Idées reçues sur le vélo

Il est temps de crever les pneus des idées reçues sur le vélo et sur les infrastructures cyclables. The Cycling Embassy of Great Britain (L’ambassade du vélo de Grande-Bretagne) a créé un site spécifique pour y regrouper tous les faits et arguments à propos du vélo en tant que moyen de transport.

Il existe déjà beaucoup de blogs, d’articles et de vidéos formidables qui expliquent ces concepts, mais il peut être difficile de s’y retrouver et de tenir des liens à jour.

Le site cyclingfallacies.com a été réalisé grâce au travail de bénévoles et au soutien de The Cycling Embassy of Great Britain. The Cycling Embassy of Great Britain a été fondée par des personnes souhaitant que le vélo soit un mode de transport sûr, simple et quotidien, ouvert à tous. Vous pouvez découvrir la mission de l’Ambassade ici.

Il s’agit donc d’un site quasi-officiel et presque non-européen (Brexit oblige…), mais il est traduit en français en plus!

Parmi les idées reçues habituelles sur le vélo, on s’est intéressé à quelques cas emblématiques:

« Les vélos ne respectent pas le code de la route (ils brûlent les feux rouges, etc.) »
Extrait de la réponse: Certaines études tendent également à montrer que franchir un feu rouge à vélo peut être l’option la plus sûre si la route est mal conçue, ce qui revient généralement à dire qu’elle a été conçue pour les véhicules à moteur.

« Les gens devraient porter des équipements réfléchissants pour être en sécurité à vélo »
Extrait de la réponse: Le bon sens voudrait que des équipements fluo et réfléchissants rendent les personnes circulant à vélo plus visibles, et donc plus en sécurité. Mais ce n’est pas ce que concluent les études menées. Elles suggèrent que les vêtements à haute visibilité n’ont pas ou peu d’effet sur la sécurité des personnes circulant à vélo, ni sur le comportement de conducteurs. Pire, dans certaines circonstances, les équipements réfléchissants et fluo réduisent la visibilité : dans certains cas, les vêtements à haute visibilité ont été cités comme un facteur aggravant dans des accidents mortels.

« Si les cyclistes portaient des casques, ils seraient en sécurité. »
Extrait de la réponse: Il a été prouvé que porter un casque ne changeait pratiquement rien à la sécurité globale des cyclistes. L’incidence des blessures à la tête (ou des blessures en général) n’est pas plus faible dans les pays où les cyclistes sont obligés de porter un casque, ou lorsque le port du casque est très répandu, par rapport aux pays où le casque n’est pas obligatoire.

Bref, on le voit, voici un site qui remet les choses à leur place!

http://cyclingfallacies.com/fr/

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

3 commentaires sur “Idées reçues sur le vélo

  1. emmp

    Un texte remarquable, à la fois clair et complet, qui servira à tous ceux et celles qui prêchent pour convertir leurs semblables. Il explique que le vélo est facile, pas cher, qu’il n’y a pas besoin de gros matériel, bref que c’est à la portée de tous.

    Le défaut que je lui trouve, tout de même, c’est qu’il revient très souvent sur l’argument de l’aménagement et de la voirie : « s’il y avait plus de voies cyclables, on ferait plus de ci, on risquerait moins de ça »… C’est certainement vrai, mais l’argument peut être repris facilement par M. et Mme J’ose-pas.

    Pour le lire en français, il suffit de cliquer sur le lien à la fin du texte de Vélove, ça marche très bien.

  2. Vincent

    En même temps, la réticence de M/Mme j’ose pas est parfaitement compréhensible.

    J’ai connu des Hollandais qui n’étaient déjà pas rassurés de conduire une voiture en France; il était donc hors de question de le faire à vélo vu la pauvreté des infrastructures ici (en dehors des Pays-Bas, en fait).

    L’œuf et la poule.

Les commentaires sont clos.