Vélorution Tours s’invite au meeting d’Europe-Ecologie

Europe Escrologie Ecologie organisait un meeting pour les européennes mais 5 vélorutionnaires tourangeaux ont décidé d’aller rappeler certaines vérités aux verts de Tours car l’Europe c’est bien, mais c’est loin et le local ça compte aussi :

Les arbres de Tours disparaissent et les verts n’ont rien dit, rien fait. Nous nous sommes battus seuls avec certains naturalistes ou membres des conseils de vie locale. Cela valait donc le coup d’aller leur signaler ce fait. Nous avons donc mis en scène un arbre durable sans feuilles, qui n’a pas besoin d’être élagué, qui ne perd pas ses branches, qui ne procure donc aucune nuisance, 100% durable.
– Les vélo-taxis dont le chiffre d’affaire est issu à 80% de la publicité envahissent la ville de Tours. Les verts là non plus n’ont rien fait, rien dit et ont même appuyé cette entreprise. Nous avons donc mis en scène des vélos 100% durables bardés de publicités pour Total, Renault….
– Les verts ont organisé une conférence-débat le 14 avril. Le thème ? L’hydrogène remplacera t-il le pétrole ? avec une voiture H2 sur l’invitation, et comme conférencier un éco-tartuffe local (Dominique Lemoine, membre de Cap21 et qui soutient les aéroports ainsi que les multinationales du meuble jetable…).L’hydrogène… Quel gag…. Hier, des verts nous ont dit que cela n’avait rien à voir avec la voiture. Ont-ils bien lu leur invitation ? On y voit un dessin de voiture et on y lit « (la pile à combustible) permettrait de continuer à utiliser massivement l’automobile individuelle… ».

Cette action que certains auront peut-être jugé incongrue a été préparée en douce avec le soutien de plusieurs sympathisants de la vélorution. Certaines personnes qui sont venues à ce meeting et qui connaissent la vélorution ne nous ont pas pris à partie et on même sourit, sinon approuvés.

Source: http://velorutiontours.over-blog.org/

Vélorution

A propos de Vélorution

La Vélorution (mot-valise mêlant vélo et révolution) est un mouvement dont l'un des buts est de promouvoir l'utilisation des moyens de transports personnels non polluants (bicyclette, patin à roulettes, planche à roulettes).

6 commentaires sur “Vélorution Tours s’invite au meeting d’Europe-Ecologie

  1. Vincent

    Cet exemple soulève un gros problème actuel et qui semble ignorer de tous, en particulier de ceux qui se disent et se croient dur comme fer écologiste. Ce problème c’est le manque de moral. En effet, comment peut-on se dire écologiste, donc défenseur de la nature et en même temps promouvoir par exemple les voitures hybrides dont la construction est aussi polluante si ce n’est plus que les poubelles fumantes actuelles ! Nous sommes face à des verts qui ne réfléchissent pas, de toute façon la politique ne va pas de paire avec l’écologie. La politique c’est la manipulation et la recherche de la domination, la satisfaction de l’égo du politicien élu. Vélorution a fait à Tour une excellente action. Cela devrait absolument se généraliser afin de faire le ménage en virant tous ces « pseudos écolos ». Et là, enfin, on pourrait avancer sur la bonne voie.

  2. Axel

    Je suis d’accord avec Vincent, mais une fois qu’on aura viré les pseudo-écolos, il ne restera que les pollueurs véridiques…

    Autoroutes, aéroport, tout-voiture et zéro nature, comment trouver la solution quand les belles promesses d’hier sont supprimé d’un revers de la main ?

    Axel

  3. Mathieu Verrier

    Les Verts sont loins d’être toujours géniaux. Et peut-être ceux de Tours plus que d’autres encore. M’enfin s’en prendre à leur liste aux européennes, ça me paraît assez con. Parce qu’on a beau dire, mais quand il s’agit de légifér au Parlement européen sur les cylindrées, par exemple, les verts se retrouvent bien seuls face aux productivistes de gauche ou de droite.

  4. velorution tours

    On ne s’en est pas pris ouvertement à Europe-E(s)c(r)ologie (pour parler comme Velove). On voulait profiter de leur mereting organisé par les verts pour leur expliquer ce que nous pensions de leur (in)actions locales.
    Car parler d’Europe, c’est bien joli, mais le local est bien plus important surtout si on se met sur le chemin d’une vision décroissante de la société.
    Après une réunion avec eux pour parler de pbs locaux que nous jugions importants, la réponse n’était pas à la hauteur. On a voulu se rappeler à leur souvenir. Et on a pas apprécier le débat sur l’hydrogène et les applications qui en découleraient pour la voiture individuelle.
    On peut bien sûr légiférer au niveau européen mais si tu laisses tout se dégrader en local (abattages d’arbres, débats puérils sur une autre auto, publicités sur les vélos…), c’est stérile. Nous, on a voulu ré-axé sur le local. reste à voir si ils retiendront/comprendront ce qu’on a voulu leur faire passer comme message.

  5. Pimousse3000

    @Velorution
    Je pense que le local n’est pas vraiment du ressort d’Europe Ecologie, mais comme le dit Matthieu de légiférer sur des propositions européennes. On peut dénigrer leurs inactions probablement promises lors d’une meeting pour faire bien (bah oui, ca reste des politiciens qui promettent toujours tout hein), ou les traiter de pseudos écolos. Ceci dit, ils sont nécessaires en tant que contre-pouvoir.
    Enfin, je préfère de loin un pseudo écolo, qui roule en hybride, mais est conscient des problèmes de tris des déchets, qui préfère le train pour se déplacer etc…bref, qui a conscience de certains problèmes et est précautionneux sur pas mal de choses, que le pollueur qui jette son paquet de clopes vides dans la rue ou qui passe en quad en forêt !

Les commentaires sont clos.