Renault « Zéro Emission » ou le stade suprême du blanchiment écologique

lunette_greenwashing_renault-ze

Ces jours-ci, Renault présente à la presse et à de nombreux « blogueurs influents » sa nouvelle gamme de voitures électriques présentée comme « Zéro Emissions » (Renault ZE). Il est assez pitoyable de voir fleurir sur des blogs qui se disent « écologiques » des articles sponsorisés qui vantent la « révolution écologique » de Renault… La réalité, c’est que Renault trompe le public. Le bilan environnemental de l’auto électrique n’est pas vraiment très bon, mais le bilan commercial de cette affaire est quant à lui probablement très intéressant pour Renault…

Alors que Renault organise ce jour une série d’essais à l’attention de la presse (alias le ZE.shooting dynamique…) visant à promouvoir sa nouvelle gamme de voitures électriques dite Zéro Emission, l’association Agir pour l’Environnement met en ligne un site internet http://www.renault-ze.fr dont le but est de dénoncer l’opération de blanchiment écologique mis en œuvre par le constructeur automobile français. Un argumentaire fiable et précis est ainsi mis en ligne sur ce site associatif.

La crise qui frappe le secteur automobile amène certains constructeurs à privilégier des slogans qui fleurent bon la publicité mensongère. En laissant penser qu’une voiture électrique serait (par essence) sans émission de gaz à effet de serre, Renault semble tenter d’occulter le bilan carbone lié à la construction du véhicule et celui induit par la production de l’électricité, qui selon les heures peut s’avérer extrêmement carbonée. Pour l’association, à l’approche de Copenhague, l’excellence climatique semble se résumer à des simples arguments mensongers.

Dans une étude datée de juillet 2009 intitulée « Les transports électriques en France « , l’Ademe considère pourtant que « concernant les émissions de CO2, les véhicules particuliers électriques ne présentent pas un bilan global, ‘du puits à la roue’ systématiquement à leur avantage par rapport aux autres modes de transport, notamment par rapport au véhicule thermique. »

De plus, dans les scénarios les plus optimistes, les véhicules électriques, dont le bilan carbone est loin d’être positif, ne représenteront que 3% du parc automobile hexagonal en 2020… Renault tente de faire passer un véhicule de niche réservé aux déplacements urbains pour une révolution écologique. L’urgence climatique mérite mieux que des faux-semblants.

Dans le cadre de cette opération de greenwashing, Agir pour l’Environnement diffuse aujourd’hui, à l’attention de la presse appelée à tester ce véhiculetomobile, un modèle de lunettes conçu pour verdir artificiellement cette gamme dite Zéro Emission, bien loin d’être sans émission de CO2. Cette paire de lunettes peut également verdir tout ou partie du Koléos, des projets de circuit de Formule1 et autres projets d’infrastructures climaticides

Source : http://www.agirpourlenvironnement.org/

Agir pour l'Environnement

A propos de Agir pour l'Environnement

Association de mobilisation citoyenne en faveur de l'environnement.

30 commentaires sur “Renault « Zéro Emission » ou le stade suprême du blanchiment écologique

  1. gnudav

    Dans tout ça il ne faut pas oublié que le premier coupable c’est bien nous. Nous au sens des consommateurs que nous sommes tous (à plus ou moins grande échelle). Finalement, les constructeurs auto ne donnent aux gens se qu’ils ont envies d’acheter. Car c’est bien de nous que doit venir l’impulsion. Je pense qu’il n’y a rien de plus efficace qu’un bon boycott. Les choses évolueraient de manière spectaculaire car il n’y aurait pas de négociation possible. On peut faire du lobbying auprès d’un gouvernement, d’une institution (Europe, etc). Mais pas auprès de plus de 60 millions de français qui décide que cette imposture à assez durée.
    Je ne dis pas non plus que les autres acteurs (fabricants, gouvernement) n’y sont pour rien. Mais bon sang, le pouvoir c’est bien nous qui l’avons. Dans une démocratie de consommation quand on est citoyen et consommateurs on a tout pouvoir. Sur ce qui sort des usines.

  2. CarFree

    « Sauvez la planète, tuez un écologiste » dixit leblogauto.com !

    DROIT DE REPONSE d’Agir pour l’Environnement

    La voiture électrique ne représenterait que 3% du parc automobile hexagonal en 2020… C’est en tout cas ce que pense une majorité de constructeurs automobiles.

    Comment croire dans ce cas que cette « alternative » serait sérieuse dans le cadre de la lutte contre le dérèglement climatique ? La présentation de la gamme de véhicules dite « Zéro Emission » de Renault est une pure opération de blanchiment écologique.

    Pourquoi ? Parce que cette forme de mensonge publicitaire aime plus que tout mettre en avant une option technologique « anecdotique » (3% du parc en 2020) tout en continuant massivement à tabler sur le moteur thermique (les 97% du parc restant !).

    Le greenwashing revient à mettre en avant l’arbre vert pour cacher la forêt…

    Soyons sérieux. Au-delà de la controverse sur le bilan carbone de l’usage des véhicules électriques qui n’est pas « Zéro émission » comme se plaisent à le répéter les communiquant-es de Renault, il est à noter que ce véhicule d’une autonomie d’à peine 100 à 180 km (peut être moins une fois que la climatisation sera allumée…) sera une véhicule urbain qui obligera l’heureux propriétaire à acheter un autre véhicule pour les usages de ville à ville. Chez les constructeurs, c’est donc la fête : l’écologie permettra de vendre deux voitures, voir trois ou quatre en fonction des usages. Une pour transporter les mômes à l’école, l’autre pour aller faire les courses, une troisième pour aller travailler, une quatrième pour partir en vacances et enfin un petit Koléos pour frimer avec les copains…

    Alors oui, nous affirmons que pour les zones urbaines, la priorité doit être donnée à des infrastructures de transport réellement efficaces en matières climatique et énergétique. Ce qui passe par le développement massif des tramways, des bus, des vélos et de la marche à pieds…

    C’est pour avoir affirmé cela que notre association Agir pour l’Environnement est actuellement la cible, sur certains blogs ou directement par courriel d’insultes ou menaces de mort. Nous savions que chez certains bagnolards, le QI de leur voiture dit « intelligente » les amenait à devoir se mettre régulièrement à niveau… mais delà à être menacé de mort pour avoir osé émettre quelques critiques vis-à-vis de la sacro-sainte « voiture »…

    Passons sur ces anecdotes et espérons que nos bagnolards retrouveront un peu de sérénité lorsqu’après une journée passée dans leur voiture, ils saisiront leur vélo… d’appartement !

    Source: http://www.agirpourlenvironnement.org/

  3. Gari

    @Gnudav :
    « Finalement, les constructeurs auto ne donnent aux gens se qu’ils ont envies d’acheter »
    Je crains que ce ne soit un peu plus compliqué.
    Les constructeurs automobiles fabriquent de toute pièce l’envie d’acheter à travers la publicité qui matraque à longueur de temps et sur tous les supports possibles que « la voiture, c’est bien ».
    Certes, on peut résister, mais il faut fournir un véritable effort pour contrer cette agression publicitaire. Et on ne peut pas fournir des efforts contre tout…

    C’est là, justement, que les sites comme carfree ou les anti-pub jouent un rôle important pour « décoloniser l’imaginaire ».

  4. PHILIPPE H

    bonjour

    tout à fait d’accord avec vous pour renault qui se foute de notre g….. concernant leur pub.

    mais……

    Couper une partie de l’éclairage public trés energivore ( par exemple entre 00 heure et 05 heure ) pour recharger les VE.

    voir :

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2008/05/30/01016-20080530ARTFIG00285-un-eclairage-public-envahissant-et-couteux.php

    Vous parler du Nucléaire ( dons je suis contre ) et non des energies renouvelables ( vent, soleil, hydro…) qui se developpe de + en +.

    Enercoop fourni de l’electricité verte, certe plus cher à l’achat.

    voir:

    http://www.clairenergie.fr/

    La VE et idéale comme 2eme voiture (pour Madame par exemple) enfin c’est mon avis ……. si on à un garage avec prise, et rechargement pendeant les heures creuses

  5. Tassin

    @ Philippe H
    Acheter de l’électricité chez Enercoop n’augmente en rien la quantité d’énergie éolienne produite.
    Si Enercoop se réclame de proposer de l’électricité 100% verte, c’est parce qu’ils achètent des parcs éoliens développés par des privés.
    Alors que ce soit une banque, EDF, un conseil général ou Enercoop qui investisse dans un parc, la quantité d’énergie produite reste la même.
    Mais sinon je suis d’accord pour supprimer une bonne part de l’éclairage public. Même avant minuit.
    Les EnR se développent de plus en plus… certes! Mais de là à ce qu’elles couvrent 50% des besoins actuels en électricité va falloir attendre 20ans si on s’y met à fond (ce qui n’est pas le cas!) Alors si on rajoute les VE… on tombe à 40%.
    Mais pas dans le même ordre de grandeur que celui de la consommation des VE. 6TWh pour l’éolien en 2009 en France, le photovoltaïque : 0,2TWh! Pour une consommation totale de 500TWh
    C’est en augmentation, on peut espérer produire 60TWh d’éolien en 2025, 12% de la consommation actuelle. Et peut être 6TWh de PV : 1,2%.

    Conclusion : sobriété!

  6. Philippe Schwoerer

    Tassin dixit : ‘Si Enercoop se réclame de proposer de l’électricité 100% verte, c’est parce qu’ils achètent des parcs éoliens développés par des privés’.

    La grande majorité de l’électricité revendue par Enercoop est d’origine hydraulique. Par ailleurs, l’électricité éolienne utilisée est fournie par des sociétaires producteurs. Sauf s’il existe des exceptions, les parcs éoliens n’appartiennent pas à Enercoop.

    Par ailleurs, le meilleur moyen de développer l’électricité verte, c’est de substituer par elle, la production d’électricité d’origine fossile ou nucléaire.

    Enercoop réinvesti la plus grosse partie de ses bénéfices dans le développements des énergies vertes.

    Nouvelle donne : les coopératives locales Enercoop.

  7. Tassin

    @ Philippe Schwoerer

    Désolé de mon erreur.
    L’idée que je voulais faire passer, c’est que peut importe qui injecte des électrons verts sur le réseau, que le propriétaire soit EDF, Enercoop, vous et moi, c’est la même chose au final, c’est de la substitution aux moyens classiques de production.
    Si EDF n’avait pas été privatisé et faisait correctement son boulot, des projets (louables) comme Enercoop n’auraient pas lieu d’être.

  8. Philippe Schwoerer

    @Tassin

    Je ne peux le voir comme une simple substitution et surtout pour Enercoop, et ce pour 2 raisons au moins :
    – Enercoop est le seul fournisseur d’accès à ma connaissance en France à solliciter ses sociétaires (et non clients) à baisser leur consommation d’énergie sans arrière pensée,
    – Se fournir en électricité chez Enercoop est une façon de promouvoir une production d’électricité verte et vérifiable (pas d’achat de certificats verts d’une électricité déjà injectée par ailleurs) face au nucléaire.

    Ce choix n’est pas neutre.

    En outre, Greenpeace et le WWF la cautionnant, tout sociétaire qui a fait le choix de la coopérative ne peut (et ne doit) faire autrement que de s’interroger sur son impact sur la planète et ses comportements au quotidien.

    Enercoop réinvesti ses bénéfices (et pas une petite partie) pour développer les moyens de produire de l’énergie verte. Son action dope bien le production d’électricité verte.

    Ce qui est la même chose au final, ce n’est pas la quantité d’électricité verte qui circule sur le réseau, mais l’électricité qui arrive chez le consommateur, puisque tout est ‘fondu’ à un moment donné.

    En revanche, entièrement d’accord avec toi sur le fait que c’est EDF qui aurait dû se diriger à fond dans cette voie !

  9. Pim

    Encore une preuve que Renault cherche à tromper le consommateur… http://www.radiobfm.com/edito/info/51756/patrick-pelata-les-mesures-gouvernementementales-permettront-un-decollage-rapide-du-vehicule-electrique-/

    Résumé des paroles du DG délégué de rono : « Les voitures électriques vont résoudre tous nos problèmes, elles seront propres, et même qu’elles feront le café et une bonne pipe gratos au volant! Et surtout notre retour sur investissement (de 4 milliards d’euros) sera vite rentabilisé. Alors achetez! »

  10. Maxime

    Je trouve votre critique très mal placée.

    En effet, vous attaquez un constructeur automobile qui se lance dans la production de véhicules électriques sous prétexte que l’électricité, qui n’est pas gérée par Renault, est mal produite.

    Le seul argument valable contre cette voiture est celui indiquant que son autonomie limitée risque d’inciter à avoir plusieurs voitures. Et encore vous pouvez prendre le train pour les longues distances…

    Tous les autres arguments sont de la mauvaise foi ou de la bêtise. Le mieux que puisse faire un constructeur automobile, c’est de produire des voitures non polluante à l’utilisation. Cette initiative permet de factoriser le problème et de le cantonner à la source, c’est à dire aux producteurs d’électricité. Renault n’est pas responsable de la façon dont est produite l’électricité. C’est la RESPONSABILITE DU GOUVERNEMENT d’imposer la production propre d’électricité.

    De plus, comme le souligne certains d’entres vous, le consommateur est responsable de tout cela. A force de choisir le moins cher, on finit par acheter de l’energie produite en chine dans des centrales à charbon ou pédalent des enfants!

    Consommez intelligemment, saluez l’initiative de Renault, soutenez la production d’énergie verte et profitez en pour interpeler les entreprises pour qu’elles favorisent la consommation de cette énergie (à la production en particulier).

    Franchement en vous lisant on a l’impression que rouler à l’essence c’est mieux. Vous voulez pas non plus faire des ordinateurs à essence? Tant qu’à faire on va passer au tout thermique !! >.<

  11. Maxime

    Et au fait, en ce qui concerne la « vie sans voiture »… C’est juste impossible en dehors des grosses villes.

    Oui bannir la voiture des villes est une bonne idée (et encore qu’il faudra bien livrer votre épicier, votre libraire, ainsi que tout votre mobilier).
    Cependant dès que vous avez envie de prendre l’air, la voiture est la meilleure solution. Les transports en commun (Petite vanne au passage : Pour les bus aussi vous crachez sur les moteurs électriques? ^^) ne peuvent être suffisants que dans les agglomérations denses. Si il vous faut 2h pour aller au boulot, contre 30min en voiture…

    Mettons que vous habitez Grenoble et que vous vouliez aller faire une petite rando à 60 km de là… Vous préconisez le vélo? La marche à pied? La voiture thermique? Un réseau de bus plus dense et donc circulant à vide ? La construction d’un chemin de fer a travers la montagne?

    Soyons sérieux un peu…

  12. Pim

    @Maxime :
    quelques précisions sur le sujet :
    je t’invite à lire cet article http://www.fakirpresse.info/articles/327/la-prime-a-la-casse-ecologique.html (merci carfree)
    Ensuite, tu comprendras qu’un des problèmes majeurs est la construction d’une voiture neuve, qui nécessite énormément de ressources et est donc très polluante. Bref, dans toute sa campagne de pub, Renault néglige allègrement les « émissions grises ».
    Pire, il revendique la voiture écologique, sans impact, genre tu roules et ca fait pousser la pelouse derrière toi! C’est mentir au public. Les critiques sur renault ZE seraient beaucoup moins sévères si Renault jouait le jeu et expliquait que l’électricité, c’est pas magique qu’il faut la produire, que la batterie, c’est XXkg de lithium, qu’on trouve au Tibet et dans les Andes etc… Bref, s’il communiquait sur l ‘impact réel de son faux véhicule propre, mais très lucratif.

  13. Pim

    Enfin pour répondre à ta question sur la rando. Tu peux toujours louer une voiture si tu en as besoin à l’occasion 1 dimanche sur 4 ou 5 à la belle saison. C’est beaucoup plus économique que de posséder la sienne.
    Tu ne trouves pas stupide de posséder un bien qui vaut > 10k eur pour le laisser dormir plus de 95% du temps comme tout les propriétaires de voiture? La France compte 600 voitures pour 1000 hab. Avec un système locatif efficace, un bon développement de l’autopartage, un meilleur réseau de transport et un peu de comm on pourrait allègrement tomber à 200 voitures pour 1000 hab.
    Et là se moquer du site Carfree pourrait presque être légitime.

    Mais bon, vu que le nombre de voitures continue d’augmenter, je crois qu’on en est pas là 🙁

  14. Raghnarok

    @Maxime:
    Le problème dont tu parle est du principalement à la voiture. Le but de l’humanité est de se rassembler pour diminuer les coûts et avec l’arrivée de la voiture on s’est séparés, on s’est dispersés dans les campagnes. Forcément, le distance maison-boulo à énormément augmentée, ce qui pose un problème avec les moyens de déplacements autres qu’une carcasse qui peut monter à 200km/h. Il faudra donc, dans un avenir proche, revenir à une société urbaine au maximum.
    Par contre, pour les hobbys, personne n’a jamais parlé de supprimer l’automobile, de même que pour les livreurs et autre pompiers/ambulances…
    Il faut rester intelligent, la voiture est un super outil. Ce qui n’est pas normal c’est son utilisation. La majorité des déplacements en voiture sont de quelques km seulement, avec un taux d’occupation proche de 1 alors que ce genre de déplacements peut se faire sans problèmes en vélo.

  15. Maxime

    @PIM

    J’entends parfaitement ton argument. Cependant 2 questions s’ensuivent :
    1) La quantité de C02 à la production d’une ZE est elle plus importante que celle d’une voiture essence?
    2) D’ou vient cette émission? De l’énergie électrique utilisée pour faire fonctionner les machines? Si tel est le cas, encore une fois il faut se tourner vers les producteurs d’électricité, la source du problème.

    Pour ce qui est de la pub, vu le prix que ça coute forcément en tant qu’entreprise tu vas pas payer 2 fois plus cher pour dire « Oubliez pas d’aller taper sur EDF pour avoir de l’electricité propre ». Jveux dire ça reste une entreprise à but lucratif, faut avoir conscience du monde dans lequel on vit.

    En ce qui concerne ton second message, oui effectivement je peux louer… J’ai droit de louer une ZE ou tu prônes une voiture à essence ? 😉
    Effectivement le nombre de voitures en circulation est disproportionné.
    Mais pour la part nécessaire des véhicules en circulation, pourquoi ne pas opter pour des ZE? Objectif 200 voitures par hab tu dis? Pourquoi pas 200 ZE plutot que 200 4×4 à essence?
    Ta remarque sur la location est bonne. Ceci dit, c’est une remarque qui s’applique partout. ordinateur, machine à laver, sèche linge, lave vaisselle et j’en passe et des polluants ! Bienvenue dans la société de consommation !

    @RAGHNAROK

    « Il faudra donc, dans un avenir proche, revenir à une société urbaine au maximum. »

    En ce qui me concerne, aller m’entasser dans une grosse ville ou je paierai 2 fois plus cher qu’à l’extérieur un appart 2 fois plus petit, c’est pas quelque chose qui m’attire vraiment, et il me semble qu’en consommant intelligemment on peut tout à fait s’en sortir sans ça.

  16. Pim

    @Maxime : peut etre que toi tu as conscience du monde dans lequel tu vis et que tu es suffisamment intelligent pour ne pas te laisser avoir par la pub. Mais ce n’est hélas pas le cas de tout le monde. Au final beaucoup de gens se laissent avoir (par le marketting ultra couteux) et changent leur voiture encore presque neuve (4-5 ans) pour une voiture faussement écolo et n’ont meme pas conscience de la pollution qu’ils ont généré en amont de la production. Ils ont en plus l’impression de contribuer à l’environnement.
    Au final, la voiture est changée alors que la pollution générée 10ans plus tot par sa construction est loin d’être « rentabilisée »/ »amortie ». Après 400 000km (distance à parcourir pour la rendre rentable), si la voiture est toujours un moyen de transport « indispensable », il peut etre plus intelligent de se tourner vers une voiture plus moderne. Mais là encore je doute que plus de 5% des gens qui ont changé leur voiture récemment aient validé les 2 conditions!

    Le problème n’est pas uniquement un problème d’énergie électrique, c’est aussi un problème de ressources (métaux, plastiques, eau etc…), de produits polluants pour la production, de transport des matériaux etc.. Je passe les problèmes sociaux et humains, car ca devient très complexe
    Sur la location, en effet, on pourrait tout louer, mais il me semble que la voiture doit l’être en priorité, tant la quantité de polluants qu’elle recelle est grande. Bref, meme si changer son telephone portable tous les 6 mois est polluant, ca l’est beaucoup moins que la voiture. (Ca reste complètement con, et c’est probablement les memes personnes qui font les deux : les victimes de la consommation).
    La ou on est entierement d’accord, c’est « qu’il suffit » de consommer intelligemment, ce qui est aujourd’hui loin d’être acquis. La pub est là pour te fouetter quand tu consommes mal (cad pas assez), et avec les 1000 affiches quotidiennes que voit un citadin en moyenne, la société n’incite pas à consommer intelligemment.

  17. Tassin

    @ MAXIME :

    « Renault n’est pas responsable de la façon dont est produite l’électricité. »

    Renault n’est pas responsable non plus de la façon dont est produite l’essence ou le gazole…

    Tu parles de comparer véhicules électriques et thermiques. Mais t’es-tu seulement posé la question de savoir si le véhicule électrique consomme moins?
    Ce qui fait un véhicule plus éconologique d’un autre c’est sa consommation, pas son type d’énergie.
    Tant qu’on construira des bagnoles de 1500kg avec un SCx d’armoire et 100kW minimum sous le capot que ce soit électrique ou thermique ça ne changera rien à la consommation (ou si peu).

    Faut se tourner vers les véhicules basse consommation, après le type d’énergie utilisée importe peu.

    Et ensuite, on ne peut techniquement pas produire 100% de l’électricité qu’on consomme aujourd’hui en renouvelable, alors si en plus on ajoute les bagnoles… l’état pourra bien taper autant qu’il veut sur EDF ça ne changera rien. C’est comme râler contre la poussée d’Archimède quand tu veux plonger.

  18. Pim

    Les propos de Tassin dits autrement : rouler en voiture électrique, c’est déplacer le problème de pollution des villes sur le lieu de la production d’énergie elle-même (une centrale en périphérie). C’est donc plus pervers car les citadins ne voyant plus de pollution n’ont alors plus aucune raison de s’inquiéter…

  19. Maxime

    « Renault n’est pas responsable non plus de la façon dont est produite l’essence ou le gazole… »

    Sauf que le problème de l’essence n’est pas seulement la façon dont elle est produite mais la façon dont elle est utilisée.

    Je n’ai jamais affirmé que l’électricité en elle même résout le problème. Mais elle le factorise, de sorte que les éléments polluants sont localisés et connus. Pas la peine d’avoir fait Polytechnique pour se rendre compte que c’est bien plus facile à gérer !

    « Ce qui fait un véhicule plus éconologique d’un autre c’est sa consommation, pas son type d’énergie. »
    C’est faux, tout dépend de la pollution engendrée par l’énergie. Il y a une hiérarchie des énergies. Le pétrole propre n’existe pas, alors que l’électricité propre existe, même si pour l’instant sa production est limitée.
    Il serait par exemple « possible » que j’installe chez moi quelques panneaux solaires pour recharger ma ZE, alors que l’essence, j’ai juste pas le choix quelque soit ma bonne volonté.

    Et je veux pas lancer le débat la dessus mais en ce qui me concerne, si comme toi on admet que le renouvelable est impossible, alors ça doit être le thermique ou le nucléaire, et je vote nucléaire 🙂

    @PIM
    Des villes ultra-polluées pousseront les gens à habiter à l’extérieur… et donc à prendre la voiture pour aller bosser…
    Tu as l’air de considérer que les « citadins » sont massivement cons. Je suis pas sur que ce soit le cas, un citadins bien informé et bien éduqué fera attention.

  20. Tassin

    @MAXIME

    « Sauf que le problème de l’essence n’est pas seulement la façon dont elle est produite mais la façon dont elle est utilisée. »

    Ah sisi je t’assure que le pétrole ça pollue en production aussi. Que ce soit sur le site d’extraction qu’à la raffinerie.

    Je le redis, c’est vers les véhicules basse conso qu’il faut se tourner. Une électrique de 1600kg ou une basse conso essence de 600kg, qu’est-ce qui est le plus écolo?
    Ben regardons les kWh, essence : 30kWh/100km*1,3(coef d’énergie grise pétrole)=39kWh/100km. Contre 25kWh*3 (rendement électrique centrales nuke ou thermiques)=75kWh/100km.
    Je te rappelle que chaque véhicule connecté au réseau électrique c’est autant d’énergie thermique ou fossile en plus à produire car les renouvelables sont limitées de toutes façons et il faut donc compléter avec autre chose, c’est à dire le nuke ou le fossile.

    Sans compter que ta voiture basse conso tu peux l’électrifier et tu feras un joli petit 10kWh/100km.
    A partir du moment ou les véhicules sont moins nombreux, roulent moins et consomment moins, là ça peut devenir intéressant de les électrifier car le renouvelable devient envisageable pour ce poste de consommation.

    Le moins est la clé de toutes les solutions.

  21. Maxime

    @Tassin

    « je t’assure que le pétrole ça pollue en production aussi. Que ce soit sur le site d’extraction qu’à la raffinerie. »
    Relis moi bien j’ai dis « pas seulement ». Finalement le pétrole pollue à la production ET à l’utilsation. L’électricité ne pollue qu’à la production… Et encore tout dépend de comment tu la produis. Donc électricité > pétrole 🙂

    Bien sur le moins c’est nécessaire, mais à mon sens il faut du moins ET de l’électrique. Et donc les ZE sont un pas.

    De toutes façons toute amélioration sera progressive et cautionner l’électrique c’est cautionner la recherche dans les moteurs de ce type et permettre a terme d’avoir des moteurs consommant moins et polluant moins.
    La consommation irresponsable de l’énergie (et du reste) est le problème de fond mais c’est pas une raison pour boycotter les voitures électriques.

    Et au passage, dans un monde du toujours plus, le moins est aussi difficile à atteindre que le 100% renouvelable… Je suis au Canada en ce moment, quand je leur dis qu’une Renault Mégane bien conduite fait moins de 4L/100km, ils me croient pas. Et tout a été construit en se reposant sur la voiture, à moins d’être étudiant c’est presque impossible de vivre sans. Alors pour leur faire admettre la nécessité du « moins », va falloir quelques années !

  22. Pim

    @Maxime : perso je préfère voir sur le long terme et encourager « la nécessité du moins » plutot que sur du court terme en encourageant une voiture électrique qui va donner quelques petites années de répit, et rendre encore moins visible le problème.
    La voiture est loin d’être indispensable, c’est une question de mauvaises habitudes pour beaucoup de gens.

  23. Maxime

    Et perso, je pense que le moins et la voiture électrique ne sont pas contradictoires.

    0 voitures, c’est une utopie. Et puisque donc il restera toujours des voitures, je suis convaincu qu’il vaut mieux qu’elles soient électriques.
    La voiture électrique, c’est aussi un élément pour un progrès sur le long terme.

  24. Philippe Schwoerer

    Il y aurait de quoi mettre d’accord Tassin et Maxime avec le projet Renault ZE. La Twyzy ne pèse que 420 kilos !

    On ne peut pas taxer le WWF et GreenPeace de jouer avec l’écologie. Ces deux organisations se sont exprimées autour du document intitulé ‘Green Power for Electric Cars’ dans lequel elles affirment que la seule voiture électrique écologique est celle qui n’utilise que de l’énergie verte.

    Cette conclusion colle à ce que j’ai dit plusieurs fois sur Carfree, à savoir que le développement du VE doit être une formidable chance pour développer l’énergie verte. Celui qui le veut, le peut.

    Ce document prouve la lucidité du WWF et de GreenPeace. France Nature Environnement suivra-t-il ? Il y a une vraie carte à jouer là-dessus.

    Vouloir éradiquer l’automobile ne pourra recueillir l’assentiment de tous dans la mesure où concrètement, pour beaucoup, c’est tout simplement impossible sauf à avoir un service de transports en commun qui de mette en place partout en très peu de temps.

    En revanche, imposer au moins psychologiquement qu’une des voies possibles seraient déjà de réduire les déplacement inutiles et que sans rien précipiter (éviter l’écueil de la prime à la casse), le prochain véhicule acheté sera électrique en s’attachant à recourir à de l’énergie verte et/ou réduire sa consommation d’électricité domestique d’autant, serait un message pourrait mettre en marche bien du monde !

  25. Tassin

    @ MAXIME :

    Bah est d’accord alors, il faut faire des voitures basse conso.
    Mais tous les modèles électriques qu’on nous sort actuellement ne sont rien de plus qu’une voiture actuelle avec un moteur électrique. C’est n’importe quoi.

    « Renault Mégane bien conduite fait moins de 4L/100km »

    Alors là je te crois pas non plus. Pour le travail je loue pas mal de voitures, souvent ce qu’il a de plus économique et la seule voiture que j’ai réussi à descendre en dessous de 4L c’est une polo 3 cylindres TDI à 3,8L/100 en conduite ultra économe sur route. Et c’est une voiture très très économique par rapport à ce veau de mégane.
    Moins de 5L ok. Mais en dessous de 4L à part les AX, les polo et les lupo j’ai jamais vu. Bref, passons.

    Tiens un super projet de voiture : http://en.wikipedia.org/wiki/Loremo

    2L/100 en thermique et 6kWh/100 en électrique. Qui dit mieux?

  26. Tassin

    Ce projet aussi me semble interessant : petit break familial à moins de 2,5L :
    http://blogautomobile.fr/volkswagen-up-lite-concept-2-44-l100-km-pour-4-40015

    Surement encore un peut trop de gadget dessus (700kg en 2010 alors qu’une AX en faisant 650 en 1986) mais c’est bien cette direction qu’il faut prendre.
    Après on pourra éventuellement passer ce type de véhicule en électrique mais pas avant.

    Ça aussi en plus petit : http://www.moteurnature.com/actu/2009/volkswagen-L1-diesel-hybride.php

  27. Maxime

    Pour être précis je descend ma mégane à 3,9L/100, c’est peut être faussé par le fait que je fais peu d’autoroute, et que je m’y limite à 110. Mais enfin le chiffre est là 🙂

    Pas mal tes concepts, après faut voir ce qu’ils donnent sur le terrain, parceque les annonces constructeurs c’est toujours un peu triché.

    Ensuite je reste sur ma position de favoriser la voiture électrique. Sans parler de jeter toutes les voitures à essence demain, mais simplement sur le long terme faudra passer a l’électrique, et si on veut que la recherche dans ce domaine avance, il faut cautionner en consommant électrique.

Les commentaires sont clos.