Contre la bagnole

Suite à certains évènements contondants entre un camion et moi, et suite à un ras-le-bol ancien et croissant, j’ai décidé de militer franchement contre la bagnole et compagnie. J’ai tâté le terrain, en particulier chez les gens-qui-militent. On m’a dit que je m’attaquais à un gros morceau. D’autres, ça les fait rire. Pourtant, ça intéresse quand même certains, militants ou pas militants. J’aurais été très malheureux d’être le seul écœuré. Lire la suite…

Les degrés de la mobilité

Extrait de l’ouvrage « Energie et équité », d’Ivan Illich (1973)

Le roulement à billes a été inventé il y a un siècle. Grâce à lui le coefficient de frottement est devenu mille fois plus faible. En ajustant convenablement un roulement à billes entre deux meules néolithiques, un Indien peut moudre à présent autant de grain en une journée que ses ancêtres en une semaine. Le roulement à billes a aussi rendu possible l’invention de la bicyclette, c’est-à-dire l’utilisation de la roue, — la dernière, sans doute, des grandes inventions néolithiques —, au service de la mobilité obtenue par la force musculaire humaine. Lire la suite…

L’approche néerlandaise du vélo

Faire du vélo aux Pays-Bas n’a pas toujours été une évidence. Les Néerlandais ont été parmi les premiers à construire des autoroutes. A partir des années 1950, la voiture est devenue le mode de transport dominant et le nombre de voitures sur la route a été en constante augmentation depuis ce temps. Les quelques pistes cyclables construites à cette époque l’ont été non pas pour le confort des cyclistes mais pour les déplacer sur le côté et donner de la place aux voitures sur la route. Lire la suite…

Le Cauchemar climatisé

En 1940, la guerre oblige l’expatrié Henry Miller à regagner les États-Unis. Il part alors à la redécouverte de son pays, qu’il parcourt en un vaste périple. De sa déception est né Le cauchemar climatisé, publié en 1945. Faubourgs industriels, folies hollywoodiennes, Sud qui perd son charme, contaminé par l’esprit technocratique du Nord… Restent quelques phares, des artistes, comme le compositeur Edgar Varèse, dont Miller trace quelques portraits enthousiastes. Lire la suite…

Comment la France est devenue un pays cyclable

Pendant très longtemps, la France, comme la plupart des pays occidentaux, a connu une massification de l’automobile individuelle, avec tous les problèmes induits (pollution, accidents de la route, insécurité routière, détérioration de l’environnement, etc.). Au tournant des années 2018-2020, suite à la Grande augmentation du prix des carburants de 2018, la France a radicalement changé de perspectives pour se transformer en pays cyclable. Lire la suite…

Cyclotourisme hivernal

L’équinoxe est passé et l’heure redevient solaire : c’est l’automne déjà et l’hiver bientôt! Finies les longues randonnées sous le soleil brûlant et les baignades prolongées au fil d’une onde fraiche. Voici l’époque où l’on échange des souvenirs et des photographies dans l’arrière-salle d’un café, où le cinéma et ses images remplace le voyage, quoique l’atmosphère surchauffée d’une salle ne rappelle que de très loin la brise douce native des horizons agrestes ou sylvestres. Lire la suite…

La défense des routes

Sur cette petite plage normande où j’ai élu domicile pour un mois, j’ai vu, l’autre jour, une auto écrabouiller une poule. Ça ne compte pour rien, une poule, surtout quand elle n’est pas de luxe. Mais, à côté, il y avait un enfant de 4 ans, un gosse qui l’a échappé belle. Lire la suite…

Paris-Démence

La Course automobile Paris-Madrid via Bordeaux est une course qui n’a connu qu’une seule édition, en 1903. Commencée le dimanche 24 mai 1903 à 3 h 30 du matin à Versailles et initialement prévue pour s’étendre sur trois journées, les 24, 26 et 27 mai, elle est arrêtée par les autorités avant son terme, à Bordeaux, en raison du grand nombre d’accidents, coûtant notamment la vie au pilote Marcel Renault, frère de Louis Renault et co-fondateur du groupe industriel Renault. Lire la suite…

Autophobie

Un médecin, qui est en même temps un fervent de l’automobilisme, nous écrit pour protester contre les plaisanteries que nous décochons quelquefois contre les chauffeurs. Notre impartialité nous fait un devoir d’accueillir sa plainte. Lire la suite…