Rebellion Of One

Rebellion Of One est une campagne lancée par Extinction Rebellion dans différents pays en 2021 et en France en Juin dernier, où des individus perturbent le bon fonctionnement de la société et se mettent en position de vulnérabilité pour protester contre l’inaction climatique. Elles le font en leur nom, sans revendication d’appartenance à un groupe en particulier, et à partir de leurs propre expérience.

Extinction Rebellion est un mouvement international de désobéissance civile en lutte contre l’effondrement écologique et le dérèglement climatique.

En France, il y a déjà eu deux vagues d’actions, les 12 juin et 30 octobre dernier. Ces actions visent à provoquer un déclic chez les passant.es pour qu’ils et elles passent à l’action à leur tour.

Il s’agit d’actions où un individu seul s’assoit au milieu de la rue pour bloquer la circulation et faire part de son inquiétude face à l’inaction climatique et aux dangers causés par le réchauffement climatique. La personne qui réalise l’action bénéficie du support d’une équipe de soutien, qui est là pour calmer le jeu si nécessaire et participer à la désescalade en cas de problème.

Les premiers retours suite à la première vague du 12 juin ont montré, au niveau stratégique, que l’action permettait une perturbation matérielle de l’espace public, ainsi qu’une perturbation psychologique dans l’esprit des gens qui en sont témoins (directement ou indirectement via les réseaux sociaux).

Des attroupements et des conversations se forment et la question écologique envahit l’espace public, questionnant chacun.e sur son propre rôle dans la catastrophe en cours.

A un niveau plus interne et spirituel, elle peut offrir à ses participant.es un cheminement à travers ses propres émotions et engagements politiques, et permet de faire l’expérience directe de la façon dont notre vulnérabilité est en réalité une source de pouvoir.


Source: https://extinctionrebellion.fr/campagnes/rebellion-of-one/

Un commentaire sur “Rebellion Of One

  1. Jean HAAS

    Je ne perds pas une occasion d’expliquer à ceux qui s’inquiètent plus de l’immigration que de la montée des eaux, que les deux sont étroitement liées.

    La contamination radioactive des nappes phréatiques dans les régions dévastées par l’extraction de l’uranium pour NOS centrales nucléaires est aussi un exemple parlant : chaque fois que vous allumez la télé pour écouter les insanités de Zemmour, vous mettez une famille nigérienne sur le chemin de l’exil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.