Les jours de l’automobile sont comptés

Les jours de l’automobile sont comptés

Selon Vincent Kaufmann, professeur de sociologie à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse), les jours de l’automobile sont désormais comptés. Cette affirmation, désormais banale sur ce blog, est tirée en outre de la revue Transflash de novembre 2007, Transflash étant le bulletin d’information des déplacements urbains départementaux et régionaux, autant dire la bible des transports publics en France.

Mais écoutons plutôt Vincent Kaufmann : « Avec le Peak Oil, les jours de l’automobile telle que nous la connaissons sont comptés. Il est primordial de s’en préoccuper très sérieusement au plan de l’emploi, car nous vivons dans des économies très dépendantes de l’automobile. La conversion risque d’être très douloureuse si elle est mal anticipée. De toute façon, on n’a pas le choix… » (Source : TransFlash novembre 2007)

Vincent Kaufmann est en outre l’auteur de l’étude intitulée « Mobilité urbaine et déplacements non motorisés : situation actuelle, évolution, pratiques et choix modal » et en particulier de l’article intitulé « La prédisposition à l’usage de l’automobile: un effet incitateur« .

Si même les polytechniciens commencent à dire que l’automobile, c’est fini, c’est que vraiment la situation est désespérée pour l’automobile. Nous attendons de toute urgence le point de vue des ingénieurs des ponts et chaussées…

Affiche « L’automobile est morte » au format Pdf

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".