Velofabrik, un vélo bruxellois pour les Bruxellois

Après les choux de Bruxelles, la bière et le chocolat, voilà les vélos bruxellois. Velofabrik, c’est un concept original de création et production de vélos locaux.

Velofabrik est une société coopérative à finalité sociale dont le but est de créer un vélo et de le produire à Bruxelles en Belgique.

À terme, le projet Velofabrik devrait aboutir à l’installation d’une véritable petite usine de vélos à Bruxelles qui devrait produire quelque 500 vélos en 2016 puis monter progressivement en puissance, avec l’objectif de capter au moins 10% du marché du vélo de ville dans la capitale belge en proposant aux gens qui se déplacent chaque jour en deux roues un vélo confortable, solide et durable pour un prix moyen de 650 euros.

L’initiative est née d’un constat, sur 450.000 vélos vendus chaque année en Belgique, 110.000 seulement sont fabriqués dans le pays et aucun à Bruxelles où il n’y a pas de fabricant.

Les vélos de Velofabrik seront assemblés à la main par des travailleurs bruxellois en utilisant chaque fois que c’est possible des composants produits localement. A terme, c’est plus d’une dizaine d’emplois (mécaniciens, vente, personnel administratif,…) qui pourront être ainsi créés. Par ailleurs, une partie des bénéfices réalisés sera consacrée à des projets de promotion ou de recherche en matière de mobilité active.

L’objectif est de réaliser un engin qui dure et qui soit aisément réparable. Le futur atelier-usine sera flanqué d’un espace boutique. Les chalands et clients pourront y rencontrer les techniciens monteurs et échanger avec eux.

Au moment où les constructeurs de voitures délocalisent de plus en plus la production des voitures, n’est-ce pas le moment de relocaliser la production des vélos?

http://www.velofabrik.be

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

2 commentaires sur “Velofabrik, un vélo bruxellois pour les Bruxellois

  1. Pédibuspedibus

    vive le circuit court!

    sans doute serait-il du plus grand intérêt d’associer au projet des étudiants locaux : génie mécanique…mais aussi géographie sociale!!!

  2. Vincent

    Vu à quoi ressemble BXL (dénivellé voire pavés), il faut soit un vélo léger, soit un VAE.

    Dans les deux cas, ça va pas être évident de proposer un vélo à 650€ fabriqué et surtout monté à BXL (salaires plus élevés qu’en Chine).

    Mais c’est intéressant.

Les commentaires sont clos.