Le voyage d’Ulysse

La preuve en image de tout ce qui peut être transporté à vélo! Cette année, l’Armory Show, une exposition d’art qui s’est tenue en Mars à New York, présentait une bicyclette. Un lave-vaisselle, un sèche-linge, une chaise, un seau, des couvertures roulées et quelques autres articles ménagers ont été empilés sur un vieux vélo Peugeot dans un « assemblage vertical », comme la critique d’art du New York Times Roberta Smith l’a décrit. La sculpture, intitulée « Ulysse Way » (« Le voyage d’Ulysse ») a été créée par Damián Ortega, artiste mexicain qui a été nominé pour le Prix du Musée Guggenheim en 2006.

C’est assez réjouissant de savoir que l’on peut faire de l’art contemporain exposé à New-York avec « un vieux vélo Peugeot »…

Ce travail n’est pas sans rappeler les photos surréalistes d’Alain Delorme dont nous avions parlé en octobre dernier.

Source: http://carbusters.org/

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

6 commentaires sur “Le voyage d’Ulysse

  1. LEGEOGRAPHE

    (citation)
    C’est assez réjouissant de savoir que l’on peut faire de l’art contemporain exposé à New-York avec « un vieux vélo Peugeot »…
    😉

    En revanche, le vélo n’a pas encore sa place dans les vieux musées. On devrait plutôt dire que faire du vélo est déjà en soi une forme d’art contemporain, à contre-courant des oxydes d’azote (gros courant d’air puant). 😉

    Merci pour la photo.

  2. jean claude

    il y a un musé du vélo a Tournus qui a ouvert l’été 2010, en fait ils ont repris la collection d’un passionné qui était installé a Cormatin il me semble.

  3. Tassin

    A tous, je ne sais pas si vous avez noté la même chose dans vos villes respectives. Mais depuis le mois de Janvier chez moi 2 magasins (et pas des petits, un Bouti’Cycle et un Culture Vélo) ont ouvert en plus des 3 déjà existants (Velo’xygène, Mondo Vélo et un 3ème indépendant).
    Bon, ils sont installés dans des grandes zones industrielles dégueulasses inaccessibles en vélo mais est-ce que ce ne serait pas un signe des temps?

  4. jean claude

    non ce sont des réveurs qui croient que les francais vont se mettre au vélo, à Surennes un grand magasin de vélo a ouvert il n’a pas tenu un an. Ca viendra mais il faudrait une envolée brutale du baril pour faire prendre conscience que faire 5 km à vélo c’est pas la mort et que de toute façon c’est bon pour la santée.

  5. jean luc

    Et oui…, les choses changent… même à Marseille où quelques enseignes vélos ouvrent malgré les kakous qui paradent gourmettes au poing, autoradios à donf! Quand l’art et le prix du baril se rejoindront, nous aurons fait un grand pas ( tour de roue?)! Ne manquent plus à convaincre que trop d’élus à la traine…
    Dans le musée seventies du transport qu’est actuellement Marseille, cette expo nous apporterait une belle bouffée d’oxygène! Pour Marseille 2013, capitaaale de la cultuuure?…allez, stop! je galège(plaisante)!
    viva la bicci!

Les commentaires sont clos.