Mon vélo sera élu Président…

Comme le camembert, mon vélo aussi sera capable d’être élu Président en avril prochain.

En mai 2007, il avait fait une mauvaise campagne en arrivant en retard à toutes ses réunions électorales. La faute aux routes à trous et aussi, avouons-le, à un coach qui ne tenait pas la distance.

Dans les milieux dits “alternatifs” (rien à voir avec le moteur à explosion), la réflexion avance; devons-nous fonder un parti du vélo?

en fédérant une plate-forme de mouvements et d’associations capable de promouvoir une autre société plus humaine, plus économe de nos ressources, qui met en avant le mieux vivre ensemble?

Maxou l’avait déjà imaginé lors des précédentes Régionales. Sur le ton de l’humour.

Avec une belle image pleine d’enthousiasme…

Aujourd’hui, d’autres imaginent une entreprise analogue pour les Présidentielles.

J’ai déjà évoqué dans ces colonnes l’action de Clément Wittman qui part faire campagne avec son vélo dans les rues de Lyon.

Utopistes, direz-vous?

L’essentiel n’est-il pas de se ménager un espace d’expression pour faire valoir une autre approche sociétale du Monde dans lequel nous vivons?

Oui, on sait qu’il n’est pas facile de se glisser dans ce tohu-bohu médiatique où seuls les plus grands ont la parole.

Mais pourquoi ne pas essayer?

Source: http://velomaxou.wordpress.com/

Vélomaxou

A propos de Vélomaxou

Cyclo-citoyen, cyclo-randonneur depuis 1976. Venant du cyclotourisme "la tête dans le guidon", je me dirige vers le déplacement doux de l'écocitoyen à Mulhouse, dans les Vosges, en Alsace et dans la Forêt Noire.