Pulau Ketam en Malaisie, l’île crabe sans voiture

12ième épisode d’une série consacrée aux îles sans voitures. Vous souhaitez passer des vacances réellement sans voitures? Vous voulez voir comment la vie sans voitures est possible? Visitez les îles sans voitures! Aujourd’hui: L’île de Ketam en Malaisie.

SAMSUNG

Voici une petite visite en photos de l’ile de Ketam (l’ile crabe en Malaisien) située non loin de la capitale de la Malaisie, Kuala Lumpur, et pourtant aux antipodes en termes de circulation (la Malaisie a 5 fois plus de tués sur la route par habitant que la France).

SAMSUNG

Cette Ile en forme de crabe est formée de mangrove, un écosystème particulier dont les plantes vivent dans la zone comprise entre marée haute et marée basse et qui se trouve donc sous l’eau la moitié du temps. Ces plantes fixent la vase et par conséquent le terrain ne se prête pas vraiment à la construction. L’ile est pourtant habitée depuis longtemps et ses habitants mettent leurs maisons sur pilotis pour échapper aux marées. Les maisons sont connectées entre elles par un dédale de ponts et de passerelles en bois.


SAMSUNG

Depuis 1920, plusieurs vagues de migrants venus de Chine sont venus se réfugier à Pulau Ketam et composent aujourd’hui 95% de la population. A l’heure actuelle, l’ile ne compte quasiment que des vélos comme moyens de transport. Il est impossible de rouler en voiture à cause de la configuration de l’ile mais il est techniquement possible de circuler à moto sur le réseau de passerelles. L’absence de moto n’est pas technique mais délibérée, quand la moto est apparue, les habitants ont choisi de la bannir. C’est une décision collective qui s’est faite sans intervention du gouvernement local.

 

SAMSUNG
Cette décision est plutôt particulière et courageuse sachant qu’en Asie du Sud Est le vélo est considéré comme le mauvais souvenir d’une époque de pauvreté et la moto comme le symbole indispensable d’une vie meilleure (et bien sur la voiture pour les plus riches). Comme dans d’autres pays de la région, les seuls cyclistes présents sur les routes de Malaisie sont les clochards, les enfants et les personnes trop vieilles pour conduire. Sur l’ile Crabe, tout le monde sait manier le guidon.

SAMSUNGEn Asie, n’importe quel vélo peut supporter le poids de deux adultes. Faites attention avant d’essayer la même chose sur un vélo Français (les roues se voilent).
 

Quelle que soit la raison à l’origine de leur décision (nuisances trop fortes? succession d’accidents dramatiques?) les habitants de Pulau Ketam sont maintenant attachés à ce choix car ce rare espace sans motos attire les touristes qui viennent se relaxer et manger des fruits de mer.

 

SAMSUNG   Téléphoner en conduisant tout en ayant des rues sures.
 

Espérons que ces rues sures, calmes, sans pollution et partagées par tous inspirent les touristes venus des terres pour qu’ils réclament la même chose chez eux…

SAMSUNGConduire ivre reste par contre très dangereux avec une possibilité de finir noyé sous la vase.

 

SAMSUNGA l’arrivée du bateau-navette les habitants récupèrent leurs vélos garés sur le ponton.

 

SAMSUNGVéhicules garés devant les maisons.

 

 

SAMSUNGRetour au village depuis le bateau-navette.

 

Pour en savoir plus:   www.pulauketam.com

A propos de Hdkw

Contributeur de Carfree France

Un commentaire sur “Pulau Ketam en Malaisie, l’île crabe sans voiture

  1. paladurpaladur

    Ah! Vite, je vais prendre l’avion pour respirer en paix sur une île à l’autre bout du monde.

Les commentaires sont clos.