Vous reprendrez bien un peu d’autoroutes?

Bienvenue dans les années 1970, la belle époque où on couvrait la France d’autoroutes. Sauf qu’on est en 2018 et qu’on continue à construire des autoroutes, y compris en gazant les opposants!

Cela se passe à Strasbourg où le Grand Contournement Ouest (GCO), un projet de 1973, est en train d’entrer en phase de travaux. Vinci et la Sanef sont aux manettes des bulldozers pour réaliser cette magnifique autoroute payante.

Lundi matin, une Zone à Défendre (ZAD) composée d’une centaine d’opposants dont des élus, a été évacuée par plus de 500 gendarmes.

A coup de pelleteuses et de gaz lacrymogènes, la ZAD du Moulin située au cœur de la forêt de Kolbsheim, a été évacuée lundi 10 septembre 2018, et les bulldozers ont commencé à renverser les arbres sous la surveillance d’un hélicoptère de la police.

Aux dernières nouvelles, la députée européenne EELV Karima Delli aurait été blessée lors de l’évacuation…

C’est le Nouveau Monde de Macron. Sa majesté jupitérienne Emmanuel Macron avait fait savoir qu’il « souhaitait voir commencer les travaux cette année« . C’est chose faite. Le préfet a envoyé les militaires pour mater la résistance écologiste et couper les arbres.

Le même jour, le nouveau ministre de la transition écologique François de Rugy déclarait dans un entretien au journal Le Monde qu’il souhaitait « donner la priorité aux transports du quotidien plutôt qu’aux investissements dans des infrastructures nouvelles. » C’est complétement orwellien: il faut donner la priorité aux transports du quotidien, mais en même temps, on construit de nouvelles autoroutes…

Samedi, à Strasbourg, plusieurs milliers d’opposants avaient manifesté contre ce projet autoroutier. Sans doute des partisans de l’Ancien Monde?

C’est bizarre tout de même, ce Nouveau Monde ressemble terriblement à l’époque de Pompidou. Ce président qui n’en finit plus de plonger dans les sondages va finir seul, avec ses préfets, son ministre de l’écologie orwellien et ses gendarmes, contre la population qui n’en peut plus de cette destruction de la nature.

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".

7 commentaires sur “Vous reprendrez bien un peu d’autoroutes?

  1. Adrien L.

    Mais enfin, « donner la priorité aux transports du quotidien », c’est bien ce qui est en train de se faire en construisant cette superbe tranche de bitume destinée à faire rouler plein de bagnoles.

    C’est vrai quoi ! Dans ce monde mer(de)veilleux de capitalistes, actionnaires, investisseurs, premiers de cordée et  financiers écocides que le petit roitelet Macron nous prépare, où étalement urbain et fracture territoriale persistent, et dans lequel le rail aura été éradiqué sans pitié (moustache gracias Jean-Cyril, petite gouape à la solde d’un mode de transport qui ne paye pas ses externalités négatives, et pas plus de taxe-carburant), vous ne vous attendez tout de même pas à ce que tout le monde se mette à rouler à vélo ?

    Surtout à l’heure où il faut aider par la con-consommation (et les investissements mutualisés supportés par nos soins via nos impôts) nos « fleurons industriels français » diésélisés à mort dont 90% de la fabrication est faite en-dehors des frontières hexagonales ?

    Vous croyez toujours en l’Etat vous ? 😉

  2. Pédibuspedibus

    Cette pauvre €urope se couvre d’une peau de léopard de lèpre facho-tyrano-illibéralo-techno-populo-médiaticomerdique…

    Une tache à l’ouest de Choucroute-ville est désormais observable sur les images satellites… La nécrose socio-environnementale routière y a essaimé :

    le temps va faire son oeuvre avec le trafic supplémentaire futur induit…

     

  3. philippe oriez

    Oui ! Il manque à la France 1000kms d’autoroute, si on veut se hisser au niveau de l’allemagne ou de l’espagne ! Encore une fois nous sommes en retard !

  4. Zaph

    comparaison n’est pas raison.

    On a le choix :

    – on continue comme avant et on accélère la catastrophe

    – on tente de changer et on a une petite chance de limiter la casse

    Cette compétition de bitume n’a pas de sens. Chacun peut voir les changements climatiques et les désastres afférents.

  5. jol25

    C’est le système états uniens : « plus » c’est mieux. Pas besoin de raison (dans tous les sens du terme) pour le justifier!

  6. Vince

    Vinci ayant été evincé de Notre Dame des Landes, on lui donne un autre grand chantier inutile en compensation, ça vaut bien une forêt et trois plaines.

    L’évacuation avait fuité puisque les bulldozers étaient à l’oeuvre dès 5 h du matin.

    Or on a besoin pour sauver la nature de politiques qui ne se couchent pas devant les grandes entreprises multinationales mais qui les régulent.

    Encore une fois on fait de l’argent rapide sur le dos de la nature.

    Triste Europe

     

     

  7. PC

    il faut néanmoins actualiser cette nouvelle à la lumière de l’ordonnance  rendu par le TA de Strasbourg le 14 septembre dernier :

    http://strasbourg.tribunal-administratif.fr/A-savoir/Communiques/Le-Tribunal-administratif-de-Strasbourg-suspend-le-permis-d-amenager-du-viaduc-de-la-Bruche-GCO

    tout n’est pas rose mais les voies de recours  soit l’action des associations, des riverains contre les décisions des acteurs publics, auront au moins le mérite de limiter le despotisme de certains.

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.