Pollution de l’air: 67.000 morts par an

Pendant longtemps, les chercheurs et les pouvoirs publics français parlaient d’environ 48.000 morts par an liés à la pollution de l’air en France. Selon une étude allemande inédite, les particules fines seraient en fait à l’origine de 67.000 morts par an en France, soit environ 40% de plus que ce que l’on pensait auparavant. Lire la suite…

AUTO Une saloperie mortelle dans notre tête

Voici les beaux jours revenus, et on va recommencer à s’agglutiner sur l’asphalte, à la queue leu leu, et puis de temps en temps en petits tas fumants, entourés de badauds excités… Oh je vous ferai grâce des statistiques effrayantes, sur le nombre de morts et tout et tout. D’abord parce que je ne les connais pas par cœur, et puis parce que je pense que tous ceux que le problème intéresse en ont déjà une vague idée. Première cause de la mortalité chez les jeunes, plus de morts que les guerres d’Indochine ou d’Algérie (de notre côté, bien sûr, les autres ça ne compte pas dans les statistiques officielles hexagonales, et puis ils n’avaient pas encore d’auto, alors ça ne se compare pas, forcément), enfin bref on connaît tout ça, mais ça n’empêche pas. Lire la suite…

Autopsie d’un meurtrier

Les campagnes anti-tabac sont, paraît-il, efficaces. Les messages sont clairs, directs. Fumer tue ! Les interdictions de fumer dans les lieux publics sont considérées aujourd’hui comme normales et se sont élargies jusqu’aux maisons de certains fumeurs. Il n’est plus possible d’enfumer ses proches sans un discours moraliste immédiat. Il est même interdit de fumer à l’intérieur de sa voiture en présence d’un enfant.  Lire la suite…

Pourquoi nous sommes favorables à l’augmentation du prix du gazole

La grogne monte en France contre l’augmentation du prix du carburant. Respire, association nationale pour l’amélioration de la qualité de l’air, affirme haut et fort qu’elle soutient l’augmentation du prix du gazole et son rattrapage par rapport au prix de l’essence : une mesure qu’elle demande même depuis des années. En effet, en matière de pollution de l’air, et donc de santé publique, gazole et essence ne sont en rien comparables. Lire la suite…

Villes sans voiture: La voie vers un mode de vie urbain sain

Deux chercheurs, Haneen Khreis (Texas Transportation Institute) et Mark J. Nieuwenhuijsen (Australian Catholic University), ont écrit cet article sur l’impact sanitaire des villes sans voiture. Il y a, bien sûr, un grand nombre d’inconnues, mais l’impact global serait important et généralement favorable. Il s’agit de l’une des études scientifiques de plus en plus nombreuses sur les villes sans voiture. Lire la suite…

La pollution de l’air met en danger le fœtus en altérant le placenta

La littérature scientifique regorge d’études démontrant les effets délétères de la pollution de l’air sur le développement du fœtus et de l’enfant. On savait déjà qu’une exposition aux particules fines pendant la grossesse augmente le risque de donner naissance à des bébés de petits poids. Plusieurs travaux suggèrent désormais qu’elle pourrait aussi être à l’origine d’un fonctionnement dégradé des poumons ou de troubles neuro-développementaux. Lire la suite…

Très chères voitures…

Selon un nouveau rapport de chercheurs des universités d’Oxford et de Bath en Grande-Bretagne, la pollution de l’air causée par les voitures et les camions fait grimper les factures de santé de près de 6 milliards de livres sterling chaque année au Royaume-Uni (environ 6,7 milliards d’euros). Lire la suite…

Déplacements quotidiens: le vélo bien meilleur pour la santé

S’ajoutant au consensus scientifique sur le fait que l’activité physique allonge l’espérance de vie, une grande étude datant de l’année dernière a suivi les déplacements au travail de plus de 250000 Anglais pendant 5 ans. Les résultats ont apporté quelques surprises: si il semble normal que les déplacements à vélo améliorent la santé, les bénéfices observés sont en fait extrêmement forts! Lire la suite…