Cyclotourisme hivernal

L’équinoxe est passé et l’heure redevient solaire : c’est l’automne déjà et l’hiver bientôt! Finies les longues randonnées sous le soleil brûlant et les baignades prolongées au fil d’une onde fraiche. Voici l’époque où l’on échange des souvenirs et des photographies dans l’arrière-salle d’un café, où le cinéma et ses images remplace le voyage, quoique l’atmosphère surchauffée d’une salle ne rappelle que de très loin la brise douce native des horizons agrestes ou sylvestres. Lire la suite…

La défense des routes

Sur cette petite plage normande où j’ai élu domicile pour un mois, j’ai vu, l’autre jour, une auto écrabouiller une poule. Ça ne compte pour rien, une poule, surtout quand elle n’est pas de luxe. Mais, à côté, il y avait un enfant de 4 ans, un gosse qui l’a échappé belle. Lire la suite…

Paris-Démence

La Course automobile Paris-Madrid via Bordeaux est une course qui n’a connu qu’une seule édition, en 1903. Commencée le dimanche 24 mai 1903 à 3 h 30 du matin à Versailles et initialement prévue pour s’étendre sur trois journées, les 24, 26 et 27 mai, elle est arrêtée par les autorités avant son terme, à Bordeaux, en raison du grand nombre d’accidents, coûtant notamment la vie au pilote Marcel Renault, frère de Louis Renault et co-fondateur du groupe industriel Renault. Lire la suite…

Autophobie

Un médecin, qui est en même temps un fervent de l’automobilisme, nous écrit pour protester contre les plaisanteries que nous décochons quelquefois contre les chauffeurs. Notre impartialité nous fait un devoir d’accueillir sa plainte. Lire la suite…

Quinze jours, avec sursis!…

Le rôle d’écrasé est assurément beaucoup plus douloureux et pénible que celui d’écraseur. Il n’en est pas moins vrai que le rôle d’écraseur n’est pas non plus un rôle très gai… Il y a des écraseurs qui sont sincèrement à plaindre, tout en étant moins à plaindre que leurs victimes. Il y a des écraseurs qui ont tout fait pour n’écraser personne, qui ont été prudents et sages…! Une circonstance imprévue, un hasard malheureux, une fatalité – et parfois l’imprudence d’un passant – font d’eux des écraseurs dolents et désolés. Lire la suite…

Les écraseurs

Nulle part on n’écrase comme à Paris. C’est que dans aucune grande agglomération la réglementation de la circulation n’est tombée dans une telle désuétude. Les autos civiles et militaires, à présent civiles plutôt que militaires, s’en donnent à cœur joie. Femmes, enfants, vieillards, bref tous ceux qui n’ont pas bon pied bon œil sont des victimes désignées dans les randonnées à toute allure dont nos principales voies et nos places publiques offrent le spectacle quotidien et accoutumé. Les chauffards s’en tirent à si bon compte. Il y a si peu de contraventions. Lire la suite…

Trafic stationnaire

Ruhender Verkehr (« Circulation suspendue » en français) est une sculpture issue d’une performance de Wolf Vostell à Cologne en 1969. Lire la suite…

L’art de se défendre à bicyclette

Comme nous avons pu le voir récemment lors d’un reportage de l’émission Envoyé Spécial sur France 2, la guerre est déclarée entre cyclistes et automobilistes ou autres scootards/motards. Les insultes fusent rapidement sur la voie publique et parfois les cyclistes sont violemment pris à partie par les motorisés qui n’hésitent pas à descendre de leur voiture ou de leur scooter (pour une fois!) quand il s’agit de taper sur le cycliste qui leur aura juste rappelé qu’ils sont en train d’enfreindre les règles ou d’avoir un comportement dangereux. Lire la suite…