Hausse des carburants: la carte des blocages prévus le 17 novembre

En exclusivité, Carfree France vous dévoile la carte permettant de connaître la localisation des rassemblements et blocages prévus en Île-de-France samedi 17 novembre par les automobilistes mécontents de la hausse du prix du diesel.

Les routes de votre commune seront-elles bloquées samedi 17 novembre ? L’appel à la mobilisation des Français face à la hausse de la taxation du diesel connaît un écho important dans l’ensemble du pays et pourrait être particulièrement suivi.

Afin que les automobilistes mécontents s’y retrouvent, une carte recense les différents événements prévus: en orange sur la carte, les axes qui connaitront des ralentissements prononcés avec une vitesse moyenne ne dépassant pas 15 km/heure. En rouge sur la carte, les axes qui seront bloqués pour protester contre le prix des carburants, avec une vitesse moyenne de l’ordre de 0 km/heure.

Déjà consultée plus de trois millions de fois, cette carte liste d’ores et déjà plus de 400 blocages et rassemblements, selon le site Carfree France qui donne des conseils aux automobilistes pour faire baisser leur facture de carburant.

Aux dernières nouvelles, les blocages devraient être particulièrement bien suivis sur les autoroutes, routes nationales, rocades et périphérique, en particulier à l’heure de pointe du matin et à l’heure de pointe du soir. Des embouteillages sont à prévoir dans ces secteurs, avec une tendance à la congestion, comme un jour de semaine normal.

Selon toute probabilité, le blocage commencera devant chez vous et se terminera à votre destination finale. Comptez de trois à quatre heures pour un parcours habituel en voiture de 2 kilomètres (ou une demi-heure à pied si vous devez abandonner votre voiture bloquée dans le blocage).

Ce mouvement original verra en effet des centaines de milliers d’automobilistes défiler en voiture sur les routes et rouler comme d’habitude au ralenti, pare-choc contre pare-choc. Dans certains cas extrêmes, les automobilistes excédés par la hausse du prix des carburants pourraient même être amenés à s’agglutiner dans certaines rues ou sur certaines routes afin de réaliser un blocage complet, que les organisateurs du mouvement ont décidé d’appeler un « bouchon. »

Les organisateurs du mouvement de blocage demandent par ailleurs aux automobilistes de laisser dégagées les bandes et pistes cyclables afin de pouvoir faire circuler les services de secours à bicyclette qui pourront porter assistance aux automobilistes qui resteront trop longtemps bloqués dans les embouteillages.

Des les cas les plus graves, en cas d’intoxication d’automobilistes aux vapeurs de diesel, un service d’évacuation des automobilistes en vélo-cargo sera en effet mis en place vers des hôpitaux de campagne installés dans les stations de métro réquisitionnées pour cette occasion.

AutoMinus

A propos de AutoMinus

Rédacteur de Carfree France, spécialiste des questions psychologiques de l'automobile, en particulier concernant le 4x4, les courses de formule bourrin, le paris-dakar, les courses de quad, la moto et toutes les conneries motorisées qui polluent la vie

21 commentaires sur “Hausse des carburants: la carte des blocages prévus le 17 novembre

  1. Loic

    Je ne sais pas si c’est de l humour, alors qu on exagére sur la pollution automobile, mais moi je suis contre contre contre.

    Je bloquerai donc deux places de parking dont une pour handicapés avec mon suv de 3,5t noir turbo diesel.

    J’ai prévu des bières pour la journée : on lâche rien. (Mais alors rien du tout)

     

  2. emmp

    Suggestion de slogan pour les militants ouaturistes : pour que ça change, ne changeons rien !

  3. JFP

    MDR !!! Je n’ai compris le second degré qu’à la fin de l’article (et j’ai donc passé tout le début le l’article à me demander pourquoi cette info était relayée sur carfree.fr).

    Même si le carburant était à 1€/L, se déplacer en voiture coûte cher (carburant + entretien + assurance + …) sans parlait des autres inconvénients …

    Faudrait des centres de détoxintox pour les gens accro à l’auto (en plus ça créerait un max d’emploi ; ))

     

  4. brubu le hérisson

    Bonjour,

    Je suis un extra terrestre venu d’une autre galaxie,  j’ai fait un long voyage dans ma capsule spaciale (notre civilisation est tellement évoluée que nous nous déplaçons plus vite que la lumière et nous pouvons effectuer des divisions par zéro)

    J’observe avec une impression de « déjà vu » comme disent les américains, le phénomène des gilets jaunes.

    Cela me fait penser à ce que j’avais observé lors d’un voyage touristique sur la planète  grfsfsdkk il y environ  354877  années terrestres. Un suicide collectif de tous les êtres de l’espèce dominante de la planète.

     

    Sur votre planète à une moins grande échelle cela m’évoque les suicides des forces de l’ordre avec leur arme de service ou les suicides des agriculteurs avec des pesticides.

    The game is over comme disent les  italiens.

     

     

     

     

     

     

  5. AAlain

    De toutes les façons, les non-automobilistes que l’on rencontre sur ce site n’ont strictement rien à foutre de ce qui va se passer le 17 Novembre :

    1- Parce que ce sont des automobilistes qui vont bloquer d’autres automobilistes le 17/11 (C’est ridicule pour eux, et au contraire, ça dessert plutôt la cause de l’automobile)

    2- Les automobilistes sont déjà habitués à être bloqués le restant de la semaine. Ça ne va pas changer grand chose.

  6. zaph

    L’automobiliste aime tellement sa bagnole qu’il veut sous n’importe quel prétexte rester à l’intérieur.

    Cette nostalgie de la vie intra utérine le pousse à utiliser son auto sans réflexion. Peu lui importe les encombrements du moment qu’il est dans son cocon, isolé du monde…rien ne peut lui arriver.

    C’est son lot chaque jour pour aller travailler, pour en revenir, pour aller faire les courses au centre commercial, au moment des grands départs en « vacances bien méritées ».

    Il restait quelques week end ou il ne pouvait ainsi se sentir protégé par la meute.

    Alors il  a décidé sous le fallacieux prétexte que ça coûte cher qu’il bloquerait aussi le week end.

    Ainsi regroupés sans la contrainte d’un horaire de prise de travail, ils pourront philosopher sur la dureté des temps, sur le fait qu’ils n’ont pas le choix, qu’ils ne peuvent pas  faire autrement, que sans voiture on retourne au moyen âge.

    Pendant ce temps, les cyclistes seront plus tranquilles qu’à l’accoutumé et pourront profiter des autres routes libérés des voitures !

     

  7. jol25

    Pourquoi juste un samedi ?

    Il faut que l’action dure plusieurs jours! Et en semaine!

    Qu’est-ce qu’on va être peinards !

  8. alain

    Pour le 17/11, le ministère de l’intérieur a prévu un plan d’alerte. Des policiers seront équipés de vélos Decathlon Rockrider bas de gamme afin que la famille Mulliez gérante du conglomérat Auchan tire profit de la grogne des automobilistes.
    Le ministère de la santé a demandé au ministère de la défense de choisir un asthmatique mort au combat sur le front des autoroutes du nord de la France car on s’attend à ce que des automobilistes allemands profitent de la congestion pour envahir le pays. Cet asthmatique sera enterré au Panthéon selon les rumeurs.

    Michel-Edouard Leclerc a décidé d’offrir un gilet jaune pour tout acheteur d’un pack de yaourt avarié dont les étiquettes ont été maquillées. Deux gilets jaunes seront offerts à ceux qui souscrivent à son offre d’électricité verte à base de nucléaire.

    Michelin prévoit une hausse de ses cadences: des pneus devant être brulés le 17/11 sur les routes. De même, les fabricants de palettes se frottent les mains.
    La France n’est pour une fois pas à la merci des anarchistes, ceux-ci se déplaçant en vélo. Macron est donc rassuré: il n’y aura pas une deuxième « commune de Paris ».

    Aux dernières nouvelles, alors qu’une commerçante bio a lancé une pétition contre la hausse du carburant, il semblerait qu’un possesseur d’un SUV Toyota vient de lancer une pétition qui appelle à des manifestations de cyclistes pour dénoncer les taxes sur les dérailleurs arrière.

     

  9. alain

    Des nouvelles tombent d’heure en heure:

    Ce sont maintenant les nains de jardin dont les visages sont à la hauteur des pots d’échappement qui réclament une réunion d’urgence avec le ministère des transports. Ils demandent un plan d’urgence afin que le gouvernement offre une voiture électrique à chaque citoyen. Ils proposent que la mesure soit financée par une taxe sur les gilets jaunes.
    Les chasseurs ont demandé au ministère de l’écologie une dérogation pour ne plus mettre de gilets jaunes vu qu’ils ne chassent pas en voiture. Ils ont aussi interpellé le ministre sur les problèmes de percutage de cerfs et de sangliers par des autos. Ils réclament des compensations financières, ces animaux ne pouvant plus être chassés.

    Et c’est une nouvelle plus grave qui vient de nous arriver: la fronde sur le prix des dérailleurs de vélo a eu 700000 likes en quelques heures et elle s’étend sur le prix des roues à double paroi avec moyeu cassette.

     

     

  10. Prolo

    Des nouvelles du terrain. Aujourd’hui, je suis allé sur un chantier assez loin (pas mal de route), donc j’ai pu observer pas mal de véhicules et essayer de repérer des « ‘motifs » parmi ceux qui ont un gilet jaune ostensiblement posé sur le tableau de bord. J’en profite pour relayer la remarque d’un collègue : si vous faites ça, ne le mettez pas derrière le volant, mais côté passager. Si le soleil tape directement sur les bandes brillantes du gilet ça va faire un éblouissement, par reflet en bas du pare-brise. C’est un peu la fonction du gilet d’être vu, ce n’est pas une bonne idée de rouler avec un signal lumineux fort juste sous les yeux.

    Il y a une sur-représentation notable des utilitaires parmi les gens qui mettent leur « gilet jaune » devant. La plupart sont des fourgonnettes ou des fourgons. Les autres types de véhicules sur-représentés sont les gros véhicules ouvertement virilistes (4×4 au lignes droites, avec beaucoup de garde au sol et un moteur puissant) avec un homme adulte seul à bord, les monospaces arrondis avec des familles dedans, et les petites vieilles bagnoles, pour la plupart avec une ancienne immatriculation : généralement des véhicules de personnes précaires (parfois âgées) pour qui c’est le dernier moyen de conserver une forme de vie sociale et économique autonome (personne ne se dit « je vais acheter une Clio 1 blanche cabossée qui fait du bruit et qui fume » dans le seul but d’accéder à un statut social).

    La plupart des gilets jaunes sont visibles le matin sur l’autoroute : ils partent tôt et loin. Très peu de gilets jaunes en revanche dans le trafic vu à midi dans une petite rue d’une moyenne ville.

  11. Emmanuel

    J’ai écouté pas mal d’interventions sur nos radios nationales, ainsi que pas mal de lectures sur le oueb, pas sur FB, juste quelques sites sur lesquels je suis inscrits, allant de la défense pur et simple de l’interdiction de l’auto (ici) jusqu’à ceux de clubs de quatquat en passant par les véhicules électriques ou le vélotaf.

    J’ai surtout l’impression que c’est un raz le bol contre l’impréparation de la fin du carburant carboné qui est ressenti. La majorité des personnes prévoyant de manifester semble avoir compris la fin prévisible du pétrole, mais alors : pourquoi ne pas avoir mieux préparer la transition ? pourquoi subventionner les diesels tout en voulant les interdire ? pourquoi ne taxer que les carburants des véhicules terrestres ? et les avions et les bateaux il n’utilisent pas de pétrole ? c’est bien gentil les aides à la reconversion, mais les prix des petites autos et des occasions augmentent proportionnellement ? pourquoi le montant des taxes sur le carburant ne sert pas à la reconversion et à aider aux déplacements doux par le biais de mise en place de pistes cyclables, de transports en communs efficaces ?

    Il y a ainsi un tas de remarques souvent frappés du bon sens qui ressortent des discussions, avec quand même une sacré rupture entre les citadins pur et durs de grande villes et les autres. Dernier exemple lu : possesseur de 2 VAE, d’un Compton pour les courses et le dépôt des enfants à l’école, travail du couple dans le com, habitat juste à la limite de Paris, pour les vacances : avion pour se rendre dans la maison de vacances sur la côte Basque ou à l’étranger  … et ce monsieur ne comprend pas que l’on ai besoin d’un véhicule pour vivre !!!

    Je ne sais pas comment va se terminer le conflit, mais le gouvernement ne veut pas entendre parler de blocage de la taxation du carburant, il préfère augmenter la prime à la conversion qui risque surtout d’augmenter le prix des occasions …

    J’ai une proposition pour un boulot, à 27 km de chez moins, horaire de démarrage : 7h30, pour y aller en TC je dois partir la veille 🙂 et 27 bornes matin et soir en vélo je le sens mal au niveau horaire, surtout que la piste cyclable existante est quand même prévue pour du tourisme, pas pour le vélotaf, donc elle n’est absolument pas « au plus court ».

    @+

     

     

  12. vince

    @ Emmanuel

    Personne ici ne pense à t’empêcher d’aller travailler.

    Ne pas avoir d’autres possibilité que d’utiliser sa voiture ici et maintenant pour aller travailler est une chose, prendre conscience que nous devons collectivement réorganiser la société pour se passer de la voiture dans le futur en est une autre, la solution est forcément collective.

    Sans parler des gens qui vont bosser et des petits vieux qui vont chez le médecin, si on commençait simplement par limiter le trafic énorme des gens qui vont autant que d’envie dans les centres commerciaux, foires, weekend en balade et nombre incalculable de trajets inutiles (au moins la moitié dans mon propre entourage).

    Les gens qui mettent des gilets jaunes pour pouvoir continuer à aller à longueur de journée à Ikea-Cora-Jardiland-Intersport-KFC dans leur grosse voiture très peu pour moi.

     

  13. Pédibuspedibus

    mon bon vieux Marcélou gros dégueu tu fais pas mieux que la PQR et sa pléiade d’articles sans fondement, à l’affût du moindre gilet jaune rural-périr-urbain, pour torcher son lectorat avide de tout ce qui fait vroum vroum, prout prout…

     

    boaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

  14. Prolo

    Et les gens qui ont été tués ou blessés étaient des piétons en gilet jaune sur lesquels des voitures ont foncé.

    Si c’est pas un formidable retournement de situation, ça…

  15. CarfreeCarfree

    Quel retournement de situation? Perso je n’ai vu que des automobilistes tuer ou blesser d’autres automobilistes à pied et en gilet jaune…

  16. Pédibuspedibus

    on va quand même pas faire croire non plus qu’on prend son pied à les voir s’entretuer…

    … au-delà de la tragédie on ne peut pas dire que 300.000 furibards vroumvroumeux sur quarante millions de maréchalistes çà fait le fer à cheval du maréchal-ferrant, lequel reste toujours à trouver pour fédérer ces troupes disparates, qui ne demandent qu’à débander, avant la quotidienne procession thrombotique, du matin comme du soir, autrement plus fournie… : dès lundi, à vérifier…

    minable misérable récupération des syndicacas, qui veulent peut-être trouver-là de quoi faire d’aussi « bonnes » mobilisations, ou encore récupérer de la hausse de pouvoir d’achat… ?

     

    avec le nouveau slogan, je l’entends d’ici, particulièrement les cédétistes qui montent en gamme, les f. d. p. … :

     

    « du pognon Kronkron… pour ma grosse bagnole ! »

    « l’avenir de la planète on s’en foute : SUV qui pneu ! »

     

    mais alors pas glop, pas boaaa du tout cette affaire…

  17. vince

    Par contre aucune altercation avec cyclistes ou des ecolos. Respect.

    Comme quoi c’est plutôt la voiture qui rend nerveux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.