L’agressivité des automobilistes

Les cyclistes dénoncent l’agressivité des automobilistes

«AUTOMOBILISTES, calmez-vous!» C’est le message que les Vélorutionnaires ont décidé de faire passer aujourd’hui, à l’occasion de leur manifestation mensuelle. Ce petit groupe de cyclistes qui battent le pavé chaque premier samedi du mois reproche aux conducteurs de voiture d’être de plus en plus agressifs à l’encontre des vélos. «Comme si les automobilistes lésés de passer leur vie à 16,4 km/h (NDLR : vitesse moyenne observée à Paris) ressentaient le besoin de déverser leur agressivité vers ceux qui ont fait le bon choix pour eux, pour la ville et pour la planète», souligne le comité Vélorution.

Les manifestants prendront le départ cet après-midi à 14 heures de la place du Châtelet. Ils rejoindront le quartier des Halles pour discuter avec les automobilistes et les passants.

M.-A.G.
Le Parisien, samedi 05 mars 2005

Vélorution

Les Vélorutionnaires dénoncent le stationnement sauvage

Samedi 6 novembre 2004, à l’occasion de leur «balade revendicative» mensuelle, les Vélorutionnaires dénonceront l’utilisation abusive des maigres aménagements cyclables existants par les automobilistes. Ayant choisi le vélo pour que tout un chacun respire mieux, le collectif revendique davantage de bandes cyclables sécurisées et une répression accrue en matière de stationnement sauvage. Lire la suite…

Cortège sans moteur vers le Mondial de l’automobile

Samedi 2 octobre 14h Place du Châtelet
Action anti-bagnole (cyclique, rollers et piéton, ensemble contre la pollution !)
Manif à vélo samedi 2 octobre en direction du Mondial de l’automobile
Appel aux médias envahis par la publicité automobile Lire la suite…

Les vélos en rempart anti-auto

Les vélos en rempart anti-auto

Le Journal du Dimanche, 4 Juillet 2004

IL y a encore quelques mois, les cyclistes militants n’étaient que quelques dizaines à se retrouver une fois par mois sur le pavé parisien pour contester la place dévolue à la voiture dans la capitale. Hier après-midi, ils étaient plus d’une centaine, accompagnés d’une cinquantaine de militants antipub, à pied. Lire la suite…