Je suis (garé comme) une merde

Vous aussi devenez acteur contre le stationnement gênant et dangereux des automobilistes. Pour participer au mouvement « Garé(e) comme une Merde », plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Imprimez vous-même le visuel en versions PDF ou PNG mises gratuitement à disposition, soit sous forme d’autocollants ou de tracts à apposer sous l’essuie-glaces.

Version imprimable de l’autocollant : [PDF] ou [PNG]

lot_stickers-450x262

Source: http://comme-une-merde.fr/

Si vous faites face à un véritable spécialiste du stationnement sur voie cyclable, optez carrément pour la carte de stationnement exceptionnel sur les infrastructures cyclistes!

carte-stationnement-exceptionnel

Source: http://cyclurba.fr/forum/407234/voitures-garn-es.html?discussionID=15999

AutoMinus

A propos de AutoMinus

Rédacteur de Carfree France, spécialiste des questions psychologiques de l'automobile, en particulier concernant le 4x4, les courses de formule bourrin, le paris-dakar, les courses de quad, la moto et toutes les conneries motorisées qui polluent la vie

9 commentaires sur “Je suis (garé comme) une merde

  1. LEBLOND Thierry

    Ce n’est pas en insultant les gens qu’on obtient d’eux un changement de comportement ; il faut les éduquer surtout. En plus, cela fait passer le message que les cyclistes sont des gens intransigeants. Cette campagne violente et insultante est vouée à l’échec. Je regrette vraiment ce type d’action qui nuit à la cause du vélo.

  2. Anne

    je proposerai plutôt un sticker « oups j’ai encore tué un cycliste » avec un texte explicatif « cette année 100 vélos ont été victimes d’accident en évitant un véhicule garé sur une piste cyclable ». en effet cela amènerai la personne a réfléchir à la conséquence de son acte. Souvent les gens minimisent, ils pensent que pour 5 minutes ca ne va gêner personne.

  3. Ludovic Brenta

    L’éducation est censée avoir eu lieu à l’auto-école. La violence et l’insulte viennent des chauffards et d’eux seuls. Faudrait voir à ne pas inverser les rôles. Et cinquante ans de tolérance ont donné les résultats que l’on sait. Il n’y a que la répression qui fonctionne, malheureusement.

    Par ailleurs je trouve que la formulation est entachée d’erreurs factuelles qui sont de nature à conforter les automobilistes dans leur illusion d’être des voitures.

    « Je suis garé » devrait être écrit « j’ai stationné ma voiture ». « Je » ne suis pas une voiture et « garé » signifie, par définition, « placé hors du passage/de danger ». Or la tonne de ferraille litigieuse est dans le passage et donc pas « garée ». Et elle est potentiellement « en danger » à cause des victimes qui pourraient se venger sur elle…

    « oblige cyclistes et piétons à se mettre en danger » devrait être « met cyclistes et piétons en danger ». Les cyclistes et piétons ne se mettent pas en danger tout seuls: le danger vient exclusivement des véhicules motorisés.

    Ceci dit, si quelqu’un a le temps et l’énergie de mettre ce genre d’autocollant sur les pare-brises, pourquoi ne pas appeler la police, tout simplement? Quand la maréchaussée recevra mille appels par jour pour ce genre de délit, peut-être qu’elle comprendra enfin qu’il existe un vrai problème généralisé et fera remonter cette précieuse « information » aux décideurs politiques.

    De même, si on a le temps et l’énergie pour créer et imprimer ces autocollants, on a peut-être le temps et l’énergie de faire circuler une pétition, envoyer une lettre ouverte, porter plainte contre l’État pour son inaction face aux chauffards?

  4. Jean-Michel

    Pour ma part, j’utilise des autocollants artisanaux (c’est fou le nombre d’autocollants que l’on peut recycler) où je griffonne quelques sentences pas trop agressives du genre : « cet autocollant gêne, il n’est pas le seul ». Je n’ai pas trop le temps d’aller plus avant dans la prose…  Je reste tout de même effaré par cette tolérance de nous autres victimes de ces bagnoles qui nous pourrissent la vie au quotidien. Je doute aussi de la réelle efficacité de ces autocollants, les automobilistes sont comme autant de gnous ou de rhinocéros, il reste très difficile de les raisonner sur le long terme…

  5. just des rigolos

    une merde bien compostée a une utilité certaine…une chambre à gaz à 4 roues et son demeuré au volant sont des nuisances, supprimons les sans hésitation… car pédagogie rime avec démagogie…

  6. Jean-Marc

    Anne :[..] »plutôt un sticker « oups j’ai encore tué un cycliste » avec un texte explicatif « cette année 100 vélos ont été victimes d’accident en évitant un véhicule garé sur une piste cyclable ». en effet cela amènerai la personne a réfléchir à la conséquence de son acte. Souvent les gens minimisent« [..]

    Moi : Alors que les chiffres du ministère des transports prouvent que les véhicules les plus dangereux sont les 2RM (dans l’ordre du plus dangereux, au un peu moins pires : les + de 125, puis les 125, puis les – de 125, dont les 50cc)

    suivi des voitures,

    suivis, loin derrière, de tous les autres (TEC et modes actifs), avec des micro-différences entre ces modes sûr (par ex, les TEC en sites propres sont bien plus sûr que le bus ou le car, même s’ils restent tous bien mieux que des voitures)

     

    Dans l’imaginaire des français de 1980 à nos jours, la voiture et les 2RM sont liés à la sécurité, et le vélo urbain est lié à l accident et la mort.

    Donc parler d accidents de vélos, favoriser ce faux lien vélo-accident-morts dans les esprits est contre-efficace. Cela va juste faire qu’encore plus de parents vont refuser que leurs enfants aillent à l’école à pieds ou à vélo, pour préférer les exposer, en les emmenant en 2RM ou en voiture.

    ==

    @ Jean-Michel

    texte très court, très simple, et percutant :

    un auto-collant qui fait surement son effet

  7. abil59

    Sur le même registre que l’autocollant: « enlèves ta bouse, elle est moche, gênante et elle pue »

  8. unpiquenique

    @Ludovic Brenta

    j’hadère à votre propos argumenté et construit. Que du bon sens!

  9. fred

    Moi j’utilise le marqueur indélébile avec un message sur la fenêtre du conducteur récidiviste ou vraiment dangereux. Quand ce dernier aura passé 15 minutes à gratter (il n’a pas forcément de white spirit sous la main) ça lui passe l’envie de recommencer. Je peux vous certifier que la récidive est rare.

Les commentaires sont clos.