Pétition et Vélorution « Ras le Rallye ! »

Un collectif d’orgas s’insurge contre le rallye de France qui doit se dérouler en Alsace du 1er au 3 octobre prochain. Est déjà annoncée une vélorution le 25 septembre 2010 à 14h30 (départ devant le siège du Conseil Régional à Strasbourg). Ci-dessous le texte qui réunit tout ce beau monde et la pétition qui va avec!

Ras le Rallye !

Du 1er au 3 octobre prochain, l’étape française du championnat du monde de rallye automobile sera en Alsace. Elle prendra son départ place Kléber à Strasbourg, puis traversera une partie du massif vosgien et du vignoble. Pour de nombreuses associations, mouvements et organisations, ce rallye est un non sens.

La pollution, c’est chouette !

Ce rallye est une incitation au gaspillage des ressources naturelles. Alors que le pétrole est de plus en plus rare et de plus en plus cher, nous y voyons une forme de gabegie qui légitime toutes les pollutions atmosphériques et les émissions de gaz à effet de serre. Ce choix n’est pas responsable à l’heure où les enjeux énergétiques et climatiques sont plus cruciaux que jamais. Alors que les priorités devraient être données aux transports collectifs et aux modes de déplacement actifs, ce rallye est révélateur de l’impasse politique que constitue la promotion de la voiture individuelle. Aujourd’hui, y compris dans le domaine sportif, tous les investissements en matière de recherche, d’expérimentation, d’innovation et de sobriété énergétique doivent être mobilisés en faveur de déplacements « durables ».

Toujours plus vite…dans le mur !

En valorisant la vitesse, cause première de l’insécurité routière, ce rallye, anti-pédagogique et anachronique, est une apologie de la conduite à risques, alors même que les campagnes de sécurité routière commencent à porter leurs fruits. De plus, les vitesses pratiquées et les risques pris par les coureurs sont dans la plupart des rallyes générateurs d’accidents graves voire mortels dont les spectateurs, prudents ou imprudents, sont généralement les victimes. Cette course n’emprunte que des voies soumises au code de la route et l’étape de Haguenau se déroule en milieu urbain où la vitesse est totalement proscrite. Promouvoir la vitesse dans un monde qui va trop vite, c’est irresponsable !

Un sportif exemplaire ?

Les sportifs, et plus encore les sportifs de haut niveau, devraient être des exemples pour les jeunes et pour nos concitoyens. Alors que le rallye s’appuie fortement sur la renommée du pilote « alsacien » Sébastien Loeb, nous nous interrogeons sur l’exemplarité que peut constituer cette icône alsacienne, puisqu’il est de notoriété publique qu’elle est « évadée fiscale » dans un pays limitrophe. Rappelons que la force et la légitimité des impôts pour tous permettent à chacun d’accéder à l’éducation, à la santé, à la culture, à la formation…

Une si belle région violentée

Tout comme le GCO, Ce rallye est également une intrusion inacceptable dans les milieux naturels sensibles. Les effets délétères en termes de bruit et pollution de l’air seront subis par les habitants de la région, mais également par la faune, la flore et tous les espaces fragiles des Hautes Vosges (zones protégées), de la plaine et du vignoble alsacien. Alors que l’on nous promet des « retombées économiques » mirifiques, l’Alsace a certainement une autre image à donner d’elle-même. Conjugué à la beauté des paysages et des espaces naturels, le riche patrimoine culturel de l’Alsace doit amener dans notre région un tourisme de qualité. Or, même s’il attire les grandes foules qu’annoncent les organisateurs, le rallye sera surtout ravageur pour les écosystèmes et ne créera pas d’emplois (sauf quelques missions temporaires). Il ne sera qu’une éphémère et bien discutable source d’attractivité pour l’Alsace et il ne répondra en rien, bien évidemment, aux défis environnementaux du XXIème siècle.

Du pain et des jeux ?

Enfin, sur un budget total de 2,4 millions d’euros, les collectivités locales alsaciennes (Région, Départements 67 et 68, Agglomération de Mulhouse, Communauté Urbaine de Strasbourg et Ville de Haguenau) verseront directement une subvention de 1,4 millions d’euros pour 2010, sans compter les frais indirects occasionnés par cette « utilisation » des services publics : mise en sécurité, nettoyage, réfection des chaussées… A l’heure où chacun prône l’efficacité financière, voire la rigueur, à l’heure où les besoins sociaux explosent en raison d’une précarité croissante, où les investissements pour la création d’emplois ou d’activités utiles sont en attente, au moment où l’on réduit drastiquement les subventions aux nombreuses associations d’utilité sociale, il est inacceptable que ces collectivités consacrent 5 millions d’euros sur 3 ans à un divertissement véhiculant des valeurs aussi contestables.

Alors que les dépenses publiques devraient être exemplaires, elles subventionnent un rallye aux valeurs contestables … Halte là ! Ce rallye n’a sa place ni en Alsace ni ailleurs.

La pétition « Ras le Rallye » est sur le site d’Astus, l’association des usagers des transports urbains strasbourgeois. Elle est ici. Signez la massivement! La télécharger et l’envoyer sans faute à contact@astus67.fr

Les associations membres du collectif anti-rallye sont à ce jour au nombre de 23:

Ligue contre la Violence Routière Haut-Rhin – Bas-Rhin – Alsace Nature – FNAUT – Fédération Nationale des Associations des Usagers des Transports – ASTUS – Association des Usagers des Transports Urbains de Strasbourg – CADR (Comité d’Action Deux Roues) 67 – CADR (Comité d’Action deux Roues) Mulhouse et Colmar – TC Alsace – Piétons 67 – Centre Antibruit du Bas-Rhin – Objectif Climat – GEPMA – CREP – Collectif de Réappropriation de l’Espace Public – Ecogenèse – Ecocité Strasbourg – Greenpeace – Groupe Local Strasbourg – AHBAK – Association des Habitants Bourse-Austerlitz-Krutenau – Schillik Ecologie – Les Verts Alsace; les nouveaux signataires : AHQG : association des habitants quartier gare , AHBAK : association des habitants Bourse-Esplanade-Krutenau, Parti de Gauche, Jeunes Verts Alsace, Syndicat SUD Culture.

Quelques infos :

Nous avons eu ce jour, et grâce à Philippe Merlet, l’autorisation préfectorale pour la vélorution du 25 septembre (départ devant la région à 14h30)

La prochaine réunion du collectif aura lieu le lundi 6 septembre à 18 h au CADR, 4, rue des Bouchers à Strasbourg
6 nouveaux signataires : AHQG, AHBAK, Parti de Gauche et Jeunes Verts, Ecocité Strasbourg et SUD Culture Alsace

Sources: http://crep.strasbourg.free.fr/ Via Vélorution 14 et Astus67 Via Vélomaxou

Crep

A propos de Crep

Collectif de Réappropriation de l’Espace Public (CREP) de Strasbourg

58 commentaires sur “Pétition et Vélorution « Ras le Rallye ! »

  1. stefanopoulos

    Existe-t-il une pétition en ligne ? Celle proposée par Astus67 est téléchargeable mais nécessite a priori une signature. Donc un courrier.

  2. Rallymen88

    Hey les gars c’est qu’une course automobile, ya pas de quoi en faire un drame, parce que en matière de pollution, le tour de France pollue Beaucoup plus que un RALLYE, les dizaines et les dizaines de voitures de sécurité, de directeur sportif, et surtout n’oublions pas la caravane ! et le tour de France c’est pendant 3 semaine, la le rallye c’est sur 3 jours, donc arrêter avec sa suffit ! Et combien de route sont refaite pour le tour de France, je pense qu’il y en a beaucoup aussi ! Et au moins dans le rallye on entend pas parler de DOPAGE ! je préfère avoir comme un pilote comme Sébastien Loeb, qu’un cycliste qui se dope !

  3. Tommilidjeuns

    Pauvre crétin de « mamaindanstagueule » tu peux développer un peu ton aboiement, qu’on voye si c’est pas toi qui sert à rien, plutôt…

  4. Moa

    Oh pu’ain, y a un banc de troll qui vient de faire subitement son apparition. Ils aiment tous le rallye, ils insultent et ils font tous la même faute. « sa » au lieu de « ça »… Sûr que c’est la même portée.

  5. rallyemen68

    VIVE LE RALLYE

    et il aura bien lieu !!!!

    et les super ecolos commencer par laisser votre voiture au garage et prenez une bicyclette et ne consommer plus d’electricité !!!!!!!!!!!

  6. SIATKA

    Je me marre bien en regardant tout ces commentaires.
    Les écolos parlent tout le temps de respect, moi je vais vous dire, dans mon village, les cyclistes passent trés vite en parlant tout fort, ça me gêne, c’est pas pour autant que je vais leur mettre des clous sur la routes, et c’est tout les wks, le rallye c’est une fois dans l’année bien souvent, alors essayez d’être un peu plus tolérant envers une passion qui n’ai peut être pas la votre, sauvez la planéte est un peine perdue, les politiciens se foutent éperdument de l’avenir, les écolos en premiers de surcroit, ils se donnent bonne conscience, je suis pas sûr que ce rallye polluera bien plus que LE TOUR DE FRANCE, Une Coupe de Monde Football avec tous ces négros qui prennent leur jets privés, ou encore un Roland Garros, réflechissez un peu et restez chez vous le jour du rallye ou bien sortez nous rencontrer, vous verrez que nous ne sommes pas si bête que ça….moi aussi j’aime ma planéte.
    VIVE LE RALLYE !

  7. SIATKA

    La pétition est bourrée de mensonges de plus, elle est axée socialo écolo (ces gens qui critiquent, ne travaillent pas et n’aménent jamais de projets concrets !) en rappelant un « fait divers » de 2005 dans une banlieue complément Hors Sujet, rappelant également la dure tâche des enseignants (moi aussi je travaille dur messieurs et je bosse pour eux lorsqu’ils défilent dans la rue !!), la France est un pays où les gens ne font que contester, un pays de feignants, le social a asséché le pays pendant des années, si ça plait pas il faut en permanence démonter, laisser un peu les gens vivre et ouvrez vous un peu au monde au mieux de vous porter bonne conscience !

  8. Joshuadu34joshuadu34

    là, on a un champion ! Allier aussi facilement connerie et racisme, faut le faire, quand même ! Mais le plus comique, quand même, c’est qu’ils ne se rendent même pas compte que leurs interventions ne font qu’apporter de l’eau à notre moulin ! Alors sortir rencontrer un abruti pareil ? Désolé, mais, mis à part échanger deux où trois baffes, bien méritées au vu de ce qui est étalé ici par un siatka, je vois pas trop quel échange autre il pourrait y avoir !

    On devrait échanger ? Encore une fois, quand il y a des arguments, nous sommes tout à fait capable de le faire, et nous l’avons prouvé déjà, par contre, face à de telles réactions, seul le meppris peut être utile !

  9. Moa

    ENCORE UN ! ENCORE UN !!

    Que des choses intéressantes, on sent bien qu’il réfléchit, que de la bonne foi dans ses propos, pas d’insultes racistes, des comparaisons solides (le cycliste qui parle fort, tout ça…), des propos qui respirent l’intelligence… et le respect aussi, bien sûr, et puis on sent qu’il a une ouverture d’esprit certaine, qu’il a lu d’autres articles de ce site par exemple.

    Vu le niveau, je dirai que ça, c’est le papa troll bénin. Un humain? non, bien sûr que non. Un papa troll ou une maman troll peut être. Allez savoir.

    Rappel : Le troll bénin
    Dit aussi « troll newbie », « troll bête », […] Désigne simplement un internaute immature dont la conversation, généralement envahissante, n’est ni très pertinente ni très polie et engendre de nombreuses discussions inutiles. […]

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Troll_(Usenet_et_Internet)

  10. jb

    C’est quand même dingue de croire que d’annuler un rallye va sauver la planète, faut quand même en avoir une sacrée paire pour sortir une telle idiotie et penser que ca va changer quelque chose dans ce monde!

    Mais je comprends qu’ils aient que ça a faire de leur weekend, tondre la pelouse de leur jardin est exclue avec une tondeuse énergivore et polluante.

    Arrêtez de rêver un peu, réveillez vous! Pour changer le climat, allez a la messe du dimanche, car il n’y a plus que ca qui peut avoir un impact, ca ne dépend plus de nous!

  11. MOAMoa

    jb a dit : « […] réveillez vous! Pour changer le climat, allez a la messe du dimanche, car il n’y a plus que ca qui peut avoir un impact, ca ne dépend plus de nous! »

    ah oui?

    Il est certain que ça ne dépend pas de vous car sans vouloir vous offenser jb, vous semblez être un peu limité au niveau utilisation de votre cervelle.

  12. Tommilidjeuns

    Troll JB, personne n’a jamais prétendu que supprimer UN rallye va sauver la planète…Par contre, supprimer TOUS les RALLYES A LA CON du monde, TOUS LES GRANDS PRIX DE F1 DE MERDE, bref TOUT ce qui fait bander la masse de VOUS AUTRES CONS ET ARCHI-TROLLS de mes fesses…çà, oui çà aurait de la gueule…
    Et çà vous ferait p’têt bousculer vos trois misérables neurones gavés de co2, gorets infâmes que vous êtes.

  13. seb

    -Par contre, supprimer TOUS les RALLYES A LA CON du monde, TOUS LES GRANDS PRIX DE F1 DE MERDE, bref TOUT ce qui fait bander la masse de VOUS AUTRES CONS ET ARCHI-TROLLS de mes fesses…çà, oui çà aurait de la gueule…

    salut les hippies !!!!! vous êtes à la masse vous et vos arguments contre le rallye !!!!!

    juste pour vous faire bander car nous on à pas de mal avec notre passion à la con….

    je consomme 350 lires de gasoil / jour et je vous chie dessus vous et vos principes à la con !!!
    allez frotter vos silex et allez bouffer vos steaks au soja mais surtout foutez nous la paix !!!!!!!!!

    bande de nazes « trolls que vous êtes »!!!!

    (ceci est un avis personnel et ne représente en aucun cas l’avis des personnes fans de sport auto que vous mêmes ne respectez pas)

  14. CarFree

    « je consomme 350 lires de gasoil / jour et je vous chie dessus vous et vos principes à la con !!! »

    Tu dois trop en boire du gasoil à mon avis…

  15. Philippe

    Quelle idée de circuler avec un vélo (lent) entre la schlucht et le marckstein un dimanche am en été, entre les motos et autos de course qui ne sont pas de course!! Les muscles tendus et les yeux en avant-en arrière. Et puis miracle… une accalmie à la hauteur du Rainkopf. Et surpris autant que lui, je vois un magnifique serf qui traverse la route d’un pas si majestueux que j’ai du m’arrêter pour m’en remettre. Il a du attendre le silence pour se risquer sur la route.
    J’ai fini moins stressé, tous les ronflements et les carlingues bariolées ne m’atteignaient plu, je venais de voir quelque chose de tellement plus élégant, humble et fragile.
    Je ne sais pas si Loeb porte des cornes mais j’aimerais surtout qu’il reste en suisse à jouer au playmobile.

  16. seb

    « J’ai fini moins stressé, tous les ronflements et les carlingues bariolées ne m’atteignaient plu, je venais de voir quelque chose de tellement plus élégant, humble et fragile. »

    fais tourner mec c’est de la bonne !!!!!!!!!!

  17. MinouMinou

    « allez frotter vos silex et allez bouffer vos steaks au soja mais surtout foutez nous la paix !!!!!!!!! »

    seb, je vais t’apprendre quelque chose : en fait, avant la révolution industrielle, c’est-à-dire avant le milieu du XVIIIe siècle, les hommes ne frottaient plus du silex depuis longtemps déjà. La vie humaine, les cultures, les civilisations ne se résumaient pas à frotter des silex. Étonnant, non ?
    Parce que Mozart s’éclairait à la bougie, tu penses qu’il était à plaindre ? Il était animal ? Mais pauvre petit seb, tu ne vaux pas le milliardième d’un Mozart, avec tes moteurs et toutes tes énergies motorisées. Trois notes de Mozart ou de Bach valent plus que tout le bien que tu es capable de faire durant ta vie de merde. Le monde oubliera ton nom, mais pas celui des hommes qui, en Grèce il y a 2500 ans, sculptaient des statues, construisaient des temples et faisaient de la poésie à la lueur d’une bougie. Le monde n’oubliera pas le nom de Mozart qui composait à la lueur d’une bougie. Tu comprends la différence entre civilisation et développement industriel ? Tu comprends la différence entre civilisation et « progrès technique », la différence entre industrialisation et culture ? Tu ne passes pas sur le monde comme un homme avec un destin, tu roules sur du béton telle une machine sans âme, ta vie c’est de la merde. Ta vie c’est des loisirs vulgaires et laids et puants et criminels. Ta vie est laide. Elle consiste en des loisirs bas.

    Eh petit seb, il y a 2500 ans, des hommes en Grèce n’avaient pas de bagnoles et ils faisaient de magnifiques oeuvres d’art, et ils étaient beaux « malgré » leurs « bougies ». Et ils étaient mille fois plus virils d’esprit et de corps, que toi, misérable et faible petit être motorisé. Ta vie c’est les roulettes, c’est de la merde. Tu es minable. Tu es ridicule, pitoyable. Tu es faible.

  18. Rallymen88

    Salut les écolos arrêtez voir de nous bombarder, parce qu’on aime un sport automobile c’est notre passion alors respectez la, et respectez notre choix, pour qu’il y ai zéro pollution sur la planète, supprimer tous les sports automobile suffirait pas ! Il faudrait aussi fermer toutes les centrales nucléaire du monde, toutes les usines, interdire tous les déplacements, avec les engins motorisés (avion, bateau, voiture …). Mais cela n’arrivera jamais, donc c’est pas un rallye qui va influer sur la planète. Laissez nous avec notre passion !

  19. noel galloy

    ?????? ON SE DEMANDE ? se qui vous passe par la cervelle vous êtes contre tous mais vous utilisez le « net » pour communiquer il me semble qu’un ordinateur utilise de l’énergie nucléaire …. et un ordinateur est fait de plastique et plein d’autre matière manipuler chimiquement et industriellement vous parlez de sécurité routière ….. ok il me semble que la région dont vous parlez produit du vin….? RESPONSABLE COMME LA VITESSE d’accident mortelle …..? il ne faut plus produire de vin …..? je me demande si vous vivez dans dans des huttes avec un toit en branche ,ou de fougères,allez-vous faire vos besoins a quelques pas de votre »cabane » avec une petite écuelle en bois et un peut d’eau pour vous lavez les mains après ET C’EST PRATIQUE LE ROULEAU DE PQ mais il est fabriquer par de grosse machine industriel qui pollue

  20. MinouMinou

    Face à un tel degré de connerie, je ne vais pas m’emmerder à contre-argumenter. Les incurables restent incurables. Voici cependant une réponse [que les bagnolards ne liront pas mais au moins ils n’auront pas le dernier mot] à la faille que vous pensez pouvoir nous trouver. J’avais donné cette réponse à une personne qui, elle, se posait des questions sur son mode de vie, contrairement à vous. Voilà ce qu’elle remarquait :

    « Dans toutes mes actions de la vie quotidienne je peux pas m’empêcher de réfléchir aux conséquences de TOUS mes actes. »

    Et ce que je lui répondais :

    C’est normal. Mais garde toujours à l’esprit que ceux qui ont le plus de responsabilité, ce sont :

    – les hommes politiques
    – les industriels
    – les urbanistes
    – les commerçants
    – les publicitaires
    – les bagnolards

    Et le bagnolard de base dit que « les vélos ont besoin de pétrole pour être fabriqués ! Et les vêtement aussi, même si ils sont de seconde main. Quand t’allumes ton PC ou que tu fais à bouffer, tu cautionne Tchernobyl, les pollutions au gaz et au charbon, et un futur irradié… »

    Or, désolé les bagnolards, mais quoi que nous fassions, l’acte que nous faisons est destructeur parce que la technique alliée au capitalisme a mis son emprise sur tout. Vous pouvez chercher pendant des mois la paire de chaussures la plus équitable, éthicable, tout-ce-que-voulez-table, elle aura été produite d’une façon anti-écologique.

    Je me fais à bouffer avec des plaques électriques donc je cautionne Tchernobyl ?

    Mais qui a fait en sorte qu’ont ne puisse plus se faire à bouffer en faisant brûler du bois dans un four de pierre ? M’a-t-on demandé mon avis pour construire des centrales nucléaires ? A-t-on demandé l’avis de la population française, a-t-on appliqué le principe de précaution, principe de pure et simple logique qui veuille qu’on ne crée pas de technique aussi criminelle que le bidouillage de l’atome ? Non, c’est une brochette de technocrates qui a décidé pour la terre entière et pour toute forme de vie (ou plutôt contre, ahahah).
    En revanche, quand le bagnolard achète sa bagnole, il est libre. Libre de prendre sa bagnole pour faire quelques kilomètres juste pour pas fatiguer ses petites jambes ou pour pas se mouiller. Son avis, il est le seul à se le donner. Dans la majorité des cas, personne ne l’oblige.

    Et mes ordures biodégradables, les épluchures par exemple ?

    Étant donné qu’en ville il y a du béton partout, c’est à moi de m’adapter au béton DES BAGNOLARDS et de fabriquer un composteur parce que les épluchures ne peuvent même plus retourner à la terre ? Est-ce normal ? Ca c’est le capitalisme vert en plein : c’est à nous de nous adapter au comportement immoral d’une masse de cons. Et bien le composteur, qu’il aille au diable ! Je me suis investi naïvement dans un projet de ce genre et après réflexion, je constate que c’est rentrer dans le jeu des destructeurs. Mieux vaut viser plus haut, attaquer à la racine : attaquer le bitume et la bagnole. Ainsi, plus besoin de composteurs ! Pas de demi-mesures, le temps presse s’il n’est pas déjà trop tard. Faisons toujours gaffe à ne pas nous faire avoir par la demi-mesure, parce que nous n’avons pas un demi-siècle pour changer le monde. La destruction va trop vite.

    J’allume mon PC donc je cautionne Tchernobyl ?

    Ce n’est pas parce que je vais l’éteindre que les centrales vont s’arrêter. Par contre, arrêter de bagnoler change TOUT, parce que le capitalisme et la laideur moderne reposent sur la vitesse de déplacement et sur les transports de marchandises et de bétail humain. Avec mon ordinateur au moins, je peux contribuer à lutter contre la connerie dans son ensemble (donc au passage contre l’ordinateur). Petits bagnolards, sachez que bon nombre d’écolos ne considère l’ordinateur que comme un outil et c’est tout, contrairement à vous qui vénérez et lavez votre bagnole, et êtes prêts à payer des milliers d’euros pour une rayure. Un ordinateur, c’est laid, c’est impoétique puisque reproductible à l’identique et ça pollue, mais c’est utile pour nos combats. Je ne vais pas pleurer si un cambrioleur vient me l’emprunter. Par contre, faire perdre 2 secondes à un bagnolard c’est risquer la mort ou l’hôpital.

    Quand j’avais seize ans et que je commençais à comprendre les rouages de l’économie, le moindre acte d’achat était une torture morale au point que je voulais aller vivre dans la forêt et me nourrir de racines et de légumes. Ridicule ? Moins que les gens qui se satisfont du monde tel qu’il est. Moins que les gens qui croient que les écologistes veulent imposer un « retour aux cavernes ».

    Encore une fois, il faut leur rétorquer, à ces crétins, que – par exemple – l’Athènes du Ve siècle avant J-C était un modèle d’osmose entre la civilisation et la nature. Dès le VIe siècle avant J-C, certaines cités grecques disposaient d’un réseau de canalisations très perfectionné. Ce n’est qu’un exemple, mais la beauté architecturale et culturelle n’avait RIEN À VOIR AVEC UNE PUTAIN D’HISTOIRE DE BOUGIES ET DE CAVERNES. Le respect de la nature, de la vie et des hommes, ce n’est pas synonyme de « cavernes ». Athènes était une oeuvre d’art, une oeuvre culturelle et technique, ce n’était pas une caverne avec des loups et des hommes poilus.

    Le problème de l’esclavage est autre chose, un autre problème. Marx disait que l’ouvrier du XIXe siècle avait une condition pire que l’esclave grec et romain. Je dis ça d’avance pour ceux qui cherchent des failles. Ils peuvent chercher des failles tant qu’ils veulent, leur progrès de merde est LAID. Il n’a fait qu’empirer l’esclavage, la pauvreté, la barbarie, la maladie, l’injustice.
    Quoi qu’aient fait les Grecs et les Romains, aussi injustifiable que ce fût (chacun peut en penser ce qu’il veut), il demeure un fait : ils nous ont transmis une Terre habitable. Point.

    Je prends le métro qui fonctionne avec de l’électricité qui provient du nucléaire ?

    Mais si les bagnolards ne rendaient pas notre air à tous, irrespirable, et notre paysage à tous, infernal, je n’aurais pas besoin d’aller me faire chier sous terre.
    Si je prends le métro occasionnellement, ce n’est pas pour m’épargner de la fatigue physique mais pour épargner ma vue, mon nez, mes oreilles et mes poumons. Plutôt que de traverser la ville pendant une heure dans un monde de béton et de bruit et de laideur, je préfère être 10 minutes sous terre. C’est une vie stupide, absurde, mais les BAGNOLARDS EN SONT RESPONSABLES.

    Et des réponses comme ça, il y en a à la pelle, il suffit de leur montrer que ce sont eux qui font de la terre un enfer et que c’est à cause d’eux que nous devons nous adapter. À cause de leur égoïsme, pas du nôtre.

    S’adapter c’est abdiquer. Eux veulent travailler plus pour gagner plus pour vivre leur vie de merde. Nous devons viser plus haut pour que des décisions politiques qui éduquent les cons soient prises, des décisions politiques qui désintoxiquent les bagnolards.

  21. MinouMinou

    Voici donc les arguments de base des bagnolards :

    « va vivre sur une île »

    « tu veux retourner à la bougie ? »

    « si toi ça t’amuse de te chauffer en allumant un feu de bois avec des silex, c’est ton problème, mais n’empêche pas les autres de profiter des possibilités qu’offre la technique moderne. La technique met en place des moyens (donc des possibilités), libre à toi de t’en servir ou non. »

    Eh bien, le dernier « argument » est le plus terrible. Il est faux et il est de la plus haute importance de le faire ressortir : je n’ai pas le choix, je suis obligé de me servir de ces moyens. Ce par quoi il apparaît que je ne les utilise plus vraiment, je suis bien plutôt utilisé par eux. OK petits hommes à roulettes ?

    Il convient plutôt de réfléchir au problème de la Technique, à son essence, aller à la source du problème, et non pas « s’adapter à elle », ni la « maîtriser pour en éviter les dérives ».

    Le retour à la bougie est toujours l’argument-massue qui met fin à toute discussion. C’est un argument d’une extrême violence. Pourquoi ?

    Parce que c’est un argument non seulement nihiliste et négationniste, mais maladif et pessimiste. Il revient à dire que les époques où l’on s’éclairait à la bougie étaient des époques barbares qui étaient un enfer… heureusement qu’on en a fini… et que l’esclavage n’existe plus ! Oh zut, il n’y a jamais eu autant d’esclaves, mais vous bagnolards, ne les voyez pas. C’est un mensonge d’écolos.

    Ce genre d’argument violent, donc, équivaut à affirmer sans honte que nous, hommes modernes, dans notre monde défiguré par la laideur, nous, NOUS, du haut de notre pyramide de SÂÂÂÂVOIR, nous avons atteint le stade ultime de la civilisation.

    Mensonge ! Jamais il n’y a eu autant d’esclavage, au Sud comme au Nord. Dans notre propre pays !

    La laideur moderne ? existe pô
    La pauvreté ? existe pô
    La pollution ? non plus
    Les entreprises-États font joujou avec des déchet nucléaires ? faux
    Le monde meurt ? mais non, tout va bien !

  22. MinouMinou

    Mais vous avez une « passion », dites-vous… C’est beau d’être passionné. Quelle noble et poétique et virile passion ! Comme vous êtes beaux ! Comme vous brillez ! Vous brillez comme le soleil, vous êtes magnifiques ! Le monde est si beau grâce à vous ! Les jolies montagnes, les chemins de campagnes, tout est rendu plus poétique grâce à vous.

    Merci !

  23. Philippe

    J’apprécie la richesse de ton argumentation Minou, mais je suis persuadé que face à une argumentation crétine il n’y a pas de réponse. Il faut que nous restions dans l’action (sans confrontation physique), manifs à répétition, ballades collectives à vélo pour reconnaître l’itinéraire etc…Nous nous inscrivons dans une démarche sur le long terme. Sur un autre registre, pense aux types qui combattent la torromachie depuis des décennies et qui voient le parlement catalan récemment interdire cette pratique d’un autre temps.

  24. MinouMinou

    Je sais qu’ils sont incurables mais c’est plus fort que moi. Enfin, peut-être suis-je moi-même incurable…

  25. Joshuadu34joshuadu34

    tu vois, le plus marrant, dans leur argumentation (et je l’avais déjà relevé), c’est la contre-vérité qu’elle porte… le silex et le toit de paille opposé à leur « modernité » serait un argument si, et seulement si, le monde était indéfiniment capable de leur donner toujours plus, à volonté, ce sur quoi on ne peux que relever l’incomensurable bétise de cette réflexion ! Le monde est fini, il a des frontières, il n’est pas multipliable à l’envie, il n’est pas capable de leur fournir toujours plus, et on s’oriente, aux dire de tous, imbéciles compris, vers une catastrophe toute simple : celle du moment où leur monde si merveilleux ne sera plus capable de leur donner, parce qu’à force de piller tout, il ne restera plus rien !

    Plus de jus pour alimenter leurs radiateurs électriques, plus de gazoil à mettre dans leur conserve, plus de produits tout préparés dans leurs grandes surfaces, plus d’éclairage public, plus d’usine non plus puisque rien pour les faire fonctionner, etc…

    Que feront-ils, alors ? Comme des cons, ils resteront à regretter leur confort passé, leur bagnole qui démarrait et roulait jusqu’à la supérette du coin où ils trouvaient leur repas déjà pret… Et ils alumeront, alors, le feu qui les réchauffe dans cet hiver rendu plus rude encore par le dérèglement climatique qu’ils auront induit, avec des… silex !

    Ce ne sont pas nos cris d’alarme, réclamant une réflexion sur notre mode de fonctionnement qui va nous ramener à la bougie, non, c’est leur connerie et leur imbécilité qui les fait se croire supérieurs, sans doute égaux à des dieux, et intouchables, capables de trouver encore plus de moyens… alors que TOUT prouve que nous allons dans le mur !

    Et comme les andouilles qu’ils sont, ils seront bouche béée, devant le résultat de leurs comportement, se demandant encore comment ils ont pu en arriver là…

    Mais eux sont petits, ils ne sont pas responsables ! Un irresponsable, plus un irresponsable, plus un irresponsable, plus…

    Pourquoi alors ne pas continuer ? Ils ont raison ! Continuons ! Massacrons nos enfants, détruisons gaiement, comme de parfaits ahuris, notre avenir ! Préparons, à nos enfants, un monde encore plus merdique que celui dans lequel nous vivons, et surtout, n’ouvrons pas les yeux, c’est bien mieux ! Utilisons les armes de destruction massive qu’on met à notre disposition ! Après tout, dans le cas de l’utilisation d’une arme à feu pour un meurtre, le responsable, c’est le fabriquant de cette arme, pas celui qui tire, non ? Celui qui tire, dans leur réflexion, n’a aucune responsabilité dans le meurtre ! Voilà ce que dit exactement leurs propos ! Alors tirons gaiement ! Détruisons, ne remettons pas en question quoi que ce soit, ça demande de la réflexion, ça fait se poser des question sur les mensonges qui nous entourent, que nous voyons tous, mais qui nous mettent devant notre responsabilité quand nous nous posons des questions ! Et puis, réflechir, ça donne mal à la tête, alors que continuer à presser la détente, ça… détend !

    Bon, je sais, je fais encore long, et je sais aussi que beaucoup de ces imbéciles heureux auront décroché dès la troisième ligne, incapable de lire plus loin, limités qu’ils sont par leur manque de neurones (la meilleure preuve étant encore que ces arguments sont déjà portés plus haut, ce qu’ils n’ont, bien entendu, pas lu…), mais non seulement ça fait du bien de remettre ces cons à leur place, mais, on peut toujours esperer (un miracle ?), que certains peuvent se mettre à réflechir…

  26. Pim

    @Joshua : « Le monde est fini, il a des frontières, il n’est pas multipliable à l’envie, il n’est pas capable de leur fournir toujours plus, et on s’oriente, aux dire de tous, imbéciles compris, vers une catastrophe toute simple : celle du moment où leur monde si merveilleux ne sera plus capable de leur donner, parce qu’à force de piller tout, il ne restera plus rien ! »

    Ce que tu dis est tout à fait vrai (évidemment). Par contre, c’est un phénomène de société très très nouveau de comprendre que les ressources sont de plus en plus limitées et que la croissance infinie est utopique dans un monde finie. Jamais ce problème ne s’était posé dans l’histoire de l’humanité. Jusqu’alors, le plus puissant était le plus « technologisé », celui qui avait le plus de ressources, et tendre vers l’infini était le but pour toutes les civilisations (il existe bien sur quelques exceptions dans certaines ethnies, mais c’est trop minoritaire pour les prendre en considération)… Avec les révolutions industrielles successives, tout s’est accéléré et s’accélère encore, alors qu’aucun pays, aucune civilisation n’est préparée à cette pénurie, qui est pourtant si proche.

  27. alain

    Une étude de l’armée allemande qui n’aurait jamais du sortir dans la presse évoque le pic du pétrole, son déclin et dans un horizon de 15 à 30, la fin de la démocratie, la pénurie alimentaire et l’effondrement de l’économie mondiale.

    En octobre, sort au usa, un livre d’un ancien de chez Exxon qui explique que nous sommes sur un plateau de production pour encore 2 à 5 ans puis déclin et lui aussi évoque la pénurie alimentaire insi que l’aveuglement des politic(h)iens. Il explique que rien ne peut remplacer le pétrole, qu’aucun gisement futur (pole nord/golfe du mexique) ne saurait combler le manque qui arrive, qu’il est désormais trop tard pour trouver autre chose (manque de temps/Manque de pétrole car sans temps àdéquat et sans pétrole, pas de recherche). Pour lui, 10 ans c’est trop réduit surtout quand une société n’y croit pas.

    Une écologiste indienne dont j’ai lu une interview hier disait que nos sociétés ne se bougeaient pas les fesses car elles attentaient LA technologie ou LE messie qui sauvera tout le monde. Grave erreur pour elle qui nous conduit à l’abîme environnemental car tous les clignotants sont au rouge. Elles aussi pointe du doigt les politic(h)iens qui font tout pour ne rien faire.

    Laissons donc les adorateurs de rallyes, les mêmes que ceux qui braillent que l’essence est chère. Ils n’ont pas fini de se plaindre, ces grands gamins! Encore quelques années et puis fini les vroum vroum. On se rappelera le bon vieux temps où on tournait en rond sur des circuits, ou qu’on écrasait des gens sur les bords de la route dans les rallyes. tout çà ne servait à rien, STRICTEMENT à rien, mais ça faisait rire. La connerie humaine n’a pas de limite, alors marrez-vous.

  28. Joshuadu34joshuadu34

    nous sommes face à un phénomène nouveau (la fin du dogme religieux du « croissez et multipliez »), ce qui, en soit, est assez difficile à concevoir (nous devons prendre conscience que ce monde n’a pas été fait pour l’homme, pour son bien être, pour son usage propre). C’est une énorme remise en cause que de se dire que, quoi qu’on fasse, ce monde n’est pas à nous (et pas non plus à nos enfants, contrairement à ce que j’entends souvent), mais c’est bel et bien nous qui sommes à ce monde ! Nous devons changer d’attitude, parce que notre attitude est celle d’un parasite cherchant à détruire son hôte…

    Mais ce phénomène s’accompagne d’autres phénomènes, eux aussi inédits ! Ainsi, si l’extinction de masse d’espèces animales et végétales n’est pas un phénomène nouveau non plus, mais c’est la toute première fois de l’histoire de la terre que ces extinctions sont dues non pas à un phénomène cataclysmique, mais à une espèce ! Tout comme c’est la première fois aussi, pour la terre, que le changement climatique et physiologique est du à l’attitude d’une espèce, de l’espèce même que ce changement met en péril ! En gros, ceux qui voient la fin du monde comme une catastrophe naturelle (voir le film 2012) se fourent le doigt dans l’oeil ! La seule catastrophe qui mette réellement l’homme en danger, c’est l’homme ! Mais, le plus comique, c’est que la « fin du monde » n’en sera pas une ! La terre, et certaines espèces, survivront à ce que nous mettons en place ! Même si nous entrainons énormément d’espèces dans notre chute, la terre y survivra ! Nous, non !

    Et finalement, les dénégations sont vraiment risibles ! Certains vous expliquent qu’on ne voit rien, parce qu’ils réfléchissent en échelle de temps à leur propre échelle ! Ils expliquent que les changements climatiques subits par la terre ont déjà eu lieu… Oubliant juste que ce qui s’est passé en 50 ans et qui mettra peut-être (si nous avons de la chance) encore 50 à se concrétiser, quand c’est arrivé dans le passé, a mis plusieurs dizaine de siècles à se mettre en place… Ramené en âge humain, ces 100 ans correspondent à 1 heure 13 minutes… ça relativise et permet de se rendre réellement compte de la soudaineté du phénomène…

  29. Spitfire

    Les écolos ne s’entendront jamais avec personne. N’oublions pas que se sont les minorités qui font le plus de bruit et qui n’ont d’autre chose à faire que de contester, d’organiser des manifestations, de déposer des préavis de grève et j’en passe. Ces minorités n’ont pour seul moyen de se faire entendre que de s’insurger contre de grandes manifestations, c’est le jeu… leurs jeux.

    Bien entendu que vous n’avez pas tord sur tout, mais discutons, trouvons des accords, essayons de dialoguer et de faire en sorte que tout le monde y trouve son compte. Car personne ne détient la vérité, chacun voit midi à sa porte et refuse de baisser sa garde. Alors intérêts économique contre idéologie écologiste… Le pot de fer contre le pot de terre ! Mais rassurez vous, des accords sont pris bien plus haut et les organisateurs ont déjà dialoguer avec certaines organisations et fait ce qu’il fallait pour que le dialogue existe intelligemment. Alors faites en autant et ne nous braquons pas.

  30. Pim

    @SpitFire : « Les écolos ne s’entendront jamais avec personne. »
    Je ne comprends pas pourquoi ni comment on peut dire ca. Les « écolos » comme tu les (nous?) appelle sont là pour essayer de trouver des solutions pour arrêter de détruire la planète. Bref, pour qu’à long terme, tout le monde puisse continuer à vivre. Je ne vois pas en quoi c’est condamnable, c’est même plutôt louable.

    Par contre, je distingue bien dans tes propos de l’égoisme, énormément d’égoisme! Car tous ceux qui sont contre « les écolos » ont bien compris que la seule solution viable pour laisser une terre pas trop pourrie à nos gosses c’est de remettre en cause son propre mode de vie, pour que les pays les moins développés puissent prétendre à vivre et se nourrir, et que les les pays riches arrêtent de se gaver. Tous (francais, européens, américains et bien d ‘autres) sont concernés, du smicard au milionaire!
    Ceux qui ne sont ni pour ni contre les écolos n’ont probablement pas réfléchi au problème ou n’ont rien compris!

    Remettre en cause son mode de vie, ca veut dire aussi accepter de faire d’innombrables concessions, comme arrêter de consommer n’importe quoi n’importe comment de manière débile et débilisante. C’est accepter de se déplacer moins, et moins ‘facilement’. C’es refondre l’économie, qui ne souhaite que faire du fric à court terme… Ca peut paraitre très rébarbartif présenté comme cela, au premier abruti de service qui ne souhaite pas changer son petit confort (assis sur son canapé devant la téloche à mater la F1)

    Mais au fond, c’est vivre mieux, plus simplement, partager, rencontrer des gens, faire des choses collectives, rencontrer des commercants de proximité, etre en meilleure santé etc. etc.

    Quand tout le monde aura compris ca, l’écologie se développera de manière évidente. Elle n’aura rien à voir avec la voiture électrique et tout le greenwashing qui gravite autour de ca, elle n’aura rien à voir avec la prime à la casse pour te donner bonne conscience et te faire croire que t’es un mec bien qui protège la terre. Tu crois que la fin du petrole ca n’arrivera jamais parce que ca fait 20 ans que tout le monde braille que le petrole y en a plus? Mais oui, mais plus rapidement que tu ne crois avec sa consommation toujours croissante, le pétrole sera d’abord hors de prix, puis rare, puis introuvable.. Et après quelques guerres, il faudra bien se résigner à vivre ainsi.
    Sinon tu peux devenir « écolo » tout de suite et espérer que la transition se fasse en douceur. Mais même moi je n’y crois plus trop, je sais déjà que la fin du pétrole sera forcément violente!

  31. MinouMinou

    Euh, spitfire, c’est grâce aux « minorités qui ne font que contester », comme tu dis, qu’aujourd’hui tu as des congés payés, que tu peux être soigné gratuitement, que tes enfants peuvent aller à l’école, que tu ne crèves pas de faim le jour où tu perds ton boulot, que tu ne travailles pas 70 heures par semaine — mais je parie que tu es masochiste et que tu aimes travailler plus pour travailler plus pour travailler plus pour travailler plus pour travailler plus pour travailler plus pour travailler plus travailler plus pour travailler plus travailler plus pour travailler plus travailler plus pour travailler plus travailler plus pour travailler plus…

    Tu aimes te soumettre à l’ordre établi, tu aimes ça hein, esclave ?! Pauvre lèche-cul masochiste…

  32. MinouMinou

    Il y a un nom à ta maladie ; cela s’appelle l’aliénation. Tu sais, c’est ce dont sont atteints les gens qui aiment ce qui fait mal. Ta seule valeur dans la vie, c’est le Saint Travail. Tu es un Arbeiter. Arbeit ! Arbeit macht frei !

    Tu dois vraiment avoir une vie de merde. Tu ne vois donc pas que les gens qui contestent ne sont pas « contre tout » mais plutôt pour la vie ? Pour une vie digne. Pour une vie qui ne soit pas réduite à ce qui n’est que travail.
    C’est toi qui est contre tout. Tu es contre les esclaves qui demandent plus de dignité. Tu es contre les pauvres qui veulent être moins pauvres. Tu es contre les parents qui veulent que leurs enfants respirent un air pur et n’entendent pas des klaxons et des bruits de moteur toute la journée, qui ne veulent pas vivre avec la peur d’être écrasés par des faibles à roulettes qui se croient puissants dans leur tas de ferraille de plus d’une tonne alors que ces faibles sont tout chétifs.

  33. Tommilidjeuns

    spitfire:  » Le pot de fer contre le pot de terre ! Mais rassurez vous, des accords sont pris bien plus haut et les organisateurs ont déjà dialogué avec certaines organisations et fait ce qu’il fallait pour que le dialogue existe intelligemment. »
    Ouf, nous voilà rassurés, donc, pas la peine de se poser des questions, n’est-ce pas, puisque…plus haut, la-ôôôô, oooooh,des décisions vont être prises, et les « organisateurs » qui voient tout, qui savent tout, vont nous sauver…C’est bien çà hein, Monsieur le tr…euh, Mr le spitfire?
    Voilà voilà, mort de trouille que j’étais, mais là non, plus maintenant.
    Ouf, on l’ a échappé de justesse on dirait…

  34. Spitfire

    Rire… Vous êtes excellents, Minou, je remarque que vos propos et votre vocabulaire est richissime. Et oui je travaille bien plus que 35heures par semaine, pour m’en sortir et parce que j’aime mon travail. Mais je ne critique pas les personnes qui sont des adeptes du parfait respect des lois pour partager le travail… Rire…

    Perso je ne regarde pas la F1, mais une fois de plus je ne juge pas les goûts de chacun, j’aime découvrir et voyager, mais heureusement que nous n’avons pas tous les même goûts et les mêmes valeurs, cela ne serait pas vivable et nous nous priverions de débats constructifs comme celui que nous avons, et grâce à Minou j’apprends que j’ai une vie de merde… Et triste d’apprendre que Minou est également un esclave. Pauvre Minou… Courage je vais monter une pétition pour vous sortir de là.

    Enfin… Montez au créneau, je serai là pour immortaliser cela… Quel pied, grâce à vous je vais en plus gagner de l’argent 😉 Mais alors à qui profite le crime ? CQFD

  35. Moa

    Spitfire, c’est dommage, vous n’avez réagis qu’aux remarques concernant votre personne alors qu’elles étaient englobées dans tout un tas de thèmes mériatant de se poser des questions (morceaux choisis) :

    « pas la peine de se poser des questions, n’est-ce pas, puisque plus haut, […] des décisions vont être prises, »

    « cela s’appelle l’aliénation »

    « Tu ne vois donc pas que les gens qui contestent ne sont pas « contre tout » mais plutôt pour la vie ?  »

    « c’est grâce aux « minorités qui ne font que contester », comme tu dis, qu’aujourd’hui tu as …. »

    … et tant d’autres choses.

    Depuis que je lis ce site, je pense objectivement ne pas avoir lu un seul argument contradictoire qui tienne la route… pas un. Est-ce un signe?

  36. Spitfire

    Slt MOA,

    Désolé MOA, mais il est vrai que vos « bons » arguments sont bien souvent noyés par certains qui préfèrent écrire de simples injures qui forcement apporte du mépris et on fini par ne plus faire attention au reste.
    En aucun cas je cherche a avoir raison, simplement que la passion face à la raison c’est toujours des heurts à n’en plus finir et cela me prend la tête.

    Je parlais des accords pris plus haut… Tout simplement par le fait que Natura 2000 profite de ce Rallye pour se faire financer certains déboisements ou autre besoin en tout genre, et je ne conteste pas le bien fondé, mais comme quoi chacun tire la couverture là où il peu et que les enjeux financiers sont sans aucun doute bien supérieurs aux intérêts de chacun.

    Pour la minorité qui conteste, les arguments sont inutiles, c’est juste une réalité et que bien souvent les minorités ont de actions violentes et peuvent priver une majorité de passionnés. Vous n’aimez pas le rallye, je ne vous blâme pas, au nom d’une idéologie que je respecte dans vos propos et vos écrits, mais si la vérité VRAI existait d’un côté comme de l’autre, on ne discuterai pas ainsi. Au même titre que les débats politiques n’aboutissent à rien car les intérêts des uns et des autres diffèrent totalement, les dialogues ici me font un peu pleurer.

    Comme je proposais lors de mon premier post, je préfère des discussions où l’on essaye de discuter pour arranger tout le monde, mais nombres de vos propos sont catégoriques et en ce sens cela est aussi intolérables et contestables. Alors que je suis certains que l’on peut parler d’évolution et de nouvelles technologies pour imposer aux constructeurs des objectifs pour que les défenseurs de la nature (et je vous respecte) et les amoureux des sports automobiles y trouve un intérêt commun.

    Nous sommes tous des utilisateurs de véhicules motorisés, nous ne pourrions faire autrement, mais en 1980, la consommation moyenne des citadines étaient de 10 litres aux 100 km, aujourd’hui on parle de 3 ou 4 litres aux 100, voilà un progrès technologique qui rend service à la nature…. Allons dans ce sens, pourquoi ne pas imaginer un rallye avec des véhicules qui rouleraient aux énergies renouvelable. Il y en a qui cherche… Ca va venir…

    Au plaisir de continuer cette discussion, en évitant les propos de ce MINOU qui ne fera jamais avancer quoique ce soit.

    PS: Je crois savoir qu’il y aura une belle manifestation… J’y serai pour couvrir l’évènement, c’est toujours intéressant, mais j’avoue que je surveillerai de préférences les perturbateurs qui malheureusement dé crédibiliseront cette mobilisation. On fait le pari ?

  37. Spitfire

    Cher PIM,

    Désolé d’avoir occulté votre post… Minou m’a un peu ébloui 😉
    En effet nous avons besoin du message écologiste et merci à tout ceux qui mettent le doigts sur nos comportement qui participent à la destruction de la planète, JAMAIS je ne contesterai cela.

    Mais l’homme arrivera t-il un jour à parler et discuter calmement. Personne n’a contesté les progrès évident de ces 50 dernières année, où tout à chacun t-y tire son profit, vous même PIM, êtes sur Internet pour dialoguer et faire connaître vos points de vues… Vous même prenez « peut-être » votre véhicule pour aller travailler, manifester ou tout simplement partir en vacances. Alors s’il vous plait, battons nous dans le même sens, en trouvant des solutions pour garder le bénéfices de ces innovations sans en avoir les inconvénients. Ce la est possible, même si on ne changera pas le monde avec quelques injures et mépris.

    De part et d’autres nous pouvons nous lancer à la figure des vérités et contre vérités, les uns et les autres auront raison fatalement et logiquement aussi, ce qui ne m’empêche absolument pas de venir en débattre ici, en essayant de faire abstraction de tout agressivité. Et dieu sait que je suis un imbécile aussi dans mon genre.

  38. Pim

    @SpitFire : « Nous sommes tous des utilisateurs de véhicules motorisés, nous ne pourrions faire autrement »
    Euh, je crois qu’il faut que tu lises ce site un peu plus en profondeur, malgré tes propos intelligibles.

  39. MOAMoa

    Pas trop le temps tout de suite mais vite fait pour l’instant.

    Spitfire :  » aucun cas je cherche a avoir raison, simplement que la passion face à la raison c’est toujours des heurts à n’en plus finir et cela me prend la tête. »

    Oui sauf que ce n’est pas du tout le fond du débat « passion vs. raison ».

    Pour preuve, parlez-moi de votre passion de faire des maquettes ou du macramé, et je vous assure que cela ne provoquera aucune colère chez ceux qui n’aiment pas les maquettes ou le macramé.

    On ne veut pas toucher à votre passion mais à l’idéologie meurtrière (j’insiste : meurtrière) de la bagnole ; se faisant, les rallyes sont automatiquement une cible privilégiée dans tout ce que cela véhicule.

    Ca :
    Spitfire : « les enjeux financiers sont sans aucun doute bien supérieurs aux intérêts de chacun. »
    et ça :
    Spitfire : « mais si la vérité VRAI existait d’un côté comme de l’autre, on ne discuterai pas ainsi. »

    … c’est contradictoire.

    On est obligé de lutter/discuter ainsi car les intérets financiers sont supérieurs aux intérets de l’humanité. De plus on ne parle pas de vérité vraie mais de vérité plus vraie que d’autres. Et les pbs environnementaux (pics pétroliers, dérèglement climatique) ou sociaux (guerres, famines,..) .. sont des vérités PLUS VRAI que le déni.

    Tant que les intérets fianciers seront supérieurs au bien de l’humanité/planète… et au vu des enjeux :

    ca :
    Spitfire : « bien souvent les minorités ont de actions violentes et peuvent priver une majorité de passionnés. »

    …aura toujours lieu. Jusqu’à ce que ca change. En espérant que ca change.

    A plus tard

  40. Spitfire

    Pas de soucis PIM, ce sera avec plaisir, mais je suis tombé sur cet article par hasard, en recherchant des infos sur les « anti rallye ». De ce fait je n’ai lu que ce papier et surtout les interventions de chacun d’entre vous.

    Votre réponse, je cite : « Euh, je crois qu’il faut que tu lises ce site un peu plus en profondeur », me rappelle une très belle anecdote en formation.

    Un commercial s’adresse à quelques dizaines de prospects dans un amphi et fini par les convaincre et surtout les persuader que son produit est le meilleur. Ces même prospects l’applaudissent chaleureusement en fin de séance plénière… et là… à 30 secondes de la fin du meeting, un gaillard avec un haut parleur, du fond de la salle hurle : « tout ce qu’il a dit est faux », et il se sauve…

    Une seule personne a jeter le discrédit sur une assemblée convaincu. Votre site relate certainement énormément de réalité et certainement très intéressant, mais la minorité dans une minorité sème le trouble. Je pense que les propos devraient être bien plus modéré et supprimer les intervenants grossiers qui ne font que attiser une haine inutile et surtout qui n’apporte rien.

    avec tout le respect que je vous dois.

  41. Spitfire

    Cher MOA, vous non plus ne lisez pas bien ce que j’écris, ne vous précipitez pas on a tout notre temps, le rallye c’est du 1au 3 octobre (humour)

    Ne faites pas comme les journalistes qui mettent en exergue des morceaux de phrase sortie d’un paragraphe. Cool on va finir par trouver une terrain de dialogue intelligent, j’en suis certain 😉

  42. Moa

    Toujours vite fait…

    Spitfire : »Ne faites pas comme les journalistes qui mettent en exergue des morceaux de phrase sortie d’un paragraphe.  »

    Chaque fois que je reprends des bouts de phrases (tres tres tres souvent) je fais toujours très attention de ne pas trahir les propos de son auteur. Et surtout, je le fais sachant que le paragraphe en entier peut être lu juste au dessus de mon commentaire.

    Mais bon ca peut arriver que je me sois planté donc n’hésitez pas à dire si j’ai déformé vos propos.

    Juste une chose : si vous vous arretez au débat pro ou anti rallye d’alsace incluant je ne sais quelle mesurette Natura2000 (déboisement??? super! ) ou autre, vous ne verrez que la pointe du haut de l’iceberg et ceci en utilisant le petit bout de la lorgnette.

    A plus tard.

  43. Joshuadu34joshuadu34

    @Spitfire

    Quand vous parlez d’argumenter, comme je l’ai dis déjà maintes fois, dès l’instant que des arguments sont portés, on peut ne pas être d’accord, mais au moins, un débat est possible… Dans un commentaire plus haut (excusez moi, mais j’étais assez occupé aujourd’hui, donc, je lis en vrac), vous relevez la violence de certains propos, mais, entre nous, je comprends tout à fait la colère de Minou ! Avez vous parcouru les commentaires ? Les plus violents, les plus insultants, ce ne sont pas les notres qui tentent de porter un message (Minou y compris), mais ceux de certains soi-disant détracteurs qui n’ont pas l’once d’une idée qui leur est propre ! Maintenant, vous avez pu constater, grâce à Pim, que nous sommes ouverts à la discution !!!

    Encore une fois, revenons à la violence, puisque c’est le terme qu’on nous colle pour justifier le rejet de ce que nous disons… Mais une pensée, simple : qu’est ce que la violence ? Est ce que vouloir d’un monde qui offre un avenir à nos enfants (et à nous), c’est violent ??? Est ce que relever que le comportement de certains, ceux qui pillent ouvertement, au su de tous et dans un silence assourdissant malgré les dégats sociaux, écologiques et humains, et sont préjudiciables pour l’humanité est intolérable est violent ??? Par contre, jamais il n’est question de la vraie violence, de celle de ces entreprises qui jettent NOS déchets polluants et mortels dans les bidonvilles africains, ni de la violence des terre volées aux populations des pays pauvres, jettant ces populations dans la famine parce qu’on a trouvé du pétrole où de l’uranium, ni de la violence qui nous fait accepter, pour ne pas payer nos t-shirts et nos voitures trop cher que certains n’aient, pour vivre, comme salaire pour 12 heures de travail par jour 6 jours par semaine, que 36 euros par mois, ni de la violence des inondations subies grâce à notre pollution occidentale par les populations pakistanaises où asiatiques, ni de la violence de la sécheresse augmentée elle aussi par nos comportements occidentaux dans les pays desertiques, et encore moins de la violence simple qui fait que, pendant que nous nous gavons, au volant de nos 4×4 en se baffrant de malbouffe, une énorme part de la population mondiale crève de faim, et encore, je pourrais ajouter qu’il est hallucinant de savoir que seulement 5 % des richesses des plus riches d’entre nous, ceux qui comptent leurs revenus mensuels à 5 voir 6 « 0 », suffirait à éradiquer la famine dans le monde entier (essayez donc de m’expliquer en quoi, avec un salaire annuel avoisinant voir dépassant le million d’euros, 5 % de moins empêche de vivre !)… Ça, c’est de la vraie violence !!!

    Quand à la violence routière, je vous rappelle que le comportement de ces abrutis, au volant de leur tank, est responsable, rien qu’en France, de plusieurs milliers de morts par an ! On s’offusque et on fait des lois contre les récidivistes, parce que, sur les deux dernières années, ils sont responsables de la mort de 2 femmes, et personne ne semble choqué, nous mis à part, que l’on ferme les yeux sur des milliers de morts tués par de parfaits abrutis… Ça ne vous choque pas, vous ?

    Maintenant, et pour finir pour l’instant, comme je sais plus qui l’a relevé, si la minorité qui s’élève n’était pas là, vous n’auriez ni retraite, ni sécurité sociale, ni congés payés, et vous travailleriez, comme ceux qui vivent dans les pays pauvres, 12 heures par jour, 6 jours par semaine, pour moins de 100 euros par mois ! J’entends toujours parler de la raison de la majorité, mais, entre nous, c’est confondre suivisme et raison ! Et vous savez, tout comme nous, que le suivisme est, justement, le réel problème ! Parce que vous savez, comme quasiment tout le monde, que le monde que nous connaissons est finissant, que les années de plein emploi n’existent plus, que l’enrichissement ne profitera, chez nous y compris, qu’à un très petit nombre de personnes, de plus en plus petit d’ailleurs, vous savez aussi que le confort apporté par la technologie n’est qu’un leurre quand cette technologie ne sert plus le progrès humain mais uniquement le consummérisme ! Et n’allez pas me dire que l’évolution du dernier IPhone est indispensable à l’humanité ! Où que l’individualisme forcené ne nous mene pas dans un mur concernant les transports !

    Encore une fois, je fais long, alors j’abrège un peu, mais si vous le voulez, on peut approfondir…

  44. apanivore

    Plus efficace que la pétition, il y a la prise de conscience collective et individuelle. La croisière blanche qui faisait rouler des 4×4 dans la neige dans les Écrins a été un fiasco parce que les propriétaires de terrains n’ont pas voulu que la course passe sur leurs terrains. Donc itinéraire avec beaucoup de routes, peu intéressant même pour les participants. Résultat c’était cette année la dernière édition de la course.

    http://www.mountainwilderness.fr/component/content/article/48-actus/2703-la-croisiere-blanche-cest-fini-.html

  45. MOAMoa

    Spitfire,

    Comme je le disais, le problème doit être appréhendé dans son ensemble si vous voulez comprendre l’acharnement à supprimer le rallye d’Alsace (et les autres).

    A vrai dire peu importe les mesurettes Natura2000 ou autre (déboisement alors qu’il faut reboiser ! pour l’agriculture, pour éviter les inondations, pour absorber du co2, pour rendre fertile à nouveau nos sols, etc….). Ce n’est que pour se donner bonne conscience mais ne sert à rien. Nous ne sommes dans les mêmes ordres de grandeur.

    J’insiste le problème environnemental est systémique et ne concerne pas quelques arbres replantés en France (quid du golfe du Niger? le rallye d’alsace arrivera aussi à financer une augmentation de l’espérance de vie des gens qui vivent dans cet environnement ultra pollué par le pétrole que l’on extrait n’importe comment (40 ans, l’espérance de vie).

    Le problème n’est jamais considéré dans son ensemble alors que tous les signaux dans le rouge.
    Ce ne sont pas des écolos dans des grottes qui disent ça mais la communauté scientifique. Il y a consensus scientifique sur les thèmes principaux, pourquoi cela ne suffit-il pas aux media pour en parler, pour sensibiliser puis pour « éduquer »?

    Spitfire : « je préfère des discussions où l’on essaye de discuter pour arranger tout le monde mais nombres de vos propos sont catégoriques et en ce sens cela est aussi intolérables et contestables. »

    La discussion, oui, bien sûr, toujours, idéalement…
    Mais vu les enjeux, le temps qu’il reste, les intérêts financiers tout puissant, et l’aveuglement de la majorité, on constate que les discussions n’amènent à rien ou pas grand chose ou bien amènent des mesurettes (natura2000) ou pire des contre vérités/ manipulations comme ça :

    Spitfire : « la consommation moyenne des citadines étaient de 10 litres aux 100 km, aujourd’hui on parle de 3 ou 4 litres aux 100, voilà un progrès technologique qui rend service à la nature »

    Ca ne rend pas service à la planète.

    Des études ont été menées qui démontrent que du coup on roule plus… et donc on pollue plus. Ce phénomène porte un nom que je ne me rappelle pas.
    On achète plus de voiture donc on pollue plus etc etc.. et ce ne sont toujours pas les « écolos dans des grottes » qui mènent ces études. Certaines oui, la majorité, non.

    Parcourez ce site par exemple et vous constaterez que ce que vous évoquez (le progrès technologique comme solution ultime, etc..) a déjà été débattu un nombre incalculable de fois ici, arguments, mesures, évaluations, bon sens à l’appui. Ce n’est pas être catégorique. Il y a des vérités plus vraies que d’autres. En revanche, les arguments qui ont été opposés sont d’une incommensurable mauvaise foi… et toujours les mêmes.. ne soyez pas étonné donc si certains ici bouscule ceux qui débarquent qui sans avoir lu quoi que ce soit nous jette un os à ronger (ex. on replante des arbres. ex2 : vous utilisez vous même un ordinateur, etc…) alors que cet « os à ronger » a été démonté par l’argumentaion ou le bon sens ici même X fois.

    Concernant les mesurettes ou les vagues accusation censées culpabilisés ceux qui essaient de faire changer les choses : nous ne sommes pas dans les mêmes ordres de grandeur. Le problème ne s’arrête pas à nos jardins.

    Spitfire : »Au plaisir de continuer cette discussion, en évitant les propos de ce MINOU qui ne fera jamais avancer quoique ce soit. »

    Après avoir lu de nombreuses interventions de Minou, je peux vous assurer qu’il fait avancer la réflexion de bien belle manière.

    Concernant, les propos injurieux, ils sont, hélas, une réponse compréhensible à certaines réflexions d’une bêtise, d’un égoïsme, d’un parti pris qui moi même me donne envie de mettre des baffes… à la longue.

  46. jb

    Au fait, personne n’en as réellement parlé, mais le rallye d’alsace, il n’y aura sans doute qu’une seule édition, donc pas grand intérêt de vouloir l’annuler…

  47. Moa

    jb, j’ai le regret de vous dire que vous n’avez rien compris.

    Perso, je me fiche de savoir qu’il y ait qu’une seule édition ou plusieurs.

  48. jb

    Qu’il y ait une seule édition ou plusieurs, il me semble que l’impact environnemental n’est pas le même… mais effectivement, je comprends pas tout!

  49. MOAMoa

    jb : « Qu’il y ait une seule édition ou plusieurs, il me semble que l’impact environnemental n’est pas le même… »

    Tout à fait

    jb : »mais effectivement, je comprends pas tout! »

    C’est exactement ce qui me semble oui.

  50. CarFree

    ouah! déjà 57commentaires pour un seul article sur ce « pauvre » rallye de france de l’alsace de on sait pas où le mettre ailleurs!
    je pense qu’on a pu bien faire le tour des arguments (ou de ce qui en tient lieu…) des uns et des autres… et on va donc considérer que les commentaires sont désormais clos pour cet article.
    la suite ici:
    Rallye, mon cul !
    http://crep.strasbourg.free.fr/spip.php?article168

Les commentaires sont clos.