Vive la barbarie sur France Télévision !

Certains commentateurs s’offusquent actuellement du déroulement du « Dakar » en Arabie saoudite du 5 janvier au 17 janvier 2020. Selon eux, il s’agirait même du « Dakar de la honte » au prétexte que cette épreuve de spectacle motorisé se déroule dans un pays, l’Arabie saoudite, connu comme étant une théocratie sanguinaire. Mais c’est justement la place idéale pour le Dakar! Pour une fois, le spectacle motorisé qu’est le Dakar peut faire communier ses propres valeurs, « pétrole, réchauffement climatique, violence et mort » avec celles de l’Arabie saoudite. Lire la suite…

Même les diesels les plus récents dépassent largement les normes de pollution

En cette rentrée 2019, c’est l’épreuve de vérité pour les véhicules motorisés. Hier, on découvrait l’impact massif des voitures sur les émissions de CO2. Aujourd’hui, un nouvel article du journal Le Monde montre qu’à Paris, même les diesels les plus récents dépassent largement les normes, tout comme les deux-roues motorisés… Lire la suite…

Pollution de l’air: nouvelles connaissances sur les particules de l’air ambiant et l’impact du trafic routier

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a publié le 16 juillet 2019 les résultats de son expertise relative aux particules de l’air ambiant. A partir d’une revue méthodique de la littérature scientifique, l’Anses confirme avec des niveaux de preuve forts, les effets sur la santé (atteintes respiratoires et cardiovasculaires et décès anticipés) liés à certaines composantes des particules de l’air ambiant dont les particules ultrafines, le carbone suie et le carbone organique. Aussi, l’Agence recommande de prendre en compte en priorité ces trois indicateurs particulaires dans les politiques publiques relatives à l’air. Lire la suite…

Pauvre écolo

Comme son nom l’indique, Stéphane Marcheur est un véritable écologiste. Des convictions, il en a à la pelle, depuis la destruction de la planète qui nous attend au coin de la rue jusqu’à l’effondrement de la vie sur Terre pour l’année prochaine ou presque. Lire la suite…