Déclin et survie des grandes villes américaines

The Death and Life of Great American Cities (Déclin et survie des grandes villes américaines) est un livre écrit en 1961 par l’écrivaine et activiste Jane Jacobs. Il s’agit d’une critique de la politique d’urbanisme des années 1950, qu’elle tient pour responsable du déclin de nombreux quartiers urbains aux États-Unis. Ce livre est l’œuvre la plus connue et la plus influente de Jane Jacobs. Lire la suite…

« Un accident du quotidien »

Les faits se sont déroulés en mai 2022 sur une petite route départementale, au niveau d’une commune que nous allons appeler Trifouillis-les-Oies. Un cycliste retraité a été percuté par un automobiliste lui aussi retraité qui circulait dans le même sens et a perdu la vie sur le coup. Quasiment un an après, le conducteur en cause, a été jugé au tribunal correctionnel. Voici un article de presse réel relatant cette triste histoire – nous avons seulement changé les éléments de date et de localisation –  et nos commentaires sont ajoutés en italique. Lire la suite…

Assises « Vers des Villes sans Voitures »

En octobre 1997, environ 65 militants provenant de 21 pays différents se sont retrouvés durant une semaine à Lyon en France pour organiser les « Assises Vers des Villes sans Voitures. » Cette conférence a donné naissance, suite à la publication du rapport « Pour une ville sans voitures » commandé par la Commission européenne en 1991, au mouvement européen d’opposition à la voiture, avec en particulier la création du magazine Carbusters. Le compte-rendu détaillé de cette semaine de conférence sur les villes sans voitures, écrit par Randy Ghent, a d’ailleurs été publié dans le premier numéro de Carbusters et se trouve reproduit ci-dessous. Lire la suite…

Carbusters

Carbusters ou « Car Busters » était un magazine trimestriel lancé lors des Assises “Vers des Villes sans Voitures” qui se sont déroulées à Lyon en octobre 1997. Publié en partenariat avec European Youth for Action et le World Carfree Network, le magazine a connu 42 numéros entre 1998 et 2010 avec un tirage moyen d’environ 3500 exemplaires. Lire la suite…

La fin des privilèges

Lorsque l’on est dépendant de la voiture et que le seul modèle de ville que l’on connaît est le modèle automobile occidental où l’automobile est la reine et les autres modes de déplacement reçoivent les miettes, il est facile de se convaincre que toute miette supplémentaire pour les autres est une ingérence de la mairie ou de l’État dans sa liberté de choix. Lire la suite…

Roadshow par Hubert Blanz

Le travail du photographe et artiste visuel antrichien Hubert Blanz est principalement axé sur l’architecture et les espaces urbains, mais aussi sur l’infrastructure urbaine, les modèles spatiaux et les réseaux géographiques et virtuels. Les métropoles, leur expansion rapide et constante, les défis qu’elles posent, leurs visions et leur impact sur notre vie en commun constituent un thème central de ses travaux. Lire la suite…

L’homme à coque

La voiture est la carapace de l’automobiliste. Il fait corps avec elle. Se sentant profondément protégé par sa coque, qui n’est autre qu’une extension de lui-même dès qu’il se déplace, souvent dès le premier kilomètre, il est incapable d’apprécier sa vitesse. Il peut même oublier qu’il se déplace. Lire la suite…

Le gouvernement le plus con du monde

Il y a de moins en moins de pétrole, le carburant est de plus en plus cher à la pompe et le climat n’en finit pas de se réchauffer du fait des émissions de gaz à effet de serre provenant en grande partie du carburant. Le gouvernement français a donc trouvé la solution: une prime de 100 euros aux 10 millions de travailleurs les plus modestes pour acheter de l’essence… Pendant ce temps, le gouvernement allemand met en place un forfait de 49 euros mensuels qui donne accès à tous les transports publics en Allemagne. Cherchez l’erreur… Lire la suite…

Railflop

Railcoop, c’était le rêve d’une renaissance du train en jouant sur la nostalgie des lignes fermées et « lâchement abandonnées » par la SNCF – l’Etat – les Syndicats – la CGT (rayez les mentions inutiles)… Aujourd’hui, avec le n-ième report du projet de ligne de trains passagers entre Bordeaux et Lyon, l’abandon de son projet de fret ferroviaire largement déficitaire et son changement de dirigeants, on semble plutôt se diriger vers un flop final pour l’entreprise Railcoop. Lire la suite…