Clément Wittmann, le candidat à la présidentielle à vélo

On pourrait presque dire que Clément Wittmann est un vieux routard de la politique. Routard au sens de pratiquant assidu du vélo et non pas au sens de cumulard comme la plupart des hommes politiques actuels. Et pourtant, Clément Wittmann est aussi une sorte de cumulard à sa manière car il tente d’obtenir une nouvelle fois, après les élections présidentielles de 2012, les 500 signatures nécessaires pour tenter de se présenter une seconde fois aux élections présidentielles de 2017! Lire la suite…

Les 10 mesures pour des territoires efficaces (+ un bonus)

Tu veux devenir président(e) de la République, mais tu n’as pas d’idées ?

« Si c’était un problème, ça se saurait ! ». Oui, bon. Mettons que nos concitoyens soient d’un coup devenus très exigeants sur le programme… Mettons que d’un coup, la pollution, le respect des engagements de la France à la COP21, leur santé, leurs finances, la qualité de leur cadre bâti, soient devenus prépondérants à leurs yeux. Mettons que tout le monde se mette à voter, même les blasés. Que faire? Lire la suite…

Le choc des cultures

Aux Pays-Bas où il y a plus de bicyclettes que d’habitants (18 millions de vélos pour une population de 16 millions d’âmes), ce qui en France n’est encore considéré que comme un sport ou un loisir du dimanche est un moyen de transport très courant, plébiscité et employé au quotidien par un pourcentage significatif de Néerlandais… y compris par le premier ministre lui-même, Mark Rutte. Lire la suite…

Les lecteurs du Figaro sont des Bolchéviques

Il ne vous aura peut-être pas échappé que les trains de nuit en France sont en train de disparaître. Le secrétaire d’Etat aux transports, Alain Vidalies, a en effet annoncé, vendredi 19 février, que l’Etat allait se désengager de six des huit lignes de nuit « Intercités » exploitées par la SNCF dès le 1er juillet. Seules Paris-Briançon et Paris-Rodez-Latour-de-Carol seront encore financées (pour l’instant). Lire la suite…

Les embarras de Paris

Vient de paraître mon ouvrage intitulé « Les embarras de Paris, ou l’illusion techniciste de la politique parisienne des déplacements », aux éditions de l’Harmattan. Comme il y est beaucoup question de vélo, je me suis dit que ça pourrait intéresser les lecteurs de Carfree. Lire la suite…

L’urbanisme totalitaire de Le Corbusier

Le Corbusier était un fasciste, voilà une nouvelle qui secoue le Landerneau de l’urbanisme et de l’architecture. En fait, c’est assez bien connu depuis quelques années, mais une expo actuelle au Centre Pompidou fait comme si les « idées politiques » de Le Corbusier n’avaient rien à voir avec son « génie » architectural et urbanistique. Lire la suite…