La dictature cycliste

Ce qu’il y a de bien avec les anti-vélo, c’est qu’ils sombrent assez facilement dans la caricature. En général, quand on leur parle de faits comme la mortalité liée à la pollution de l’air où à l’insécurité routière, leur leitmotiv tourne autour du mantra: « Oui, mais les cyclistes brûlent les feux rouges« … Lire la suite…

Réinvestissons le périphérique parisien

Le périphérique parisien constitue sans doute le symbole de la ville-automobile des années 1970. Ce rêve pompidolien du 20ème siècle est devenu un cauchemar anachronique au 21ème siècle, une coupure urbaine faite de bruit, de pollution, d’émissions de CO2, d’accidents et de détours pour les piétons et les vélos. Un autre périphérique est possible qui soit réellement périféérique. Lire la suite…

Palmarès du vélotaf

Au détour d’une publication de l’INSEE consacrée au vélotaf (fait d’aller au travail à vélo), on découvre le classement des communes de 100.000 habitants ou plus en la matière. A vrai dire, il faut bien chercher l’information, car elle fait partie de ce que l’INSEE appelle les « données complémentaires » et qui prennent la forme d’un simple tableur, dans lequel il faut naviguer jusqu’à l’onglet présentant ce qui constitue de fait le palmarès français du vélotaf. Lire la suite…

Quand l’automobile pollue aussi les sols

Depuis 2014, Natureparif co-encadre et co-finance une thèse CIFRE portant sur l’évaluation de la qualité écologique des sols en Île-de-France, avec l’Institut d’écologie et des sciences de l’Environnement de Paris, dirigé par le professeur Luc Abbadie. Ce travail mené par Ludovic Foti a conduit à un plan d’échantillonnage unique de 180 prélèvements de sols urbains et ruraux dans les pelouses et les bois de la région parisienne. Lire la suite…

Paris entièrement sans voiture en 2017

Après le succès de la « Journée sans ma voiture » 2015 et 2016, la Ville de Paris renouvelle l’événement cette année, en élargissant le périmètre à tout Paris. Cette «Journée sans ma voiture» qui aura lieu le dimanche 1er octobre 2017 de 11h à 18h manifeste avec force une des priorités de la Ville: rendre l’espace public moins pollué, plus agréable et plus apaisé. Le 1er octobre, en favorisant les mobilités douces et en réinventant notre façon de vivre la ville le temps d’une journée, la place de la circulation automobile sera significativement réduite. Lire la suite…

Le vélo sous la pluie

« Je ne fais pas de vélo parce qu’il pleut trop souvent et que je ne veux pas être mouillé. » Qui n’a pas déjà entendu cette phrase de la part d’automobilistes? Les cyclistes quotidiens savent pourtant qu’il est relativement rare d’être mouillé à vélo. Plusieurs sources montrent qu’en moyenne un trajet à vélo sur 10 seulement est concerné par la pluie. Lire la suite…

2754 automobilistes

Ce qu’il y a de bien avec le micro-lobby « 40 millions d’automobilistes », c’est qu’ils n’ont vraiment pas peur du ridicule. Comme nous l’avons vu récemment, ils affirmaient déjà en 2014 que « la qualité de l’air n’a jamais été aussi bonne qu’aujourd’hui ». Aujourd’hui, ils racontent sur Twitter que la piétonnisation des voies sur berge à Paris est responsable de la dégradation de la pollution. Lire la suite…