L’oiseau d’Amérique

Au vingt-cinquième siècle, l’humanité s’éteint doucement, abreuvée de tranquillisants et de drogues prescrits en masse par les robots qu’elle a elle-même programmés à cette fin. Le monde repose désormais sur les épaules de Robert Spofforth, l’androïde le plus perfectionné jamais conçu, qui possède des facultés inouïes… sauf, à son grand regret, celle de se suicider. Mais l’humanité moribonde se fend d’un dernier sursaut. Paul Bentley, petit fonctionnaire sans importance, découvre dans les vestiges d’une bibliothèque l’émerveillement de la lecture, depuis longtemps bannie, dont il partagera les joies avec Mary Lou, la jolie rebelle qui refuse ce monde mécanisé. Un robot capable de souffrir, un couple qui redécouvre l’amour à travers les mots, est-ce là que réside l’ultime espoir de l’homme? Professeur de littérature à l’université de l’Ohio, Walter Tevis (1928-1984) publie « L’homme tombé du ciel« , son premier roman, en 1963. Après un long silence, il revient à l’écriture en 1980 avec « L’oiseau d’Amérique« , comparé à sa publication au « Meilleur des Mondes » d’Aldous Huxley et à « Fahrenheit 451 » de Ray Bradbury. Lire la suite…

#UberCestOver

C’est l’histoire d’une start-up de la nouvelle technologie, Uber, censée révolutionner la mobilité et « faire le bien » et qui se retrouve aujourd’hui montrée du doigt en raison des multiples agressions sexuelles et autres viols qu’elle permet. Lire la suite…

Hyperloopé

Sans surprise, le fumeux projet Hyperloop du pseudo-gourou Elon Musk s’enfonce chaque jour un peu plus dans les limbes. Lancé en fanfare en 2012, les premiers projets opérationnels devaient être lancés début 2020. On est aujourd’hui loin du compte. Lire la suite…

Les Mange-bitume

Dans un futur indéterminé mais relativement proche, la civilisation est devenue « roulière », centrée sur la domination absolue de l’automobile. Les européens habitent tous dans des véhicules routiers aménagés qui circulent sans fin sur les circuits autoroutiers aménagés. Ce sont les mange-bitume. Lire la suite…

La technologie s’est accaparée nos rêves et nos fantasmes

Dans ce monologue, l’humoriste Blanche Gardin nous explique l’arnaque de la technologie. On nous met entre les mains des outils technologiques de plus en plus sophistiqués, de plus en plus complexes. En les utilisant, on peut avoir l’impression d’être nous aussi toujours plus sophistiqués et intelligents. Alors qu’en fait, non, pas du tout. On est juste en train de devenir des merdes en tant qu’humains… Lire la suite…

« Le Meilleur des Mondes »

Aldous Huxley, qui est encore un jeune écrivain, n’a pas fini de nous étonner. Sa virtuosité littéraire est admirable. Qu’un même auteur puisse écrire un roman comme Contrepoint où l’âme contemporaine est si lucidement analysée, une œuvre pleine d’humour léger, comme Deux ou trois Grâces, et un roman d’utopie, comme Le Meilleur des Mondes, voilà qui nous surprend et qui nous déconcerterait, si le talent d’Aldous Huxley ne s’accommodait à merveille de ces diverses transformations.  Lire la suite…

Des tests de véhicules autonomes en France dès 2019

Selon l’AFP, la France va autoriser les tests de véhicules autonomes sans conducteur sur l’ensemble de son territoire dès 2019, a annoncé lundi le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, assurant vouloir placer le pays en pointe sur ces technologies. Grandiose, désormais les feuilles de choux pour chiens écrasés pourront donc écrire sans abus de langage aucun que « lundi dernier une voiture a renversé un passant / une personne âgée / un cycliste / un enfant / un obstacle humain… » (biffer la mention inutile) et donc dédouaner le caisseux sédentaire et irresponsable de toute faute. Déjà qu’il était à peine sanctionné quand il tuait quelqu’un. Lire la suite…

Grève de la pensée

Le réchauffement climatique, c’est pas très fun. La finitude des matériaux, pas ultra poilant non plus. Et je ne vous parle pas de la rareté de l’énergie, dont on ne se dilate pas la rate avec facilité. Il faut donc faire preuve de compréhension vis-à-vis de Jean Savary qui, sur Cradisiac, théorise pour réveiller nos zygomatiques que la voiture est un véhicule d’avenir propre à supplanter le train. Lequel sent un peu le moisi, parce qu’il n’est pas rentable, saloperie! Lire la suite…

Quelles technologies pour une société durable ?

Un de mes anciens professeurs m’a récemment invité à CentraleSupélec pour donner une conférence dans le cadre de son cours sur le développement durable. Les enjeux globaux liés à l’énergie, le climat, l’économie, les ressources minérales, l’eau et l’agriculture étant déjà abordés par d’autres intervenants, j’ai choisi de m’attarder sur une thématique plus concrète pour un public de jeunes ingénieurs: la technologie. Lire la suite…