Les premières Rencontres des villes du transport gratuit

Les premières Rencontres des villes du transport gratuit se sont déroulées à Dunkerque les 3 et 4 septembre 2018.

Au 1er septembre 2018, Dunkerque devient la plus grande agglomération de France et d’Europe à instaurer la gratuité pour tous sur l’ensemble de son réseau de bus. Selon Patrick Vergriete, maire de Dunkerque et président de la communauté urbaine, « on entend beaucoup de bêtises et on voit beaucoup de gens dogmatiques sur cette question [de la gratuité des transports en commun]. » Ces rencontres sont justement l’occasion de « sortir des discours du niveau du café du commerce. »

Ailleurs en France et en Europe, de plus en plus de villes font ce choix pour leurs transports publics.

Maxime Huré, chercheur en sciences politiques et spécialiste des politiques de gratuité dans les transports, « a comptabilisé près de 110 réseaux de transports gratuits dans le monde, dont 39 aux Etats-Unis et 31 en France, premier pays européen en la matière. »

L’année dernière, l’agglomération de Niort disait adieu à ses tickets de bus. En Estonie, où les résidents de Tallinn profitent déjà la gratuité depuis plusieurs années, le succès est tel que le gouvernement a décidé d’élargir le dispositif à l’ensemble des bus départementaux du pays. En Allemagne, des expérimentations sont à l’œuvre dans plusieurs villes. Et ce n’est pas fini ! Tout récemment, Paris et Clermont-Auvergne Métropole ont engagé à leur tour des études sur la question.

C’est dans ce contexte enthousiasmant que se sont tenues les premières Rencontres des villes du transport gratuit à Dunkerque.

Châteauroux deviendra quant à elle la capitale du transport public gratuit, l’an prochain, à l’occasion de la deuxième édition de ces rencontres.

http://www.rencontrestransportgratuit.com

Transports Gratuits

A propos de Transports Gratuits

Actualité de la gratuité des transports publics

6 commentaires sur “Les premières Rencontres des villes du transport gratuit

  1. Pédibuspedibus

    Tallinn* est la première capitale européenne dotée d’un réseau de transports gratuits depuis 2013. Le chiffre de population de la commune voisine avec celui de Lyon, ce qui ne détrône pas pour autant Dunkerque de sa position, en termes démographiques, de première agglo française pratiquant la gratuité de l’usage des transports en commun. En attendant mieux…?

     

    * 63 lignes de bus + 9 lignes de trolleybus + 4 lignes de tram (matériel bi et tri caisses)…!

  2. CarfreeCarfree

    Moi aussi j’ai tiqué au début avec l’affirmation selon laquelle Dunkerque serait « la plus grande agglomération de France et d’Europe à instaurer la gratuité.« 

    Mais en fait, il s’agit de « gratuité pour tous » habitants ou non de l’agglo, ce qui n’est pas le cas de Tallinn je crois où la gratuité est réservée aux habitants de la ville.

    Si on parle bien de « gratuité pour tous », Dunkerque pourrait bien être la plus grande agglo d’Europe à mettre en place la gratuité.

  3. JMB

    La gratuité des TC n’existe pas. Il serait plus judicieux de parler de « gratuité des transports pour l’usager de ces transports alors que le coût sera pris en charge par les contribuables ou les entreprises ».

  4. CarfreeCarfree
    1. Tu as raison JMB, c’est comme pour l’ecole publique, la gratuitė de l’ecole n’existe pas. Il serait plus judicieux de parler de gratuitė de l’ecole pour les parents alors que ce coût sera pris en charge par les contribuables ou les entreprises.
  5. vince

    On pourrait aussi parler de ce que rapportent les transports en communs en terme de qualité de vie et de respirabilité de l’air.

    Gain incomparable qu’on ne pourra plus jamais s’offrir au bout d’un certain niveau de pollution.

  6. yvesd92

    De meme, la gratuité des routes n’existe pas. Il serait plus judicieux de parler de « gratuité des routes pour l’usager de ces routes alors que le coût sera pris en charge par les contribuables ou les entreprises ».
    Certes tout le monde est usager des routes même indirectement, mais je pense surtout aux automobilistes qui poussent des cris d’orfaie quand on parle subvention des TC 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.