Une question de taille: le cas des transports

Dans un ouvrage récent intitulé « Une question de taille » (Stock, 2014), le philosophe et mathématicien Olivier Rey place la « question de la taille » au centre de sa critique de la modernité technicienne et libérale en exhumant la thèse de Leopold Kohr (1909-1994) : « partout où quelque chose ne va pas, quelque chose est trop gros ». Nous reproduisons ici l’intégralité du chapitre du livre consacré aux transports avec l’aimable autorisation de l’éditeur. Lire la suite…

Grand Prix d’Ixelles Francorchamps – une course automobile permanente au cœur de la région de Bruxelles!

A l’occasion de la Semaine de la Mobilité, s’est tenu ce vendredi 19 septembre le premier Grand Prix d’Ixelles – Francorchamps, en présence de voitures de course, pilotes et mécaniciens de Formule 1. La voie fut ainsi rendue libre à tous les usagers motorisés, entravant en revanche celle des piétons et cyclistes osant s’aventurer sur Ixelles. Lire la suite…

L’urgence de ralentir

urgence-ralentir

Aux quatre coins de la planète des citoyens refusent de se soumettre aux diktats de l’urgence et de l’immédiateté, pour redonner sens au temps. En Europe, aux États-Unis, en Amérique Latine ou encore en Inde, Philippe Borrel est allé à la découverte d’initiatives, individuelles et collectives, qui proposent des alternatives basées sur d’autres paradigmes. Lire la suite…

La grande vitesse est en train de tuer le réseau ferroviaire européen

Le train à grande vitesse est présenté comme une alternative durable au transport aérien. Selon l’Union internationale des chemins de fer, le train à grande vitesse « joue un rôle clé dans le développement durable et la lutte contre le changement climatique ». En tant que voyageur régulier en train à travers l’Europe, je dois dire que le contraire est vrai. Le train à grande vitesse est en train de détruire l’alternative la plus précieuse à l’avion, à savoir le réseau ferroviaire européen classique en service depuis des décennies. Lire la suite…

Les radars : 83 vies épargnées par an seulement? Eh bien moi ça me suffit amplement pour prouver l’utilité sociale du contrôle de vitesse automobile!

Il s’agit ici de commenter les réactions du lobby automobile – à travers son défouloir « 40 millions d’automobilistes » – après avoir pris connaissance de l’étude récente de l’INSEE (1) sur les effets des radars fixes sur le comportement automobiliste. Lire la suite…