Google fait du vélo

Tout le monde connait à présent Google Street View et la célèbre voiture auquel est fixé un appareil photo capable de prendre des vues à 360° des grandes villes comme Paris. Désormais, Google se met au vélo!

Afin d’étendre leur zone d’accès, Google a décidé d’utiliser le vélo. En effet, celui-ci peut emprunter les routes interdites aux voitures, comme les rues piétonnes par exemple.

Un exemple de plus qui montre que le vélo n’est pas destiné uniquement au transport de personne mais peut aussi permettre le déplacement de matériel, d’une centaine de kg dans le cas du vélo Google.

Halau

A propos de Halau

Contributeur de Carfree France

3 commentaires sur “Google fait du vélo

  1. MinouMinou

    « Afin d’étendre leur zone d’accès, Google a décidé d’utiliser le vélo. En effet, celui-ci peut emprunter les routes interdites aux voitures, comme les rues piétonnes par exemple. »

    Ce n’est donc apparemment pas par souci écolo que Googletruc s’est mis au vélo…

  2. Gari

    @Minou:

    Et alors ?
    C’est une preuve de la supériorité du vélo 😉
    Ca convaincra donc même les gens qui n’ont pas la fibre écolo !

  3. Le cycliste intraitableVélops

    Ce n’est pas non plus par souci « écolo » que beaucoup de gens comme moi se sont mis durablement au vélo, mais par pragmatisme. Le vélo, et Google l’a compris, c’est rapide en ville, et ça passe (presque) partout, en particulier là où les engins à moteur sont interdits.

    C’est également par le pragmatisme qu’il faut aborder la question du tout-automobile. Ce n’est qu’ainsi que des politiques de réduction de la bagnole sont envisageables et acceptables.

Les commentaires sont clos.