Drôles de machines cyclables

Depuis 1997, une association du Guatemala (Amérique centrale) recycle des vieux vélos et des pièces usagées de bicyclette pour construire des machines cyclables permettant d’améliorer le quotidien des gens.

A San Andrés Itzapa au Guatemala, Maya Pedal est une association qui crée de drôles de machines cyclables appelées « Bicimáquinas ».

Ces machines cyclables peuvent être des mélangeurs divers et variés, des machines à laver, des machines de battage agricole ou des machines pour dégrainer le maïs.

Ils fabriquent aussi des pompes à eau cyclables qui sont capables d’extraire 30 litres d’eau par minute depuis des puits profonds de 30 mètres (les pompes électroniques atteignent à peine 12 mètres).

L’intérêt de ces machines cyclables, outre le faible coût et l’autonomie locale, c’est l’absence de carburant et d’électricité et donc le faible impact sur l’environnement. C’est en outre une contribution originale au développement d’une économie post-pétrole.

L’idée de ces engins ingénieux a émergé du désir d’aider les familles d’agriculteurs de la communauté de San Andrés. Il s’agissait d’une réponse à la pénurie d’électricité et de carburant dans le village.

Carlos et César, les créateurs de Maya Pedal, ont atteint un résultat extraordinaire: un projet digne qui ne pollue pas et est extrêmement fascinant dans sa participation de volontaires du monde entier qui construisent une véritable révolution cyclable.

Assurez-vous d’activer les sous-titres en Français (icône située en bas de la vidéo).

http://www.mayapedal.org/

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

3 commentaires sur “Drôles de machines cyclables

  1. epicurien

    Combien de temps faut il pédaler pour produire les 1500 KWh que j’ai utilisés cette année ?
    Environ 6000 heures pour un cycliste développant 250 W soit 16 h par jour.
    Comme quoi il ne suffit pas pour nous français de jeter la voiture même si c’est un bon début.

Les commentaires sont clos.