Le rallye Dakar doit être la course la plus conne du monde

Le grand patron du Rallye Dakar, Toto Labigna, dit Sanfou Dlamordézot nous livre ses sentiments sur l’édition 2009 du Dakar qui se dispute du 3 au 18 janvier. Sur les vastes territoires argentin et chilien, c’est une large boucle de 9 000 km, avec environ 6 000 kilomètres de spéciales, que les concurrents auront à dévaster pour rejoindre, Buenos Aires, lieu de départ et d’arrivée de la course.

L’interview du rallye Dakar qu’on vous a caché
Écrit par Claire Aymes

Pouvez-vous tirer un bilan des inscriptions du Dakar 2009 ?

« Le bilan est excellent. C’est un vrai succès » C’est la version officielle !
Mais je vous ferai quelques confidences : on a eu chaud !
Ma tête a failli tomber, mon pote !
Nous avons péniblement rassemblé 500 dossiers de candidature. L’engouement pour l’édition 2009 a pâti des fiascos des Dakar Séries, plus foireux les uns que les autres…
Il a fallu acheter des gens, faire des rabais, promettre des primes sur les spéciales.
Cela prouve tout simplement que le Dakar est unique, c’est plus que jamais une très grande aventure humaine Coco, la dernière grande aventure humaine, inimitable de bêtise.
Le Dakar continuera à faire rêver, nous y travaillons jours et nuits.
Je voudrais sincèrement remercier l’ensemble des concurrents inscrits sur le Dakar 2009, dans un contexte difficile, ils nous ont témoigné de beaucoup de confiance. Encore merci!
Il faut quand même se rappeler qu’on a été rincé de 40 millions d’euro. On revient de loin.»

Justement, pouvez-vous nous parler un peu plus du Dakar 2009 ?

« Ce sera une très grande édition de larmes et de sang !
Croyez moi, nous avons rarement été aussi interpellé par ce que nous avons vu lors des reconnaissances, quelle découverte !
Des paysages à couper le souffle, une diversité incroyable !
Nous allons pouvoir dévaster et ruiner le désert fleuri de l’Acatama !
Les autorités, sous la pression des associations, se sont crus malins de nous refuser l’assurance d’un rallye 2010. On va se gêner !
De nombreuses fois, nous nous sommes tout simplement arrêtés pour admirer ce qu’il y avait autour de nous et qui ne sera plus jamais pareil après notre passage attilesque.
C’est indescriptible, c’est la nature à l’état pur, tout ce que nous n’avons plus en Europe. Pourquoi laisser cette pureté à d’autres ? »

Concrètement, le parcours ressemblera à quoi ?

« C’est un tracé ambitieux, je vous rappelle que nous ferons 6000 km de spéciales ! Le parcours sera très varié, il y aura du rapide, du très rapide, (on se fiche bien ici de la prévention routière), du pilotage, du sable, des dunes, d’une journée à l’autre il faudra savoir s’adapter à des conditions de course différentes.
Il ne faut pas oublier que nous avons des prototypes à tester dans les conditions les plus réalistes possible.
Ces pauvres péones n’imaginent même pas la manne qui leur passe sous le nez.Le tracé sera exigeant, éprouvant pour les gueux qui se trouveront sur notre passage…
Il faudra être un gamin extrêmement bien préparé physiquement pour échapper à notre sinistre caravane. »

Les concurrents doivent donc s’attendre à un tracé difficile ?

« Ben oui. Nous organisons le Dakar escadron de la Mort, pas une ballade de midinette, le Dakar doit être la course la plus conne du monde. »

D’un point de vue pratique, y aura t-il des bivouacs ?

« Bien sur ! Et tous les jours ! A nous la jeunesse innocente, à eux les détritus, nous allons porter la civilisation chez les sauvages !
Là aussi, les concurrents vont être très surpris, nous avons sélectionnés des emplacements extraordinaires, par exemple au bord des océans Atlantique et Pacifique, strings garantis !

Ou encore au milieu de la Pampa, nous proposerons des bivouacs somptueux de beauté pour une sauvage décadence !
Dans des endroits où nous pourrons profiter pleinement de la nature qui nous entoure! L’esprit “Bivouac” avec la restauration, les briefings, les concurrents tous ensembles pour partager leurs émotions…
C’est essentiel, c’est l’esprit même de notre Rallye Dakar indécent »

Les concurrents ne seront donc pas logés à l’hôtel ?

« Non ! Comme c’était déjà le cas en Afrique, c’est un choix personnel, pour ceux qui veulent dormir à l’hôtel, ils pourront faire quelques kilomètres et trouver leur bonheur en faisant don, qui de germes pathogènes, qui de petits bâtards, le rallye Dakar reste porteur d’Humanitaire canular … »

Le Dakar est-il populaire en Amérique du Sud ?

« Pour nos amis argentins et chiliens, accueillir le Dakar, c’est comme organiser une coupe du Monde de football, Bordel de campagne compris !.
Quand les concurrents seront accueillis par 500 000 spectateurs à Cordoba, les mots “chaleur humaine” prendront tout leurs sens pour les jeunes autochtones!
L’engouement que génère le Dakar en Argentine et au Chili est immense puisqu’ils ignorent de quoi nous sommes capables et les participants seront accueillis comme des héros.
On le leur a promis »

Des changements réglementaires ?

« Les règlements techniques auto, moto et camion seront identiques à ceux du Dakar 2008. »

Un point sur les médias ?

« Le Dakar sera diffusé dans plus de 180 pays ! C’est 70 chaines de télévision qui vont diffuser événement !
Les amateurs seront mis en avant, nous voulons aussi profiter de ce nouveau Dakar pour rappeler quelques valeurs essentielles :
c’est avant tout une course faite pour les amateurs, leur mort coûte moins cher pour les assurances,
avec la présence de quelques équipes professionnelles qui veulent tester gratuitement leur matériel en situation réelle, sans rien payer.

C’est là toute la magie du Dakar, arriver à enfumer les gouvernements étrangers sur des actions que personne ne pourrait se permettre chez nous Européens.
La catégorie T2 (véhicule proche de la série) sera aussi très soutenue, un exemple très simple : nous allons identifier les véhicules T2 avec des fonds de plaques numéros de couleurs très vives, ainsi les médias et les téléspectateurs pourront identifier en un instant la catégorie du véhicule. »
Nous avons un pourcentage sur les ventes, il n’y a pas de petits profits.
Là, c’est le gogo d’Europe qui raque.

Un mot sur le plateau du prochain Dakar ?

« Toutes les catégories seront extrêmement disputées à l’image du Rallye d’Europe Centrale, un retentissant fiasco qui a dégoûté les concurrents embourbés !
Pensez, ils nous ont cantonné sur d’anciennes bases militaires. Pas un gamin à l’horizon, la zone!
On devrait assister à une course fabuleuse chez les indépendants ! Ils en veulent, c’est bon pour le porte monnaie.
Ces pauvres Gache, Delecour, Lavieille, Muller, Monteiro, Gordon, Henrard, Kahle, Patissier, Errandonea, Vigouroux, …
J’en oublie évidemment, il y a tellement de blaireaux…
Et en T2 quelle bagarre ! Les écarts seront souvent infimes, on s’arrangera pour !

Côté moto, là encore le nombre d’outsiders est impressionnant, ils croient qu’ils vont devenir célèbres !

Et les camions, comme tous les ans, ils vont encore nous offrir une superbe course bien sanglante surtout nos très prolifiques camions d’assistance !

Quel est votre calendrier pour les prochains mois ?

« Une troisième phase de reconnaissance en juillet, septembre et octobre. Puis la préparation de la première partie des vérifications au Havre où nous ferons venir des véhicules non homologués par les routes de France et de Navarre, au nez et à la barbe des préfets et sans aucun égard pour l’automobiliste lambda, un programme bien chargé !
D’ailleurs je signe personnellement les laissez-passer, par les pouvoirs que je me suis conféré et que personne ne pourra jamais contester vu nos relations hauts placées !
Fallait pas le dire ? heu…eu..eu.. désolé !.. »
D’après l’interview réalisé par Olivier Durin pour Europe1

Claire Aymes porte parole du Cavad
Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar
Assassiner des enfants n’est pas un sport !
To assassinate children is not a sport !
http://www.stop-rallyedakar.com

AutoMinus

A propos de AutoMinus

Rédacteur de Carfree France, spécialiste des questions psychologiques de l'automobile, en particulier concernant le 4x4, les courses de formule bourrin, le paris-dakar, les courses de quad, la moto et toutes les conneries motorisées qui polluent la vie

2 commentaires sur “Le rallye Dakar doit être la course la plus conne du monde

  1. manu25

    Pourquoi « doit » ? C’est : « est la course la plus conne du monde… »
    Bonsoir.

  2. AntecAntec

    A mon avis le jeu de mot c’est « Le rallye Dakar doit être la course la plus connUe du monde »… pas mal !

    Mais dit donc, n’y aurai t’il pas eu un mort il y a quelques jours dans ce super dakar tout naz ?!

Les commentaires sont clos.