Arbre et voiture

arbre-et-voiture

Une voiture endommagée et un arbre « coupable » abattu.

Encore un arbre abattu dans la ville de Tours. Une de ses branches est tombée et une voiture a été endommagée. Le délit a été constaté, la culpabilité de l’arbre a été immédiatement établie. La justice a été exemplaire et expéditive.
Sous les ordres de l’état major municipal, la milice jaune fluorescente de la ville a procédé en urgence à l’unique solution envisageable. L’arbre coupable a été abattu. Par cette procédure énergique, la « menace latente » liée à la présence d’arbres a été annihilée. « On ne lésine plus sur la « sécurité des voitures » dans la ville de Tours » ! Lire la suite…

Carnaval à Vélo le 6 juin 2009

carnavelo

À l’occasion de la fête du vélo, et comme chaque premier samedi de juin depuis maintenant trois ans, Vélorution organise une grande manifestation cycliste et festive contre les transports motorisés et polluants. Lire la suite…

Réquisition des places de stationnement!

blocage

Les vélorutionnaires lyonnais ayant décidé de réitérer l’expérience de mai 2008, ils iront de nouveau occuper des places de stationnement automobile en juin 2009.  La vélorution du 27 juin 2009, après un petit tour dans la ville, ira donc se rapproprier les places de parking. N’hésitez pas à leur proposer une rue ou une place et le samedi 27 juin, à apporter de quoi changer le visage de la rue.

Sur la photo, la Vélorution s’arrête sur la petite place de la Croix-Rousse à Lyon, un endroit où aucun enfant ne vient jamais jouer. Et pour cause : la totalité de l’espace est dévolu à la voiture ! Dans un quartier qui mériterait d’être piéton, on se demande comment c’est encore possible. Pourquoi continuer à faciliter le trafic et le stationnement automobile alors que la pollution est un problème majeur de santé public ?

Source: http://velorutionlyon.free.fr

À bicyclette

urbanisme-a-bicyclette

Qui a déjà pratiqué le vélo en ville s’est rendu compte à quel point la rue appartient en priorité à l’automobile. Le cycliste doit, en permanence, faire attention : à la porte que le conducteur qui vient de se garer le long du trottoir ouvre précipitamment, aux coursiers à vélomoteur ou scooter qui foncent vaille que vaille en zigzaguant, aux bus et camions qui le doublent, le privant de vue et le bloquant près du caniveau, aux piétons qui traversent à leur guise sans prévenir, aux nombreuses voitures qui roulent à grande vitesse sans toujours indiquer lorsqu’elles tournent ou déboîtent d’une file, aux cyclistes indélicats qui stoppent brutalement pour attraper leur portable et répondre à la sonnerie sans se soucier des autres usagers de la chaussée. Bref, ce n’est pas de tout repos… Lire la suite…

La Mairie de Paris expulse un atelier vélo associatif!

Mardi 5 mai au Matin, la Préfecture de Police de Paris a procédé à l’expulsion des occupant-e-s du CandyBox ainsi que des différents collectifs qui occupaient ce lieu expérimental, situé rue de Candie (Paris XIe). Depuis trois semaines, l’association Vélorution y avait déménagé son atelier vélo coopératif. Pendant trois dimanche après-midi, celles et ceux qui souhaitent apprendre gratuitement à réparer leur bicyclette ont pu bénéficier d’un lieu adapté et ouvert. Lire la suite…

Vélorution auto-critique

Alors que les automobiles squattent déjà les trois quarts de l’espace public, à Strasbourg, un quart d’entre elles se garent sur un trottoir, une piste cyclable, un passage piéton ou un bout de gazon ! Souvent dangereux, toujours gênant, le stationnement sauvage encourage l’usage de la voiture. Surtout, il grignote le peu d’espace qui reste aux habitants, dans une ville déjà invivable du fait des nuisances bagnolesques légales. Qu’en disent nos élus ? Ils s’auto-censurent, rendant vains leurs discours sur les transports alternatifs.

Alors, samedi 14 mars à 14 heures 30, Strasbourg (place de la gare), haro sur les autos garées crado !

Source: http://crep.strasbourg.free.fr/

La vélorution de mars contre-attaque !

Alors que les automobiles ont presque réussi à domestiquer l’espèce humaine, les dernier-e-s martien-ne-s vivant-e-s viendront apporter leur soutien à la résistance et témoigner de la catastrophe que leur planète a subie. Après la prise de pouvoir par les technologies énergivores, les ressources naturelles se sont progressivement épuisées et la vie sur Mars a disparu. Seul-e-s celles et ceux qui avaient refusé la dictature automobiliste et avaient quitté la planète sur leurs vélos intergalactiques ont survécu. Ce sont ces résistant-e-s exceptionnel-le-s qui rendront visite aux terrien-ne-s de Paris le samedi 7 mars. Lire la suite…

Arrêtons d’arroser l’industrie automobile d’argent public

aidons-le-secteur-automobile
Dessin de Willem dans Charlie Hebdo de février 2008

Prime à la casse, aide au développement de la voiture électrique (400 millions), prêt d’un milliard d’euros aux filiales financières des constructeurs Renault et PSA, fond de soutien à la sous-traitance (300 millions), plan d’aide français au secteur automobile (six milliards d’euros de prêts). Chaque semaine apporte son lot de cadeau d’argent public à un secteur industriel qui n’ose pas encore se voir comme sans avenir (raréfaction du pétrole, mutation impossible et dangereuse vers l’électrique, crise écologique, etc.) Lire la suite…

Je me gare comme une merde et je vous emmerde

A Strasbourg, au moins une voiture stationnée sur cinq l’est sur un emplacement interdit ! Trottoirs, pistes cyclables, passages piéton ou plates-bandes sont autant de parkings sauvages. Souvent dangereux, le stationnement illégal est aussi un encouragement à utiliser la voiture à gogo. En attendant la prochaine vélorution sur ce thème, le 14 mars, la CREP vous invite à enrichir sa collection de photos de caisses garées en vrac. Lire la suite…

Pour des vélos-taxis sans pub

mcdo

Depuis quelques temps on voit se développer en France des sociétés ou autres associations de vélo-taxi dans bon nombre d’agglomérations. Pour rappel, le vélo-taxi est un service qui fonctionne soit par réservation, soit en se rendant dans un point de ralliement, soit en hélant directement un vélo-taxi libre dans la rue. C’est payant (environ 1 euro de prise en charge et 1 euro par kilomètre) et les vélos-taxis sont en général couverts de publicité. Lire la suite…

De l’air à Lyon!

Alors que Lyon vient de vivre un épisode de pollution d’une ampleur exceptionnelle, nous ne pouvons que dénoncer le silence coupable de nos élus. Alors que la voiture est l’une des principales sources de pollution en ville, aucune mesure restrictive n’a été prise durant cette période (interdiction de circulation à certaines heures ou dans certaines zones). Pire, rien n’a été fait pour inciter les automobilistes à changer de comportement (gratuité des transports en commun). Lire la suite…