes n’ont jamais été aussi belles qu’aujourd’hui. Strasbourg en particulier reste une perle des villes européennes. Son patrimoine est énorme et offert dans un écrin, ses offres culturelles riches et variées, ses commerces florissants tout comme son économie. Pourtant, en vivant la ville au quotidien, un sentiment d’oppression tend à gâcher ce tableau. Partout gisent et circulent des automobiles, et ce d’une façon très éloignée des plaquettes de présentations de projets urbains qui laissent espérer une cohabitation harmonieuse entre chacun et où l’automobile est étrangement absente (voir photo précédente). L’automobile est partout. 80% de l’espace public lui est consacré(2). 80% de notre espace dédié à la circulation et au stationnement de sphères privées bruyantes, polluantes et parfois meurtrières que sont les automobiles. Et cela ne suffit pas. Les 20% restants, que se partagent tant bien que mal piétons et cyclistes sont très régulièrement, pour ne pas dire constamment envahis eux aussi par les automobiles (3). Une grande majorité des citoyens s’offusquent de cette situation : « ce n’est pas normal, ‘ils’ pourraient laisser leur voiture chez eux, ‘les gens’ sont incroyablement feignants et égoïstes ! ». Lire la suite…