La Suisse autophobe

On annonce la réunion, à Berlin, d’un Congrès d’automobilistes. Ceux-ci, traqués en Suisse, sont résolus à « boycotter » ce pays. Il est certain que la plupart des gouvernements cantonaux sont résolument autophobes, sans violence, mais avec cette volonté tenace qui est le propre du caractère suisse. Lire la suite…

L’Auto Homicide

Le piéton commence à se fâcher. En lisant les journaux de France et d’Algérie on est effrayé du nombre d’accidents mortels occasionnés par les automobilistes. Dans une seule journée à Alger il y a eu quatre accidents, avec deux morts et cinq blessés. Lire la suite…

Délit de fuite

Peu de gens le savent mais prendre la fuite après un accident est le délit le plus répandu sur les routes françaises (29% des délits), avant la conduite en état d’ivresse (21%) et loin devant le refus d’obtempérer (5%). En 2017, les forces de l’ordre ont enregistré plus de 172.000 délits de fuite après un accident, soit une vingtaine d’infractions par heure. Lire la suite…

Chauffeurs et chauffards

Il y a fagots et fagots. Et de même il y avait chauffeurs et chauffeurs. Mais jusqu’à présent on ne s’en était point aperçu. Et, sans doute que nous eussions continué de vivre, réunissant sous un seul vocable tous ceux qui font de la route la main sur un volant, si la Fédération des Automobiles Clubs Régionaux de France n’avait pris soin de nous éclairer. Dans sa dernière séance, elle a établi une démarcation décisive. La voici. Lire la suite…

Contre les chauffards

L’Amérique du Nord n’a pas fini de nous étonner. Voici la singulière initiative prise par les autorités new–yorkaises pour mettre un terme aux exploits des « chauffards. » Elle consiste à obliger l’automobiliste imprudent à passer une nuit dans le cimetière où sont enterrées ses victimes. Lire la suite…

Virus et gros poireaux

Après la pandémie, je suis certain que personne n’oubliera de mettre en cause le volume et la vitesse des déplacements parce qu’ils participent grandement à étendre l’épidémie virale de deux manières: d’une part ils ne confinent plus le virus dans le temps étiré du voyage (pour venir de Chine à vélo ou à pied il faut de longs mois) d’autre part ils accélèrent le réchauffement climatique et la fonte du permafrost où sont stockés de nombreux virus prêts à se réactiver.  Lire la suite…

Chronique d’un vendredi noir

En ce jour du VENDREDI NOIR, j’ai fait 65 km à vélo dans la boue et dans les détours pour distribuer 8 affiches et 40 tracts de « La Prose du Transsibérien » prochain spectacle à La Station théâtre. J’aurais pu m’alléger la tâche et choisir itinéraire plus confortable et plus court sur le macadam bien propre offert par les collectivités aux automobilistes afin de préserver leurs carrosseries des outrages de la fange et leurs suspensions du vertige des nids de poule, mais l’âge venant, je n’ai plus la force de lutter contre la vitesse et le poids démesurés de ces engins conduits par des fats pressés qui n’attendent pas que la voie d’en face se libère pour dépasser les équipages vulnérables, sensibles et vertueux que nous formons avec nos montures lentes et légères dont la simplicité mécanique suscite le mépris des technocrates et des terroristes du progrès. Lire la suite…

La guigne

M. Pierre Duffraies, voyageur de commerce, demeurant à Maisons-Alfort, fut atteint, il y a deux ans environ, d’une maladie noire qui dégénéra bientôt en monomanie du suicide. Lire la suite…